samedi 3 octobre 2009

Une année à la campagne




Une année à la campagne
Sue Hubbell


Gallimard 1988, Folio 2004













En ville, on m'appele la Dame aux Abeilles. Dans quel autre domaine pourrais-je acquérir un titre semblable ?(...)
Je vis ici dans les monts Ozark, au sud du Missouri, depuis douze ans maintenant, et la plupart du temps j'ai vécu seule. J'ai appris à diriger une affaire que nous avions montée ensemble, une entreprise d'apiculture et de production de miel, occupation hasardeuse et marginale qui ne me libère jamais vraim ent des soucis financiers mais me permet de vivre dans ces collines que j'aime.(...)
Pendant ces douze années, j'ai appris qu'un arbre a besoin d'espace pour pousser, que les coyotes chantent près du ruisseau en janvier, que je peux enfoncer un clou dans du chêne seulement quand le bois est vert, que les abeilles en savent plus long que moi sur la fabrication du miel, que l'amour peut devenir souffrance, et qu'il y a davantage de questions que de réponses.


Dans une autre vie, Sue Hubbell était biologiste et bibliothécaire à Rhode Island jusqu'au jour où, avec son mari, elle crée une "ferme d'abeilles". Après le départ de son mari, elle reste seule sur ses quelques hectares de terres et de bois.

De brefs chapitres égrennent la chronique d'une vie près de la nature, au fil des saisons, une vie de travail certes, mais aussi de découverte. Des bestioles peu ou prou sympathiques à prime abord ont la vedette : les araignées recluses brunes, craintes à tort, mais qui contribuent à endiguer le flot des touristes, les vipères rouges, les aoûtats, les coyotes, les chiens , sans oublier les abeilles.

Ce livre est une leçon de bonheur. Sue Hubbell se décrit comme une femme de cinquante ans, [qui vit] sa vie seule, en paix avec elle-même et avec le monde environnant.
Vivre dans un monde où les réponses aux questions peuvent être si nombreuses et si valables, voilà ce qui me fait sortir du lit et enfiler mes bottes tous les matins.


Mais l'humour n'est jamais bien loin ; ainsi selon le postier :
"En principe, il y aura du soleil aujourd'hui et demain, évidemment j'ai entendu ça sur une de ces petites radios d'importation, alors je sais pas s'il faut le croire ou pas."
Et cette façon de vivre si loin du stress de la ville ; chez le soudeur :
"Il me versa une tasse de café et s'en servit une également. Nous parlâmes du temps, discutant les avantages et les inconvénients de la pluie dans le passé, le présent et l'avenir. Puis il me demanda ce que je voulais."
Gros coup de coeur donc ! Ce livre si fin et si charmant rend véritablement plus heureux!

Edit : Dans mon billet  du vendredi 2 octobre je disais me sentir seule à aimer ce livre, mais j'ai découvert depuis les avis d'Allie, Anne, Cathe, ; Doriane l'apprécie aussi.
Je me permets donc de sortir ce billet des profondeurs de mon blog pour donner sa chance à un chouette livre!

Commenter cet article

A_girl_from_earth Il y a 3 ans

(j'espère qu'il n'y a pas de bug OB avec les com', c'est le 3è que j'écris (2 sur les billets précédents) et les 2 autres n'apparaissent pas)
Aah c'est là que je réalise que je ne suis vraiment pas proche de la nature, je ne suis pas sûre que ce livre me parlerait.


Mango Il y a 3 ans

Tu as bien fait de ressortir ce billet pour qui, comme moi, ne lisait pas les blogs avant cette année! Ce livre me plairait beaucoup, je crois!


Dominique Il y a 3 ans

Coincidence ! il y a quelques jours j'ai discuté avec un jeune couple qui est copropriétaire de ruches après avoir suivi une formation je crois au jardin du Luxembourg, ils sont amateurs de livres
donc je les ai incité à lire "une année à la campagne "
un livre indémodable; plein d'humour, une vrai leçon de vie


Leiloona Il y a 3 ans

Du mal à écrire un commentaire sur OverBlog ce matin ...
Alors, malgré ton avis positif, le thème ne m'emballe pas plus que ça. :/


levraoueg Il y a 3 ans

Mais pourquoi ce titre ? pour quoi une année ? Est-ce qu'à la fin elle retourne à la ville ?


sylire Il y a 3 ans

Je l'ai dans ma PAL, un jour ou l'autre je le lirai donc !


Restling Il y a 3 ans

Sans ton billet, ce livre ne m'aurait pas attirée mais là, je note ! :-)
Dis comment tu fais pour avoir les avatars à côté des commentaires ?


yueyin Il y a 3 ans

Il me tente terriblement celui-là... je crois l'avoir déjà noté mais qu'importe je renote !


yueyin Il y a 3 ans

C'est bizarre je viens d'écrire un commentaire et il s'affiche comme venant de restling, so strange c'est yueyin pourtant :-))))


Alice Il y a 3 ans

Et bien sous Safari, je peux déposer des commentaires ici !
Alors ce livre depuis pas mal de temps m'interpelle ;-)


keisha Il y a 3 ans


@ Alice
Je pense que c'est la faute d'overblog quand même, dès qu'ils mettent une nouveauté , il y a des bugs. Après, cela s'arrange, et ils sont gentils sur leur forum, mais bon c'est agaçant.
Donc, bienvenue, et, oui, je te recommande chaudement ve livre!



Alice Il y a 3 ans

Ce livre m'intéresse depuis un petit moment ;-)
Sous Safari je peux déposer des messages ici !


keisha Il y a 3 ans


@ Alice
Un doublon, normal cela arrive; je ne connais pas Safari.



Alice Il y a 3 ans

En effet très étrange ton blog :)))) Moi c'est Alice la Malice et non Yueyin !


keisha Il y a 3 ans


@ Alice
Ce bug là est récent, un jour ou deux, tu n'es pas la première à m'en faire la remarque!
Chez Armande par exemple c'est pire, des publicités se sont installées, sa bannière et une colonne ont disparu, etc... En général cela rentre dans l'ordre, le temps de corriger les bugs.



Cachou Il y a 3 ans

Je ne suis pas très "campagne" au départ (et encore moins abeilles pour tout dire ^_^) mais le côté contente de sa vie à 50 ans me tente bien (c'est tellement rare)!


keisha Il y a 3 ans


@ Cachou
J'avoue être plutôt campagne... à condition d'avoir un accès bouquins pas trop loin quand même!
Je crois qu'il y a ce soir une émission à la télé sur les femmes de cinquante ans (j'ai juste pris la radio ce matin, alors c'est flou comme information).
Meuh non content de sa vie à 50 ans ce n'est pas rare! Remarque il y en a qui ont du mal à passer le cap des 40 ans, donc tu vois que c'est sans doute une question de personne, pas
d'âge.



Cachou Il y a 3 ans

Heu, bizarre encore plus, c'est Cachou, non Alice ^_^


keisha Il y a 3 ans


@ Cachou
Oui il semble que ce soit le dernier bug d'overblog, très tendance...



Sentinelle Il y a 3 ans

Je l'avais déjà noté quelque part mais je vais le surligner aussi mdr


keisha Il y a 3 ans


@ Sentinelle
Oh oui oh oui, c'est un chouette livre je pense, et qui fait du bien!



Mirontaine Il y a 3 ans

Je le note ,il me rappelle un peu un livre de Kingsolver dont le titre m'échappe.
Bonne semaine Keisha.


keisha Il y a 3 ans


@ Mirontaine
J'ai bien aimé le seul livre de B. Kingsolver que j'ai lu, et je pense que c'est un peu le même univers rural. Ce livre n'est pas un roman, disons une tranche de vie.
Bonne semaine à toi aussi!



emiLie Il y a 3 ans

Ce livre me plait, je le note et en plus il existe en poche!!


keisha Il y a 3 ans


@ emiLie
Oui, en poche, et ce n'est pas une nouveauté, mais tu vas le trouver j'espère! Bonne lecture.



emiLie Il y a 3 ans

Je viens d'écrire un commentaire, moi, Emilie et il est noté Mirontaine!! Etrange!


keisha Il y a 3 ans


@ emiLie
Grrr! Encore ce bug! Je vois bien ton nom, mais s'affiche celui de la dernière à laisser un commentaire... Ne t'inquiète pas, d'ailleurs je réponds toujours en citant ma commentatrice.



Hélène Il y a 3 ans


Ce livre fait partie de mes bouquins préférés. Il faut que je lui consacre un article. C'est ce qu'il y a de terrible qd on commence un blog, tous les livres que l'on aime et que l'on aimerait
partager, et ces fichues journées qui sont si courtes...



keisha Il y a 3 ans


@ Hélène


C'est un de mes chouchous "for ever". Figure toi que je l'ai même relu pour pouvoir en parler sur ce blog.


Au sujet du manque de temps : oui, hélas...



Nymphette Il y a 2 ans


Hohoho! il peut entrer dans le challenge "Nature Writing" celui-ci...?



keisha Il y a 2 ans


@ Nymphette


Completely et totally, plutôt deux fois qu'une, et c'est un de mes coups de coeur, en plus!


Tiens, j'en profite pour te dire que je viens de lire La forêt ivre de Durrell, et compte bien continuer avec Le aye aye et moi, dont tu parlais...



Nymphette Il y a 2 ans


Cool!





tu l'as trouvé "le aye aye"?



keisha Il y a 2 ans


@ Nymphette


Je vais le faire sortir du magasin de la bibli, il m'attend sagement, et sache qu'il y en a d'autres de l'auteur!



Maryse Il y a 2 ans


Bonjour,


Je découvre votre blog avec bonheur étant moi aussi une lectrice invétérée.J'ai lu ce merveilleux livre il y a plusieurs années déjà, j'avais entendu Le Clézio en parler merveilleusement. Je m'y
replonge régulièrement avec joie et délices.






keisha Il y a 2 ans


@ Maryse


Bienvenue! Une merveille que ce livre, en effet. Le Clezio a aussi écrit la préface de Almanach d'un comté des sables, de Aldo Leopold, que je n'ai pas (encore) lu, mais qui est aussi dans la
même mouvance "nature". Si le thème vous intéresse, fouinez dans la colonne de droite, catégorie "nature inside", on y respire le bon air de la nature.


Si vous avez un blog, signalez-le, là je n'ai qu'une adresse mail. Cependant j'ai des visiteurs sans blog, avant d'ouvrir le mien, je me "promenais" aussi...



Maryse Il y a 2 ans


J'ai laissé un commentaire qui n'apparaît pas !


Livre lu il y a des années et régulièrement relu. Pour moi, une merveille. Il ya "tout" dedans. Le Clézio est un fan de ce livre. Un de mes chouchous, presque comme un "doudou"pour adulte.



keisha Il y a 2 ans


@ Maryse


Aïe! Overblog connait quelques perturbations on dirait. Mais j'ai bien eu votre précédent commentaire, pas de souci.


Et je m'aperçois que sans lire celui-ci, j'ai écrit "merveille" dans la réponse à l'autre. Nous sommes donc bien d'accord!


Il existe en effet des fans de ce livre (les autres, ce sont ceux qui ne l'ont pas lu ... ou qui ne supportent pas la campagne)

2 commentaires:

  1. j'ai adoré ce livre ! que j'ai découvert suite à ma lecture de Un Été prodigue de Barbara kingsolver. Un vrai coup de coeur pour moi aussi :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est à ma bibli depuis très longtemps (je l'ai lu deux fois), un petit poche qui n'a pas l'aire de trop bouger, hélas...
      Oh mais je n'ai pas lu Un été prodigue!!! Quelle erreur!!! ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.