mercredi 19 octobre 2016

Sans parler du chien

Merci à la Fnac
http://static.fnac-static.com/multimedia/
Images/FR/NR/9d/c5/14/1361309/1540-1.jpg
 qui, contrairement à A**, permet de copier les images
Sans parler du chien
ou Comment nous retrouvâmes enfin la potiche de l'évêque
To say nothing of the dog
Connie Willis
J'ai lu Millénaires, 2000
Traduit par Jean-Pierre Pugi









Incroyable! J'aurais juré que Connie Willis était anglaise! Humour finement british, connaissance de l'époque victorienne et des bons auteurs anglais, tout y est, pourtant. J’ajouterai que Connie Willis connaît parfaitement les chats, ce n'est pas possible autrement!

Vous avez lu Trois hommes dans un bateau? (si non, allez vite découvrir ça!), alors vous allez vous régaler, enfilez pantalon de flanelle, posez un canotier sur votre tête, et c'est parti. Votre mission, vous reposer d'un trop grand nombre de sauts temporels dans la cathédrale de Coventry sous les bombardements de 1940, à rechercher une (affreuse) potiche dite de l'évêque, et en profiter pour effacer les conséquences de l'erreur d'une collègue ayant ramené une chatte du passé -1888 exactement- en pleine époque victorienne!

Cela paraît un poil foutraque et obscur? Tant pis, il faut plonger dans ce bouquin, tel quel, tout s'éclaircira-espérons-le.
Amusement maximum, réflexions sur l'histoire, si on veut du plus sérieux, ainsi que découverte du monde victorien un poil guindé.

Ruines de l'ancienne cathédrale de Coventry
Par Andrew Walker (walker44), CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=21283982
Les avis de A girl,

Un bonheur n'arrive jamais seul, j'ai pu emprunter Black Out et All Clear à la bibli, les amateurs et connaisseurs apprécieront.

52 commentaires:

  1. Ohlala, en te lisant, je me souviens du super moment de lecture que j'ai passé avec ce livre !! Oui, Connie Willis connaît les chats, pas possible autrement. Et les chiens aussi.:-) Aaarghn tu m'as donné envie de replonger dans son univers. Mais pas tout de suite, trop de casseroles sur le feu. Au fait, tu sais que je ne désespère pas pour le William Faulkner dont on avait vaguement parlé pour une LC 2016 (Le Bruit et la fureur), haha !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Incroyable, on est dans la même ligne! (je savais que tu avais adoré). Mais
      1) hier soir j'ai démarré Black out, avec All clear ça devrait faire près de 1400 pages (sifflote)
      2)christw (commentaire en deesous) vient juste de parler du Bruit et la fureur sur son blog, donnant en quelque sorte un élan mode d'emploi. Il paraît que la 'bête' mérite d'être abordée sérieusement.
      http://christianwery.blogspot.fr/2016/10/faulkner-le-bruit-et-la-fureur-1_18.html

      Supprimer
    2. Oui, c'est un des romans prescrits en fac anglaise, tu penses que ça fait un moment que je dois le lire. J'avais déjà essayé par 2 fois, et à chaque fois je bloque vers la page 10. J'aimerais passer le cap cette fois. Je vais essayer de le caser en décembre mais je pense que ça débordera sur janvier.:-)
      Quant à Connie Willis, je lis plus bas que tu aimerais lire Doomsday Book. Moi aussi ! Depuis un moment aussi ! LC ? Mais en 2017 donc (pour le mois anglais, tiens, non ?).

      Supprimer
    3. Attends attends! Là je suis dans Black Out (All clear m'attend) car je les ai trouvés en bibli. Pour Doomnsday Book, c'est prévu, mais je dois avoir le bouquin (et parfois les librairies ne sont pas très actives, l'autre jour j'ai parlé des Omnibus tout McBain, le libraire ne les avait pas ou plus (parution il y a longtemps) et pensait que Omnibus n'avait pas été au bout. J'ai vérifié, ça se trouve sur A***. Parfois faut vraiment vouloir aller en librairie!
      Bref, Doomsday book dans un coin de tête.
      Pour Faulkner, j'avais démarré, mais c'est l'édition du bouquin qui m'avait rebutée. Je peux essayer de faire venir le poche (mais franchement, si un roman a besoin d'explications pour entrer dedans, je me pose des questions. Cela me fait penser que j'ai lâché Ulysses au tiers (400 pages quand même)...)

      Supprimer
    4. J'ai une collègue qui a buté sur ce Faulkner plusieurs fois, et puis un jour, elle a décidé de lâcher prise, càd, lire sans essayer de comprendre quoi ou qu'est-ce, et elle a fini par rentrer dedans et a adoré. Les premières pages, on ne comprend rien en fait, qui parle, le contexte, etc, moi c'est ça qui m'a deséspérée à chaque fois. Mais j'ai bon espoir pour la prochaine fois qui, j'espère, sera la bonne !
      OK, on a le temps de reparler LC de toute façon. Rien ne presse.:-)

      Supprimer
    5. Oui, on se motive, je vais demander le poche à la bibli!
      A propos de Connie Willis, elle n'est pas anglaise, donc pas pour le mois anglais (et pourtant, j'avoue que...)(j'avance bien dans Black Out, au fait)

      Supprimer
    6. Avec les thématiques, il y a moyen de la caser. C'est ce que j'avais fait l'année dernière.:-)

      Supprimer
    7. Si on regarde la thématique (Angleterre Angleterre) c'est bon! Là je suis en pleine Angleterre seconde guerre mondiale, bombardements, réfugiés, évacuation des soldats!

      Supprimer
  2. Bizarre, je ne li plus rien des éditions Jailu, je ne savais pas quelles existaient encore : je revois le logo avec attendrissement pour des livres d'aventures lus il y a cinquante ans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en lisais beaucoup à une époque, c'est vrai qu'on n'en voit plus trop; pour ce roman, le format est intermédiaire entre le poche et le 'normal', et con tient plusieurs centaines de pages.
      Mais j'ai lu existe encore : http://www.jailu.com/index.cfm

      Supprimer
  3. Je l'ai lu (avant le blog) et curieusement, il ne m'avait pas touchée, ni fait rire. D'ailleurs, je n'en ai pas de souvenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais lu aussi, avec un excellent souvenir... Comme quoi... ^_^ Au moins tu ne seras pas tentée par les 1400 pages du même genre que je veux lire...

      Supprimer
  4. Je ne connais pas du tout mais note avec intérêt. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut accepter au départ de ne pas avoir toutes les explications, mais on s'amuse bien, donc...

      Supprimer
  5. C'est une uchronie ? les sauts temporels .. ça me rappelle Code Quantum ... ma pile déborde ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben euh, voyages dans le temps, le but étant de ne pas toucher au passé tout de même!

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Justement il y a des chats là-dedans, et qui jouent un grand rôle!!! Voir aussi mon premier paragraphe, non mais! ^_^

      Supprimer
  7. Ramener un chat du passé peut donc s'avérer catastrophique…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement. Normalement ce n'aurait pas dû être possible. Mais la bestiole est vite revenue, ouf, rendue à l'affection des siens. ^_^

      Supprimer
  8. Je suis une des rares à être passée totalement à côté de ce roman, et de l'auteur en général puisque ça a été pareil avec "Black out". Je n'arrive pas à raccrocher les wagons dans ces histoires, je ne sais pas pourquoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de démarrer Black Out, c'est tout aussi foufou, alors je te comprends. Mais l'Angleterre victorienne de Sans parler du chien est tellement bien vue!

      Supprimer
  9. Je me souviens l'avoir lu, mais il ne m'a pas laissé un souvenir marquant... Noté 3* je n'avais dû trop adhérer à l'humour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui c'est de l'humour très british, et j'admets que l'auteur n'explique pas trop, au lecteur de relier les fils.

      Supprimer
  10. il y a des chats dedans ? pourtant on parle de chien !! Bon je crois que ce livre est dans ma pal depuis quoi.... 10 ans ?? j'ai découvert l'auteur avec le passage que j'avais adoré ! tu m'as donné envie de le sortir de ma pal ! ( mais il va devoir attendre...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre est une référence au roman de Jérôme K Jérôme Trois hommes dans un bateau -sans parler du chien, d'où le chien. Mais je t'assure qu'il y a des chats oh que oui, et parfaitement décrits dans leurs habitudes.
      S'il est dans ta PAL, tout est possible (un jour ^_^)

      Supprimer
  11. Ton billet et la couverture intriguent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi c'est un classique actuel faisant référence à un autre classique!

