vendredi 29 mai 2015

Les Héritiers de la mine

Les Héritiers de la mine
Jocelyne Saucier
Denoël, 2015

Non, je n'ai pas lu Il pleuvait des oiseaux, mais j'aimerais bien, maintenant. Avec Les Héritiers de la mine j'ai découvert cette chouette auteur québécoise.

La tribu Cardinal, dans cette ville minière, c'est le père, quasiment toujours en prospection, mais mettant un point d'honneur à apprendre aux enfants à manier la dynamite -prudemment- , la mère, quasiment toujours en cuisine (mais elle ne peut s'en passer, au point qu'elle continue même lorsque les enfants tous adultes ont quitté la maison) et les enfants, au nombre croissant au fil du temps, pour se stabiliser à vingt-et-un.* Une bande de gamins avec meneurs et suiveurs, n'hésitant pas à terroriser le voisinage (les culs terreux)

Alors évidemment l'organisation familiale devait tenir compte du nombre; quoique l'impression de tourbillon, de vie au petit bonheur est ce qui ressort. Batailles pour une place sur le canapé, lits choisis le soir, mais des règles tout de même. J'ai aimé la mère comptant ses enfants autour de la table familiale lors des repas -places fixées-, et ses visites nocturnes lorsqu'ils dormaient. Ils n'ont jamais oublié ces regards...

Mais le nœud de l'histoire, c'est qu'ils ne sont plus que vingt, et ça, c'est un manque, une douleur, un remords, un refus, un mystère selon les cas. Au point de fuir, d'éviter les rencontres, de se regarder dans le miroir pour la jumelle survivante, de tanner les autres avec les questions. Plusieurs enfants devenus largement adultes prennent la parole à tour de rôle et petit à petit les faits se dévoilent. Qui a disparu? Comment? Pourquoi? Pourquoi le cacher? Les détails serrent le coeur et à la fin on est un poil sonné par ce drame.

Humour, tendresse, dans une langue qui emporte, pour un roman qu'on ne lâche pas. La construction est particulièrement maîtrisée, ce qui ne gâte rien.

* Ce détail ne m'a pas fait sauter au plafond, j'ai connu une dame issue d'une fratrie de vingt-et-un - dix-neuf vivants, ajoutait-on juste après. Même remarque dans le roman (tous vivants?), curieux.

Des avis chez  bmr mam, topinambulle, suzanne,

Merci à l'éditeur, pour ce roman reçu dans le cadre d'un partenariat.

Et grâce à Suzanne je réalise que j'ai lu mon deuxième roman de Québec-o'-trésors

72 commentaires:

  1. Bien hâte de le lire celui-là. Il est au milieu de ma PAL. J'au un coup de foudre pour "Il pleuvait des oiseaux", mais une grande déception pour "La vie comme une image".

    http://hopsouslacouette.blogspot.ca/2015/01/la-vie-comme-une-image-un-roman-odorant.html

    Après cette lecture, il va sans dire que je te recommande FORTEMENT "Il pleuvait des oiseaux"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde (ou presque) a lu Il pleuvait des oiseaux, je crois que c'est en poche maintenant!

      Supprimer
  2. Un roman coup de coeur pour moi. Beau billet dame Keisha.

    Mon avis ici: http://baladeschezsue.blogspot.ca/2015/04/les-heritiers-de-la-mine-jocelyne.html

    RépondreSupprimer
  3. J'ai adoré "il pleuvait des oiseaux" et j'ai repéré celui-ci ; j'ai très hâte de le découvrir aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il te plaira sûrement!!! Il était proposé chez Masse critique.

      Supprimer
  4. je ne participe plus à masse critique, tu vas me le faire regretter ..... (presque!) je lirai ce livre grâce à ton billet et mon intérêt pour "il pleuvait des oiseaux" que tu finiras bien par lire un jour .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fait plusieurs fois que je ne participe pas (pas mon créneau -fantasy, young adult, etc.)(oublié carrément! ^_^) mais là je viens d'apprendre que je vais recevoir un Gallmeister, des écrits de Wallace Stegner, mon chouchou for ever!
      Ici c'est un partenariat avec Denoël, mais je choisis soigneusement ce que je demande...

      Supprimer
  5. Il était recommandé par un libraire hier soir à la Grande Librairie... Pourquoi pas, j'avais bien aimé Il pleuvait des oiseaux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors n'hésite pas... Belle écriture, en plus.

      Supprimer
    2. J'ai moi aussi entendu une libraire hier soir qui en parlait et comme j'ai aimé "Il pleuvait des oiseaux " je l'ai noté et re-noté ! Ton avis m'encourage dans cette découverte de cette famille très très nombreuses.
      Bon WE (à deux jours désormais ...)Bisous

      Supprimer
    3. J'espère que tu le trouveras! (il vient de sortir, alors ça va)
      Bon week end à toi aussi (déjà entamé)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Hé oui! Je suis ravie de ma découverte.

      Supprimer
  7. J'ai lu "Il pleuvait des oiseaux" et adoré, d'où mon choix de ce roman que je viens juste de commencer ce matin. J'ai donc lu ton avis en diagonale en notant que tu avais aimé :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'espère que tu vas aimer (et dévorer!)

      Supprimer
  8. "Il pleuvait des oiseaux" m'attend et ne devrait pas faire long feu! Je crois que ce titre-ci fait partie de "la valise idéale" de François Busnel, émission spéciale diffusée hier soir! J'ai hâte de lire cette auteure!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une auteur qui mérite le détour, et puis on connaît mal les auteurs québécois, dommage.

      Supprimer
  9. Comme je suis un bébé chat de la littérature, je n'avais bien évidement jamais entendu parler de cet auteur avant hier soir (LGL). Le libraire qui le conseillait l'a plutôt bien vendu (rho qu'elle vilaine expression), ton billet fini de me convaincre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bébé chat, j'aime bien l'expression!
      Je ne connaissais cet auteur, comme bien d'autres d'ailleurs, que par les blogs... Si LGL s'y met... ^_^

      Supprimer
  10. Oui, il fait partie de la valise estivale de Busnel pour cet été. Et le nom de cette romancière je l'entends un peu partout...

    Je lirai probablement son premier comme toi.

    Moi aussi je vais recevoir un livre par Masse Critique - une lecture qui va sans doute me dépayser (en sélectionnant je l'ai coché sans avoir lu la critique) ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai entendu parler de cette valise sur Facebook. La seule fois où j'ai regardé LGL c'était pour Dan O'Brien, et j'en ressors avec l'envie de lire aussi Michel Serres, donc bonne émission, mais 'dangereuse'...
      A Masse critique j'ai sélectionné du 'nature et grands espaces' et vais recevoir un Gallmeister (sautillements)

      Supprimer
  11. Il m'attend, j'ai hâte !
    (et moi non plus je n'ai pas lu "Il pleuvait des oiseaux")

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien comme cela, bonne découverte!

      Supprimer
  12. C'est fou ce que tu es persuasive ! Je note les deux romans de cet auteur ! Ps moi même un enfant, ça me parait une famille nombreuse ! 21, je n'ose même pas imaginer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, les 21 n'étaient pas forcément tous à la maison en même temps, soit pas nés, soit partis ailleurs, il faut croire. Mais j'imagine à peine ce que c'était. ^_^ Comme une classe entière, mais d'âges différents...

      Supprimer
  13. Je ne la sens pas pour moi cette auteure, j'ai peut-être tort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, le mieux est d'essayer, mais après tout, c'est possible, à force je connais tes goûts et bémols. ^_^

      Supprimer
  14. Il est tombé dans mon escarcelle, héhé ! J'ai trop aimé Il pleuvait des oiseaux, et l'auteur est vraiment très sympathique, ce qui ne gâte rien. (Merci, le Festival America)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon, elle était au festival America? Mais à l'époque je n'avais qu'entendu parler de Il pleuvait des oiseaux.

      Supprimer
  15. J'ai lu et adoré "Il pleuvait des oiseaux". Je vais m'empresser de trouver celui-ci !

    RépondreSupprimer
  16. Je suis en cours de lecture alors je parcours ton billet en diagonale. J'y reviendrai. J'ai vu que tu avais aimé. En ce qui me concerne, c'est bien parti aussi.

    RépondreSupprimer
  17. "Il pleuvait des oiseaux" ne me tentait vraiment pas malgré les avis élogieux (je sais pas, je sentais comme un air de nature, peut-être nature writing ;-)) mais je pourrais bien tenter celui-ci pour découvrir cette auteure.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu Il pleuvait des oiseaux, donc ne peux te dire si le nature writing risquait de t'agresser... Dans celui-ci, non... ^_^

      Supprimer
  18. J'ai toujours "Il pleuvait des oiseaux " dans ma liseuse (et une liste de livres à lire en juin longue comme le bras ! ) j'attendrai donc sagement que celui-ci arrive a la biblio.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison! Je sais ce qu'est une liste longue comme le bras. ^_^

      Supprimer
  19. j'ai lu avec un réel bonheur le livre précédent donc celui là viendra en lecture chez moi un jour ou l'autre c'est certain

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maintenant j'aimerais lire le précédent!

      Supprimer
  20. il fut un temps, je m'étais promis de découvrir +++ la littérature québécoise... et le temps a passé... (soupir) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on a des idées, comme ça... mais il n'est pas trop tard! ^_^

      Supprimer
  21. Moi aussi j'ai beaucoup aimé ce roman. En revanche, je pense que tu n'aurais pas dû dévoiler qu'il manque un enfant car ça risque de gâcher la lecture. C'est cette découverte qui m'a fait continuer la lecture car je craignais de devoir abandonner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais pu parler de 'secret', c'est vrai, mais on s'en doute dès le début. Quand le petit dernier est aux aguets, et page 30, 'j'ai cru qu'il avait compris' juste après page 28, 'vingt et un tous vivants?'
      En revanche je n'ai rien dit d'autre, qui, pourquoi, comment...

      Supprimer
  22. Nous avons des amis québécois ou vermontois, qui pareillement sont plus de 15, et oui étonnamment, il y a des femmes qui ne perdaient pas d'enfants...je comprends que ce soit ahurissant comme détail et que ça te chiffonne...
    Bref, je suis très tentée par ton billet, et par Saucier en général qui fait un beau retour sur les blogs avec les Oiseaux.
    En plus j'adore les secrets de famille, puisque finalement c'est bien ça dont il s'agit non? Même si honnêtement la disparition d'un enfant, c'est encore un thème avec lequel je ne suis pas très à laide du tout...
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien que chez Céline Dion, 14 enfants. En France aussi cela arrivait, mais plus rarement. Ce qui me titillait c'est que l'on pose cette question, la pose-t-on quand il n'y a 'que' 3 enfants?
      La disparition d'un enfant... s'en remet-on jamais?

      Supprimer
  23. Pour moi c'est l'inverse, j'ai lu et adoré "Il pleuvait..." mais celui-ci ne me tente pas - en même temps, je n'aurais sûrement jamais lu "les oiseaux" si ce n'avait été pour Québec en Septembre. Du coup, je devrais peut-être quand même m'y intéresser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces fameux Oiseaux n'ayant jamais croisé ma route, je ne les ai pas lus... On verra!

      Supprimer
  24. j'avais beaucoup aimé "il pleuvait des oiseaux", du coup il me tente bien celui-là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces oiseaux, quand même, faut que je les déniche! ^_^ N'hésite pas à découvrir ce nouveau!

      Supprimer
  25. J'ai entendu parler récemment de ce roman et il m'alléchait sacrément ! Ton billet me confirme cette impression.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Belle découverte de l'auteur, pour ma part!

      Supprimer
  26. Je n'ai encore jamais lu cet auteur, on a beaucoup vu Il pleuvait des oiseaux su les blogs, je n'ai pas eu l'occasion de le lire mais je retiens celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu plein de billets sur ces Oiseaux, mais jamais le livre, en tout cas rien à la bibli...

      Supprimer
  27. Je ne l'ai pas lu, celui-là... en fait, je n'avais même pas réalisé qu'il existait! Merci de la découverte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant il existe chez toi depuis un peu de temps, mais tu as raison, on ne peut pas voir toutes les sorties!

      Supprimer
  28. Je n'ai pas lu non plus, mais j'entends tant de belles choses sur cet auteur ! Elle a séduit bon nombre de lecteurs: elle doit avoir un vrai petit quelque chose :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme, il y a un petit quelque chose! ^_^

      Supprimer
  29. livre vu plusieurs fois ici ou là, jusqu'à présent, je n'avais pas l'envie de m'y plonger... mais finalement, pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas? C'est court, en plus...

      Supprimer
  30. J'ai commencé, puis reposé Il pleuvait des oiseaux, pas le bon moment sûrement, j'y reviendrais... mais celui ci m'attend ! Je m'en réjouis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux rien dire sur Il pleuvait des oiseaux (pas lu) mais celui-ci, une fois dix pages lues, on est bien calé dedans!

      Supprimer
  31. Tellement aimé les oiseaux... je note forcément celui-ci, je vais de ce pas vérifier s'ils l'ont à la médiathèque

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Note, note, j'espère que tu le trouveras vite!

      Supprimer
  32. Un gros coup de cœur pour moi, je dirais même un de mes livres chouchous. Je suis ravie d'apprendre qu'il est sorti en France. Merci pour ton joli billet Keisha et pour le lien vers mon blogue. C'est très gentil :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois ici il faut attendre avant de voir arriver un roman paru au Québec. J'aimerais bien lire plus de Christine Eddie aussi ...
      Merci de ton passage!

      Supprimer
  33. Toujours pas lu Il pleuvait des oiseaux... Bon il faut que je lise cette auteure, absolument!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une auteur qui a sa personnalité, j'aime bien.

      Supprimer
  34. Un très beau récit en effet, et je te confirme, il faut vite découvrir Il pleuvait des oiseaux : un roman lumineux, poignant, que je garde encore à l'esprit avec ces quelques années. Un auteur à suivre assurément.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout qu'Il pleuvait des oiseaux est en poche maintenant!

      Supprimer
  35. Je garde un merveilleux souvenir de son roman "Il pleuvait des oiseaux"...
    Bises et bon weekend

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas je n'ai pu lire le premier, alors je me suis précipitée sur le deuxième titre!
      Bon week end!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !