mercredi 27 mai 2015

Volte-face / Les neuf dragons

Volte-face
The reversal
Michael Connelly
calmann-lévy, 2012
Traduit par Robert Pépin



Un Connelly, je ne résiste pas, surtout qu'ici, cerise sur le gâteau, se retrouvent Harry Bosch mon flic préféré à LA, et Mickey Haller, avocat de la défense ordinairement, qui cette fois va passer à l'accusation., en prenant dans son équipe une de ses ex, la talentueuse Maggie McPherson.
Il ne faut pas moins que cette équipe de choc pour venir à bout de Jason Jessup. Après vingt-quatre ans de prison pour enlèvement et meurtre d'une gamine de douze ans, ce dernier est libéré car des traces d'ADN ont été retrouvées sur le vêtement de la fillette, qui n'étaient pas les siennes. Un nouveau procès s'ouvre, tous les coups ou presque sont permis, Bosch et ses deux complices étant persuadés que Jessup est coupable.
Un bon Connelly, avec les parties 'procès' bien détaillées (je sais mieux comment cela se passe aux Etats Unis qu'en France...) et aussi une enquête à l'extérieur. Bosch se révèle aussi papa poule attentionné et plaçant la sécurité de sa fille avant tout, fille qu'il a récupérée après les événements relatés dans Les Neuf Dragons (voir plus bas).

"Il [Bosch] était toujours agacé de voir la justice et la loi être ainsi manipulées par des avocats astucieux. Dans le processus, ce qu'il faisait, lui, était pur. Il partait de la scène de crime et remontait les éléments de preuve jusqu'à l'assassin. Il y avait certes des règles à suivre, mais au moins la route était-elle claire les trois-quarts du temps. Cela dit, une fois au tribunal, les choses prenaient une autre tournure. Les avocats se disputaient sur des questions d'interprétations, d'hypothèses et de procédures. Plus rien ne donnait l'impression d'avancer en ligne droite. La justice se transformait en labyrinthe.
Comment était-il possible que le témoin d'un crime horrible n'ait pas le droit de témoigner contre l'accusé devant une cour de justice? Cela faisait maintenant plus de trente-cinq ans qu'il était flic et il ne comprenait toujours pas comment fonctionnait le système."

Je n'ai pas résisté, j'ai emprunté et lu Les neuf Dragons, avec pour conséquence que j'ai lu TOUS les Connelly, sauf le dernier paru.

Les neuf dragons
Nine Dragons
Michael Connelly
Seuil, 2011
Traduit par Robert Pépin

En fait la série est bien menée, il n'est pas trop besoin de lire dans l'ordre, même si là je connaissais déjà le sort de l'ex de Bosch, mais sans les détails.

Tout démarre par la mort d'un petit commerçant chinois de Los Angeles, avec comme piste un possible racket. Vient l'arrestation d'un dénommé Chang, arrêté juste avant de s'envoler pour Hong Kong, et refusant de parler. Juste là Bosch apprend que sa fille, qui réside à Hong Kong avec sa mère, a été enlevée. Ajoutons de possibles fuites dans la police, un collègue un peu trop bureaucrate, les triades asiatiques, et on a les éléments d'un bon suspense et de pas mal de péripéties et d'action. Bosch, quand on touche à sa fille, n'est pas d'humeur à respecter toutes les règles!
Un bon opus!(avis non partagé par certains lecteurs, mais bof, moi ça me va quand même)(mais je reconnais que Bosch en père 'touche pas à ma fille', c'est parfois un peu pathos)

46 commentaires:

  1. Il serait plus que temps que je fasse connaissance avec Harry Bosch ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais trouver facilement ses anciennes enquêtes (ou ses plus nouvelles) A voir les blogs, je ne suis pas la seule fan.

      Supprimer
  2. Je reconnais ne pas avoir apprécié ces "neuf dragons"...

    RépondreSupprimer
  3. Un auteur que je n'ai jamais lu, mais manifestement, je devrais

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons, Yv, on est là dans le classique du genre!

      Supprimer
  4. Il te reste le dernier à lire, ou quand il n'y en a plus, il y en a encore....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je patienterai tranquillement... ^_^ Paraît qu'il est bon.

      Supprimer
  5. J'ai u il y a longtemps un livre de la série. Je ne me souviens plus du titre. Et j'avais pensé à l'époque reprendre toute la série dans la chronologie. Faudra que je le fasse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui! A une époque j'achetais systématiquement ses romans en poche, mais depuis j'ai tout vendu en bourse aux livres (il faut faire de la place!)

      Supprimer
  6. il m'en reste des livres à lire pour ma retraite dans encore un an!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parce que tu crois qu'à la retraite tu auras plus de temps pour lire? ^_^ Je peux te dire qu'au contraire on se lance dans tellement de choses qu'on n'a plus de temps!

      Supprimer
  7. Mon nouveau blog, ma nouvelle adresse, mais qui continue l'ancien, loin de l'avalanche publicitaire de mon ancien hébergeur que j'ai fini par fuir en me mettant à mon compte :-). Si cela te dit d'y jeter un œil:

    http://www.danslabibliothequedecleanthe.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu cela ce matin (tu es dans mon reader, et déjà j'avais opéré le déménagement des liens). Tu as raison, les publicités ça use même si on sait ne plus y faire attention.

      Supprimer
  8. Rien à voir mais j'ai passé un moment génial, hier soir, je suis encore su rmon petit nuage, l'homme est vraiment ultra sympathique et pas du tout snob. Et toi, c'est quand ? Je suis en train de rédiger mon compte rendu, je pense le mettre en ligne demain. Gros bisous Keisha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu, ah oui, Pete Fromm... Tu vas me faire craquer, mais non, j'ai déjà RV avec une amie pour la conférence d'Oliver Gallmeister, à peu près à la même heure, et à 100 km de distance (pas de chance!)
      J'irai baver devant ton compte rendu, quoi. ^_^

      Supprimer
    2. Oh non, tu as choisi Olivier Gallmeister.... j'y crois pas.... ;0) Bien sûr c'est sympa aussi mais je t'assure, tu perds quelque chose ;0)

      Supprimer
    3. Cela était difficile !!! Mais plusieurs raisons me font choisir la conférence... J'espère ne pas être déçue! ^_^

      Supprimer
  9. J'avais un peu abandonné Harry Bosch (notamment ceux que tu cites...) mais les deux derniers m'ont vraiment réconciliée avec lui, ils sont très bons :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le dernier en particulier, celui qui manque, est très bien dit-on partout, mais je patienterai. Il sera en poche... ou à la bibli.

      Supprimer
  10. Alors j'ai dû en lire des Connelly avec Harry Bosch, le nom me dit quelque chose car avant le blog j'ai lu des tonnes de polars américains. Depuis que j'ai découvert les nordiques, ils me tentent moins mais je sais que j'y reviendrai ! ;) J'ai souri au passage "je connais mieux la justice américaine", je crois que moi aussi !!!^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais à fond cette histoire de jurés, pour la France, ma foi, euh...
      Ensuite je pourrai attaquer Wallander, non?

      Supprimer
  11. Bonsoir Keisha, cela fait longtemps que je n'ai pas lu de M. Connelly et pourtant, j'apprécie le personnage de Harry Bosch. Mais mon Connelly préféré reste La lune était noire (Void Moon)avec comme personnage principal, Cassie Black, une femme criminelle. Cela se passe à Las Vegas. C'est haletant. Je te conseille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien évidemment j'ai lu La lune était morte, et j'ai vraiment aimé Cassie!! Le seul à ma connaissance où l'héroïne est une femme. Je n'ai pas oublié ses caches dans l'hôtel de Las Vegas. Haletant, oui.

      Supprimer
  12. J'ai lu un très bon Connelly et plusieurs mauvais, j'ai fini par abandonner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe tant de bons polars... Mais j'ai un petit sentiment pour Connelly, jamais vraiment trop mauvais, et qui n'aime pas le détail gore.

      Supprimer
  13. Je fais partie de ceux qui ne l'on pas apprécié. En revanche, depuis c'est reparti d'un bon pied.D'ailleurs faudrait que je me remette à poster un peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faudrait, oui. Fin d'année = relâchement? ^_^

      Supprimer
  14. Un auteur que je ne connais que de nom. En même en ce qui concerne les polars avec héros récurrents j'en suis resté à Hap et Léonard ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hap et Leonard, tiens, oui, ça fait longtemps... Soupirs...
      Pour Connelly, c'est plutôt classique (ce qui n'est pas un reproche), super bien documenté et fignolé, mais sans temps morts inutiles.

      Supprimer
  15. Un bon polar , c'est ce qu'il me faudrait pour me sortir de ma panne de lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi, une panne de lecture? Tu vas bien trouver un bon vieux classique, fouine dans ta PAL!

      Supprimer
  16. Je n'ai guère de temps pour le moment pour me lancer dans des policiers, mais je retiens ceux-ci, je n'ai jamais lu Connely mais fais confiance à l'avis de l'inconditionnelle que vous êtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime cet auteur depuis un bout de temps, cela reste un polar, on ne le lit pas pour le style, mais c'est bien fait, intelligent et documenté, et surtout pas bêtement violent!

      Supprimer
  17. J'ai commencé à le relire et dans l'ordre, donc c'est au fur et à mesure que je déniche ses livres (en bouquinerie)

    Mon préféré reste The Lincoln Lawyer (et le cinquième témoin) mais c'était avec Mickey Haller ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connelly a en effet démarré une nouvelle série, mais accrochée à celle de Harry Bosch. N'en lis pas trop d'affilée quand même! ^_^

      Supprimer
  18. Je viens d'en lire deux ! J'en ai deux dans ma PAL et je note volte face car le système judiciaire m'intéresse beaucoup... Tu as lu dans la ville en feu ? J'avais suivi l'affaire M. Brown à Ferguson....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me manque juste Dans la ville en feu (je compte sur ma bibli, rien ne presse vraiment). Je vois que tu enchaînes les lectures aussi!

      Supprimer
  19. Mais c'est que j'ai fini par en lire un de Connelly, il n'y a pas si longtemps en plus ! Sauf que ça ne m'avait tellement pas convaincue que j'ai failli oublier que j'en avais enfin lu un. C'était Le poète, pas de Bosch dedans, mais bon, quand même, ça ne m'avait pas motiver à pousser plus loin mes exploration connellyennes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le poète est bien, tu sais, mais c'est sûr que maintenant on a vu paraître bien des romans équivalents. J'avais démarré par Les égouts de Los Angeles (2001 ou 2002, ça remonte)

      Supprimer
  20. Je veux lire tous les Connelly, un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est faisable, et agréable, mais sans trop les enchaîner non plus!

      Supprimer
  21. J'arrive un peu tard, je suis ravie de te lire sur Bosch, je compte bien tous les lire, sans frôler l'overdose quand même!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'est pas trop tard, j'aime bien quand mes billets moins récents ont de la visite!
      Fais comme moi, les lire tranquillement.

      Supprimer
  22. On ne se lasse pas :) suite à ma première lecture, j'ai donc repris à zéro, dans l'ordre de publication, tous les Connelly, suite à tes avis, et puis à sa master class parisienne vraiment très chouette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh toi tu assistes à des master class avec Connelly? ^_^
      Bonnes lectures, mais ne sature pas non plus!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !