lundi 25 mars 2013

De la place pour un seul amour

De la place pour un seul amour
Kalanit W. Ochayon
Albin Michel, 2013
Traduit par Katherine Werchowski


"Parfois, des gens font des choses apparemment incompréhensibles, inexplicables. Des choses auxquelles, même en vous triturant les ménages, vous ne trouverez guère d'explication. "

Tiens, Na'omi. Chaque jour on peut la voir arpenter la route entre Saint Jean d'Acre et Haïfa, attirée par le carrefour où son fils a perdu la vie dans un accident. Le fils qui avait justement pris la place réservée à cet unique amour. Tamar, elle, pense souvent reconnaître en des inconnues sa sœur disparue sur une plage il y a des années; obsessionnelle, pleine de tocs. Sans qu’elles le sachent, ces deux femmes sont liées.
Et Sacha? Elle et sa soeur Marina (et l'inénarrable copain de cette dernière, Jorge -non, Julio!) attendent l'héritage de leur père, mais rien ne se passera comme prévu, et là c'est de la douce dinguerie dans les dialogues entres Sacha et Marina, et la suite de leurs aventures.

Un drôle de roman à trois voix, bien mené, que je n'ai pas lâché, parfois triste, parfois hilarant. A découvrir, bien sûr.

Merci à l'éditeur et Carol M.

L'avis de Lilly in the vallée

36 commentaires:

  1. je n'arrive pas trop à comprendre ce qui t'a plu .. mais si ce livre croise ma route je regarderai en pensant à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu sans souffler (une journée!), il y a un petit quelque chose qui plait. Et puis, c'est l'occasion de découvrir une auteur (et une littérature).

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Mais oui, pourquoi pas? Les choix "étranger" de cette maison sont souvent bons!

      Supprimer
  3. Pas certaine de me laisser tenter

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente si tu le vois à la bibli, une occasion de découverte!

      Supprimer
  4. Moi je me laisserais tenter, si je le croise...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah Merci! Il se lit très agréablement, c'est fluide. Vraiment original comme ton.

      Supprimer
  5. @ Ys
    J'ai reçu ton commentaire
    "votre commentaire a été publié" : c'est écrit et en effet, je le vois. Et toi ? "
    J'y ai répondu
    Puis il a disparu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On était dans une inquiétante synchronisation temporelle, mais il semble qu'il y ait encore des trucs bizarres. Ah ça fait très SF! ^_^

      Supprimer
  6. J'adore la couverture ! Et tu sais bien, les couvertures et moi... (ton billet mystérieux aussi, quand même)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle couverture en ton bleutés...
      Mon billet ne peut pas tout raconter, quand même!

      Supprimer
  7. Ah, les histoires d'amour, mais elles finissent mal en général. Mais la saveur c'est qu'il toutes sortes d'histoires d'amour, Bon, du coup, j'aimerais bien savoir comment elles sont liées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, dans ce livre pas trop d'amours heureux, comme dans la chanson... Mais ça ne rend pas triste, certains moments sont vraiment drôles en plus.

      Supprimer
  8. Contrairement à d'habitude je ne suis pas trop emballée. Comme quoi, ça arrive quand même. Mais tu sais quand même bien en parlé et le mettre avant ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien les découvertes, et je l'ai englouti, ce livre, bien composé en plus.

      Supprimer
  9. C'est le titre que j'aime bien, il est évocateur.

    RépondreSupprimer
  10. Euuh, chui pas sûre que ce soit pour moi là cette fois.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es sur d'autres amours, vilaine! ^_^

      Supprimer
  11. Pas très tentée par cette histoire ! Et bizarre cette affaire de commentaire qui disparaît !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant c'est une belle découverte.
      Oui, il semble que blogspot (lié à Google) bloque certains commentaires (quand il s'agit de ces américains casse pieds, ça ne me gêne pas, mais là, c'est Ys, non mais quand même!)

      Supprimer
  12. Ys, ton commentaire n'est pas passé, celui-ci
    "punaise, je ne savais pas que je pouvais faire ça, c'est dingue comme ça attaque la littérature, mine de rien..."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'est arrangé, tu es placée dans le même sac que ces américains et leurs comm en anglais... Bon, je te récupère quand même et je réponds, on va faire comme ça.

      Supprimer
  13. Un titre un peu triste, tout de même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, surtout quand le deuxième amour décède...

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Un peu de curiosité, oui, pour une bonne surprise!

      Supprimer
  15. repéré chez Lilly in the vallée, elle faisait très envie, je l'ai immédiatement noté. Je suis toujours tentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic alors, je désespérais de trouver une autre lectrice! Ce roman mérite d'être connu (non mais...^_^)

      Supprimer
  16. J'aime beaucoup de titre. Et comme tu en dis du bien, je suis tentée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Israël n'est pas une île, mais je pense que ce joli premier roman te plaira...Merci d'avoir remarqué mon avis positif!

      Supprimer
  17. On vient de me l'offrir ! Je n'en avais jamais entendu parler et je tombe sur ton avis et celui d'Audouchoc... chouette ! je sens que je vais aimer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic! Avec Theoma on se sentait un peu seules... Un roman à découvrir, c'est sûr.

      Supprimer
  18. j'aurais aimé en chanter les louanges, mais c'est une déception

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage en effet, la littérature de ce pays est assez peu connue en général, et là on a une voix intéressante (mais cela pourrait se passer ailleurs, non?)

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !