vendredi 2 novembre 2018

Adieu Montaigne

Adieu Montaigne
Jean-Michel Delacomptée
fayard, 2015


D'accord, après Les Essais -la totale- et aussi A la recherche du temps perdu -la totale- il paraissait évident que je n'allais pas récidiver sur le blog, gardant d’éventuelles relectures pour la sphère privée. Mais jamais je n'avais promis de ne plus lire sur le sujet. De plus j'aime beaucoup Jean-Michel Delacomptée, et il m'a encore enchantée avec ce (court- moins de 200 pages) voyage avec Montaigne.

C'est à vingt ans que l'auteur a lu Les Essais pour la première fois. Il était amoureux, et sa belle l'avait quitté pour un autre. "En quête de remèdes, j'ai lu Les Essais: ils m'ont aidé. S'ils ne m'ont pas guéri, leur lecture m'a soulagé."

De quoi parle ce livre, passionnant, intelligent, bien écrit, agréable à lire? Hé bien, de Montaigne, sa vie, sa famille, son amitié avec La Boétie, ses opinions, sa vision des choses. Une belle présentation aux Essais, pas rasoir du tout.

En conclusion, l'auteur se désole que Montaigne soit quasiment ignoré au cours des études au lycée, craint qu'il ne soit plus lu, alors qu'il demeure moderne et finalement abordable.

Justement! "La langue pose des barrières faciles à surmonter: il suffit d’une édition en français de l'époque mais à l'orthographe et à la ponctuation rafraîchies, celle que pour ma part j’utilise, avec la traduction des expressions et des termes à présent hors d'usage."(Claude Pinganaud, Arléa, 1996) C'est "préférable aux conversions en français d'aujourd’hui où se perd la saveur du style." Comme "marchepied" ou "mise en bouche", elle peut être utile, mais "un Montaigne édulcoré, comme Pagnol sans l'accent, Wagner sans les cuivres, Paris sans Notre-Dame."

Après, vous faites ce que vous voulez. Mais quitte à patauger un peu, autant avoir la saveur originale. Vive le fromage au lait cru!

Une lecture qui entre finalement dans le nouveau Lire sous la contrainte (qui n'est pas franchement une contrainte pour moi)(je lis ce que je veux) de Philippe.

28 commentaires:

  1. Lire sous la contrainte ? Mais quelle idée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas à prendre au premier degré, heureusement. Je lis (et abandonne) ce que je veux, puis ensuite vois si ça se case dans le challenge (qui n'en est donc plus un).^_^

      Supprimer
  2. Bonjour Keisha, je confirme que même à mon époque, il y a longtemps, on n'étudiait pratiquement les Essais ou alors un extrait dans un Lagarde et Michard. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fameux Lagarde et Michard! (toute une époque). Mais je confirme qu'heureusement on peut le lire plus tard (enfin, j'espère, car cela parait d'accès difficile mais ça mérite largement ce petit effort)

      Supprimer
  3. Un titre que j'ai noté depuis longtemps, mais pas encore lu.

    RépondreSupprimer
  4. Tu sais que je ne partage pas totalement ton goût du lait cru mais c'est un écart bien pâle par rapport à tout ce qui nous rapproche
    Bien sûr j'ai lu et aimé ce livre mais ....il y a un petit mais, je l'ai trouvé un peu tristounet, un peu figé et je préfère de loin du même auteur "et un seul est l'ami" chez gallimard mais je l'ai quand même gardé dans ma bibli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec la Boétie, alors? Pour ma part je plonge dans ma bibli.
      Ma région propose du fromage de chèvre au lait cru, menacé par certaines directives européennes paraît-il, mais sinon je consomme aussi du pasteurisé. ^_^

      Supprimer
  5. voilà un goût que je partage avec toi et quelques autres mais en version "pasteurisée" contrairement au fromage de chèvre que je préfère au lait cru.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est bien d'accord pour les fromages (de tout façon maintenant c'est très surveillé)
      Quant à Montaigne, c'est sans modération!

      Supprimer
  6. Lire les Essais fait partie de mes projets de long-terme. Je suis ravie de savoir qu'il y a des éditions en français employé à l'époque par Montaigne mais à l'orthographe rafraichie, j'aurais eu du mal avec les "u" transformés en "v", les "és" en "ez", etc, au gré de la fantaisie de l'auteur (vu que l'orthographe n'était pas gravée dans le marbre au XVIe siècle). Cet essai sur les essais a l'air savoureux aussi, je note ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet essai permet d'attaquer les Essais plus sereinement, tu as aussi Un été avec Montaigne, ou Comment vivre http://enlisantenvoyageant.blogspot.com/2013/08/comment-vivre.html.
      Oui, choisis bien ta version!

      Supprimer
  7. Je note ce titre... pour Montaigne.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Montaigne qui d'autre? ^_^ (je n'ose l'anglais, mais lui aurait sans doute accepté?)

      Supprimer
  8. Tiens, j'ai failli partir sur un titre avec "journal" dedans, et un autre avec "mémoire", les deux évoquant le temps qui passe, mais c'est peut-être chercher un peu loin.^^ Du coup je vais rester sur un titre plus classique et sûr, avec "demain" dedans.:-)
    Bon, sinon avant d'explorer des livres autour de Montaigne, il faudrait que je m'attelle à ses essais un jour... Un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais un doute avec Adieu, mais Philippe a accepté (et je n'ai pas d'autre titre sous la main pour l'instant)
      Justement tu peux lire "autour de", voir ma réponse au commentaire précédent.

      Supprimer
  9. Grrrr j'ai déjà un essai de Jouanna qu'il faut que je lise ! Et puis, je n'ai lu que les essais 3... Il faut que j'ai du temps devant moi car ce n'est pas facile comme lecture :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commencé par les essais 3 ... en 2003! Ensuite quand j'ai tout lu, j'ai encore préféré le 3...
      Exact il faut du temps, un peu à la fois.

      Supprimer
  10. " Mais quitte à patauger un peu, autant avoir la saveur originale. Vive le fromage au lait cru!" C'est magnifique. J'ai prévu de lire Montaigne... un jour, ce qui n'est pas très bien de ma part, j'avoue. Va falloir que je sois un peu plus volontariste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu en partie en 2003, parce que je n'avais pas grand chose d'autre à lire (^_^) et l'hiver dernier , mais tu as raison, faut de la volonté!

      Supprimer
  11. Eh bien, je crois n'avoir pas beaucoup entendu parler de Montaigne à l'école, car je ne le connais quasiment pas !
    Je ne connais pas du tout cet auteur non plus.
    Merci pour cette participation à mon challenge et bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On connaît son nom, mais on ne le lit pas. Mais on trouve certains passages sur un sujet ou un autre en petits bouquins, ça peut être un démarrage.

      Supprimer
  12. Le "lait pasteurisé", a eu, dans ce cas ma préférence ! "Cru", je n'y arrivais pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lirai peut-être une version pasteurisée plus tard, histoire d'avoir plus de confort. Mais moins de goût?
      En tout cas tu as choisi selon tes préférences et tu y as goûté!

      Supprimer
  13. Montaigne est très actuel.
    Vive Montaigne et le fromage au lait cru !
    :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours actuel, je l'ai lu il y a quelques mois, j'attends un peu avant de m'y replonger.

      Supprimer
  14. Mais finalement ce fameux Lagarde et Michard, ce n'était pas si mal que ça même si on l'a beaucoup critiqué et si on le considère avec défiance voire avec mérpis. Cela permettait d'aborder les auteurs sous un angle chronologique, c'est à dire en relation avec leur époque, et non détachés de tout comme on le fait à l'heure actuelle en n'étudiant que quelques oeuvres complètes dans l'année. Libre après à l'élève d'aller plus loin et de découvrir l'écrivain après en avoir étudié les extraits.. C'est comme ça que j'ai lu Montaigne et bien d'autres. Je crois que dans la réforme actuelle, il est prévu de faire les deux, revenir à la découverte par siècle et continuer l'analyse d'oeuvres complètes. Si c'est vrai, c'est parfait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord! Pour ma part je crois avoir eu plutôt le Castex et Surer, découpé en plusieurs volumes, un par siècle, le même principe, des extraits, et après on pouvait étudier une oeuvre complète (ah les tragédies de corneille Racine! ^_^)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!