samedi 4 octobre 2008

Les piliers de la terre



Les Piliers de la Terre
Ken Follett



Stock, 1990 ; livre de poche, 2008



Cela faisait des années que je ne m'étais plus lancée dans de grandes fresques historiques d'au moins 1000 pages ... Pas  par crainte  des pavés, que nenni.  Le bon buzz sur les blogs a opéré et  j'ai décidé de tenter l'aventure.

Eh bien "les piliers de la terre" se révèle fidèle au genre; pas de surprises, on y trouve ce qu'on y cherche. Une belle histoire, avec des personnages attachants, agréablement écrite, avec moult suspense et rebondissements. Tom le maçon, malgré la misère où lui et sa famille sont plongés en cette année 1135, ne renonce pas à son rêve : devenir maître bâtisseur et construire "sa" cathédrale. Ce sera à Kingsbridge, mais il faudra un demi siècle et ce ne sera pas lui qui l'achèvera, mais Jack son beau -fils. Le prieur du monastère, Philip, qui finance la construction, et Tom subiront beaucoup de revers. Leurs ennemis, les comtes de Shiring, l'évêque Waleran, sont acharnés. Ellen la farouche et la belle Aliena apportent une touche féminine et romanesque. Sans oublier rois, comtes, évêques, artisans, paysans ... , palais, châteaux, villages, villes, monastères. Le temporel et le spirituel y ont leur place, ainsi que l'amour et la haine.

De la belle ouvrage donc. L'auteur a sans doute accumulé une documentation abondante sur la vie et les événements en Angleterre au XIIème siècle parmi toutes les couches de la société, en ville et à la campagne. Mais il a habilement utilisé ces connaissances, évitant presque toujours l'un des pièges du genre, qui est de les habiller d'une histoire prétexte ; là on ne remarque pas la trame du tissu et on se laisse entraîner.


De plus j'ai apprécié de pouvoir réaliser (un peu) le travail titanesque que représentait la construction d'une cathédrale avec les moyens et les connaissances de l'époque.
Quelques détails techniques sont éclairants et c'est passionnant de découvrir avec Jack les beautés de l'art gothique, le dernier cri à l'époque.
La basilique de Saint - Denis a été sa source d'inspiration. Je vous laisse admirer.

Commenter cet article

Cachou Il y a 4 ans
J'ai ce livre dans ma bibliothèque depuis des années suite aux recommandations d'une personne ayant appris que j'aimais l'architecture. Mais je n'ai jamais osé l'ouvrir, de peur qu'il ne tourne justement qu'autour de l'architecture. Pourtant, à te lire, ce qui me semblait être son défaut premier en devient une qualité. Ca me donne envie. Je sens que je tenterai bien de le lire... Si j'arrive un jour à emprunter moins de livre à la bibliothèque (encore 4 d'empruntés cette semaine! Mais que ferais-je sans les bibliothèques!). Mais il va rejoindre ma PAL en tout cas!
BelleSahi Il y a 4 ans
Ce roman est passionnant !
Je compte le lire vu que ce livre est tellement encensé mais ce sera sûrement dans quelques décennies vu le nombres de pages qu'il fait. Je vais me le réserver pour ma retraite, tiens ! lol.
Manu Il y a 4 ans
Pour ce qui est des bloggueuses, Keisha et Cachou, je vous assure qu'on est toutes pareilles, je n'ose vous dire le nombre de livres non lus chez moi !

Quant à ce livre, suis-je la seule qu'il n'intéresse pas? Mais bon ouf, 1000 pages en moins à lire :-D
kathel Il y a 4 ans
Un roman historique de 1000 pages, a priori, ce n'est pas précisément ce qui me tente... mais la construction des cathédrales, et le bien que tu en dis, alors pourquoi pas ? Mais pas dans l'immédiat !
sybilline Il y a 4 ans
Tu sembles être une des rarissimes que plus de 1000 pages n'arrêtent absolument pas ;) !
Keltia Il y a 4 ans
J'ai bien aimé les Piliers de la Terre moi aussi, même si je l'ai trouvé un peu lent par moment et répétitif. C'était ma lecture de vacances cette année. Je viens d'acheter la suite, "World without End" en anglais.
chris89 Il y a 4 ans
Lu il y a deux ans environ,les piliers de la terre est un livre qui est à plusieurs lieux de ce que follet écrit habituellement, là il nous dresse le portrait de l'univers des grands seigneurs, de l'Église toute puissante, et des bâtisseurs.
Une belle fresque historique .*****
Ys Il y a 4 ans
Je me rappelle l'avoir lu en été il y a sept ou huit ans et j'ai été transportée ! C'est vrai qu'on ne compte pas les pages et parfois, des livres de 300 pages paraissent bien plus longs ! Il faut dire que moi non plus, je ne crains pas les pavés !
Karine :) Il y a 4 ans
Je l'ai beaucoup aimé, celui-là! J'hésite souvent à me lancer dans de grandes fresques historiques mais ce monde de cathédrales m'a bien accrochée! Et la photo est superbe!
Keltia Il y a 4 ans
Oui la suite est aussi "copieuse"! Même un peu plus j'ai l'impression!
Marc Legrand Il y a 4 ans
Je ne connaissais pas cet ouvrage. En tout cas, le commentaire que vous en faites donne envie de le parcourir assidument, pavé ou pas. Et comme vous le suggérez, il y a de bons pavés.
Argantel Il y a 4 ans
J'avais adoré ce livre !
Et la semaine prochaine, je vais normalement acheter la suite qui sort en français (parce que 1000 pages en anglais c'est vraiment au-dessus de mes forces !) :-)
Grominou Il y a 4 ans
Comme tu le mentionnes, j'ai lu la suite il y a quelques semaines. À cause de quelques longueurs vers la fin, cela n'a pas été un coup de coeur comme l'avait été le premier, mais je l'ai quand même beaucoup aimé.
Grominou Il y a 4 ans
C'est vrai que dans le cas de Marie-Antoinette, on sait déjà comment cela va finir... ;-)
Cathe Il y a 4 ans
Oui la suite "Un monde sans fin" est sorti. Il fait 1285 pages .....
Constance 36 Il y a 4 ans
Et voilà à lire tant de commentaires enthousiastes je vais encore me laisser tenter. Mais c'est un livre à lire en vacances et l'été 2009 est bien loin.
La seule solution demander un mois de congés à mon patron ?
S'il a des questions je l'oriente vers ton blog !!!
William Blondel Il y a 4 ans
Je n'ai pas peur des pavés, même si eux doivent avoir peur de moi (il est vrai que leurs durée de vie n'est pas favorisée par ma durée, bien hors de mon fait, passée dans les transports en commun chaque jour), celui ci se lit vraiment bien. Certainement grâce à l'impressionnant sens du rythme de Ken Follett (c'est vraiment un maître pour cela), à mon avis c'est là qu'est la différence entre des livres de 300 pages qui paraissent interminables et d'autres comme celui ci qui "passent" parfaitement. Mon conseil pour ceux qui hésitent: Commencez le livre en oubliant qu'il fait tant de pages car lorsque vous penserez en avoir lu une centaine, vous en serez plus probablement après la moitié. Comme dans toutes les bonnes fresques, le sentiment d'attachement aux personnages est rendu très fort par le temps que l'ont passe avec eux. On a "le temps" d'apprendre à les connaître, les reconnaître et les apprécier.
J'ai lu la suite "world without end" en anglais et, même si c'est un bon livre, je l'ai trouvé quelque peu inférieur. En effet j'ai eu l'impression que l'auteur voulait faire du "piliers de la terre", j'ai surtout eu l'impression qu'il étirait l'histoire sur les 300 dernières pages juste pour "dépasser les 1000" comme son grand frère.
Nicolas Il y a 4 ans
Roman énorme, dans tous les sens du terme. C'est documenté et romanesque à souhait. On est passionné par le destin de Tom le bâtisseur, Philip de Kingsbrige et Cie. Ken Follett n'a pas son pareil pour nous faire rêver. Une pure merveille, ce roman. L'unique bémol est que je le trouve un peu trop long. Mais c'est un tel monument...
La librivore Il y a 3 ans


Oui, ces le genre qui fonctionne bien. J'ai beaucoup apprécié aussi. Cela se dévore comme un petit pain, ou plusieurs petits pains quand même (100 pages?). le second tome était pas mal aussi.
Juste une remarque quand même, je trouve qu'il appuie parfois sur des cordes (non pas forcément sensibles) mais peu recommandables, les scènes de cuauté et la scène du viol notamment sont
abondamment décrites jusqu'à la nausée, parfois je me suis demandée comment il avait pu l'écrire. Et j'ai sauté certains passages.



Loo Il y a 2 ans


J'ai hâte de pouvoir lire ce livre. Mais il va me falloir beaucoup de tempspour lire mille pages.



Asphodèle Il y a 2 ans


Je n'ose plus venir chez toi quand je vois les daates et tout ce que tu as lu ! Ca me fait pareil à chaque fois, haaan !! J'ai ce livre en poche (je l'avais commencé, ma maman qui vit et lit avec
moi me l'a piqué, elle a même lu la suite en même pas un mois : 83 ans !), du coup je ne l'ai pas repris et je ne sais pas quand je m'y mettrais !! Je n'aurais pas dû ouvrir ce blog, on ne lit
plus pareil ! ;)



françoise Il y a 1 mois
c'est vrai magnifique livre ! et pour compléter un magnifique documentaire d'Arte sur les cathédrales il y a quelques mois et maintenant je lis la suite " des piliers de la terre", "un monde sans fin" sorti en 2007 avec les descendants des personnages du premier livre Je vous le conseille (1200pages) mais aussi beau et facile à lire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!