jeudi 25 août 2016

The Girls

The Girls
Emma Cline
Quai Voltaire, 2016
Traduction de Jean Esch


Eté 1969, San Francisco, Evie Boyd a 14 ans et vit avec sa mère. Elle tourne autour du frère de sa copine Connie, bref c'est une ado basique pas toujours bien dans sa peau, qui se prépare à une rentrée en internat à l'automne.

Un jour elle repère un groupe de 'filles' dont Suzanne, plus âgées qu'elle, circulant en bus scolaire repeint en noir, fouillant les poubelles à la recherche de nourriture, volant en magasin... Elle est fascinée et veut à tout prix connaitre la communauté où elles vivent, elles et bien d'autres, sous la direction de Russell, gourou charismatique à leurs yeux. Sexe, drogue, partage des biens.
Dès le départ, puisque l'on sait qu'Evie, actuellement, est toujours sous le coup des événements tragiques de cet été là, on réalise que des membres de cette secte vont basculer dans le crime. Tout est vu par les yeux d'Evie, happée par ce désir d'être comme ces filles; l'ambiance de l'époque est extrêmement bien rendue, ainsi que le malaise de cette ado désireuse de grandir, enfin! L'atmosphère régnant au 'ranch' est parfaitement crédible aussi. Les détails sur ce qui s'est passé une certaine nuit, les événements y conduisant, sont distillés petit à petit, mais sans faux suspense. Evie la narratrice est adulte, continue à s'interroger, et cet angle permet d'aller plus loin qu'une simple histoire d'ado en rupture.

Au fil de la lecture je n'ai pu m'empêcher de penser à l'affaire Charles Manson, je me suis renseignée ensuite et c'est sûr qu'il y a des détails similaires. Mais je le répète, raconté par Evie, c'est complètement une bonne idée de fiction.
Une lecture que je recommande! Un premier roman réussi.

48 commentaires:

  1. Comme je sors d'une histoire de secte, je vais passer pour le moment. Point trop n'en faut.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté secte demeure assez light, c'est vu du point de vue de la jeune fille.

      Supprimer
  2. Pourquoi pas, si j'arrive déjà à lire tout ce que j'ai prévu - et très envie de lire !

    RépondreSupprimer
  3. La presse a peut être trop insisté sur les rapports avec la secte, du coup ce roman ne m'attirait pas. Ton billet lui redonne une chance ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'habite quelque part sur la lune, n'ai entendu parler de rien, c'est juste en cours de lecture que ça m'a rappelé un fait divers... ^_^

      Supprimer
  4. J'avais repéré ce bouquin qui pourrait m'intéresser. Est-il correctement écrit ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, heureusement!!!
      On est bien dans la tête d'un jeune fille comme bien d'autres.

      Supprimer
  5. un des romans de cette rentrée qui me tentent le plus...je suis donc ravie que tu aies aimé!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'était gagné au départ. J'ai aimé que ce soit vu a posteriori par Evie adulte.

      Supprimer
  6. je l'avais repéré en juin mais comme Cathulu tout le monde a reparlé de Manson (pas besoin de tant de pub pour ce connard) et si j'ai bien été traumatisée par un fait divers, c'est bien celui-ci et la manière dont est morte Sharon Tate, enceinte ..Bref, au final, je pense que je vais passer mon chemin même si je te rejoins sur l'idée originale de départ. Ma question (mais est-ce un spoiler?) prend-elle un jour conscience de ses actes ? ou reste-t-elle éternellement fidèle à ce type ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme je le disais à cathulu, je n'ai lu aucun article presse, l'idée m'est venue en cours de lecture.
      La jeune Evie est juste témoin (et encore!) , elle raconte l'histoire des décennies après, mais déjà à l'époque elle était de moins en moins fascinée par Russell. Je ne peux tout raconter, Evie est un personnage fictif, c'est une bonne idée de tout raconter par elle (et sache qu'il n'y a pas de détails horriblement racontés, ouf!)

      Supprimer
  7. Un livre dont tout le monde a parlé ? mais j'étais où, moi, cet été ? En tout cas, vu mon état bloguesque, je ne suis pas prête de parler d'un livre de la rentrée, moi ! Je note quand même, pour je ne sais pas quand ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'inquiète, j'ai pas lu de dossier ou article. Je l'ai lu, puis suis partie en vacances, et émerge à peine...

      Supprimer
  8. j'ai entendu des commentaires très élogieux à la radio, j'en ai lu dans la presse et donc j'attendais pour voir qui allait dégainer en premier :-)
    Ton avis recoupe bien ce que j'ai lu et entendu mais je suis comme Aifelle les histoires de sectes et de manipulation me mettent très très mal à l'aise alors je vais passer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ni radio ni presse pour moi! J'ai reçu le bouquin (sans le demander) l'ai lu en juillet, écrit le billet, et continué ma vie...
      Evie est juste une ado comme bien d'autres, et j'ai trouvé que ce côté manipulateur de Russell est bien vu, bien analysé (des décennies après!). ne crains pas les détails difficiles non plus.

      Supprimer
  9. Un premier roman saisissant ! J'en parle demain ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Il faudrait bien que je trouve un moment pour le lire, celui-là. Mais quand?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit relativement vite, en fait.

      Supprimer
  11. Lecture prévue très bientôt !!

    RépondreSupprimer
  12. Je suis plongée dedans, pas encore d'avis, mais je le trouve très bien écrit.

    RépondreSupprimer
  13. Bon, une tentation à repérer à la bibli cet automne. J'habite aussi sur la lune, mais c'est plutôt par rapport à la rentrée littéraire, je ne me sis absolument pas agitée là-dessus, chaque chose en son temps. Je découvre quelques titres intéressants grâce aux blogueuses.

    RépondreSupprimer
  14. Tout le monde lit la même chose en ce moment ? ;) Je l'ai donc noté, étant noté qu'il fait l'unanimité !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble y avoir lu un envoi de SP! Ma foi, pourquoi pas (mais ça peut lasser). Heureusement c'est un bon roman.

      Supprimer
  15. Je n'en avais pas entendu parler et ce que tu en dis me tente bien :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans l'envoi, je n'aurais rien vu non plus... ^_^

      Supprimer
  16. Je n'en avais pas entendu parler mais ça me tente bien.

    RépondreSupprimer
  17. Je pense que je le lirai celui-ci, il me fait envie ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autres billets vont venir, je le sens!

      Supprimer
  18. C'est un sujet intéressant, que l'on doit connaître, à mon sens, pour s'ouvrir à cette "réalité". Et puis, pas facile l'adolescence...
    Ton billet me donne envie de le découvrir! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile, non. La jeune Evie est bien fascinée par ces filles...

      Supprimer
  19. Bon, on en a discuté, je ne m'arrête qu'au génial pour l'instant.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'insisterai, alors, dans ce cas là.

      Supprimer
  20. il y a eu plusieurs articles sur ce roman (un peu trop ) mais les avis sont positifs du coup je le note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que l'éditeur a fait des envois, pour ma part je l'ai reçu il y a des semaines, sans en avoir entendu parler, alors je l'ai lu et écrit mon avis, et finalement je suis très contente de ne pas avoir eu vent de quelque battage médiatique que ce soit.Vraiment bien, ce roman.

      Supprimer
  21. C'est un roman que j'ai beaucoup aimé lire. Je trouve l'auteur très juste sur ce qu'est l'adolescence et sur la fascination d'un être envers un gourou, une secte. Pour un premier roman, c'est vraiment très impressionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait dommage de s'en priver sous prétexte que ça rappelle une histoire connue, j'y ai vu plutôt une adolescente se cherchant, en fascination, et c'est bien d'avoir son point de vue adulte aussi.

      Supprimer
  22. Quelle maîtrise dans l'écriture et dans la psychologie ! J'ai adoré !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un premier roman d’une toute jeune auteur, c'est étonnant! Surtout qu’elle n'a pas vécu cette période (et on s'y croirait) et sait se glisser dans la tête d'une femme plus mûre...

      Supprimer
  23. Je viens de le finir : très très bien ! J'étais complètement fascinée... Bisous de Sandrion

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis très contente! Que ce roman fasse son petit chemin aussi.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !