vendredi 28 mars 2014

Isabel Dalhousie

Deux volumes des aventures d'Isabel Dalhousie me sont tombés dans les mains à quelques jours d'intervalle.

Les charmants travers de nos semblables
The charming quirks of others
Alexander McCall Smith
Les deux terres, 2011
Traduction Martine Skopan

Philosophe et directrice de la Revue d'éthique appliquée, Isabel Dalhousie mène à Edimbourg une vie somme toute tranquille, en compagnie de son fiancé Jamie et leur fils Charlie. Isabel a du mal à refuser l'aide qu'on lui demande, et la voilà partie à mener une petite enquête sur le passé de candidats à une poste de directeur.

Ce que j'ai rapidement découvert, c'est que tout cela n'est pas trépidant - mais que c'est terriblement plaisant à lire. Plein d'histoires se mêlent. Isabel ne cesse de cogiter sur tout ce qui se passe, on est ou pas d'accord avec elle, mais cela demeure fort intéressant puisqu'il s'agit de problèmes se posant à tous dans la vie quotidienne.
Isabel peut se révéler péremptoire et trop se fier à ses intuitions et pressentiments. Grace, sa gouvernante, et Jamie -ou les événements- se chargent de la contredire. Mais sa lucidité et son honnêteté emportent la sympathie.

"Les antibiotiques, c'est la fin de l'opéra." (je ne pouvais pas rater cette réflexion!)
"La météo est un ciment social: quand on parle de la pluie, du froid, des espoirs de beau temps déjoués par la pression atmosphérique, on se souvient que l'étranger nous ressemble, et se désole, plus rarement se réjouit, du même climat."

Les lointains tourments de la jeunesse est le volet suivant de la série, et confirme une chose importante pour  ceux qui seraient tentés de la lire, c'est qu'il n'est pas du tout indispensable de lire dans l'ordre. Personnellement, je suis entrée très facilement dans ces deux romans, et mis à part le mariage futur d'Isabel et Jamie, et les histoires amoureuses de la nièce d'Isabel, rien ne revient vraiment sur le tapis.
Cette fois, Isabel s'est engagée à rechercher la famille de Jane, une australienne née en Ecosse et enfant adoptée. Une très jolie histoire, qui m'a beaucoup plu, avec en plus les événements habituels de la vie d'Isabel.

"Isabel était assez modeste, et assez lucide, pour savoir qu'elle n'avait pas toujours raison. En fait, elle était consciente qu'elle se trompait souvent. C'est quand on ne s'en rend pas compte que la vie devient difficile."

L'avis de Cachou, qui explique ici ce qui lui plait dans cette série qu'elle qualifie de "confort books"
OK, Isabel peut se révéler agaçante parfois, mais je crois, Cachou, que je suis tombée dans la marmite et que je me croquerais bien de temps un temps un petit bonbon écossais...

Oh mais c'est que ces romans tombent dans le challenge de Philippe, Lire sous la contrainte (on est le 5 avril, faut se réveiller!)


54 commentaires:

  1. Comme toi, j'aime beaucoup l'ambiance calme de cette série. D'ailleurs, dans toutes ses séries, Alexander McCall Smith semble prendre son temps. Je suis plus fidèlement la série Mma Ramotswe, mais celle-ci change un peu (heureusement qu'elle ne parle pas trop de philosophie).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai bien sûr lu quelques Mma Ramotswe, même ambiance sans stress particulier.

      Supprimer
  2. Je ne demande qu'à tomber dans la marmite moi aussi, toujours pas lu cet auteur malgré les nombreux rappels sur les blogs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai bien compris, il a plusieurs séries sur le feu (tu devrais adorer Mma Ramotswe, tiens, d'ailleurs) et l'ordre n'a finalement guère d'importance.

      Supprimer
  3. J'ai lu quelques Mma Ramotswe, je mettrais bien le cap sur l'Ecosse. :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai fait le chemin inverse, mais je retournerais bien cap au sud!

      Supprimer
  4. L'air d'été est rempli de promesses a été une grosse déception..

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ia jamais été très convaincue par cet auteur... et pourtant il avait tout pour me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sa marque de fabrique semble être le tranquillou...

      Supprimer
  6. Mais en fait, tu l'expliques très bien toi-même: ce n'est pas (du tout) trépidant mais c'est terriblement plaisant ^_^. Contente de voir qu'Isabel a charmé quelqu'un d'autre ^_^. En attendant qu'il sorte un nouvel Isabel Dalhousie, je serais curieuse de lire l'acutalisation d'"Emma" de Jane Austen de cet auteur, le sujet lui va bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois que tes billets font leur petit chemin dans ma tête...
      Oui, comme pour Mma Ramotswe, pas à 100 à l'heure, comme la vie, en fait.
      Quoi? On touche à Jane Austen? ^_^

      Supprimer
    2. Ça me fait plaisir (mais je pourrais sans problème te retourner le compliment ^_^).
      C'est un étrange projet anglais pour lequel différents auteurs reconnu réécrivent Austen à notre époque: http://whoopsy-daisy.forumactif.org/t3276-de-nouvelles-adaptations-modernes-de-jane-austen-chez-harper-fiction

      Supprimer
    3. Je suis allée voir l'info (ouch là dans une autre vie je faisais partie de Woopsy Daisy, je n'y suis plus allée par manque de temps)(je connais même des membres en vrai)(choisir entre blog et forum, quoi). Bon, info à suivre.
      Je te renvoie vers mon billet sur Betty et ses filles http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/2011/08/betty-et-ses-filles.html où j'avais discerné les similitudes avec Raison et sentiments.
      Sinon, j'ai commencé un bouquin de critiques sur JA et ses romans, c'est assez costaud mais lisible (et en VO)

      Supprimer
    4. Oui, je m'en souviens, je cherche encore le livre ^_^.
      Oh, j'espère que tu en parleras bientôt, forcément, le sujet m'intéresse!

      Supprimer
    5. Zut alors, même pas en poche?
      Il ne faut pas que je lâche le morceau, pour le Jane Austen, alors!

      Supprimer
  7. Pas trépidant mais plaisant à lire ? Pourquoi pas, après tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une fois calé dedans, difficile d'en sortir...

      Supprimer
  8. J'ai fait aussi connaissance avec Isabel Dalhousie avec Les charmants travers..., et depuis, j'ai décidé de lire les épisodes précédents et je dois dire que je me régale. Aucun véritable suspense, ce sont plutôt de charmantes études de caractères, pimentées de réflexions philosophiques et d'humour écossais. Ça fait du bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te donne complètement raison! C'est assez addictif, il faut croire qu'on a tous besoin de livres calmes laissant notre adrénaline à son taux le plus modéré.

      Supprimer
  9. Une série que je découvre... et qui pourrait tout à fait me plaire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entre deux polars à 200 à l'heure, ou des histoires bien trash ou pessimistes, ça fait du bien!

      Supprimer
  10. Je n'ai encore jamais tenté cette série, pourtant j'ai beaucoup aimé, jusqu'à ce que je passe à autre chose (souvent lectrice varie...) Les chroniques d'Edimbourg ! Ha, et j'aime beaucoup les couvertures de cet maison d'édition !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas encore lu Les chroniques d'Edimbourg, en revanche je connais la série Mma Ramotswe. Idéal pour des moments confortables.
      Oui, les couvertures sont superbes!

      Supprimer
  11. Jamais lu cette série écossaise (je dois avoir lu un Mma Ramotswe il y a longtemps, mais pas accroché). Dis donc, la couverture du deuxième est superbe !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mma Ramotswe carbure au thé rouge (sans théine) ... Tu peux voir si l'Ecosse accroche mieux.
      Cet éditeur a bien souvent de superbes couvertures!

      Supprimer
  12. J'en ai lu un seul de ses romans mais effectivement, j'avais trouvé cela très plaisant, voire drôle ! Je retenterai surement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble que le créneau de l'auteur soit le bien sympathique non dénué de réflexion.

      Supprimer
  13. Ca pourrait bien me plaire, ça !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour un moment de lecture sympathique, calme et pas bêta.

      Supprimer
  14. J'avais lu "me sont tombés des mains" au lieu de "dans les mains"... ;-) J'en ai lus quelques uns mais sans accrocher vraiment. Du même auteur, je préfère la truculence de Mma Ramotswe et le dépaysement du Botswana.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment, le Botswana dépayse un poil plus. Je l'aime bien, cette dame là!

      Supprimer
  15. J'avais lu le premier de la série mais n'avais pas accroché. Je préfère sa série "44 Scotland Street".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autre série que je ne connais pas (encore)...

      Supprimer
  16. Bon finalement ce n'est pas que dans Mma Ramotswe que c'est calme visiblement.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact! Ce n'est pas la chaleur africaine qui est en cause. Mais tu sais, j'aime bien.

      Supprimer
  17. Bonjour Keisha, après les séries de Mma Ramotswe et 44 Scotland Street, il faudrait que me mette à lire cette série. Tu m'en a donné l'envie. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras, c'est un petit délice.
      Bon dimanche à toi aussi.

      Supprimer
  18. et bien, ça me tente beaucoup cette petite série écossaise, j'adore le titre et l'ambiance qui me paraît un peu surannée risque de beaucoup me plaire. C'est noté Keisha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime le mot suranné. Ambiance tranquille, en tout cas.

      Supprimer
  19. Série repérée aussi depuis bien longtemps et qui stagne dans ma LAL !! Je suis sûre que ça me plairait en plus ;0) Bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en suis sûre aussi! Avec tasse de thé et chat pas loin, c'est le bonheur.
      Bon dimanche.

      Supprimer
  20. Une série et une héroïne que j'aime tout particulièrement mais je ne suis pas encore arrivée à ces tomes-ci. Bonne fin de week-end !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas seuls ces deux tomes sont disponibles. Mais lire dans le désordre n'a franchement pas trop d'importance.
      Bon dimanche!

      Supprimer
  21. j'ai adoré Madame Ramotswe mais je ne savais pas cette auteure aussi prolifique je vais aller voir si ils sont à ma médiathèque
    Luocine

    RépondreSupprimer
  22. Une série épatante que celle-ci. Comme toi, j'ai débuté par un autre volume que le premier, et j'ai immédiatement accroché. Je me freine pour ne pas dilapider les deux derniers qui trépignent dans ma PAL...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, après il faut attendre... Mes biblis ne proposent pas grand chose, dommage.

      Supprimer
  23. Autant Mma Ramotswe me séduit, autant cette Isabelle me tape sur le système avec sa vie insipide qui nous est décrite par le menu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De plus elle a des intuitions qui tombent souvent faux, mais je lui pardonne, car elle le reconnaît elle-même. Sûr que Mma Ramotswe, on la verrait mieux comme notre copine!

      Supprimer
  24. Et voilà comment on fait d'une pierre deux coups. C'est noté. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense continuer des billets avec plusieurs romans d'un même auteur, quand je les lis d'affilée... Bien sûr il faut des romans courts et faciles à lire (ce qui n'est pas forcément un reproche)

      Supprimer
  25. Je n'étais pas convaincue mais tu as su trouver les mots :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le thé ne contient pas énormément de théine, mais ça me va bien, de temps en temps...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !