lundi 23 février 2009

La formule préférée du professeur



La formule préférée du professeur
Yoko Ogawa









Actes Sud, 2005








Cet article paraît un 23 février et 23 est un nombre premier

Peu de personnages, dont le nom reste inconnu : le professeur, ancien docteur d'université spécialisé dans la théorie des nombres, son aide-ménagère et le fils de celle-ci, baptisé Root (racine carrée) par le professeur. Plus, dans l'ombre, la belle-soeur du professeur.

A la suite d'un accident de voiture, le cerveau du professeur a vu ses souvenirs stoppés à l'année 1975, et sa mémoire a une autonomie de quatre-vingt minutes. Ce qui explique qu'il a des petits papiers accrochés à ses costumes (comme des "pense-bêtes") et que chaque matin il refait connaissance avec son aide-ménagère.

Mais il lui demande sa pointure (24 ? c'est la factorielle de 4) et s'émerveille quand son anniversaire et le nombre marqué sur sa propre montre sont les nombres "amis" 220 et 284. [Note perso : je dirais plutôt nombres amicaux, c'est leur nom en français]. On le voit, le cerveau du professeur a gardé ses facultés en ce qui concerne les nombres et il passe ses journées à résoudre des problèmes pour des revues et gagner ainsi des prix.

C'est aussi un excellent pédagogue et il prend plaisir à proposer des problèmes à son aide-ménagère et son fils. Elle découvre le bonheur de trouver : "A ce moment là je fis pour la première fois de ma vie l'expérience d'un instant miraculeux. Dans un désert cruellement piétiné, une rafale de vent venait de faire apparaître devant mes yeux un chemin qui allait tout droit. Au bout du chemin brillait une lumière qui me guidait. Une lumière qui me donnait envie de suivre le chemin pour m'y plonger tout entière. Je compris alors que je recevais une bénédiction qui pour nom étincelle."

Très beau livre qui nous conte de façon subtile et calme l'évolution des relations entre ces personnages si différents, la naissance de leur amitié autour des nombres entiers et du base-ball ! Un peu trop de base-ball pour mon goût, mais bon...

Ne pas fuir ce livre sous prétexte qu'il y est parlé un peu de mathématiques, cela reste très abordable et contribue à révéler les beautés de cette discipline.

Vous apprendrez qu'une démonstration peut être belle ou pas belle (subtil, non?) et que « C'est justement parce que cela ne sert à rien dans la vie réelle que l'ordre des mathématiques est beau. Même si la nature des nombres premiers est révélée, la vie ne devient pas plus aisée, on ne gagne pas plus d'argent; Bien sûr, on a beau tourner le dos au monde, on peut sans doute trouver autant de cas que l'on veut pour lesquels les découvertes mathématiques ont fini par être mises en pratique dans la réalité. Les recherches sur les ellipses ont donné les orbites des planètes, la géométrie non euclidienne a produit les formes de l'univers selon Einstein. Les nombres premiers ont même participé à la guerre en servant de base aux codes secrets. »

Les avis de BiblioblogKathelManuNanneChaperlipopettePapillonChiffonette, ChimèreBrizeSchlabayaSybilline, qui ont beaucoup aimé.

C'est un livre du challenge Lire autour du monde lancé par Enna !

 

Commenter cet article

yueyin Il y a 4 ans
J'aime beaucoup yoko ogawa et j'avoue que ce titre là me fait très envie :-) je me demande d'ailelurs s'il ne serait pas dans ma pal :-))
Stephie Il y a 4 ans
Ce livre me tente de plus en plus !
levraoueg Il y a 4 ans
Il me semble bien qu'il y a un Ogawa dans la chaîne des livres... alors je crois que je vais atendre celui-là (en espérant qu'il n'y sera pas trop question de base-ball ;) !)
Florinette Il y a 4 ans
Ça fait un petit moment qu'il est dans ma LA, je le lirais certainement un jour, car jusqu'à maintenant, il fait l'unanimité sur les blogs ! ;-)
Ys Il y a 4 ans
Je viens de finir "La marche de Mina" : mon dieu que je me suis ennuyée !
Schlabaya Il y a 4 ans
Bel article, je l'ai linké en bas du mien. Par contre, c'est un livre qui mériterait d'être relu, sinon on oublie toutes ces découvertes mathématiques. Le base-ball ne me passionne pas non plus, mais ça ne m'a pas trop gênée.
In Cold Blog Il y a 4 ans
Tu as bien raison de préciser qu'il n'est pas besoin d'aimer ou de comprendre les maths pour apprécier ce beau roman.
Brize Il y a 4 ans
Je suis contente qu'il t'ait plu (et d'accord avec toi au sujet du base-ball ;) !).
Cécile Il y a 4 ans
Je l'ai noté chez Manu, il m'attire beaucoup, il faut vraiment que je le fasse passer de la LAL à la PAL !!!
A_girl_from_earth Il y a 4 ans
Elle en a écrit tellement cette auteure qu'à chaque fois que je me sens motivée pour la découvrir, je n'arrive pas à choisir une lecture entre ses romans et je repars les mains vides!lol
Peut-être celui-là alors!
Ankya Il y a 4 ans
Je le note !!!!
Ton résumé me donne très envie de le lire :) En plus cela me permettrait de connaître un nouvel auteur japonais.

Les mathématiques ne me rebutent pas.. mon livre préféré était le théorème du perroquet.
Cachou Il y a 4 ans
AH, j'ai vraiment bien aimé ce livre. Je trouve ce Yoko Ogawa plus "accessible", moins "loufoque" que ses autres (même si j'aime son côté loufoque). C'est un peu son "Brooklyn Folies" en fait.
(et j'ai dévoré "Le Théorème du Perroquet" à l'époque, qui était le dernier d'une longue série de romans "initiatiques" comprenant "Le Monde de Sophie" ou encore "Le Voyage de Théo")
Manu Il y a 4 ans
Je pensais bien qu'il te plairait :-) C'est un tellement beau livre.
kathel Il y a 4 ans
Je confirme, c'est vrai, j'ai beaucoup aimé, commentaire qui n'ajoute rien à ce que tu as dit ! ;-)
lily Il y a 4 ans
Je me répète :), mais il m'attend dans ma longue PAL... bon, je vais, il le faut, le sortir de son purgatoire :)
Ys, La marche de Mina semble en effet avoir dérouté pas mal de ses lecteurs. Je ne l'ai pas encore lu, mais je crains (d'après tout ce que j'ai pu lire sur les blogs et ailleurs ) que ce ne soit pas le meilleur de Yoko Ogawa
Géraldine Il y a 4 ans
moi, à l'école, on m'a apprit que ce qui est beau et inutile est de l'art... les maths seraient donc de l'art ???!!!!!
question, pour quelle catégorie de ce challenfe as tu lun ce livre ?
Aelys Il y a 4 ans
D'emblée, les thématiques ne me passionnent pas, mais tu en parles avec un enthousiasme qui pourrait être communicatif...
calypso Il y a 4 ans
Je n'ai lu de Yoko Ogawa que Tristes nouvelles et j'ai trouvé ça très bon et original ! Depuis, je me suis promis d'en lire un autre...
Leiloona Il y a 4 ans
Je n'ai toujours rien lu de lui ... mais j'en ai un qui est dans ma PAL. Bien envie de le découvrir en tout cas.
Naina Il y a 4 ans
C'est le seul roman de cette auteur que j'ai apprécié.

PS : Je n'ai pas lu en diagonale les passages sur le base-ball. C'est quand même le sport national au Japon...
virginie Il y a 4 ans
J'avais adoré ce titre de Yoko Ogawa, comme la plupart de ses autres romans. Le base ball est un sport très très populaire au Japon (au moins autant qu'aux Etats-Unis) et je n'ai pas souvenir de m'être ennuyée en lisant les pages qui y étaient consacrées. Le seul qui m'ait vraiment ennuyée est "Les paupières". J'ai beaucoup aimé aussi "la marche de Mina" que je suis "coupable" d'avoir lancé dans la chaîne des livres ! A suivre donc ...
Nanne Il y a 4 ans
C'est un roman que j'ai adoré lire pour le plaisir de retrouver les mathématiques ! Cela peut paraître incongru, mais j'assume ... J'ai "Le musée du silence" dans ma PAL et que je voudrais lire très vite pour confirmer le talent de cette auteure japonaise !
Nina Il y a 4 ans
Pas lu celui-ci mais "le musée du silence" que j'ai trouvé très bien avec une bonne dose d'étrange. Donc celui-ci fait partie des titres qui sont dans PAL.
Ro' Il y a 4 ans
http://paranormalcity.over-blog.com/
C'est là que tu dois aller !
C'est le meilleure blog du monde !
Tu l'sais en plus attend. :D
sybilline Il y a 4 ans
Belle entrée en matière Keisha :) !!!
Ton billet, où perce ta belle émotion devant ce roman, rejoint bien mon ressenti.
Malorie Il y a 4 ans
J'avoue que ce livre me tente bien. Allez, je note.

Merci Keisha.
Caroline Il y a 4 ans
Oh, j'adore Yôko Ogawa ! J'ai lu pas mal de ses nouvelles et à chaque fois ça me plaît beaucoup, notamment Les Abeilles, je ne sais pas si tu connaîs mais c'est un petit chef-d'oeuvre pour moi. Tu me donnes envie de découvrir ce livre maintenant :)
Caroline Il y a 4 ans
C'est dans un petit recueil avec trois nouvelles, aux éditions Babel.
Marguerite Il y a 4 ans
Moi qui veut découvrir la littérature asiatique, j'avais déjà noté cet auteur mais je ne savais pas par où commencer... celui-là peut-être ?
Karine :) Il y a 4 ans
Tout le monde en parle, de celui-ci présentement! Je l'ai remonté dans la pile!!!
Karine :) Il y a 4 ans
Tout le monde en parle de ce livre, ces temps-ci!!! J'adore ta dernière citation!
Juliann Il y a 4 ans
Grâce à ce livre que j'ai découvert Ogawa! Magnifique auteur, et bravo pour cet article
Karen Il y a 3 ans


Bien qu'étant une fan de la littérature anglaise je me plonge toujoursavec plaisir dans un l'univers japonnais et une fois de plus j'ai été emportée et séduite . Il faut dire que les maths
et le base-ball n'étant pas un de mes centre d'intérêt j'ai tout de même voulu "tenter le coup" mais cela n'est pas pesant. Quelle belle histoire on se sent moins bête après l'avoir lue. J'ai eu
envie aussi de lire autre chosede cet auteur alors j'ai continué avec "parfum de glace" dont je sujet me touchait et je ne vais pas en rester là c'est sûr...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!