vendredi 7 décembre 2018

Ma dévotion

Ma dévotion
Julia Kerninon
la brune au Rouergue, 2018


"Lorsque quelqu'un est aussi discret que moi, personne n'imagine qu'il puisse avoir un tempérament passionné. Les gens pensent que ma personnalité est un genre de bruit blanc, que le silence que je fais en société est l'écho de celui qui résonne, depuis toujours, dans l'espace clos de ma tête, sous les cheveux coiffés. Mais -je le sais mieux que personne- il ne faut pas juger un livre à sa couverture."

Est-ce l'explication du drame final? Peut-être. Après des décennies sans vagues, à protéger, soutenir Frank, à lui servir de secrétaire femme de ménage organisatrice amie et amante, quand ça pète, ça pète; et vingt-trois ans plus tard, quand ils se revoient par hasard sur un trottoir londonien, pour une fois Helen s'exprime, dans un long monologue.

Ils se sont connus à douze ans, chacun enfant de diplomate, à Rome, souffrants de leurs familles respectives (et Helen de ses frères harceleurs), et sont installés à Amsterdam, où à vingt-huit ans Frank a découvert sa passion pour la peinture et est devenu célèbre, reconnu. Helen a tenté le mariage mais en vain. Sa vie professionnelle, écriture et études littéraires, est une réussite.

Dévotion d'Helen à l'égard de Frank, parfois heureuse et toujours déséquilibrée. Frank, génie de la peinture, égoïste inconscient? Le détail de la 'soeur' est atroce.

Comme pour Buvard, j'ai dévoré ce roman, complètement happée et fascinée, plus pour l'écriture que par l'histoire.

Les avis de Motspourmots,

52 commentaires:

  1. JE n'en ai pas du tout entendu parler mais ton éloge de son écriture me fait noter ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un livre de la rentrée littéraire, mais c'est vrai, on n'en a pas parlé autant que d'autres.

      Supprimer
  2. Pourquoi pas, j'avais beaucoup aimé "Une activité respectable".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi moyennement, mais je n'abandonne pas un auteur comme ça!

      Supprimer
  3. Je n'ai pas du tout accroché à Buvard, alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais que dire, avec elle, pour moi c'est parfois bien, parfois moins.

      Supprimer
  4. L'extrait en introduction est très bien !
    Couverture néanmoins attirante et si l'écriture est si belle.... Noté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut découvrir sans crainte, j'ai dévoré ce roman.

      Supprimer
  5. J'avais adoré "Buvard" ! J'ai trouvé celui-ci un peu "en deçà", mais vraiment bien tout de même.

    RépondreSupprimer
  6. auteure inconnue, roman inconnu, tout est mystère chez toi

    RépondreSupprimer
  7. Je rejoins ta conclusion ( pas de billet car je l'ai lu en septembre)

    RépondreSupprimer
  8. Je n'ai lu que "Une activité respectable", beaucoup aimé par ailleurs. mais celui-ci, comme "Buvard" ne me tente pas du tout ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien j'avoue avoir été déçue par Une activité respectable. Au moins cette auteur ne laisse pas indifférent.

      Supprimer
  9. Ah, ton billet me fait plaisir parce qu'il m'attend dans ma pal ^_^ j'avais adoré Une activité respectable (lu il n'y a pas longtemps, mais pas encore lue Buvard par contre)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir ma réponse précédente. N'hésite pas à lire ses romans...

      Supprimer
  10. Moi aussi, j’ai échappé à « buvard » comme quoi, on croit lire beaucoup et on est toujours rattrapé par des livres que tout le monde a lu sauf soi!

    RépondreSupprimer
  11. Oui, j'allais dire (rapport à ta dernière phrase), l'histoire comme ça ne me tente pas trop, alors il doit y avoir quelque chose dans l'écriture pour que tu sois si enthousiaste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le genre 'ne se lâche' pas, alors quoi qu’elle raconte, on tourne les pages. Et elle raconte des choses passionnantes et intelligentes...

      Supprimer
  12. C'est une écriture à découvrir alors. Je ne connais pas du tout cet auteur. Je croyais t'avoir mis un com mais j'ai dû être interrompu hier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette fois, le commentaire est là!
      Oui, lis cet auteur, que tu trouveras facilement en bibliothèque.

      Supprimer
  13. J'ai lu Buvard, mais j'ai du relire mon article pour savoir ce que j'en avais pensé. Je ne m'en souviens pas du tout.Je lirais donc celui-ci avec plaisir, puisque apparemment j'ai aimé le style de l'autre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me souviens assez de Buvard, en tout cas assez pour revenir vers l'auteur! N'hésite pas à filer fouiller à ta bibli.

      Supprimer
  14. je ne connais l'auteure que de nompour l'instant, c'est la 2e critique que je lis sur ce roman et elles vont dans le même sens. Donc noté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une auteur à découvrir, qui a plutôt bonne presse sur les blogs.

      Supprimer
  15. L'histoire ne m'intéresse pas trop mais si tu dis que l'écriture est bien alors ça doit valoir le coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il y a une histoire et des événements, pour ça ne t'inquiète pas. Mais bien sûr comme d'habitude pour moi l'écriture a de l'importance.

      Supprimer
  16. L'écriture, oui ! Et quelle férocité dans la mise à nu des sentiments ! J'adore !

    RépondreSupprimer
  17. Aïe aïe aïe, je ne vais pas résister ! J'ai trop de tentations. Damned !

    RépondreSupprimer
  18. Je ne connais pas cette romancière, mais ton billet est très tentant - titre noté.

    RépondreSupprimer
  19. Tu me donne bien envie de découvrir ce livre!
    Daphné

    RépondreSupprimer
  20. Plus pour l'écriture que pour l'histoire, alors.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas c'est mon avis (et jamais il n'a été question que j'abandonne!)

      Supprimer
  21. Jamais lue cette auteure, merci de me la faire connaître !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a déjà plusieurs écrits derrière elle, tu trouveras.

      Supprimer
  22. Très clairement, la citation m'interpelle fort... A priori, si je le lis, ce sera aussi pour le style.

    RépondreSupprimer
  23. J'ignore tout de cette écrivaine. Mais ce que tu en dis m'attire bien. Un jour, peut-être, donc...

    RépondreSupprimer
  24. Coucou
    très tentant et d'excellentes critiques sur Babelio
    Bisous

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!