lundi 23 mai 2011

Orages ordinaires



http://ecx.images-amazon.com/images/I/41f6uqmW9jL._SL500_AA300_.jpgOrages ordinaires
William Boyd
Seuil, 2010
 
 
 
 
 
Après un divorce, Adam Kindred préfère quitter son poste dans une université américaine et chercher un job de climatologue à Londres. Dans un restaurant il fait brièvement connaissance de Philip Wang, chef de programmes de développement de produits pharmaceutiques dans une grande compagnie. Comme Wang a oublié derrière lui quelques documents, Kindred se propose de venir les lui rendre à son appartement. Là il trouve Wang mourant, et l'assassin est sur le balcon.
Kindred, accusé d'avoir tué Wang, a la police aux trousses, et, pour faire bonne mesure, son assassin, un ancien des guerres impliquant l'Angleterre, des Malouines à l'Afghanistan en passant par l'Irak, un vrai professionnel sans états d'âme.
Il décide de disparaître et de voir comment les choses vont tourner. Au départ il se terre dans un coin près de la Tamise.
 
"Il sentait instinctivement que la seule manière d'éviter d'être repéré dans une ville du vingt et unième siècle était de ne titrer aucun avantage des services qu'elle offrait - téléphoniques, financiers, sociaux, municipaux ou autres. Si vous ne téléphoniez jamais, ne régliez aucune facture, n'aviez pas d'adresse, ne votiez jamais, n'utilisiez pas de carte de crédit ni ne tiriez d'argent à une machine, ne tombiez jamais malade ni ne demandiez d'aide de l'état, alors vous passiez au-dessous du radar de compétence du monde moderne. Vous deveniez invisible, ou du moins transparent, votre anonymat si bien assuré que vous pouviez vous déplacer dans la ville - sans confort, certes, plein d'envie, oui, prudemment, bien sûr - tel un fantôme urbain.La ville était remplie de gens comme lui, reconnaissait Adam.Il les voyait blottis dans les embrasures de porte ou écroulés dans les parcs, mendiant à la sortie des boutiques, assis, effondrés et muets, sur des bancs. Il avait lu quelque part que, chaque semaine en Angleterre, six cents personnes environ disparaissaient - presque cent par jour-, qu'il existait une population de plus de deux cent mille disparus dans ce pays, de quoi peupler une ville de bonne taille."
 
Boyd nous fait suivre la passionnante survie de Kindred devenu pour un temps SDF, sa recherche de la vérité, et découvrir les raisons de l'assassinat de Wang.
 
Autant le dire, Boyd est un de mes auteurs favoris, que je lis depuis fort longtemps, en particulier les romans fort réjouissants se déroulant en Afrique. Là le plaisir de lecture demeure intact!
 
Mais tout de même il y a pas mal de coïncidences et de rencontres inopinées qui arrangent bien les situations, la bulle pharmaceutico-financière s'est un peu vite crevée pour mon goût, et après la descente de Kindred dans le monde des obscurs, c'est moins original et son histoire avec Rita est bien attendue.
 
Mais si vous voulez une lecture haletante, elle est garantie!
 
Les avis chez BOB.
Challenge Voisins Voisines
http://img.over-blog.com/287x300/1/69/67/46/images-3/voisins1.jpg

Commenter cet article

Aifelle Il y a 2 ans


William Boyd est un de mes vieux copains, avec John Irving. Je l'ai un peu délaissé, mais j'y reviendrais bien tiens ! Je prendrais celui-ci à la bibliothèque .. un jour



saxaoul Il y a 2 ans


C'est incroyable mais je n'ai jamais lu cet auteur !



clara Il y a 2 ans


Tiens, la bulle financière pharmaceutique me fait penser à  un bien triste feuilleton en France..



Theoma Il y a 2 ans


un auteur qui dort dans ma pal... la honte !



Kathel Il y a 2 ans


Un roman qui me fait de l'oeil, surtout depuis qu'il est en poche... Comme toi, j'ai beaucoup lu W. Boyd, et depuis un bon bout de temps.



Dominique Il y a 2 ans


J'aime Boyd mais j'ai du mal à suivre ses publications car ce diable d'homme est plutôt prolifique, je crois que je suis en retard d'un ou deux romans



Jules Il y a 2 ans


Je n'ai jamais lu Boyd! Lequel me conseilles-tu?



Richard Il y a 2 ans


Moi aussi, j'aime Boyd ... Mais les avis sont tellement mitigés que je ne me suis pas précipité pour me le procurer ...


J'hésite !



Gwenaelle Il y a 2 ans


Comme Jules et Saxaoul, je n'ai rien lu de cet auteur non plus... Je vais suivre tes conseils et tenter de me procurer ses romans les plus anciens à la médiathèque...



L'Ogresse Il y a 2 ans


Tu as raison, pas un chef d'oeuvre mais on est vite accroche (malgre les coincidences un peu grosses).



L'Ogresse Il y a 2 ans


Oui, absolument, d'ailleurs je le vois aussi tres bien adapte au cinema



In Cold Blog Il y a 2 ans


Pendant longtemps j'ai suivi Boyd les yeux fermés, achetant chacune de ses parutions sans même savoir de quoi il en retournait. Mais après deux/trois déceptions d'affilée, je l'ai laissé sur le
bas côté. A priori, ce n'est pas encore avec celui-là qu'on va se rabibocher.



Océane Il y a 2 ans


Un auteur que j'aimais bien, puis que j'ai perdue de vue curieusement, il m'avait un peu déçue avec " a livre ouvert", que je n'ai terminé que difficilement...



Manu Il y a 2 ans


Je suis en train de l'écouter en livre audio mais je n'accroche pas tant que ça. J'ignore si c'est à cause du lecteur ou à cause de l'histoire qui ne me plaît pas complètement. Je trouve que ça
traîne en longueur.



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Ah Boyd! Ce nom me fait toujours sourire car il a été l'auteur chouchou d'une lectrice sur un forum que je fréquentais il y a fort longtemps (quand les blogs n'existaient pas - Ère Dinosaurius
), du coup une autre lectrice l'a tenté mais a mal vécu son expérience de lecture (me souviens plus du roman choisi).
Résultat, alors que j'allais moi aussi partir à la découverte de cet auteur, j'ai finalement renoncé, de peur de détester aussi. Donc je ne sais pas à ce jour si j'aimerais ou pas...



Restling Il y a 2 ans


J'avais adoré ce roman, quel tourbillon ! A peine le temps de reprendre son souffle. Je découvrais l'auteur et même si je n'ai rien lu d'autre de lui depuis, je garde son nom en tête.



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Quand on y pense, c'était il n'y a pas si longtemps que ça. D'ailleurs il faudrait vraiment que je sauvegarde mes
billets pour le jour où les blogs n'existeront plus et seront remplacés par un autre système de communication.


Oui pour les auteurs réputés en général, il vaut mieux éviter de commencer par celui qui le représente le moins bien, ou commencer par celui qui nous correspondrait le plus. C'est d'ailleurs pour
ça que j'ai du mal à me lancer dans ces auteurs "populaires" que je n'ai jamais lus mais qui ont une vingtaine de romans à leur actif. Je ne sais jamais lequel choisir, le dernier est toujours
bien, mais les précédents aussi.


Tiens je vais d'ailleurs me faire une liste de ces auteurs avec un sondage sur les titres à lire en premier!



le Merydien Il y a 2 ans


C'est bien embêtant, tu commentes alors que je l'ai commencé en poche hier Allez je mets les titres dans mon ordre
de préférence: Un anglais sous les tropiques(mais je suis pas objectif, j'étais en Afrique quand je l'ai lu), BrazzavillePlage, apres j'ai eu du mal avec La croix et la banniere mais la Vie aux
aguets était bien dans les derniers parus.



maggie Il y a 2 ans


Un de tes auteurs favoris ? J'ai encore rien lu de cet auteur mais ce livre m'attire bien... Me conseilles-tu de commencer par celui-là ?



Valérie Il y a 2 ans


Je n'ai pas vraiment accroché mais peut-être parce que je l'ai écouté en audiolivre.



pyrausta Il y a 2 ans


je n'ai jamais lu cet auteur.alors direction la mediatheque pour tacher de trouver un de ses ouvrages



Marie Il y a 2 ans


Toujours pas lu cet auteur... Il faut que je me lance !






pyrausta Il y a 2 ans


je ne comprends pas..je viens de cliquer sur le lien que j'ai mis et il marche...peut etre un bug d'OB?


oui je note Boyd.ça m'etonnerait que la mediatheque n'en ait pas.






Lilibook Il y a 2 ans


ah oui oui oui, je l'ai inscrit depuis peu dans ma lal. Je compte bien le lire. Peut être pas de suite car pas mal de lectures sous le coude mais je le lirai ça oui c'est sûr.



Anjelica Il y a 2 ans


je reste avec un bon souvenir après ma lecture de "la vie aux aguêts", je pense que je vais en rester là pour l'instant...



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!