lundi 2 janvier 2012

Leviathan / Dans le scriptorium




Léviathan
Paul Auster
Actes Sud, 1993
Prix Medicis étranger, 1993
 
 
 
 
Quand l'écrivain new yorkais Peter Aaron lit dans les journaux qu'un homme a été tué par une explosion au bord d'une route du Wisconsin, il sait qu'il ne peut s'agir que de son ami Benjamin Sachs. Il se lance donc dans l'écriture de son histoire, démarrant par leur rencontre, les liens qui se tissent ou se distendent au fil des années, et les événements et coïncidences qui ont mené Ben à mourir sur cette route.
 
Peter Aaron (mêmes initiales que Paul Auster, époux d'iris, anagramme de Siri et père de Sophia, même début que Sophie) est surtout là pour raconter, pas pour juger son ami.
 
Un roman de facture classique, bâti en long flash back, offrant comme d'habitude chez Auster son lot d'événements fascinants, de personnages non conventionnels et de coïncidences. Particulièrement avec Lillian, que Peter ne rencontrera jamais.
Et pourtant :
 "Si pénible qu'il me soit de le dire, je comprends maintenant que c'est moi qui nous ai tous rassemblés. Autant que Sachs lui-même, je suis le lieu où tout commence"
 
D'après ce que j'ai lu sur ce roman, Auster aurait pris Sophie Calle comme modèle de Maria, artiste fort originale. Par exemple elle suit une personne au hasard, la photographie, écrit un compte rendu de son expérience. Trouvant un carnet d'adresses, elle décide de retrouver son propriétaire, en rencontrant les gens marqués dans ce carnet. Et c'est d'ailleurs "l'événement qui a déclenché toute cette lamentable histoire."
 
"Mes livres sont publiés. Des gens les lisent, et je ne sais pas du tout qui ils sont. Sans même m'en douter, j'entre dans la vie d'inconnus, etaussi longtemps qu'ils ont mon livre entre leurs mains, mes mots sont la seule réalité qui existe pour eux."
 
Les avis de Lilly, et chez babelio, ...
 
Ma récompense devait être de lire, enfin, Dans le scriptorium, dans lequel Auster, avais-je appris, mêlait à loisir les références à ses précédents romans.
Même si Géraldine, pour qui Dans le scriptorium était son baptême austérien, prouvait qu'on pouvait aimer et se demandait si un lecteur plus accoutumé à l'univers austérien risquait d'être moins emballé.
Cynthia (déçue)(premier contact), Manu (déçue)(mais pas premier contact), Kathel, (pour qui c'est une parenthèse), Michel, George, et plein d'autres...
 
Dans le scriptorium
Paul Auster
Actes Sud, 2005
 
 Un vieil homme sur un lit, en pyjama, dans une chambre fermée ou pas, aux volets clos, entendant des bruits d'oiseaux. Hôpital? Prison? Sur un bureau, des piles de photos et de manuscrits. Il se lance dans la lecture de l'un. Il reconnaît une certaine Anna sur une photo. Justement arrive Anna, mais avec vingt-cinq ans de plus, chargée de l'aider à sa toilette et à l'habiller, et aussi de luis faire prendre ses médicaments. Le vieil homme (appelons-le comme Auster Mr Blank) ne se souvient pas de grand chose, sa mémoire immédiate est fugitive, et il note au fil du temps les noms que l'on prononce devant lui, tels Peter Stilman, Anna bien sûr, Mr Quin, Benjamin Sachs...
 
Un lecteur ne peut jamais revenir en arrière, et évidemment tous ces noms apparaissent dans les romans de Paul Auster. Démarre ce qui pour moi fut un jeu de pistes fort réjouissant, à l'affût des détails déjà connus (il y en a pas mal de semés au fil des pages). On comprend vite que ces personnes qu'il a envoyées en mission sont ses personnages qui, pour certains, ont continué de vieillir. Mr Blank=Auster?
 
Blank a lu un manuscrit inachevé et se décide à le terminer. ""Une nouvelle idée vient de lui passer par la tête, une illumination diabolique, dévastatrice, qui lui envoie dans tout le corps un grand frisson de plaisir, de l'extrémité des orteils aux cellules nerveuses du cerveau. En un seul instant, toute l'affaire est devenue claire pour lui et, lorsqu'il découvre les conséquences bouleversantes de ce qu'il perçoit maintenant comme la solution inévitable, l'unique solution dont il dispose à partir d'une horde de possibilités, le vieil homme se met à se frapper la poitrine, à lancer des coups de pied en l'air et à agiter les épaules en rugissant d'un fou rire convulsif."
Voilà donc l'écrivain en proie à la création de son histoire. Blank-Auster?
 
Personnellement j'ai lu ce roman d'une traite, Paul Auster  menant le lecteur dans son univers étrange, excellant à lui faire sentir l'enfermement, et le laissant sur une pirouette finale. Juste un bémol sur certains détails un peu crus dont on aurait pu se passer (les aventures de Mr Fier-à-Bras, franchement...)

Commenter cet article

Anis Il y a 1 an

C'est un auteur très particulier dont je n'ai lu, pour l'instant, qu'un livre. A approfondir donc...
keisha Il y a 1 an


@ Anis


Pour ma part j'ai presque tout lu et vais me reposer un peu! Mais c'est vraiment un auteur à connaître, et ses lecteurs ont des préférences différentes quant à ses romans, c'est à remarquer!



attila Il y a 1 an

j'aime bcp Paul Auster ( et c'est parceque je l'aime que j'ai détesté certains de ses livres indignes de lui (à mon avis...) )


celui-là je ne l'ai pas encore lu mais il est dans ma PAL .... dont je me suis promis en cette période de bonnes résolutions de bien l'écluser avant de retourner chez mon libraire ..... en fait
voilà ma résolution : au lieu de faire un tour rituel tous les vendredis ( ou presque) chez mon libraire (entre midi et deux quand c'est calme et qu'on peut librement virevolter d'une piel à
l'autre .... ah ....extase !!!) je n'irai déormais qu'une fois tous les 15 jours !!!


en principe je devrais donc acheter deux fois moins de livres et donc lire plus vite que l'accroissement exponentiel de ma PAL !!! ce qui m'empêchera peut être de finir ensevelie sous les livres
....


pour le reste je change rien : les autres finiront bien par s'habituer .........( intertextualité de René CHAR .....).


et au fait : je te souhaite une excellente année pleine d'extases livresques (entre autres ...)
keisha Il y a 1 an


@ attila


Je ne connaisais pas cette phrase de René Char, mais elle me ravit... même si, quand même, on peut aussi changer? Bah, pour les livres, tu peux ne pas changer, quelles sont les conséquences,
finalement? Les livres qui s'entassent, oui, mais bah! Tiens, j'ai commencé hier un gros roman acheté en décembre 2010, et j'en ai encore d'autres qui attendent depuis des décennies (là, c'est
grave? Non!)


Pour limiter les dagâts au porte monnaie, tu peux emprunter en bibli? C'est ce que je fais, ce qui permet des expériences sans risque, et aussi m'oblige à lire assez vite!


Pour Auster, fort heureusement il se lit rapidement, et c'est vrai qu'on a des romans qui nous accrochent plus que d'autres.


Allez, bonne année, et continue à être enthousiaste! Tu sais, j'ai encore des coups de coeur aussi!



cathe Il y a 1 an

Waouh, tu commences très fort l'année !!! Je suis une inconditionnelle de Paul Auster (sauf quelques livres au milieu de son oeuvre que j'ai zappés...) et je m'étais bien régalée à lire ces 2
romans !! Mais je n'ai pas lu son dernier, trop de mauvaises critiques dans la blogosphère... (j'ai peut-être tort !)
keisha Il y a 1 an


@ cathe


Je crois avoir presque tout lu, je préfère ses anciens romans, je crois. Le dernier m'a déçue! Attends qu'il soit en poche, si tu es une inconditionnelle et veux quand même le lire.



Kathel Il y a 1 an

Ah, Auster, un brin déroutant parfois, mais on a du mal à lâcher ses livres une fois commencés ! (j'en avais un dans mon sac à dos ces derniers jours...)
keisha Il y a 1 an


@ Kathel


Je confirme, une fois dedans, on ne lâche pas! J'attends ton avis, il y a des chances que ce soit un que j'ai déjà lu.



Fransoaz Il y a 1 an

Leviathan fut mon premier Auster et depuis cette révélation je récidive dès que possible.
keisha Il y a 1 an


@ Fransoaz


Lance toi sans complexes, peut être un te plaira moins, mais continue!



maggie Il y a 1 an

Je l'ai dans ma PAL comme 5 ou 6 autres P. auster !!!! A chaque fois que je le vois chroniquer sur ton blog, je culpabilise ! Je me dis toujours que je vais lire plus de littérature américaine
mais finalement, je ne le fais pas...
keisha Il y a 1 an


@ maggie


Bonne nouvelle pour toi : je crois avoir presque tout lu, donc plus de culpabilisation! Ou une relcture, hum?


Allez, lance toi, cela se lit asez vite, finalement.



Flo Il y a 1 an

Je suis contente que tu aies apprécié "Dans le scriptorium" car il n'avait pas reçu un accueil très chaleureux à sa sortie et je m'étais sentie bien seule (je devais le relire en 2011 et puis je
prends tellement de notes - c'est une relecture - que je me suis un peu embourbée). D'accord avec toi sur les passages un peu lourdingues mais, à l'époque, Auster voyait la soixantaine se
profiler et j'imagine que ce sujet devait le travailler un peu ;) Enfin, visiblement, ça le travaillait encore il n'y a pas si longtemps à lire le dernier Hustvedt...


Si je ne te l'ai pas encore souhaitée  (j'avoue ne plus trop savoir où j'en suis) : une bonne année à toi !


(je reprends "The Waves" le weekend qui vient ;) ).
keisha Il y a 1 an


@ Flo


Aaah certains âges sont durs pour les hommes... qui ont besoin d'être sécurisés (l'êge où ils échangent une femme de 60 contre une de 30, hum). Mais j'ai bien aimé ce roman, avec les clins d'oeil
à son (fidèle) lectorat.


Laisse toi porter par Les vagues, on en reparle, et bonne année! Dès que j'ai un ordi plus rapide, je reviens!



Cynthia Il y a 1 an

Ton avis confirme que je n'aurais sans doute pas du commencer par celui-ci pour découvrir Auster...


Mais je ne renonce pas, j'ai encore "L'invention de la solitude" et "La vie intérieure de Mr Frost" dans ma PAL ^^
keisha Il y a 1 an


@ Cynthia


Allons bon, mais je ne les ai pas lus, ceux là! Vite, vite!


Dans le scriptorium me parait plus intéressant si on a déjà lu Paul Auster, mais bon, l'exemple de Géraldine prouve que ça peut être une belle lecture quand même.



attila Il y a 1 an

la vraie phrase de René Char c'est "impose ta chance, serre ton bonheur, cours vers ton risque. à te regarder ils finiront par s'habituer"


j'ai décidé d'en faire ma devise 2012... et merci à la blogeuse (ou au blogeur) chez qui je l'ai lue ( mais je ne me souviens plus où je l'ai lu ...)



keisha Il y a 1 an


@ attila


Sur un blog? Cela ne me dit rien? Mais je préfère la version d'origine, finalement.


"A te regarder ils finiront par s'habituer", très beau! Oui, une devise de ce genre pour l'année, ça peut donner du punch!



Flo Il y a 1 an

Juste pour indiquer à Cynthia que "La vie intérieure de Martin Frost" est un scenario, scenario extrait du "Livre des illusions" donc pour découvrir Auster (qui a, certes, écrit
pas mal de scénars), ce n'est peut-être pas un super choix. Par contre, "Le livres des illusions" est une bonne entrée en matière (je l'ai souvent conseillé comme première approche avec des
résultats probants).


