vendredi 2 août 2013

Album / Les pays

Album
Marie-Hélène Lafon
Buchet-Chastel, 2012



L'auteur de L'annonce demeure fidèle à ses racines, son Cantal, sa campagne, pour une évocation sous forme d'Abécédaire.
Le Cantal... " estives bleues hivers blancs automnes de feu, et pas de printemps.
Pas. De. Printemps.
Sauf les jonquilles.
Pas de printemps; sauf deux heures, sauf trois jours; de violente folie très douce sous le vitrail immense du ciel neuf."

Son écriture heurtée, brève souvent, et râpeuse est puissamment évocatrice. Chez d'autres auteurs ce style m'horripile, mais là je ne peux m'empêcher de voir, de ressentir, de me souvenir. Ces courtes vignettes ancrées dans la terre rude et l'univers rural sont pétries de réalité parfois poétique et de véracité.

Jardins n'est qu'une liste de propos tenus ou entendus . "Il faut s'y tenir. Un peu tous les jours. Pour la santé. Avoir ses légumes. Et les salades, vous les avez repiquées. Les limaces ont tout mangé. Les radis viennent trop gros. Les haricots, on les sème par sept, cinq ou neuf, toujours, un nombre impair, et pas trop serrés.(...) On commande pas le temps, encore heureux. etc..."

Journal lui aussi est tellement bien observé. Vous savez, le journal quotidien apporté par le facteur, régional, pas parisien pour deux sous.
"On commence par les Avis d'obsèques, on fait ses réflexions, on connaît, on pourrait connaître ou avoir connu, on compare les âges." "Le journal sera prêté, il circulera entre deux maisons et reviendra le lendemain."

Longues litanies pour Pierres. "Chevelues d'herbes folles, duveteuses, moussues, vêtues, grenues de lichen. Ou nues. Éclatées, rompues aux usages de tous les tmeps, pierres d'angle, pierres de seuil, elles portent trace. Taillées, sculptées, scarifiées, lézardées, écartelées bras en croix, bouches d'ombre ouvertes sur maints  cris ravalés, obscures, cabalistiques, bossues, rondes, lourdes de mystères tus. Qu’elles ne diront pas si elles pouvaient parler."

L'avis de L'or des livresLa lettrine,

Puis un roman de tendance autobiographique sûrement :
Les pays
Marie-Hélène Lafon
Buchet Chastel, 2012

Après sept années d'internat religieux, Claire, fille de paysans du Cantal, poursuit ses études à Paris. Elle doit apprivoiser les codes.

Un voyage entre deux pays, celui de ses ancêtres, et Paris. Une visite au salon de l'agriculture, les années d'étude où elle ne retourne que peu de jours dans son pays natal, puis l'accueil de la famille à Paris. Pas trop de choc de deux mondes, mais le sien a évolué, elle n'a pas quitté Paris, a fait son trou, sans regrets avoués.

Mais comme d'habitude elle décrit admirablement ce monde rural, avec tendresse. Le père dans le métro adressant la parole aux voisins, ses collègues à la banque durant son job d'été, tout est bien croqué. Et toujours cette langue rude, évocatrice.

Définitivement, cet auteur, sans effets de manche, sait me toucher, me parler...

Plein d'avis chez babelio

Challenge de Lystig (saison 2)

44 commentaires:

  1. Il est sur ma liste prioritaire à lire .. comme plusieurs autres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux y aller (et en plus c'est court). Un auteur français qui passe à travers les mailles de mon filet rapide à l'abandon d'ordinaire...

      Supprimer
  2. J'ai lu un roman de Marie-Hélène Laffon (L'annonce)... et je crois que ce n'est pas pour moi... (comme toi et Oates ?)

    RépondreSupprimer
  3. Et moi qui ne l'ai jamais lu ... Il faut que j'y remédie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tente l'aventure avec l'aide de ta bibli, ses écrits sont courts de toute façon.

      Supprimer
  4. je l'ai vue à la télévision, je n'ai jamais pris le temps d'ouvrir un de ses livres, et pourtant, je pense que ça me plairait. Mais ça viendra

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ses écrits me plongent complètement dans mon enfance, même si ce n'est pas la même région.

      Supprimer
  5. J'avais lu L'annonce et avais été dérangée par certains tics d'écriture... Si tu me jures sur la tête de ton chat qu'il n'y en a pas dans ces deux livres-là, je veux bien les noter... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois, je vois, les trois adjectifs qui se suivent? Je ne peux rien te jurer sur la tête de ma bestiole... Essaie Album, il y a des extraits parlants dans mon billet. Dans les 100 pages, tu ne risques rien (mais, euh, j'avoue que j'ai déjà eu des abandons à moins de 100 pages, Barbara Constantine par exemple)

      Supprimer
  6. Je n'ai jamais lu cette auteur mais tu me donnes envie - surtout le second titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle me plait bien, et j'en suis à trois titres.

      Supprimer
  7. Un auteur que je trouve très intéressant mais avec quand même parfois un style alambiqué, une recherche de vocabulaire et une construction très formalistes... Mais j'ai quand même apprécié "Les pays" et les autres titres m'attendent dans ma pile...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'en disconviens pas, elle a ses tics d'écriture, mais sur la faible longueur de ses écrits, je tiens, j'aime bien l'âpreté de l'atmosphère qui me plonge dans mon enfance rurale...

      Supprimer
  8. Enthousiasmé par L'annonce, j'avais acheté Les pays à sa sortie... mais ne l'ai toujours pas lu :(

    RépondreSupprimer
  9. Voilà un moment que je tourne autour de cet auteur en librairie, sans jamais oser l'ajouter à mes emplettes. La prochaine fois sera peut-être la bonne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les biblis sont là pour les expériences sans risque!

      Supprimer
  10. J'étais restée de marbre devant L'annonce... dont je n'ai pas aimé le style. Il en faut pour tous les goûts ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, le style pouvait déconcerter et paraître apprêté. Mais le fond m'a emballée, et puis le souffle dû à cette fameuse écriture, quand même.

      Supprimer
  11. Le premier me tente moyennement mais pour le second je dis pourquoi pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le second fait plus "roman", je te l'accorde (mais j'ai adoré le premier!)

      Supprimer
  12. cette auteure me "parle ", m e touche car à travers ces livres, c'ets un miroir du milieu duquel je suis issue qu'elle tend ! et forcément ça fait mouche....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu parles si le milieu sologno-berrichon de mon enfance ressemblait aussi à ça! J'ai le même ressenti que toi!
      Le passage sur le journal, je le vis tous les jours, c'est ma mère, et sa voisine, criant de vérité. Le jardin, aussi, je le vis. Que j'aimerais rencontrer cet auteur!

      Supprimer
  13. Elle était dans la même émission de "La Grande Librairie" du 30 mai dernier où elle a "récité" par coeur la mort de Victor dans "Un coeur simple" de Flaubert et je te jure que tout le plateau avait les larmes aux yeux (et moi donc). Je ne sais pas trop (encore) quant à ce qu'elle écrit, mais cette femme est tout simplement passionnante, passionnée, touchante comme pas possible. Très envie de la lire, du coup :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh là ce que tu en dis me la fait devenir encore plus sympathique!
      On lui reproche certains tics d'écriture, mais ma foi, on la reconnait. Ses bouquins me parlent beaucoup.

      Supprimer
  14. De mon côté, j'ai nettement préféré les pays à l'annonce. Mon billet arrive. Par contre, j'ai trouvé qu'il y avait tout de même le choc de deux mondes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de Nord dans Les pays... ^_^
      J'attends ton billet!
      Quelle veine tu as eue de la rencontrer...

      Supprimer
  15. J'ai très envie de lire "Les pays" mais il faut que je trouve un moment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De courts romans, tu devrais y arriver!

      Supprimer
  16. Je l'ai découverte lorsque ma bibliothèque l'a invitée. J'ai lu Jardins et Gordana. J'ai été dérangée par le style dans Jardins, trop travaillé pour laisser de la place à mes émotions. Gordana m'a plus plu, avec des phrases assez rythmées. Toutefois les pays me tentent pour l'histoire, qui résonne aussi chez moi un peu mais résonnerait surtout pour mes parents.
    En tout cas, il est sûr qu'elle ne peut pas laisser indifférent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle habite je pense un peu loin de ma bibliothèque (mais on peut rêver... à l'occasion d'un salon du livre), et je t'envie. Le style peut en effet freiner, mais elle fait monter en moi tant de pensées que je lui pardonne!

      Supprimer
  17. Bon, je n'ai pas l'impression que ce soit ma tasse de thé mais en même temps, je viens d'acheter 6 livres sur Kindle donc le bouclier anti-PAL est ON again.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sûr sûr du tout... Mais tu as su apprécier le Boischaud sud, donc tu n'es pas complètement perdue pour la cause!
      J'ai vu ça, Kindle a encore frappé, quand on est à un clic du bouquin, c'est trop tentant...

      Supprimer
  18. Pas du tout tentée par ce genre de thèmes.

    RépondreSupprimer
  19. Bonjour Keisha, j'ai Album dans ma pal et Les pays est un livre que je veux aussi découvrir. J'avais bien apprécié L'annonce même si l'écriture m'a au début désarçonnée. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonjour!
      J'espère que tu apprécieras autant que moi! J'ai moins été sensible à l'écriture parfois moins fluide que dans L'annonce. Habituée?

      Supprimer
  20. Voilà un livre qui pourrait bien me plaire. Je le note de suite dans ma LAL! Merci pour ce partage.
    Bonne fin de semaine!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il doivent se trouver facilement en bibliothèque; bonnes lectures et bonne fin de semaine à toi aussi.

      Supprimer
  21. Pour ma part, je n'apprécie pas du tout son style... Et j'ai trouvé l'intrigue des "Pays" creuse et sans saveur... Bref, un rendez-vous complètement manqué pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends tout à fait que son écriture puise ne pas passer, tu n'es pas la seule à avoir du mal.
      L'intrigue de Les pays est sûrement bien autobiographique, tu sais. Mais je pense qu'Album m'a plus enchantée.

      Supprimer
  22. Les pays a été un gros coup de coeur. Que j'aime l'écriture de cette auteure!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, tu peux y aller avec ces deux là, ils te plairont!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !