jeudi 25 juin 2009

Little



Little
David Treuer

10/18 Domaine étranger, 2001











"Little avait passé tellement de temps à la maternelle, sans pouvoir passer à la classe supérieure, qu'on ne voulait plus de lui. Il n'allait pas en classe, il jouait autour de la maison et dans les bois près du lac jusqu'à ce que le car de ramassage scolaire nous dépose au coin de la route. Pendant l'année, on faisait le reste du trajet à pied, et Little arrivait du lac en courant, alerté par le moteur diesel du car. C'était un car qui avait servi pour une école en dehors de la réserve, mais il tombait tellement souvent en panne qu'on l'avait vendu à la réserve."

Little, ses camarades de jeu Jackie et Donovan (trouvé dans une voiture bloquée par une congère) sont les plus jeunes habitants du village indien de Pauvreté.
Pauvreté la bien nommée : deux maisons occupées, qui tiennent à peine debout, sans oublier la vieille Catalina Pontiac  qui abrite les jumeaux septuagénaires Duke et Ellis. Ajoutons Jeannette, Celia, Stan et  sa soeur Violet. Plus le curé de la paroisse, qui n'est pas indien.

Mais le propos du livre, c'est plutôt l'immersion dans la vie de cette réserve indienne et plus généralement de cette région durant quelques décennies, par des allers retours dans le temps à la fin desquels on a les réponses à presque toutes les questions.
Le climat est dur, chaud et humide l'été, très très froid l'hiver. David Treuer décrit admirablement ces conditions difficiles et la nature environnante. Les habitants vivent des allocations, de petits boulots, de chapardage, jouent au bingo, boivent de la bière, chassent. Une vie très rude mais pas de misérabilisme dans ce roman à la construction très habile et au style remarquable.

L'auteur : Il est né en 1972 dans la réserve indienne de Leech lake dans le Minnesota et appartient à la tribu ojibwé. Il est diplômé en littérature et en anthropologie et Little est son premier roman.

Les avis de Cune, Eireann,
Lettre T du challenge ABC

Commenter cet article

Keltia Il y a 4 ans
Ce n'est pas le genre de livre qui me tente d'habitude mais découvrir le quotidien d'une réserve me plairait peut-être... A voir!
Dominique Il y a 4 ans
Un livre magnifique que j'ai lu à sa sortie il y a quelques années ( ça me rajeuni pas ça !) mais dont je garde un souvenir fort et émouvant
Marie Il y a 4 ans
On oublie tellement les populations indiennes qui vivent encore dans ces réserves... Il est intéressant qu'un livre nous permette de découvrir leurs conditions de vie.
Leiloona Il y a 4 ans
Je le note non pas pour moi, mais pour le proposer à une amie ! :))
Lou Il y a 4 ans
Ah mais oui... je crois même qu'il était au Festival America ce David Treuer. Mmh, il me semble, en tout cas le nom m'interpelle. Le sujet me tente beaucoup. Je ne le connais pas du tout, ou si peu, mais j'aimerais justement en savoir un peu plus. Je note, je note !! :)
Lou Il y a 4 ans
Je viens de vérifier et c'est bien celui auquel je pensais. Je l'ai même rencontré en achetant son dernier livre, "the translations of dr. Apelles" ^^
Hildebald Il y a 4 ans
fiout, je note ds un coin, ça m'était totalement inconnu! en vous remerkiant!
Manu Il y a 4 ans
Pas trop mon genre, je passe.
Mango Il y a 4 ans
Pourquoi ce soir un livre sur une tribu indienne ne me tente-t-il pas? Demain peut-être que se sera oui! Bizarre!
A_girl_from_earth Il y a 4 ans
T'as encore fait une chouette découverte on dirait! Pff n'empêche en ce moment non seulement je ne m'en sors pas avec ma PAL mais je n'arrive même plus à rédiger mes commentaires, du coup je ne sais pas si c'est très raisonnable de noter!
Edelwe Il y a 4 ans
J'ai beaucoup tout ce qui touche aux indiens. J'avais lu Le destin miraculeux d'Edgar Mint. J'avais beaucoup aimé.
Schlabaya Il y a 4 ans
Encore un compte-rendu bien alléchant, même si j'avoue que ma PAL déborde...
namya Il y a 4 ans
Le sujet m'interesse ! Je le note dans mes achats à venir . Merci Keisha
Pas très réjouissant tout ça mais terriblement révélateur de notre société.
keisha Il y a 4 ans


@ Laetitia la liseuse
Pas réjouissant, mais pas larmoyant. Un beau roman. J'ai appris quelques petites choses sur ce coin là.



Restling Il y a 4 ans
Pas facile d'éviter la tentation du misérabilisme quand on décrit des conditions plutôt rudes... Tu as raison de le souligner, c'est une qualité.
keisha Il y a 4 ans


@ Restling
On sent la solidarité et l'affection entre le groupe vivant dans la réserve.



Eeguab Il y a 2 ans


J'ai lu beaucoup les Indiens et beaucoup aimé Little même si mon préféré est James Welch,La mort de Jim Loney,L'hiver dans le sang,L'avocat
indien.



keisha Il y a 2 ans


@ Eeguab


Tu es dangereuse! J'ai lu récemment un billet sur un roman de Welsh, justement, et ça avait fait tilt. Allez, je note!


Je voudrais aussi découvrir Sherman Alexie, les indiens aussi?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.