vendredi 5 décembre 2008

Broderies



Broderies
Marjane Satrapi






L'association, 2003








Attention BD qui décoiffe ! Après le repas, pendant que les hommes font la sieste, les femmes (iraniennes) prennent le thé et s'adonnent  à leur passe temps favori : la discussion. Mais, comme le dit la grand mère de Marjane : "Parler derrière le dos des autres est le ventilateur du coeur."


Ces dames d'âges et de situations diverses parlent très très librement de leur(s) mariages, des hommes, de virginité (comment faire si elle est "perdue"). Elles appellent un chat un chat et se moquent les unes des autres et aussi des hommes. On en apprend de belles sur ces femmes iraniennes que l'on imagine guindées et ultra religieuses.


Un récit :
J'ai trouvé le courage de quitter mon mari.
'Je m'en vais!!'  'Je ne te laisserai pas partir!' 'Ah oui?' 'Tu ne peux pas partir, tu es à moi!! Sans toi, je meurs.'
La porte claque. 'Alors, meurs!!'


Une opinion :
"Etre la maîtresse d'un homme marié, c'est avoir le beau rôle... Vous vous rendez compte ? Ses chemises sales, ses caleçons déguelasses, son repassage quotidien, sa mauvaise haleine, ses grippes, sans parler de sa mauvaise humeur et de ses caprices ... eh bien tout ça c'est pour son épouse."


Mais tout cela reste entre nous !
"Si tu apprends que quelqu'un d'autre que nous neuf ici présentes est au courant, sache que ce n'est pas moi qui ai vendu la mèche !"


C'est vraiment très drôle et on en apprend beaucoup sur cette société iranienne (d' un milieu assez favorisé quand même ). Si vous êtes habitués au graphisme assez particulier de Marjane Satrapi, par exemple par la lecture de Persépolis, cette BD devrait vous plaire. Sinon, c'est l'ocasion de la découvrir.



L'avis de Saxaoul  et d' Armande  parfaitement synchro !


Et pour une vision complémentaire de l'Iran et des femmes iraniennes, dans un style totalement différent, il y a le livre de Azar Nafisi, Lire Lolita à Téhéran.

Commenter cet article

Cachou 05/12/2008
J'adore cette auteur! Je ne connais d'elle que Persepolis. Il faut vite que je rattrape mon retard sur ses autres oeuvres! Merci pour cette excellente idée.
Naina 05/12/2008
Je l'ai lu et j'ai adoré. J'adore les BD de Marjane Satrapi.
Pascale 05/12/2008
C'est le deuxième ouvrage de Marjane Satrapi que je note après Persepolis. Le ton devrait me plaire !
Cathe 05/12/2008
Coup de coeur pour moi aussi avec cette magnifique et impertinente BD :-)
sylvie 05/12/2008
ah... J'ai adoré cette BD et cette ambiance féminine très bien dépeinte, et qui comme tu le dis décoiffe un peu. De toute façon j'ai adoré tous les Marjane Satrapi que j'ai lus : Persepolis, et surtout, l'album que je trouve vraiment le plus abouti : "Poulet aux prunes"...
kathel 05/12/2008
J'aime beaucoup tout ce qu'a fait Marjane Satrapi. Pour une autre vision de l'Iran, il y a aussi le roman de Dalia Sofer, "Septembre à Shiraz".
Karine :) 05/12/2008
J'ai noté Persépolis depuis un bon moment... je crois que cette auteure de BD est vraiment à découvrir!!
Manu 05/12/2008
Pour une fois, je ne suis pas trop intéressée ! Tant mieux, parce que je croule sous les lectures ;-)
Florinette 08/12/2008
J'avais adoré Persépolis, mais je ne m'étais pas intéressée par celle-ci, à tort à ce que je vois !!
Constance 36 11/12/2008
Je ne savais pas que Marjanne avait récidivé, J'avais adoré Persapolis et POulet aux prunes, j'espère lire celui-ci bientôt...
morue la fée 08/02/2010

décidément, ton blog est une mine d'or ^^ Soit ! Le même tarif qu'Exit Wounds s'appliquera donc. tout comme toi, j'ai réellement savouré les dialogues. Une livre déridant et intelligent


morue la fée 08/02/2010

J'ai effectivement découvert Satrapi avec Persépolis... ensuite, te voir te remettre à la BD me réjouis... mais ma PAL en blemit d'avance ^^

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!