samedi 18 juin 2011

La grande maison



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/1/2/5/9782879297521.gifLa grande maison
Nicole Krauss
Editions de l'olivier, 2011
 
 
 
  Roman à tiroirs, roman labyrinthe, sauts temporels et géographiques... Maison de souvenirs, maison de mémoire, en particulier juifs... Un bureau à dix-neuf tiroirs qui apparaît et réapparaît.
Nadia, écrivain à New York, a accepté de le garder pour Daniel Varsky, poète chilien au destin tragique, et s'en sépare à regret pour le rendre à Leah Weisz, dont le père cherche à reconstituer fidèlement la pièce où travaillait son père à Vienne, jusqu'aux événements de la seconde guerre mondiale. Mais comment ce bureau est-il parvenu en Angleterre à la fin des années quarante? Arthur, mari de Lotte, se heurte aux silences de son épouse, qui lui a caché bien d'autres choses de sa vie... Isabelle, jeune étudiante américaine, se rendra en Israël pour retrouver Leah et son frère Yoav. Israël où Nadia finira aussi par vivre une bien triste expérience. Israël où Aaron écrit une longue lettre déchirante et émouvante à son fils.
 
Cela parait compliqué, mais la construction en deux fois quatre parties aide le lecteur, même si la chronologie reposant sur des détails placés en cours de phrases est parfois difficile à suivre. Nicole Krauss maîtrise bien tout cela et nous entraîne complètement à la suite de personnages souvent torturés et souffrant sous le poids du passé. Beaucoup beaucoup d'interrogations qui auront des réponses ... ou pas. Et c'est bien là ce qui est frustrant  et m'a poussée à lâcher prise parfois : m'efforcer de tout comprendre me paraissait vain puisque l'auteur resterait muette, alors qu'elle donnait des détails parfois inutiles pour la compréhension de l'histoire.
 
Au total, un roman intéressant, exigeant, et qui me donne nvie de découvrir son autre roman Histoire de l'amour.
 
Les avis de Papillon, clara ( merci!!!), là où les livres sont chez eux, la page déchirée,mobylivres,

Commenter cet article

cathulu Il y a 2 ans


Avis nuancé donc...



clara Il y a 2 ans


Oui, l'auteure ne donne pas toutes les réponses ou les clés... peut-être est ce justement au lecteur de les imaginer et faire galoper son imagination ?



Ys Il y a 2 ans


J'ai lâché L'histoire de l'amour en route, entamé sur la foi de billets élogieux, donc je ne tenterai pas celui-là.



mango Il y a 2 ans


Mon imagination foctionne assez abondamment comme ça dans la vie quotidienne pour que je la laisse s'endormir pendant que je lis un roman . C'est pourquoi je rejette de plus en plus nettement les
livres de ce genre qui ne  donnent pas les solutions ou laissent les fins ouvertes à toutes les interprétations possibles. J'y suis allergique. Que les auteurs fassent leur boulot et
m'imposent leurs histoires avec un commencement et  une fin! Point final. Excuse-moi Keisha, mais pourquoi je m'emballe, moi?  Ma journée commence bien!



Manu Il y a 2 ans


J'ai eu un coup de coeur pour L'histoire de l'amour. Je lirai donc celui-ci mais tout le monde a l'air de dire que c'est un roman exigeant.



Kathel Il y a 2 ans


J'ai beaucoup aimé "L"histoire de l'amour", je compte bien lire celui-ci !



sylire Il y a 2 ans


J'avais beaucoup aimé "l'histoire de l'amour" également mais celui-ci me paraît moins bon, si j'en crois les différents avis, notamment ceux des blogueurs qui ont lu les deux.



Anne Il y a 2 ans


Keisha, c'est terrible, les tentations qu'on trouve chez toi ! Ca m'intéresse aussi, celui-ci !



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Oui, son autre livre, Histoire de l'amour, m'intrigait déjà, les critiques en parlaient en plus que bien, mais j'avoue que le titre me bloque. Bon, je ne sais pas si le sujet du roman que tu
chroniques me parlerait plus. En ce moment, les personnages torturés et souffrant sous le poids du passé, ça passe moins que du léger, divertissant, humour...





Pas complétement convaincu par L'histoire de l'amour ni par les billets lus sur celui-ci... Tout a l'ait très artificiel, non?



Papillon Il y a 2 ans


Entièrement d'accord avec toi ! (et j'avais hâte de lire ton avis, limite je me disais que peut-être quelque chose d'essentiel m'avait échappé....) et il faut absolument lire L'histoire de
l'amour (limite, c'est un ordre !)



Malika Il y a 2 ans


Le sujet et le fil conducteur du bureau semblent très prometteurs mais ton bémol sur la compréhension du récit me donne à réflechir ...



dasola Il y a 2 ans


Bonjour Keisha, je compte bien lire ce deuxième roman de Nicole Krauss moi qui ai vraiment adoré L'histoire de l'amour. La grande maison me paraît plus complexe encore comme construction que le
précédent. Je verrai bien. Bon dimanche.



Géraldine Il y a 2 ans


Si tu as du "te forcer à tout comprendre", je préfère passer. Mon petit cerveau n'a pas envie d'exigence pour l'instant.



Titine Il y a 2 ans


J'avais adoré "Histoire de l'amour" et j'ai hâte de lire celui-ci. Nicole Krauss aime beaucoup les récits gigognes apparemment.



Choco Il y a 2 ans


Hum, moi qui n'aime pas les fins frustrantes... je l'avais noté mais si on ne gagne pas toutes les clés, je vais être prudente !



Anis Il y a 2 ans


Je me suis vraiment demandée si je n'avais pas déjà écrit un commentaire, à cause d'une impression de déjà-lu mais c'est certainement parce que j'ai lu d'autres articles sur cette grande maison
qui m'ont beaucoup tentée et je retiens ce titre comme celui de Sigrid Udset (?). Enfin bref, dés que je les verrai en poche une lampe clignotera, une sirène se mettra en branle, et une frénésie
d'acheter me saisira.



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Troisième billet que je lis sur ce roman, et toujours le même défaut souligné.



Bene Il y a 2 ans


Pour moi un roman d'une extrème sensibilité !



Karine:) Il y a 2 ans


Je susi quand même tentée par cette histoire, vu que j'avais adoré l'histoire de l'amour.  Mais j'aime avoir des réponses... du coup, je ne sais plus trop si c'est pressant ou pas, cette
lecture!



keisha Il y a 2 ans


@ Karine:)


Argh!!! Tu peux tenter si le roman croise ton chemin... Je lirai Histoire de l'amour, t'inquiète!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!