jeudi 21 janvier 2010

Même pas Malte



http://ecx.images-amazon.com/images/I/51wKej4udsL._SL500_AA240_.jpgMême pas Malte
Le poulpe
Maïté Bernard

Baleine, 2009





Qu'est-ce qui est petit, marron, et qui hurle à la mort?
Réponse : un caramel mououououou...

Vous l'avez compris, j'adore les calembours, les blagues à deux balles, les à-peu-près, les trucs improbables au 10ème degré, bref j'aime les titres des histoires du Poulpe.
Et pourtant je n'en avais jamais lu.
Jamais, jusqu'à certain dimanche de janvier. La bête n'a résisté qu'un après-midi.

J'ai donc fait connaissance de Gabriel Lecouvreur, dit le Poulpe (à cause des bras, si j'ai bien compris) et de sa compagne Chéryl.
Sauf que réapparaît dans son horizon proche (très proche) une rousse flamboyante aux yeux verts, d'origine irlandaise (les clichés les plus vieux sont les meilleurs) nommée Brigid Waterford, l'arrière petite fille de Brigid O' Shaughnessy, un personnage du faucon maltais (oui, Hammett, Bogart, )(soupirs...).
Gabriel et Brigid s'étaient rencontrés il y a neuf ans dans le volume intitulé Le vrai Con maltais de Marcus Malte. Ajoutons que le rêve de Brigid est de mettre la main sur un bon paquet d'argent (qui ne lui appartient pas, bien sûr) et de filer à Malte d'abord, en Colombie ensuite.

Reprenons. Les deux complices vont entraîner le lecteur sans temps mort de Paris à l'Espagne puis à Londres, sur les traces de trafiquants d'oeuvres d'art et de faussaires. Sur des airs de flamenco (olé!).
Mais l'important n'est pas l'histoire policière ou leurs recherches (c'est plaisant quand même), c'est le ton du roman, alerte, tout à tout drôle et émouvant. Gabriel et Brigid s'affrontent, se cherchent, ont peur de se livrer.

"Gabriel se raidit. Un souvenir venait de la traverser. cette scène entre Brigid O'Shaughnessy et Sam Spade après les deux premiers meurtres,quand le détective vient dire à la belle qu'elle est 'de première force... de première. Vos yeux surtout, et puis ce trémolo dans la voix...' Bien sûr, le détective était un personnage de fiction, mais l'héroïne était une projection de la Brigid que Dashiell Hammett avait aimée. Que s'était-il passé entre eux pour que l'écrivain imagine une histoire d'amour où les deux héros, manifestement fous l'un de l'autre, ne se feraient jamais confiance?"

Voici donc une première rencontre bien sympathique avec Le Poulpe, ici sous la plume de Maïté Bernard, qui en profite pour nous parler aussi du chemin de fer de la petite ceinture, de musique espagnole, et d'art afghan.
Merci aux éditions Baleine et à Maïté Bernard,qui me souhaitait "bulleuse, nonchalante et pas sérieuse" : je l'ai été!

Les avis de Yspaddaden, Alain, Morgane,


Sur le site des éditions Baleine :
L e  P o u l p e
 
 
Créée par Jean-Bernard Pouy en 1995, la collection est actuellement dirigée de main de maître par Stéfanie Delestré Dr., qui en publie huit inédits par an, d'auteurs aussi formidables que cools.

Le Poulpe est un personnage libre, curieux, contemporain, qui a eu quarante ans en l'an 2000. C'est quelqu'un qui va fouiller, à son compte, dans les désordres et les failles apparents du quotidien. Quelqu'un qui « démarre » toujours de ces petits faits divers qui expriment, à tout instant, la maladie de notre monde. Ce n'est ni un vengeur, ni le représentant d'une loi ou d'une morale, c'est un enquêteur un peu plus libertaire que d'habitude, c'est surtout un témoin.
 
 
La Bible du Poulpe...........................................
Co-auteurs : Patrick Raynal, Serge Quadruppani, avec l’aide de Didier Daeninckx.
 C’est une collection de romans noirs populaires.
Avec un héros récurrent, Gabriel Lecouvreur, dit le Poulpe.
Chaque épisode sera écrit par un auteur de roman noir ou policier différent.
Il y aura alternance entre des écrivains chevronnés, des presque débutants et des novices.
Chaque auteur ne se coulera pas dans un moule rigide, mais apportera sa version du personnage, en lui faisant vivre des aventures qui respecteront ses préoccupations stylistiques et fictionnelles. Seuls certains points de rendez-vous seront obligatoires pour donner une cohésion à l’ensemble des romans. De la sorte, on pourrait éviter trop de redites, tout en étoffant le caractère du personnage du Poulpe.
Chaque auteur a néanmoins la directive de coller le plus possible à ce qui a toujours fait le roman populaire qu’on a aimé, et qui sera annoncé par une couverture illustrée et des titres en forme de jeu.
Ce qui va changer, c’est que ces textes seront bien écrits. Ce qui va changer, c’est que s’il y a de la violence, il n’y aura pas fascination à l’égard de la violence, s’il y a de l’érotisme, ce ne sera pas au détriment de l’image de qui que ce soit.
Ce qui va changer, c’est que s’il y a de l’humour, ce ne sera plus par cynisme, mais par plaisir.
A nouveau, le roman populaire ne sera pas honteux à lire, puisque la qualité première sera, bien sûr, la qualité d’écriture.

Commenter cet article

Leiloona Il y a 3 ans

Je dois le commencer bientôt. ;)


papillon Il y a 3 ans

J'en ai lu quelques-uns mais il y a bien longtemps (à l'époque où je lisais plain de polars, en fait). Il faudrait que je m'y remette...


Neph Il y a 3 ans

J'aime ta blague sur le caramel mouououou ^^
Qu'est-ce qu'ils ont donc, les bras du Poulpe ? C'est chouette, d'avoir reçu le volume directement de la part de la maison d'édition avec un ptit mot de l'auteur ! Ca me donne envie de commencer
avec le Poulpe !


Schlabaya Il y a 3 ans

J'en ai lu quelques-uns du Poulpe, ils ne se valent pas tous. Je ne connais pas celui-ci, la blague sur le caramel mou est bien vue !


kathel Il y a 3 ans

Très intéressant de lire "la Bible du Poulpe" ! C'est bien que les blogs redonnent un peu de visibilité à ces titres très sympas...
J'en ai lu un ou deux et vu un film qui avait été fait avec Jean-Pierre Darroussin dans le rôle du Poulpe.


Ys Il y a 3 ans

J'ai mis plus d'une après-midi pour en venir à bout, t'es vraiment forte contre les Poulpes ! Ou alors il m'a été difficile de m'adapter à ce style que je fréquente peu... ou alors, malgré les
apparences, je lis lentement (c'est vrai en plus !)... ou alors un peu des deux...


emiLie Il y a 3 ans

Très bon souvenir du Poulpe, j'ai lu L'écuyère a cafté de Jean-Bernard Pouy en classe de seconde.


Manu Il y a 3 ans

C'est ma prochaine lecture :-) Ce sera ma première rencontre avec le poulpe aussi !


esmeraldae Il y a 3 ans

je le note, je n'ai encore rien lu du poulpe et faut bien s'y mettre un jour!


Marie Il y a 3 ans

Tu as une manière d'en parler qui le rend irrésistible ton poulpe ! De l'humour au 10ème degré, j'achète tout de suite ! :-)


Géraldine Il y a 3 ans

Je n'ai jamais lu de Poulpe, par contre, j'adore le fricassée de poulpe, ou de chatrou comme on dit sous les tropiques lol.
Trêve de plaisanterie, ce livre me tente bien pour les parties exotiques et légères que tu as évoquées !


alain Il y a 3 ans

Un beau Poulpe qui sort de l'ordinaire


Flo Il y a 3 ans

ILs sont nombreux les auteurs à avoir participé à cette série. J'en ai lu quelques uns. Mention spéciale à JB Pouy !


Alex-Mot-a-Mots Il y a 3 ans

Un peu déçue par cette série du Poulpe, qui n'est pas des plus originale, je trouve, comme si les différents auteurs étaient un peu coincés par le personnage.


keisha Il y a 3 ans


@ Alex-Mot-à-Mots
Je découvre seulement! Oui, il y a des contraintes, mais là je pense qu'on a un volume original. L'auteur a laissé sa "patte".



Restling Il y a 3 ans

Je n'ai jamais été attirée par Le Poulpe, peut-être que je changerai d'avis, mais pas pour l'instant...
Mais j'adore la blague qui entame ton billet ! :D


keisha Il y a 3 ans


@ Restling
Là c'était pour moi l'occasion de découvrir, j'ai l'impression que chaque auteur a quand même la possibilité d'imposer sa touche personnelle.



dominique Il y a 3 ans

je n'ai jamais lu le Poulpe mais j'aime bien La Branche Noire (est-ce une collection ou une maison d'édition, je ne sais plus). J'ai adoré " Le petit bluff de l'alcootest" de Jean-Bernard Pouy.


keisha Il y a 3 ans


@ dominique
Jamais lu JB Pouy, pourtant il a lancé cette collection du poulpe.



liliba Il y a 3 ans

Tous ne sont pas du même niveau, mais c'est une petite série que j'aime beaucoup moi aussi !


keisha Il y a 3 ans


@ liliba
Pour moi, une découverte intéressante!



emiLie Il y a 3 ans

Je ne sais pas si c'est devenu un classique, je pense que c'est un des plus célèbres en tout cas, j'en avais lu un écrit par Daenincks avec un peu moins de conviction, cette fois-ci.


keisha Il y a 3 ans


@ emiLie
On peut supposer que la qualité de chaque volume dépend de son auteur.Celui ci, écrit par une femme, est très bien...



cathe Il y a 3 ans

Je viens aussi de le lire. J'ai une préférence pour les Pouy et autres Daeninckx mais celui-là est très sympathique :-) (billet à venir...)


keisha Il y a 3 ans


@ cathe
En fait je crois que les billets sur ce livre sont positifs, j'ai aimé la plume de l'auteur et sa façon de respecter le code du poulpe.
Même si Pouy et Daeninkx sont plus habitués à cette collection; je devrais les essayer, tiens!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!