Sinon, "Dans le scriptorium" est clairement un cadeau fait aux lecteurs connaisseurs de l'oeuvre d'Auster. Je crois même que PA l'avait confirmé dans une interview. A l'époque de ma lecture,
j'étais engluée dans "Le voyage d'Anna Blume" depuis environ 10 ans et ce court roman m'avait boostée pour reprendre et finir "AB".
keisha Il y a 1 an


@ Flo


En effet, il a écrit des scenarios, et je crois que L'invention de la solitude est aussi à part, assez autobiographique?


Je n'ai lu que récemment Le livre des illusions, vraiment bien, tu as raison; Brooklyn Follies peut aussi convenir pour un démarrage. En tout cas, j'avoue avoir adoré Anna Blume, mais je crois
que chaque Austerophile a son chouchou parmi ses romans...



attila Il y a 1 an

du punch et de la "décomplexion" .....pourquoi prendre de bonnes résolutions qui tendent à nous changer ???? restons nous mêmes et laissons les autres s'habituer ... ou non ...


au fait : toi qui avais bcp aimé Lonesome Dove ( et donc à qui je dois un de mes coups de coeur 2011), sais tu que Cormac Mc Carthy vient de publier en un seul volume trois de ses romans -
western ( enfin ..... son éditeur)


c'est un pavé mais il me tente ... l'as tu lu ?
keisha Il y a 1 an


@ attila


Accepter ce qu'on ne peut changer, changer ce qui doit et peut l'être, et faire la différence entre les deux catégories, c'est aussi une pensée assez connue, que j'aime bien aussi.


Cormac McCarthy, c'est celui de La route, qui m'avait laissée un peu sur le bord, dis donc... Je vérifie ça, en tout cas si Lonesome Dove a une suite, je prends!



emmyne Il y a 1 an

Ah, " Leviathan " reste mon préféré ( avec l'essai " l'invention de la solitude " ) mais je l'ai lu il y a tellement longtemps. Je crois que je vais tenter une relecture.
keisha Il y a 1 an


@ emmyne


Nous avons tous notre roman préféré d'Auster, j'ai l'impression! Tu me donnes envie de lire L'invention de la solitude...



Océane Il y a 1 an

Leviathan est le premier Auster que j'ai lu, il e semble, et il m'a profondément marqué. A l'époque j'étais déjà bien engagée politiquement, à la fac, au lycée avant, et ces questions de justice,
d'injustice, et l'extremisme où cela pouvait conduire crtains, tout ça me passionnaient et e passione encore.. Et la démarche, je l'avoue, jusquà ce côté un peu (oui beaucoup) criminel, je le
comprends pelinement.. bef un super bouquin !
keisha Il y a 1 an


@ Océane


Haaaaaa... Quel passé! Je comprends que ce roman était pour toi! Finalement, ce sont d'autres aspects du livre qui m'ont
intéressée, mais cela prouve qu'il est riche!



maggie Il y a 1 an

Merci du conseil ! Tu as bien compris , c'est le temps qui me fait défaut en ce moment.... mais si c'est facile à lire, je verrai dans les semaines à venir :-)
keisha Il y a 1 an


@ maggie


Voilà, voilà! Bon courage et bonne découverte!



Papillon Il y a 1 an

Léviathan, je l'ai lu il y a longtemps et il ne m'en reste pas grand chose (faut que je le relise !) en revanche j'ai été vraiment marquée par Dans le scriptorium que j'ai trouvé vraiment
excellent. Quant au dernier, il ne me tente pas beaucoup...
keisha Il y a 1 an


@ Papillon


Le dernier m'a déçue...


Bon, j'en ai lu plein et j'ai tendance à les mélanger un peu, sauf ceux qui m'ont fait un effet, et je crois que Dans le scriptorium est dans cette catégorie. Anna Blume aussi. Pour Moon Palace,
par exemple, lu il y a très très longtemps, je n'ai guère de souvenirs (j'ai aimé!)



Suzanne Il y a 1 an

Auster est un auteur que je n'ai pas encore lu et je ne sais si je le lirai. C'est fou mais je ne sais pas pourquoi ses mots ne m'attirent pas :-(.
keisha Il y a 1 an


@ Suzanne


Il a un univers assez particulier... Cela peut ne pas passer! Essaie Brooklyn Follies?




Tout va bien. J'ai déjà lu Leviathan (même s'il y a assez longtemps - et dans mon souvenir, ça y est, ça me revient, je n'avais pas accroché, à la différence de sa trilogie new-yorkaise) et Dans
le scriptorium, déjà dans ma LAL mais non urgent.


2012 commence sans un titre ajouté dans ma LAL donc. Ouf!
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Pas de réjouissances anticipées, cela ne durera pas, j'ai du lourd qui arrive!!!



Aifelle Il y a 1 an

Je ne reviens pas sur mon manque d'envie total de lire cet auteur, tu es au courant  Question hautement
intéressante : c'est pour quand l'ordi tout neuf ?
keisha Il y a 1 an


@ Aifelle


OKOK, tu fais comme tu veux!


Euh l'ordi, je dois décider si portable ou pas, voir la boutique (je veux quelqu'un sur place, et qui m'installe internet), et voir le budget... Quoique ce n'est pas trop une dépense surprise,
depuis des mois...



Manu Il y a 1 an

Je garde un très bon souvenir de Léviathan, même si ce n'est pas un de mes favoris. Mais Dans le scriptorium, non.
keisha Il y a 1 an


@ Manu


Dans le scriptorium, j'ai bien aimé, parce que je suis fan de l'auteur et cela m'a amusée, ce jeu avec les personnages...



Malika Il y a 1 an

J'ai lu Léviathan il y a très longtemps, c'était ma période Paul Auster !! ...et très curieusement je n'ai pas lu cet auteur depuis au moins 15 ans, j'ai la drôle d'impression que je n'aimerais
plus ...
keisha Il y a 1 an


@ Malika


J'ai aussi eu toute une période sans le lire, mais j'ai repris ses derniers romans, et maintenant je lis les anciens. Il a beaucoup écrit, finalement.


Les goûts changent, c'est possible, tu as lu autre chose depuis, qui peut t'avoir influencée?




Faudrait quand même un jour que je me décide à lire un roman de Paul Auster  !! D'autant plus qu'il y en a un qui
m'attend dans ma PAL (la nuit de l'Oracle, je ne me rappelle plus si tu l'as lu..!) Bisous et bonne journée Keisha (dur, dur la reprise de la routine )
keisha Il y a 1 an


@ l'or des chambres


Euh, La nuit de l'oracle, oui, je l'ai lu... Mais je mélange parfois!


La reprise a eu lieu, en douceur... Bisous à toi aussi!






Géraldine Il y a 1 an

Ah ! Tu as donc aimé Dans le scriptorium ! Et si tu n'avais jamais lu d'Auster, penses tu que tu l'aurais aimé autant
que moi ???
keisha Il y a 1 an


@ Géraldine


Ecoute, on ne peut revenir en arrière et je n'aurai jamais la réponse à cette question! Mais tu as aimé, pour ton
baptême austérien, et ça me ravit!



Flo Il y a 1 an

"L'invention de la solitude" est effectivement assez autobiographique. Je n'avais pas trop aimé la première partie où il évoque son père d'une façon qui m'avait paru impudique et la seconde
partie nécessite, pour être pleinement appréciée, de déjà bien connaître l'auteur. Globalement, ce n'est pas son oeuvre qui m'aura le plus marquée.


En fait, quand je recommande "Le livre des illusions" c'est parce qu'il me semble représentatif de l'univers d'Auster, de son style, sans pour autant être trop bizarre (comme l'est, par exemple
"Cité de verre"). Par contre, je suis plus modérée en ce qui concerne "Brooklyn Follies" comme première approche. Certes, le livre est plus qu'accessible mais il ne me semble pas
correspondre à l'univers habituel d'Auster. J'ai remarqué que pas mal de personnes ayant commencé avec ce bouquin et l'ayant aimé ont cru qu'elles aimaient Auster et, lors d'une seconde
pioche, ont été déçues. Pour moi, "Brooklyn Follies", c'est Auster au pays des Bisounours, ce qui n'est pas franchement son style habituel ;)


Quant à Anna Blume, je comptais le relire en 2011 mais pas eu le temps (j'ai relu "Tombouctou" par contre, ma première déception avec Auster et c'était à l'époque de la parution du livre donc il
y a longtemps. Et bien, j'ai vraiment beaucoup aimé le livre à la relecture. J'en suis d'ailleurs encore étonnée !) donc AB est sur mes tablettes pour 2012 avec une priorité parmi mes
relectures prévues (enfin, j'ai déjà deux livres en cours de relectures sur mes trois lectures en cours...). Je pense que ce bouquin est très bon mais vraiment déprimant. Cela dit, entre le
scriptorium et le visionnage du film "Auster confidential" où lorsqu'Auster évoque AB, on voit tous les déchêts que nous générons au quotidien, je suis dans un état d'esprit différent pour
aborder cette relecture (enfin, d'abord je relis "Moon Palace" ;), un de mes Auster préférés. Lus deux fois en VF et là ce sera en VO).
keisha Il y a 1 an


@ Flo


Je disais Brooklyn Follies pour une approche en douceur, mais c'est sûr que c'est du Paul Auster "light" par rapport à ce qu'il peut faire (même si bon roman quand même). Le livre des illusions,
c'est austérissime, j'adore, les notes en bas de page, des histoires qui s'imbriquent, j'en raffole.


Anna Blume est, je crois, le seul roman d'Auster où on a une narratrice? J'ai vraiment adoré, c'est un peu SF en plus...


Tu sais, je suis à deux doigts de relire Moon Palace, je n'en ai guère de souvenirs, je sens que c'est le moment!






Alex-Mot-à-Mots Il y a 1 an

J'avais adoré "Léviathan", mon premier Auster. Mais "dans le scriptorium", bof.
keisha Il y a 1 an


@ Alex-Mots-à-Mots


J'ai aimé à cause de tous ces personnages des autres romans...



Yv Il y a 1 an

J'ai du mal avec Paul Auster et à chaque fois que j'ai lu un livre ayant pour titre Léviathan, ça a été un fiasco !
keisha Il y a 1 an


@ Yv


Quels arguments!  Mais si tu as tenté l'aventure, c'est sûr que tu as pu réaliser que Auster peut être "space"
dans ses romans...



Florinette Il y a 1 an

J'aime beaucoup cet auteur et me suis régalée durant ma lecture pour ces deux romans que tu présentes ! J'ai découvert Paul Auster en lisant «Le livre des illusions» et celui-ci reste mon préféré
! :-))


keisha Il y a 1 an


@ Florinette


Le livre des illusions est très autérien, je l'aime beaucoup et me suis régalée à le lire! Mais j'ai le coeur pour Anna Blume...



Flo Il y a 1 an

J'avais apprécié "Brooklyn Follies" lors de ma lecture et puis le temps passant, je trouve que finalement, ça ne casse pas des briques. Disons que ça fait du bien quand on a le moral dans les
chaussettes et que l'on sent qu'Auster aime son quartier.


Je ne me souviens pas des notes de bas de page dans "Le livre des illusions". Tu es sûre de ne pas confondre avec "La nuit de l'oracle" ou je suis bonne pour une 3ème lecture du premier ?





Je confirme pour Anna Blume. Le côté "SF" fait partie des éléments qui m'avaient gênée justement ;)





"Moon palace" et moi c'est un peu particulier. Quand je l'ai relu, je me suis aperçue que la fin dont je me souvenais n'était pas du tout celle-là ! Du coup, je n'ai plus aucun souvenir de la fin
car tout se mélange. Le reste, c'est ok, mais la fin m'échappe totalement et j'ose dire que c'est un des livres qui m'a le plus marquée...





Sinon, ça n'a rien à voir, mais je ne reçois plus de notifications dans ma BAL quand tu réponds à un de mes coms'. J'ai vérifié dans les spams mais rien non plus. C'est "normal" ?
keisha Il y a 1 an


@ Flo


Euh oui, c'était fatal, remarque, j'ai mélangé Le livre des illusions et Lanuit de l'oracle. Mais c'est sûr que j'ai adoré Le livre des illusions et  ces trucs un peu bizarres quand même!


Le côté SF me plait bien en général...


Il va falloir que je relise Moon Palace, tiens!


Pour avoir les réponses sur ton blog (sans aller y voir) je dois cocher à chaque fois "recevoir réponse au commentaire". Mais j'ignore comment fonctionne overblog si on vient d'une autre
plateforme? En tout cas, je n'ai rien changé.







J'avais oublié que Dans le scriptorium était dans ma PAL depuis des années! Je fais le faire remonter de quelques étages.


Leviathan est l'un de mes Auster préférés et qui m'avait beaucoup ému quand j'étais ado.
keisha Il y a 1 an


@ Voyelle et Consonne


Voilà à quoi sert ce billet, aussi!



Flo Il y a 1 an

Normalement, je ne coche jamais la case "me prévenir du prochain com..." sinon tu reçois tous les coms postés sur l'article ce qui est un peu lourd et ne m'intéresse pas nécessairement. Donc là,
je vais tenter le coup mais si ma BAL explose, ce sera ta faute ;p Jusqu'à présent, je n'ai jamais rien coché sur OB et j'ai longtemps été sur cette plate-forme en tant qu'utilisatrice donc je
suis perplexe mais si tu n'as rien touché et qu'OB n'a pas lancé une énième version, je ne vois pas d'où ça vient.


Par contre, tu m'apprends comment fonctionne wordpress pour les "extérieurs" ;) car quand tu as un blog wordpress et que tu postes chez d'autres personnes ayant la même plate-forme, tu vois les
réponses à tes coms chez elles directement dans ton admin ce qui est bien pratique.





Je te maile pour "Moon Palace".
keisha Il y a 1 an


@ Flo


Les mystères des plateformes... Je suis prévenue des réponses sur overblog, pour les autres je coche (ou pas) car le risque est d'avoir 30 messages dans sa boîte... J'ignorais aussi comment
fonctionne overblog pour les extérieurs. Ce que je fais, c'est retourner sur les blogs voir les réponses.



Flo Il y a 1 an

Je passe car je viens de recevoir une notification d'un autre blog hébergé chez OB et je découvre avec surprise ta réponse car je n'ai pas eu de notification ! Donc il y a bien un pb avec ton
blog en particulier on dirait. Il s'est fâché avec ma BAL ?!!!


Disons que les notifications m'intéressent car j'ai tendance à oublier que j'ai laissé un com' chez machin. Soit j'oublie carrément que j'ai laissé un com', soit je sais que j'en ai laissé un
mais impossible de me souvenir chez qui : l'enfer... Et quand il m'arrive de tomber sur un blog au hasard, pour la première fois, et d'y laisser un com', alors là c'est galère car il n'est
pas dans ma "tournée des blogs" et risque de passer à l'as.


Du coup, je décoche "me prévenir..." puisque cela ne sert à rien et que je ne veux pas que ma BAL explose et je vais essayer d'entraîner ma mémoire (ou de noter sur plein de post-it les coms que
je laisse sur quel article, sur quel blog ). J'appréciais justement OB pour ses notifications car pour hautetfort,
canalblog et blogger, il faut repasser. Bah je vais m'adapter.
keisha Il y a 1 an


@ Flo


Pour canalblog je peux cocher (avec le risque de plein de messages...), j'ignorais comment fonctionne overblog (je découvre!) et ça ne serait pas la première fois que ça bugue, parfois je peux
laisser un commentaire, parfois non, à deux minutes de décalage, chez overblog. Allez comprendre...


Alors soit on fait confiance à sa mémoire, soit on note, oui...



Tania Il y a 1 an

"Mes livres sont publiés. Des gens les lisent, et je ne sais pas du tout qui ils sont. Sans même m'en douter, j'entre dans la vie d'inconnus, et aussi longtemps qu'ils ont mon
livre entre leurs mains, mes mots sont la seule réalité qui existe pour eux." Magie de l'écriture que l'expérience de la blogosphère nous permet un peu d'approcher.
keisha Il y a 1 an


@ Tania


C'est pour ces passages que j'aime Paul Auster...


Ce qui fonctionne aussi pour nos billets, tu as raison!



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !