mardi 9 décembre 2008

Une ténébreuse affaire



Une ténébreuse affaire
Honoré de balzac
 
 
 
 
 
Le cercle du Bibliophile, éditions rencontre, Genève, pas de date ! (1966?)
 
 
 
 
 
Encore au collège, sortant à peine de la bibliothèque verte, je me suis lancée dans la lecture des romans de Balzac, et de temps en temps j'en lis un avec plaisir. Cette fois j'avais inscrit "Une ténébreuse affaire " dans la liste du défi "Au delà des mots"  catégorie "Roman d'aventure". Est-ce la bonne catégorie ?


L'histoire

Au début de l'histoire, en 1803, Napoléon n'est encore que Bonaparte, des complots se montent pour se débarrasser de cette étoile montante. On accuse en particulier Les Simeuse et leurs cousins d'Hauteserre de faire partie des conspirateurs.
Dans une première partie, grâce à leur cousine Laurence de Cinq-Cygne et à Michu, ancien garde des Simeuse, ils échappent de justesse aux policiers Corentin et Peyrade qui sont à leurs trousses ....
Mais ensuite Corentin va prendre sa revanche ! Des innocents seront condamnés au terme d'une enquête et d'un procès fertiles en rebondissements.
..
 
Mes impressions

Vraiment ! Quel superbe scénario de film ! Tout y est : Michu, la brute dévouée en secret à ses maîtres ; les nobles héros sauvés et cachés juste à temps ; Laurence, une héroine fière qui cependant sera impressionnée par son ennemi Napoléon ; Corentin, le policier froid et tenace qui n'oublie pas un affront ; des personnages dits secondaires et tellement vivants ; une machination et une accusation à tort ; un procès avec moult rebondissements ... On est là dans l'aventure, l'espionnage, le polar !
 
Cela se lit quasiment d'une traite, on tourne les pages très vite ! Sauf quand même lors des explications historiques du début où j'ai dû m'accrocher ; mais une fois qu'on est mis en route, c'est sans problème et les descriptions détaillées des personnages ou des lieux ne sont pas un obstacle ! On peut chipoter en trouvant Laurence et ses amoureux (ben oui, trois ) un peu froids et stéréotypés mais même Laurence évolue à la fin. Et certaines scènes de confrontation laissent haletant. Quel talent , quel sens du suspense et du découpage ...
 
Après avoir refermé le livre, j'ai pensé : et si je lisais un autre Balzac ? 

Commenter cet article

Cachou Il y a 4 ans
C'est amusant, en lisant le résumé, j'avais l'impression qu'il s'agissait d'un livre de Dumas et non de Balzac!
Recommandable pour des élèves de 16-17 ans?
keisha Il y a 4 ans


C'est sûr que Dumas offre plus d'action de Balzac en général ! Mais là il y a toutes sortes d'intrigues et de machinations. Pour des élèves ? Je te vois venir, là!
Il y a des parties qui méritent explication, tout ce qui concerne l'Histoire et les personnages historiques, Balzac sait de qui et de quoi il parle, mais au XXIème siècle c'est un peu dur à
passer et à comprendre ! Balzac mêle ces parties là avec l'exposition de l'intrigue et la présentation des personnages, donc j'y suis arrivée . Ensuite c'est très prenant, alors avec des élèves
assez "littéraires", pourquoi pas? Et si un film existe (ce serait bien) , je l'ignore.



dasola Il y a 4 ans
Bonjour Keisha, à te lire, je me dis que la littérature française regorge de pépites. Balzac fait partie des écrivains que je me suis promise de lire à ma retraite (mais je pense avant). Comme en 2000, j'ai lu "La recherche" de Proust. Les classiques, il n'y a que cela de vrai. Et puis Balzac, je crois, était payé à la ligne, et donc il a beaucoup écrit. Il en est mort. Cette ténébreuse affaire est tentante et tu donnes envie. Bonne journée.
keisha Il y a 4 ans


Si tu as lu A la recherche du temps perdu en un an, alors pas de problème pour la suite!
Les grands auteurs classiques ne sont pas passés à la postérité sans raison et la plupart offrent un grand bonheur de lecture et "tiennent bien la route". C'est le cas de Balzac (mis à part des
passages un peu obscurs si on ne connaît pas trop son époque) et il serait dommage d'attendre la retraite pour le découvrir ! Tu peux commencer par un de ses grands romans, Le père Goriot,
Splendeurs et misères des courtisanes, Emilie Grandet, La cousine Bette, il y a de quoi faire avec la comédie humaine.
Bonnes lectures.



sylire Il y a 4 ans
Je lis très peu de classiques mais un de temps en temps, c'est sympa.
keisha Il y a 4 ans


Tout à fait ! Et le livre lu après doit être de qualité, sinon il paraît bien pâlichon à côté.



marie Il y a 4 ans
J'ai mis longtemps à "entrer" dans Balzac.. il vaut mieux commencer par les courts romans ou les nouvelles que par les "pavés" ... mais j'ai été récompensée de ma patience... C'est foisonnant, tout un univers reconstitué, tout y est, l'ambition, le pouvoir, l'argent, l'amour... !
keisha Il y a 4 ans


Je ne saurais mieux dire : tu exprimes parfaitement ce que je ressens. Commencer par des livres plus "intimistes", genre Eugénie grandet avant d'aborder les
gigantesques fresques reprenant plein de personnages balzaciens, quel monde !



Manu Il y a 4 ans
Je n'ai jamais lu Balzac mais je ne suis pas trop tentée pour le moment malgré ton billet très élogieux.
keisha Il y a 4 ans


C'est un auteur à essayer tout de même ... un jour ! Commence par un pas trop long et avec pas trop de personnages. Mais tu restes libre !



Karine :) Il y a 4 ans
Je n'aurais pas imaginé Balzac ainsi!!! En fait, il me fait carrément peur!!! Mais bon, ça a l'air très bien comme histoire... pourquoi pas, pour apprivoiser ce cher Honoré!!!
keisha Il y a 4 ans


Dans Balzac il y a souvent des embrouilles tordues et des histoires de famille ... Il est plus actuel qu'on ne croit ! Lis Le Père Goriot (amour du père Goriot pour
ses filles), c'est à pleurer ! Bon j'arrête, je vais t'en détourner à jamais ; pense-y si tu fais un challenge classique.



Géraldine Il y a 4 ans
Et bien moi, je fais un blocage sur Balzac depuis que l'on m'a imposé la lecture du père Goriot en 4ème. Depuis, on ne m'y a pas repris !
keisha Il y a 4 ans


Je te comprends ...
Que faire ? Enlever les classiques obligatoires en classe ? Peut être la seule occasion d'en entendre parler ... au risque d'écoeurer à vie ... mais certains les aiment  aussi ... Ou alors
laisser les élèves choisir dans une liste ? Je n'ai pas de réponse.



Florinette Il y a 4 ans
Je n'ai lu qu'un livre de Balzac "Peau de chagrin" et je n'ai jamais réussi à le finir, donc cela ne m'a pas trop donné envie d'en lire d'autres...
keisha Il y a 4 ans


Je n'ai pas lu Peau de chagrin, mais pour ce que je sais de l'histoire, ce roman ne m'attire pas ! Balzac a écrit d'autres genres de romans qui devraient mieux te
plaire.



sybilline Il y a 4 ans
Sans doute Balzac a-t-il plusieurs aspects dont certains me sont inconnus, parce que j'avoue que "Le cousin Pons" m'a fort ennuyée et que "La duchesse de Langeais" m'a paru très démodé...
keisha Il y a 4 ans


Ceratins passages chez Balzac peuvent se révéler "gavants" mais il y a quand même de grands moments et son monde est fascinant  ! C'est vrai qu'il a tant écrit
qu'il faut faire son choix en tenant compte de ses goûts personnels. Pas toujours facile.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.