lundi 31 mai 2010

L'homme qui expliquait l'impossible



http://www.la-bouinotte.org/components/com_virtuemart/show_image_in_imgtag.php?filename=resized%2FL___homme_qui_ex_4bd6bf5b66aec_120x150.jpg&newxsize=120&newysize=150&fileout=L'homme qui expliquait l'impossible
David Verdier
Editions La Bouinotte, 2010
Collection black Berry (je résiste mal à ce jeu de mots)
  Un de mes achats au salon du livre de Châteauroux
 
 
Longtemps je me suis couchée de bonne heure avec un roman d'Agatha Christie ( le terminant vers une heure du matin...) British, sécurisant, classique, habile. 
Avec L'homme qui expliquait l'impossible, petit retour vers ces "romans à énigmes" où oeuvrent des détectives fûtés, avec en prime un meurtre en chambre close à la Gaston Leroux.
Paul Kestevan, enquêteur privé castelroussin, cinéphile et bibliomane donne un coup de main aux inspecteurs Tharel et Duchêne qui peinent à découvrir la vérité sur le meurtre du cinéaste Andrew Carter dans un manoir isolé de la Brenne.
Les règles du genre seront respectées et à la fin Paul aura résolu le mystère avec logique et un peu de chance. A condition d'accepter le côté un peu réglé d'avance de ce type d'enquête (crime, interrogatoires des suspects – un peu longs- hypothèses, éclaircissement de l'affaire) c'est une lecture plutôt plaisante. Les différents suspects ont eu du mal à prendre quelque épaisseur et à se différencier vraiment, mais l'énigme proprement dite fonctionne bien et je n'ai rien deviné avant la fin. Bien sûr ce n'est ni un thriller haletant, ni un roman noir, et c'est garanti sans sérial killer bien gore. Reposant et sécurisant je vous dis.
 
Il semble que Paul Kestevan sera un personnage qui reviendra pour de nouvelles aventures, d'ailleurs l'auteur a déjà fait paraître des nouvelles dans le magazine La Bouinotte. Paul est un personnage sympathique, que l'on a plaisir à suivre dans les rues de Chateauroux, et le début prometteur de ses relations avec Rachel est un des plus du roman.
 
L'auteur (qui avait eu une chance sur 10 de m'avoir comme prof, je l'ai réalisé depuis...)
 IMGP0984
Mais qu'est ce qu'une bouinotte se demanderont mes visiteurs non berrichons? (nobody's perfect): eh bien c'est une lucarne.
 
 C'est aussi un magazine trimestriel consacré au Berry d'aujourd'hui et d'autrefois. Actualité, arts et culture, patrimoine, cuisine, nature, histoire et histoires, sont les thèmes principaux de ce périodique régional.
La Bouinotte est également une maison d'édition qui publie des auteurs contemporains du Berry.
Challenge du premier roman, chez Pascale
http://storage.canalblog.com/11/98/566361/47159357.jpg
 

Commenter cet article

Gwenaelle Il y a 3 ans


Une lecture reposante et sécurisante, c'est agréable parfois... et puis comment résister au charme de la bouinotte? C'est mimi, ce nom...



CecileSBlog Il y a 3 ans


"romans à énigmes" et "meurtre en chambre close" : je note et souligne. Comment résister ?



clara Il y a 3 ans


J'aime ces trames "classiques" ...



Restling Il y a 3 ans


Jolie la référence à Proust.


Sinon, le roman a l'air tentant entre 2 lectures plus "tendues" (je ne trouve pas d'autre mot, désolée ). Et
maintenant, je sais ce qu'est une bouinotte, je suis comblée !



Moa Il y a 3 ans


@ Gwenaelle


"Une lecture reposante et sécurisante, c'est agréable parfois... et puis comment résister au charme de" ......la poésie?



Pickwick Il y a 3 ans


Sans serial killer bien gore ? Bouh... ;))



Karine :) Il y a 3 ans


Ah, j'aime bien ces romans "à l'ancienne"!!!  Pourquoi pas!  Et si en plus, c'est un premier roman!



Pascale Il y a 3 ans


merci et un de plus, super de pouvoir découvrir tous ces premiers romans, je mets tout ça en forme au plus tôt,


bonne soirée,



esmeraldae Il y a 3 ans


on en apprend tous les jours sur la bouniotte;)



Thalie Il y a 3 ans


Et bien grâce à toi, à mon retour de vacances, je vais me "la péter grave" (hihihi, je n'ai pas résisté, dire ça à une prof...) avec ce nouveau mot. Merci!!! ;)



Marie Il y a 3 ans


Ce live a certes l'air de qualité.


Mais il y a 2 auteurs qui me terrorisent et dont j'évite absolument les livres sous peine d'ennui mortel suivi d'insomnie : Marcel Proust et Agatha Christie.  


Je vais donc consciencieusement passer mon tour pour ce roman...






Manu Il y a 3 ans


Tout à fait le genre qui me plait quoi ! La couverture n'est pas mal non plus !



Yv Il y a 3 ans


Un polar-terroir, reposant qui plus est ! Je dis pourquoi pas ? les vacances arrivent, pas en Berry, mais bon, peut-être une autre fois.



L'Ogresse Il y a 3 ans


Ballades dans les rues de Chateauroux, la Brenne, reposant, securisant (comme du Maigret ? )...j'achete !



A_girl_from_earth Il y a 3 ans


Ah quel titre! Tout à fait le genre sur lequel je me précipite. Heureusement que tu tempères le truc. Je suis bien repartie côté lecture mais j'ai toujours besoin de renversant, alors pour
l'instant je ne note pas (vi, faut que je reprenne le bouclier maintenant ).



Alex-Mot-à-Mots Il y a 3 ans


Il a une bonne bouille, tu es sûre que tu ne l'as pas eut ?!





Voici l'explication de l'impossible:


Bonjour,





Vous êtes invité à visiter mon Blog.





Mon Blog présente une nouvelle théorie mathématique de la conscience: LE CODE D'EINSTEIN


Par la présente, j'aimerais si vous le voulez bien que les gens  de votre communauté me fassent parvenir des commentaires.





            Cordialement





            Clovis Simard



keisha Il y a 2 ans


@ Clovis Simard


Merci de votre visite, je suis allée voir votre blog. Mes connaissances sur les théories d'Einstein sont hélas fort lointaines maintenant...



Matilda Il y a 2 ans


Je l'ai lu aujourd'hui et comme tu dis c'est un peu roman sympa dans la veine Agatha Christie. Pas halentant mais agréable à lire dans sa forme classique :)


Comme toi curieuse de lire la suite des aventures de Paul et de voir ce que sa rencontre avec Rachel va donner :)



keisha Il y a 2 ans


@ Matilda


En fait ma mère est abonnée à la Bouinotte et dans ce magazine trimestriel paraissent des nouvelles qui reprennent les personnages, mais j'avoue ne pas les avoir lues (c'est imprimé en blanc sur
fond noir, mes yeux supportent mal...)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !