mercredi 5 décembre 2018

Petites foulées au bord d'un canal

Petites foulées au bord d'un canal
Nouvelles
Luc-Michel Fouassier
Quadrature, 2018





Quatorze courts textes pour une soixantaine de pages, voilà qui se lit aisément, surtout que l'écriture est belle, et les impressions diverses, nostalgie, humour, tristesse, émotion. Jamais l'on ne s'ennuie, et pourtant tout se passe le long du canal de Briare (mais si, celui avec le pont-canal de Gustave Eiffel!).
Un sentier de halage pour les balades, ratées ou pas, les couples se formant ou se réconciliant, un pêcheur, un peintre, des bateaux, et une maison bien trop accueillante selon les épouses... Même Jean Rolin y est convié, avec un titre, Chemins d'eau.
Bref, j'ai beaucoup aimé ces tranches de vie (sans gros flaflas et drames sanglants), bourrés d'humanité et du sens de l'observation.

Merci à Patrick Dupuis, lui -même auteur de nouvelles, pour cet envoi.

Petites foulées au bord d'un canal, un titre auquel je ne pouvais résister! En effet depuis des années j'habite le long d'un canal, observant sans bouger de chez moi canards, hérons, ragondins, écureuils, pêcheurs, promeneurs... Puis, lorsque le temps le permet, pas trop chaud, pas trop froid, pas trop humide, chaussant de bonnes chaussures de sport pour justement un parcours à petites foulées le long du sentier de halage. Sans chercher le chrono, puisque de toute façon je n'hésite pas à papoter avec les promeneurs, touristes, pêcheurs, lecteurs, ramasseurs (cette année que de noix!) et héler les écureuils, ragondins, chevreuils et chiens, qui eux ne se donnent pas la peine de me répondre. Les coucous et piverts me snobent, les martins-pêcheurs aussi. On m'a signalé des castors dans le coin. Toujours le même parcours, avec un pont canal bien modeste, mais souvent des découvertes, selon les saisons tel arbre apparaît différent, la lumière change tout aussi.


"Il voudrait être une de ces libellules qui virevoltent autour de lui"

44 commentaires:

  1. Tout-à-fait dans mes goûts ces petites foulées :-)

    RépondreSupprimer
  2. oh un titre que je vais évidement retenir, j'aime les canaux et les chemins, cela fait partie de mes très bons souvenirs de balades

    RépondreSupprimer
  3. Bonjour,
    Pas de petites foulées pour moi, seulement dans ma tête. Mais je pourrais apprécier ce livre.
    Syl.

    RépondreSupprimer
  4. J'ai envie de dire exactement la même chose qu'Aifelle, même si je préfère prendre mon temps (sans petites foulées) quand je marche au bord de l'eau.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends aussi mon temps, avec les humains et les animaux. Mais courir est plaisant, sur ce parcours fort connu.

      Supprimer
  5. Je ne suis pas certain que ce soit une lecture pour moi... mais je voulais juste dire que je trouve trop mimi le beau ragondin

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu n'as jamais vu les bébés ragondins, très craquants! Ils poussent de petits cris.

      Supprimer
  6. Je ne connais pas ce recueil mais mention particulière à Quadrature qui permet à ce genre de la nouvelle d'exister...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, Quadrature permet à de bons auteurs de paraître.

      Supprimer
  7. Ah les canaux et les chemins de halage ! J'adore mais je n'habite pas à côté... Enfin dans ma ville passe le beau fleuve de la Loire.
    J'ai eu la chance de visiter le pont canal de Briare très beau ♥
    Merci pour le partage de tes chemins de halage (waou la rime !)
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon appareil photo (et la météo) étant versatiles, je ne suis pas allée prendre des photos récemment. La Loire passe pas loin de chez moi , et belles promenades possibles là aussi.

      Supprimer
  8. Merci Keisha. Mais dis donc tu mets quand même beaucoup de conditions pour partir faire tes petites foulées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben quand c'est trop mouillé, les chaussures de sport font floc floc à l'intérieur dès les premiers mètres. Le problème est que je n'ose plus courir sur le 'dur' (mais sec).
      Mais j'y arrive globalement régulièrement.

      Supprimer
  9. J'avais envie de le lire, content de voir que tu confirmes...

    RépondreSupprimer
  10. Un plaisir de lecture que je partagerai avec mes amies.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, ces courts textes sont parfaits en lecture partagée (tu lis toujours pour elles?)

      Supprimer
  11. Quadrature est une très bonne maison d'édition pour les recueils de nouvelles !

    RépondreSupprimer
  12. L(auteur viendra surement à la Foire du livre de Bruxelles, c'est un habitué.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même s'il est français je crois. Mais quadrature est belge. Fouine à leur stand!

      Supprimer
  13. une belle idée! pour moi ce sera à petits pas, mais l'important est de participer disait un certain baron :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est pas obligé de courir (tu connais ce que disait Churchill ^_^)

      Supprimer
  14. Je vais les chercher ces petites foulées. Et pourquoi pas aller sur le bord du canal, mais au pas de la marcheuse plus de la joggeuse

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si on n'a pas l'habitude, mieux vaut ne pas trop courir d'un coup! Mais les canaux se prêtent bien aux balades.

      Supprimer
  15. C'est gai de marcher le long de l'eau.

    RépondreSupprimer
  16. Pas de petite foulée mais des histoires courtes qui me tentent beaucoup :) Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup aimé ces petites chroniques courtes et efficaces, on est tout de suite dans l'histoire.

      Supprimer
  17. Tiens, ces photos me rappellent quelque chose ! Bon, je ne sais pas trop si la thématique me parlerait, en plus histoires courtes/nouvelles, j'ai du mal, mais c'est tout de même original comme recueil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui j'ai recyclé de vieilles photos! (pas envie de me lancer pour des nouvelles photos...)

      Supprimer
  18. Pourquoi pas ? J'ai d'ailleurs des nouvelles chez cet éditeur à lire depuis bien longtemps. Impossible pour moi d'habiter près d'un canal, avoir des ragondins dans mon jardin, je ne le supporterai pas. A 500 mètres de chez moi, en bas, il y a un petit cours d'eau, et je vois des ragondins dans les champs, ça me donne des frissons tellement je déteste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ils ne sont pas dans mon jardin, ils se content de nager et grignoter l’herbe sur la berge (et aussi creuser les berges, et ça, on le leur reproche). Oui, ils ressemblent à des gros gros rats. ^_^

      Supprimer
  19. Je l'ai reçu et lu aussi, mais ces textes, trop courts pour moi, ne m'ont pas touché du tout. En général, j'aime les nouvelles plus longues qui me laissent le temps de connaitre les personnages et d'entrer dans l'action.
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'elles sont courtes, mais on est tout de suite dans l'histoire. beaucoup de variété; Sans doute ai-je été influencée par mon propre canal? ^_^

      Supprimer
  20. Je comprends ton engouement et quelle chance d'habiter ainsi au bord d'un canal !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On me demande souvent s'il y a des moustiques, hé bien non, pas particulièrement...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!