      Supprimer
  12. Bon chien ou chat ça m'est égal, j'aime les deux et en plus j'avais passé un super moment avec Black Out et All Clear. C'était sympa et divertissant, peut-être un peu long. Du coup, je suis encore plus enthousiaste de retrouver l'auteur sur un format plus court.
    D'ailleurs, sont dernier roman, Crosstalk qui vient de sortir a l'air assez intriguant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense à lire Doomsday book, qui a l'air d'être le premier (et doit expliquer? car dans Sans parler du chien et Black out on est directement dedans). je n'ai lu qu'un chapitre de Black Out, car la rentrée littéraire est arrivée à la bibli! Je note que ça peut être long, déjà, 1400 pages... Mais si c'est toujours plaisant...
      Ha oui, sans parler du chien a l'air de pouvoir être lu quand on veut, la base est la même mais l'histoire séparée.
      Un nouveau roman? Haha. J'ai vérifié, vient de sortir, et en VO. Rien ne presse.

      Supprimer
  13. son dernier roman, pfff! Désolée pour les fautes, je tape toujours beaucoup trop vite et j'oublie de me relire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais rien vu, car quand on lit, on ne regarde pas toutes les lettres. De plus à l'écran on voit moins les fautes. ^_^

      Supprimer
  14. C'est un de mes livres préférés... Je l'ai tellement lu ! As-tu lu ses autres romans ? Le grand livre a été une grosse claque, et dans Black out, on retrouve son univers, même si je n'ai pas trouvé qu'il était aussi bien. J'avais aussi acheté aux USA un petit roman qui n'a pas été traduit, je crois, the bellweather. Très très drôle et qui apportait des réflexions qui me suivent encore parfois aujourd'hui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, je n'ai pas lu Le grand livre (Doomsday book) mais il faudra bien! ^_^ Pour Black out, je m'y prépare, vivement qu'il fasse mauvais... ^_^

      Supprimer
  15. Pas vraiment un univers qui m'attire, contrairement à toi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les voyages dans le temps? L'époque victorienne passée au crible? Moi j'adore! Plaisant et détente.

      Supprimer
  16. Réponses
    1. Complètement! Il y a du suspense (mais pas de crime)

      Supprimer
  17. Sauts dans le temps, époque victorienne, tres titillant tout cela, mais va savoir y a un truc qui me retient. Les chats peut etre..ou alors la pile derriere mon dos et celle à ma droite ainsi que celle à gauche et celle qui va tomber.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais le félin est adorable là-dedans! ^_^
      L'excuse des livres envahissants est acceptée!

      Supprimer
  18. Quand on évoque l'époque victorienne, ça donne tout de suite envie de s'y coller. Si en plus on trouve de l'humour anglais, forcément...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est pourquoi je pensais que l'auteur était anglaise! Je recommande.

      Supprimer
  19. hum j'hésite il faudrait, je crois, que je puisse vivre loin de toute autre tentation qu'avec des livres.... mais celui-ci sera-t-il du voyage?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, sa place serait pour un voyage en train, ou entre deux romans plus sérieux. Mais résultat garanti, on ne s'ennuie pas!

      Supprimer
  20. Déjà repéré sur plein de blogs en ce moment ! Je n'ai aps encore lu K. Jérome... Mais dès que j'ai le temps je le fais car c'est drôle apparemment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le K. Jérôme est très british (lu il y a fort longtemps), après, le Connie Willis aussi...

      Supprimer
  21. J'avais bien aime le grand livre lu il y a longtemps depuis je n'ai rien lu d'autre d'elle je note celui là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, note! Je ne pense pas que ce soit dépendant du premier.

      Supprimer
  22. Comme les autres, je conseille Doomsday book ! Un des seuls romans que j'ai lus où je me suis effectivement mise à pleurer. Sinon, aussi, Blackout et All Clear --- par contre, je suis moins enthousiaste pour Bellwether que je viens de lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est plus que noté! Là actuellement je suis à la moitié de All Clear...

      Supprimer
  23. L'or rouge ;
    Oh, tiens... c'est la même autrice que le "passage" que j'ai lu il n'y a pas longtemps (malgré de petits bémols je conseille fortement). Pas fan des voyages dans le temps je ne me sens pas vraiment tentée �� bises keisha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle écrit pas mal , oui. Là il s'agit d'un ensemble à base de voyage dans le temps, c'est très bien fait; actuellement je suis en pleine seconde guerre mondiale en Angleterre avec un autre de ses romans...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !