mercredi 31 juillet 2013

Contrée indienne

Contrée indienne
Dorothy M. Johnson
Gallmeister, totem, 2013
Traduit par Lili Sztajn


Avec Dorothy Johnson, vous êtes tout de suite un pied tendre sans cheval, une jeune femme enlevée par les indiens (Sioux, Crows, peut importe), attendant qu'on l'échange contre une rançon, une jeune fille ayant quitté l'est pour s'installer plus loin que la Frontière, échappé à une attaque indienne, et sachant faire comprendre au cow boy timide qu'il ne vous déplait pas, un jeune homme prisonnier des Crows, mais aussi de jeunes indiens désireux de retrouver les traditions des temps anciens, des indiens intrépides attachés à leurs valeurs.

Poussière, souffrance, maladie, ténacité, courage.
Le tout dans une langue efficace, dense.
Plongez au cœur de l'ouest, le vrai!

"C'était vrai, pensa-t-il, ce qu'on disait, un cow-boy n'avait peur que de deux choses : de se retrouver à pied et d'une femme honnête."

Sur le site de l'éditeur :
DOROTHY M. JOHNSON est née en 1905 dans l’Iowa et a passé son enfance dans le Montana. Rédactrice pour des magazines féminins, puis professeur à l’université du Montana, elle publiera une quinzaine de livres et plus de 50 nouvelles dont plusieurs seront adaptées au cinéma (L'Homme qui tua Liberty Valance, Un homme nommé cheval, La Colline des potences). En 1959, elle est faite membre honoraire de la tribu blackfoot. Elle meurt en 1984.

Ce recueil est présenté pour la première fois dans son intégralité, deux nouvelles “L’incroyant” et “Cicatrices d’honneur” étant jusqu’à présent restées inédites en français. Deux nouvelles ont été adaptées au cinéma : L’Homme qui tua Liberty Valance par John Ford en 1962, avec James Stewart et John Wayne ; Un homme nommé Cheval par Elliot Silverstein en 1970.

Les avis chez babelio, lecture écriture (Folfaerie), Jérôme, Hélène (merciiiiiiii)

52 commentaires:

  1. C'est carrément bien que certains titres soient réédités en poche chez Gallmeister parce que s'il fallait attendre 10/18, on serait tous morts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gallmeister est un ami des lecteurs... ^_^ Pareil pour certaines petites maisons avec les classiques anglais, si on attend les grosses maisons, pas la peine...

      Supprimer
  2. J'ai adoré ce recueil. Comme tu dis, c'est l'ouest, le vrai !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, on y est carrément, dès les premières lignes! Avec les images dans la tête...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Ce livre est vraiment pour toi, je le sens! ^_^

      Supprimer
  4. Comment faire pour lire autant de livres..
    Cela me désespère!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si je dis que j'en lis d'autres dont je ne parle pas, et que j'en abandonne aussi, ça ne va rien arranger...
      OK, je lis plutôt vite!

      Supprimer
  5. Je l'ai repéré je ne sais plus dans quel magazine et je me doutais que je n'allais pas tarder à le voir sur la blogosphère et de préférence chez toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me connais bien, dis donc... ^_^ Il devrait te plaire aussi.

      Supprimer
  6. De l'homme moderne, on dira que la première crainte du cow-boy reste d'actualité pour beaucoup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, sans voiture... Et pour certains, sans réseau... ^_^

      Supprimer
  7. j'adore cette collection qui publie un de mes auteurs favoris (David Vann). Celui ci ne me tente pas trop car je préfère les lectures "contemporaines" ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas écrit d'aujourd'hui, mais certaines nouvelles se passent au 20ème siècle aussi.
      J'aime aussi cette collection, j'ai ici une étagère qui le prouve.

      Supprimer
  8. remarque en relisant ta critique cela me semble être qd même une lecture "moderne";-))

    RépondreSupprimer
  9. je viens de prendre une leçon, une femme qui est à l'origine de "l'homme qui tua liberty Valence" oh oh ça me donne envie de revoir des westerns

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, qui l'eut cru? Une touche féminine dans un monde de brutes? ^_^ Ce n'est pas la nouvelle que j'ai préférée, mais je suppose que l'adaptation ciné est plus dense.

      Supprimer
  10. Je crois savoir que les romans de cette auteure vont être tous réédités dans cette maison d'édition ( géniale, soit dit en passant), dans le courant de l'année, dont "La colline des potences" qui serait son chef d'oeuvre ... J'ai laissé de côté pour l'instant ce recueil de nouvelles, juste parce que j'en avais déjà plein les bras des westerns, mais dès que j'en aurais éclusé un ou deux, j'y retourne au galop !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, La colline des potences est prévue pour dans peu de temps, même collection Totem douce pour les porte monnaie.
      Je dis ça je dis rien, mais tu pourrais t'intéresser à Lonesome Dove, même maison d'édition, même prix doux, même qualité...
      Gallmeister : j'ai lu quasiment tout leur catalogue...

      Supprimer
  11. Bonjour Keisah,
    Dans les romans dit ''de gare'' on trouvait aussi des histoires de cow-boy et d'indiens. le tout a disparu il y a plus de trente ans. Je me souviens d'un auteur, américain malgré son nom,facile à se souvenir : Louis L'Amour.
    Je note celui-là
    Le Papou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A voir ce qu'en dit wikipedia, en effet, ce Louis l'Amour est prometteur!
      Bonne journée.

      Supprimer
  12. " Lonesome Dove", c'est fait, je suis tombée amoureuse d'Angustus l'été dernier ! Et le deuxième tome a été dévoré cet hiver ... Du même auteur "La dernière séance" est très bien, (peut-être l'as-tu déjà lu d'ailleurs,si tu as lu presque tout le catalogue Gallmeister ! je vais aller voir dans tes si riches archives ...), moins western cependant, et sa suite "Texasville" serait "passable" ( source = l'éditeur sur son stand à Saint Malo)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes sur la même longueur d'ondes! Je suis triste d'avoir atteint la fin de Lonesome Dove...
      La dernière séance : la mort de "tel personnage, je ne spoile pas" m'a fait pleurer; non, ce n'est pas vraiment western, plutôt une évocation des années 50 chez les jeunes adultes.Premières amours, etc... Oui, j'ai lu Texasville, qui reprend certains des personnages, dans la même ville, et, à ma grande surprise, c'est bien plus barré comme atmosphère.
      Tiens, ça me fait penser que je vais rapatrier les romans de l'auteur! Sans pression, je ne fais rien.

      Supprimer
  13. Tiens, tu reparles de Lonesome Dove. La mini-série repasse en ce moment à la télé. Mais j'ai trop de choses à faire en ce moment.
    Il faut que je me penche sur le cas de Dorothy M. Johnson. A la bibliothèque, je passe souvent devant des romans classés Western (évidemment ici...) et je me dis qu'il faudra bien que je découvre cette littérature. Pourquoi ne pas commencer par Miss Johnson, tiens ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici aussi je crois. Mais 1) je n'ai pas la télé, 2) deux épisodes à la file, pas pour les couche tôt...
      Tu es dans l'endroit idéal pour les romans westerns, non? Dorothy M. Johnson devrait y être. Elle écrit très bien et pose une atmosphère et des personnages en deux paragraphes.

      Supprimer
    2. Ca y est, j'ai réservé le recueil à la bibliothèque (la mienne n'a que The Man Who Shot Liberty Valance). Apparemment, il est déjà en transit.

      Supprimer
    3. Chic, tu verras, un chouette livre (ce sont des nouvelles). Je m'ébahis de contribuer à faire bouger les livres dans les bibliothèques lointaines. ^_^

      Supprimer
  14. Bon, je te pardonne parce que c'est les vacances mais des billets comme ça, il ne faut pas trop en faire quand même! ;-) (et tu ne connais toujours pas Mr Gallmeister?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai récemment abandonné un Gallmeister, tu vois, tout arrive!
      Là il s'agit d'un p'tit totem au prix tout doux, et qui est aussi "grand" que les autres par le contenu.
      Nan, connais pas ce monsieur en vrai, juste par mail (et j'ai vu l'attachée de presse au festival America)(celle qui m'a envoyé des T shirt que j'arbore fièrement)

      Supprimer
  15. Je me souviens du film "La colline des potences". Il faut que je lise ce livre. Merci d'avoir parlé de cette auteure. ("The Man who Shot Liberty Valance" est mon western préféré.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je réalise qu'il y a des années que je n'ai pas regardé un western...

      Supprimer
    2. Là, c'était dans les années 70. Moi aussi, ça fait longtemps que je n'ai pas vu de western... Il faut que je les regarde en anglais maintenant !

      Supprimer
    3. Je me demande ce que ça doit donner en VO, tiens... Le dernier que j'ai vu c'était Le train sifflera trois fois, ah ces classiques!

      Supprimer
    4. Sinon, j'ai réservé "The Hanging Tree". Un des exemplaires du réseau Prospector devait être rendu au mois de janvier 2009. Heureusement que tous les lecteurs ne sont pas aussi "égoïstes".

      Supprimer
    5. Je m'aperçois que là bas il y a aussi des indélicats... Ici je voulais emprunter Le DVD 1 du prisonnier, histoire de visionner dans l'ordre. Le 2 était là. Depuis, eh bien, les 1 et 2 sont "perdus". Pas pour tout le monde, semble-t-il. Ce n'est pas un western, je m'égare, mais c'est culte.

      Supprimer
    6. Il y a même un de ces indélicats qui se vantait à la télé de voler régulierement des livres et des DVD. Quel c.. ! Non, tu ne t'égares pas, les indélicats embêtent tout le monde. En plus, tu me donnes une très bonne idée.

      Supprimer
    7. Euh... quelle bonne idée? N'imite pas ces c... là!

      Supprimer
    8. Non (lol), d'emprunter les DVD d'un feuilleton en commençant par la première série. Ça fait des années que je dois regarder la fin d'X-Files. J'ai manqué deux années et je n'ai jamais repris le fil. Là, ça y est, ils doivent tous être à la bibliothèque. (J'avais acheté la première année sur eBay en plus). Bon, je dois aussi regarder Code Quantum, Le caméléon, Downton Abbey et TOUTES les séries policières anglaises que je manque systématiquement ici (Inspector Lynley Mysteries, par exemple). Ma LAV sera bientôt plus longue que ma LAL. Mais avec tous ces c... qui se gardent les DVD, ce n'est pas gagné.

      Supprimer
    9. Ma bibli a des séries devenues des classiques, comme Le prisonnier, donc, et aussi Mission impossible (le vrai, celui avec la cassette au début, et les tenues années 60, ah j'adore). Il faudrait que je m'intéresse à leur stock d'autres séries, tiens.

      Supprimer
  16. "Plongez au cœur de l'ouest, le vrai! "C'est fait ... à Brest !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh la faute!!!! Je me courbe dans la poussière...

      Supprimer
  17. Pas trop envie de westerns en ce moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des moments, comme pour les polars, je crois...

      Supprimer
  18. Oh voilà qui me plairait bien, je sens !

    RépondreSupprimer
  19. Un regard féminin sur cette région et cette période... plutôt tentant. Je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet je me demande si le regard féminin n'a pas son importance. Il y a des héroïnes féminines qui ne font pas que de la figuration...

      Supprimer
  20. Je vais être "obligée" de l'acheter ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit poche, ça devrait bien se passer... Qui peut se relire. ^_^

      Supprimer
  21. Réponses
    1. Une bonne idée encore chez l'éditeur, de rééditer ces textes...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !