jeudi 25 août 2011

Quinze cents kilomètres à pied à travers l'Amérique




http://www.jose-corti.fr/Images/couvertures/1500km.jpgQuinze cents kilomètres à pied à travers l'Amérique
John Muir
José Corti, 2008
 
 
 
 
 
S'inscrivant chronologiquement entre Souvenirs d'enfance et de jeunesse et Un été dans la Sierra, ce récit relate les pérégrinations à dominante botaniste de John Muir, de l'Indiana à Cuba en passant par Kentucky, Tennessee, Géorgie et Floride. Un peu en train, en majeure partie à pied, et en bateau pour le retour de Cuba à New York dans le dessein d'arriver en Californie (de nos jours il est aussi plus facile de passer par Paris pour me rendre à Lyon...). Seul un palu le terrassera suffisamment pour l'empêcher de partir jusqu'en Amazonie, son premier objectif, mais il s'y rendra quelques années plus tard...
 
"Mon projet était simplement d'aller droit devant moi, approximativement au sud, par le chemin le plus sauvage, le plus noyé dans la végétation, le moins battu que je pourrais trouver et promettant la plus vaste étendue de forêt vierge. la carte repliée, j'ai chargé sur mon dos mon petit sac, ma presse à plantes, et je suis parti à grands pas parmi les vieux chênes du Kentucky."
 
Toujours curieux, enthousiaste, il se lance sans crainte des mauvaises rencontres et prêt à coucher s'il le faut le ventre vide et à la belle étoile. Tout en évoquant l'hospitalité plus ou moins spontanée des habitants, il herborise sans trêve, décrit extrêmement précisément la flore et la faune rencontrées, dessine et prend des notes, découvre au fil de son avancée dans le sud une végétation nouvelle et des traces de la guerre récente, qui "n'apparaissent pas seulement dans les champs dévastés, les clôtures, les moulins incendiés et les bois massacrés sans merci, mais également sur le visage des gens."
 
Ses opinions sur la place de chaque être dans la nature va à l'encontre des idées de son temps, tant pis si l'alligator inscrit de temps en temps un homme à son menu... Folfaerie cite des passages fort parlants.
 
Le récit s'achève dans une plaine aux vingt collines, dominées dans le lointain par la Sierra, et l'on retrouve l'exaltation d'un été dans la Sierra.
 
"Si vous voulez savoir de quelle quantité de lumière, de vie, de joie, on peut profiter en plein mois de janvier, rendez-vous dans ce Val béni! Et si vous voulez assister à une résurrection végétale - des millions de fleurs colorées sortant de terre en foule- , allez à Twenty Hill en février. Si vous voyagez pour votre santé, faussez compagnie à votre médecin et à vos amis, bourrez vos poches de biscuits et allez vous cacher dans les collines du Val; allez vous baigner dans ses eaux, vous brunir à ses ors, vous réchauffer à l'éclat de ses fleurs, et tous ces baptêmes feront de vous des créatures nouvelles. Ou bien, étouffant sous les sédiments de la société et fatigués du monde, vous y verrez vos doutes les plus profonds s'envoler, vos routines charnelles se diluer, et vos âmes respireront librement, fortement, dans l'atmosphère illimitée de la beauté et de l'amour, l'atmosphère de Dieu."
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/7/71/Mousse_espagnole_en_Louisiane.JPG/800px-Mousse_espagnole_en_Louisiane.JPG
 
 
 
 
 
Spanish moss (Tillandsia)(mousse espagnole) en Louisiane
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Les avis de nathalia (merci !!!) , Folfaerie, qui cite plein de passages qui m'ont frappé,
 
Challenge nature Writing

Commenter cet article

Dominique Il y a 1 an


Lu lors de sa sortie c'est un des livres de Muir que j'aime beaucoup c'est vraiment un plaisir de "marcher" avec cet homme



emmyne Il y a 1 an


Mince, j'avais manqué les billets précédents, heureusement qu'il y a celui-ci, je découvre cet auteur et j'en suis absolument ravie !



Hélène Il y a 1 an


Moi aussi je veux marcher avec lui, je note donc, et surligne !!!!



Mango Il y a 1 an


Quel homme quand même! Je suis admirative de ce qu'il était capable de faire! J'espère lire ce livre bientôt.



Manu Il y a 1 an


J'avais regardé certains de ces livres lors de mon séjour parisien. Les prix m'ont freiné.



keisha Il y a 1 an


@ Manu


Je te suis complètement! Pour les lire, c'est "ma bibli" et "les demandes aux blogueurs", sans trop de vergogne je l'avoue...



Aifelle Il y a 1 an


Je l'avais noté chez Foalfolie. Il avait la santé cet homme là



keisha Il y a 1 an


@ Aifelle


Pour ça, oui, n'hésitant pas à manger et boire à peine, à cheminer de longues distances, et même être un peu imprudent, tellement il est passionné!



Choco Il y a 1 an


Punaise, je n'ai toujours pas attaqué l'homme moi...



keisha Il y a 1 an


@ Choco


Attaque, attaque, c'est le créateur du Sierra Club, quand même, et il ne se la "pète" pas du tout.



-Perrine- Il y a 1 an


Ah ! Les USA.... tu ne les quittes pas, on dirait !



keisha Il y a 1 an


@ -Perrine-


Eh oui, (même si j'ai lu  ce livre en avril, en fait), les USA me poursuivent, avec les livres!



Le Papou Il y a 1 an


Géné j'était car tu ne donnais pas ton avis, et puis dans les commentaires, comme quoi il faut tout lire (mais où trouve-je le temps ?) quelqu'un parle de billets précédebts donc j'ai cherché,
j'ai trouvé et j'ai noté 3 bouquins de plus sur ma Pal. Je ne sais pas si je dois te dire merci :=)))



keisha Il y a 1 an


@ Le Papou


Exact, je n'ai pas donné mon avis, un oubli, heureusement que tu as l'oeil vif! Moi aussi je lis les commentaires, il y a souvent plein d'infos dedans.


Bref, je donnais les références de billets précédents, où je présentais John Muir, grand connaisseur et protecteur de la nature! Un type hors du commun.


Ravie que tu puisses mieux faire sa connaissance!








Nature writing mais catégorie qui me parle avec la dimension "récit de voyage". Bon j'ai toujours Le gang de la clé à molette à lire en priorité mais je note - euh, que dis-je! Oui ben oui,
faudra que je m'y fasse de toute façon, bouclier ou pas...



keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Mouais, ce gang, fait pour toi et tout et tout...


Avoue que je ne te tente pas avec des bouquins de la rentrée littéraire! En parlant de rentrée, j'ai feuilleté les deux Harukami en librairie (j'étais en mode CB congelée, rien à craindre) et je
pourrais craquer (vivent les biblis!)


J'ai un prochain billet nature qui devrait te plaire aussi, très très drôle en plus...



Géraldine Il y a 1 an


Partante pour le voyage, mais sans" botanisterie" ! C'est possible ? !!!!



keisha Il y a 1 an


@ Géraldine


Il y a quand même pas mal de botanique là dedans... Je n'y connais pas grand chose non plus, mais le voyage se fait.


Tiens, j'ai un prochain article avec des bestioles, ça t'ira mieux?



Papillon Il y a 1 an


Il me le faut ! (tu sais que tu m'agaces des fois ? )



keisha Il y a 1 an


@ Papillon


Je fais parfois cet effet là chez les amateurs de lecture nature, oui, je sais...



Folfaerie Il y a 1 an


De nouveau une valeur sûre, chouette !  Il est bien ton billet, je trouve le mien trop court du coup, j'irais bien le rallonger un peu tiens...



keisha Il y a 1 an


@ Folfaerie


Comme tu le sens! Mais tu cites quand même de bons passages, non?


Difficile de savoir comment faire. Et tiens, je n'ai plus de Muir à lire! Il en existe un sur l'Alaska, mais pas à la bibli.









juliette Il y a 1 an


J'adore que tes lectures soient synchro avec tes balades.



keisha Il y a 1 an


@ juliette


Ouaip! Sauf que j'ai lu ce récit en avril... On va dire que c'était pour rêver avant le départ... Et j'ai vu de la mousse espagnole, aussi!



nathalia Il y a 1 an


Merci Keisha de m'avoir fait découvrir cet auteur!!!



keisha Il y a 1 an


@ nathalia


Je dois aussi te remercier!


Tu vois, il me faut du temps pour faire paraître les billets (déjà prêts, quand même)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !