samedi 2 mai 2009

Nueva Königsberg



Nueva Königsberg
Paul Vacca

Philippe Rey, 2009








L'histoire

"Alors que les bombes soviétiques éventraient Königsberg, ils surent qu'il fallait partir.
Au milieu du fracas, ils montèrent avec femmes et enfants sur leurs embarcations appareillées, n'emportant que le strict nécessaire, et laissant derière eux situations, richesses, patrimoines, pensions de retraite, bons du trésor et emprunts russes.
Mais pas les oeuvres de Kant: le bibliothécaire avait sauvé des bombes tous les livres qui avaient appartenu au philosophe.
Ce fut une odyssée effroyable et rocambolesque.
(...) Chemin faisant, ils embarquèrent des cousins de nationalité française, espagnole, lusitaniennne, italienne, qui tous partagaient cette envie d'un nouveau départ sous la houlette du grand Immanuel.
(...) Ils accostèrent près de Rio de Janeiro, se dispersèrent sur des barques pour s'enfoncer dans le continent.
Lorsqu'ils virent l'endroit, ils surent que c'était là. Loin de la furie fracassante de la guerre, loin des méfaits de la civilisation perfectionnée, loin des illusions de l'idéalisme et des ravages du matérialisme, loin du dogmatisme et du scepticisme, ils décidèrent d'édifier leur nouvelle Königsberg.
Nueva Königsberg."

Et voilà cette communauté vivant comme Kant, dans les moindres détails de la vie quotidienne, costumes, heures de lever et coucher, promenade à travers Königsberg (on raconte que les habitants connaissaient l'heure exacte rien qu'en voyant passer Kant...), et aussi application des idées de Kant! Et c'est là que le bât commence à blesser, car l'ami Kant était connu pour sa chasteté, et l'imiter reviendra à voir disparaître Nueva Königsberg un jour ou l'autre...
Pour résoudre cet épineux problème, le philosophe français Jean-Baptiste Botul (analyste de l'école laconienne ou laconisme...) est appelé à l'aide; il donnera à Nueva Königsberg une série de conférences.
Il sera accompagné par Sébastien qui lui n'est pas kantien du tout et découvre avec amusement et ahurissement cette communauté. Sofia (la bien nommée...) saura le faire changer d'avis...

"Sébastien se sentit glisser dans la peau d'un héros de comédie romantique. Il vivait de l'intérieur le moment où le personnage se sent tomber amoureux d'une fille qui n'est pas du tout son genre - connus par d'autres sous l'appellation de syndrome de Swann."

Les impressions à la lecture
Ce court roman se lit d'une traite, pas le temps de s'ennuyer, même les parties où la philosophie kantienne est sous-jacente sont légers et spirituels. Noumènes et révolution copernicienne par exemple... Avec un scenario de films muets, un dialogue "platonicien et platonique" entre Sébastien et Sofia, les conférences de Botul pour couper la narration. Une fin attendue et inattendue.
Disons que j'ai eu l'impression que l'auteur s'amusait bien et faisait moult clins d'oeil au lecteur. Même si on ne saisit pas tout (la philo n'est pas ma tasse de thé quotidienne) on y prend plaisir.
Par exemple, ce livre est dédié (entre autres) à Allan Stewart Königsberg, mieux connu sous le nom de (trouvez-le vous même!). Mais les trois dernières lignes des remerciements me laissent encore en questionnement.

Et surtout qu'y a-t-il de vrai là dedans?
Kant, pas de problème.





"Frédéric Pagès présente ici le cycle de conférences autour d'Emmanuel Kant prononcées au Paraguay en 1946 par un "philosophe français mal connu", Jean-Baptiste Botul. Le public du philosophe était alord la communauté Nueva Königsberg, constituée d'émigrés allemands vivant selon les préceptes kantiens…"







Bonus : Problème des sept ponts de Königsberg (ben oui ce sont des maths) : ici!!!

Interview de Paul Vacca  par Sylire

Les avis de Belle Sahi (qui a reçu l'auteur dans sa bibliothèque!!!), Lily, Cathulu, Amanda, Clarabel, Aifelle, Yv, Cathe, Sylire,



Commenter cet article

Pimpi Il y a 4 ans
Je viens de lire La petite cloche au son grêle pour le prix Biblioblog et celui-ci me fait bien envie, maintenant !!!
Karine:) Il y a 4 ans
C'est moi qui comprend mal ou c,est quand même un peu bizarre?? Mais intrigant, tout de même... réellement intrigant!
cathulu Il y a 4 ans
Je l'ao terminé hier soir et je laisse décanter. Merci pour toutes tes recherches!
Aifelle Il y a 4 ans
Je viens de le commencer et je me sens embarquée .. je crois que je vais aller très vite.
Julien Il y a 4 ans
Quel phénomène ce Kant !
J'ai failli allé en vacances à Kaliningrad l'été dernier, avant de me rendre compte que ce n'était pas une destination de vacances improvisées ;)
Ce petit livre m'intéresse, je le note !
BelleSahi Il y a 4 ans
Oui il est évident que l'auteur s'est bien amusé en écrivant ce livre.
Leiloona Il y a 4 ans
Je lirai d'abord "La petite cloche au son grêle". Le thème de celui-ci ne me plaît pas vraiment.
BelleSahi Il y a 4 ans
Paul est scénariste...
kathel Il y a 4 ans
J'ai l'impression qu'on commence à voir beaucoup ce livre ces jours-ci... Intéressant en tout cas, surtout si on peut le lire sans être féru de philo !
BelleSahi Il y a 4 ans
:-))) Bon dimanche !
Edelwe Il y a 4 ans
Encore un de noté!
Neph Il y a 4 ans
Oh oui, tout comme Edelwe, je le note aussi, c'est le genre de bouquin qui a de grandes chances de me plaire :)
A_girl_from_earth Il y a 4 ans
Wouf ça a pas l'air très évident comme ça à première vue, mais "court roman qui se lit d'une traite", aha? :)
Cécile Il y a 4 ans
Malgré ton avis plutôt positif, je vais passer mon tour, le sujet ne me tente vraiment pas...
amanda Il y a 4 ans
"la petite cloche..." poursuit son voyage, il arrivera bien chez toi :) et tu le trouveras très très différent de celui-ci (avec lequel je me suis régalée aussi, dans un tout autre sens ;) (j'en parlerai quand il sera paru)
Marie Il y a 4 ans
Bref, c'est un livre qui nous oblige à vérifier ou approfondir notre culture pour ne pas être perdu par les notes d'humour de l'auteur...
Theoma Il y a 4 ans
"la petite cloche" est dans ma LAL, ou ma PAL... je commence à m'y perdre... Et si en plus les auteurs n'attendent même pas que j'aie terminé leur livre pour déjà publier un suivant, comment veux-tu que je m'en sorte ?
Estelle C Il y a 4 ans
Oh ! je reviens justement de chez BelleSahi ! Je lui disais que ce livre m'intéressait beaucoup, d'autant + que j'ai fait des études de philosophie ;-) Je note, donc...
Manu Il y a 4 ans
J'ai toujours eu du mal avec la philo même à la fac ! Et je ne sais pas si c'est parce que je regarde la tv en même temps mais je n'ai pas trop compris de quoi il s'agissait :$ . Bon, je passe :-D
cathe Il y a 4 ans
Il m'attends aussi alors je ne lis pas de trop près ton billet... mais ça a l'air drôlement sympa ;-))
yueyin Il y a 4 ans
Déjà le petite cloche me tentait mais celui-là peut être plus encore (ou disons autant), décidement un auteur que j'ai TRES envie de découvrir... je vais me mettre en quête je crois ;-)
keisha Il y a 4 ans


Ceux qui ont lu les deux disent que l'auteur s'est renouvelé et que ce sont deux romans bien différents, mais bons tous les deux.
Amanda fait voyager La petite cloche.
Quant à celui-ci, je pourrais le lancer en voyage, non?



Yv Il y a 4 ans
Je l'ai sur ma table à lire très prochainement.
keisha Il y a 4 ans


Bon livre qui fera bonne figure sur ton blog!!!



Florinette Il y a 4 ans
Je suis en train de le lire ! ;-)
keisha Il y a 4 ans


Et peut être même presque fini, non? Lecture fort plaisante.



Florinette Il y a 4 ans
Oh non, je viens vraiment de le commencer, en plus en ce moment, par manque de temps, je ne lis pas beaucoup...
keisha Il y a 4 ans


Eh oui, trop à faire!
Mais ce livre se lit vite et il est court, tout de même (trop court?)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.