lundi 11 août 2014

Le génie des coincidences

Le génie des coincidences
The coincidence authority
J.W. Ironmonger
Stock la cosmopolite, 2014
Traduit par Christine Barbasse


Ne souriez pas, je suis absolument sûre que votre vie est pleine de coïncidences (enfin, que vous pourriez en citer un peu). Chez moi, par exemple: je me suis retrouvée en vacances en Roumanie nez à nez avec une collègue, mon petit neveu est né le même jour (et la même année) qu'un de ses cousins, etc, etc... Connaître un poil de calculs de probabilités et avoir les pieds sur terre aide à ne pas grimper aux murs à l'énoncé de tels événements.

Mais pour Azalea Lewis, quand même, les coïncidences sont vraiment énormes, à tel point qu'elle va "consulter" Thomas Post, un universitaire dont c'est le sujet de recherches. Bien sûr qu'ils vont tomber amoureux, mais le roman sera l'occasion de découvrir la vie étonnante d'Azalea, ses trois pères, et surtout ses années en Ouganda (et là, sa rencontre -imaginaire- avec Joseph Kony, septième dans la liste des criminels les plus recherchés du monde -hélas, on n'est plus dans la fiction- vous donnera des frissons d'épouvante dans le dos).
J'ai absolument dévoré cet habile roman, écrit (et traduit) avec grande fluidité, construit de façon à ne pas ménager nos nerfs (et je découvre en relisant le billet de cathulu qu'elle évoque aussi les nerfs du lecteur)(comme quoi, on est raccord)(coïncidence?) Si vous voulez aussi vous poser des questions sur le hasard, le libre arbitre et ces sortes de choses, lisez ce roman!

J'ai particulièrement apprécié les anecdotes et exemples tirés de faits réels, en particulier celui du verbicruciste du Daily Telegraph dévoilant les mots codes du débarquement en Normandie (eh bien il y avait une explication!)

Les avis de clara, cathulu, bouquinbourg, blablablamia,

En fouinant pour connaître la nationalité de l'auteur, je découvre le site officiel de Thomas Post ... sommes-nous encore dans le roman?

46 commentaires:

  1. C''est bizarre car j'ai lu deux ou trois "papiers" dans la presse sur ce roman et l'aspect éprouvant pour les nerfs n'apparaît jamais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait j'ai écrit mon billet, puis cherché les liens, et relu ton billet (mon inconscient serait-il alors coupable?). Je maintiens que les annonces promises au détour d'une phrase et remises à plus tard, ça titille les nerfs, mais pas trop longtemps car ensuite on a un autre développement passionnant répondant à d'autres questions ou faisant avancer l'affaire.
      Pas lu la presse, en fait... ^_^

      Supprimer
  2. Eh bien , tu donnes envie ! Noté !

    RépondreSupprimer
  3. Un roman bien agencé avec du vrai suspense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact! Des personnages attachants aussi. J'ai bien fait de vous faire confiance.

      Supprimer
  4. Il est dans ma PAL... merci à ma librairie d'occasions ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je dis merci à la bibli, mais bon, je te comprends...^_^

      Supprimer
  5. Je l'ai repéré chez les C ... noté, mais j'en ai d'autres à faire passer avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les fameuses C... ^_^ Mais n'oublie pas, c'est du bon!

      Supprimer
  6. Le thème me tente et vu ton avis, je note! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il suscite des billets enthousiastes.

      Supprimer
  7. Plusieurs avis positifs lus sur ce roman, et c'est un thème que je chéris particulièrement. Ceci étant, je pense attendre encore un peu avant de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le vois en bibli, saisis l'occasion.

      Supprimer
  8. Je n'ai pas d'exemple en tête de coïncidence aussi surprenante que celle que tu racontes ! Voilà au moins un thème de roman assez original.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me demandais où ça allait mener, c'est vraiment original comme façon de prendre une histoire.

      Supprimer
  9. Alors, as-tu une réponse à ta question ?

    RépondreSupprimer
  10. Oh que ça a l'air bien et original !

    RépondreSupprimer
  11. Mmmmh hasard, coincidences.... Je sais pas si ça me plairait trop un roman spécifiquement sur cette thématique. J'ai horreur des coincidences trop grosses en roman.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais justement Thomas essaie de montrer à Azalea qu'il ne faut pas crier à tout bout de champ à l'impossible et que certaines coïncidences n'en sont pas de si grosses que cela. Le roman est passionnant, allez, mets le nez dedans, tu verras.
      J'ai horreur aussi des trop grosses coïncidences en roman, mais si elles ressemblent à celles de la vraie vie, pourquoi pas?

      Supprimer
  12. C'est très curieux, cette histoire des coïncidences; J'ai été sur le site que tu signales. C'est intéressant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je crois que nous avons tous des histoires comme ça, non? J'en ai lu deux ou trois, pour voir. Ce qui est marrant, c'est que le personnage du roman, Thomas, ouvre justement ce site (dans le roman), et l'auteur l'a fait!

      Supprimer
  13. Je reviendrai ultérieurement commenter cet article.

    Hors-sujet, je vous informe que mon blog Marque-pages est actuellement inaccessible (depuis le vendredi 8 août) suite à un problème inconnu. Le staff de overblog ne réagit pas et semble en vacances. Je suis désolé et inquiet pour les 292 articles publiés. Je vous tiens informé(e).

    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis aussi vraiment désolée pour vous. En effet, le blog est inaccessible (même si les billets peuvent être vus sur mon Reader). Oui, tenez moi informée.

      Supprimer
  14. J'aime beaucoup le thème des coïncidences, quand ce n'est pas utilisé pour en tirer des grosses ficelles dans l'intrigue. Je note donc ce titre. Et pour la petite histoire, je suis née le même jour que ma soeur à cinq ans d'écart. Coïncidence ou parents calculateurs?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, il y a une histoire...
      Ha bon? Même si ce genre de coïncidence arrive (j'ai des exemples). Demande à tes parents. ^_^

      Supprimer
  15. Celui-ci aussi est sur ma liste depuis le billet de Clara (la biblio l'a acheté mais pas encore mis en circulation, patience, patience...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans que je demande, il m'attendait sur le présentoir (durant l'été, c'est super calme, j'ai même mis la main sur un Danièle Steel pour ma mère... ^_^)

      Supprimer
  16. étonnant , je me demande si ce roman ne me plairait pas, ce que tu en di sme tente
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme ça, a priori, je pense qu'il te plairait!

      Supprimer
  17. Ta note fait vraiment envie ! Je me souviens de superbes hasards et coïncidences dans les premiers Paul Auster, je trouvais ça tellement beau, et réaliste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les premiers Paul Auster... laisse moi soupirer! ^_^

      Supprimer
  18. Comme tu dis, soupir... Je me souviens de notre passion commune quand j'ai ouvert mon blog ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut toujours relire les anciens, tu sais...

      Supprimer
  19. les coïncidences, c'est très important, c'est pas Jung qui dira le contraire :) je note le titre !

    RépondreSupprimer
  20. Celui-ci me plaira, mais en poche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison : pour moi c'est la bibli, sinon je patiente.

      Supprimer
  21. Noté pour sa future parution en poche !

    RépondreSupprimer
  22. Réponses
    1. Soit ta bibli, soit le poche, sans doute pas si tard que ça! Tu vois que je pense à ton porte-monnaie.

      Supprimer
  23. Je n'ai pas ressenti le même enthousiasme, j'avoue même que je me suis ennuyée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est possible! Même si j'ai plutôt un bon souvenir de ce roman original.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !