mardi 21 décembre 2010

En Sibérie



http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/ZoomPE/4/5/7/9782842303754.jpgEn Sibérie
Colin Thubron
hoëbeke, 2010
 
 
Fascinante Sibérie... Son nom est la fusion du mongol siber (beau, pur) et du tatar sibir (pays endormi), seulement trente millions d'habitants (dont cinq pour cents d'autochtones) pour plus de 9400 kilomètres d'ouest en est (et inversement) et sept fuseaux horaires... Le soleil peut se lever en même temps à Iekaterinenbourg et se coucher à Vladivostok...
 
Colin Thubron entreprend ce voyage à la fin des années 1990, seul, (il parle suffisamment russe pour passer pour un estonien, par exemple), empruntant le transsibérien bien sûr, mais aussi avion, bateau, pour s'écarter au nord et au sud de cette ligne ferroviaire mythique.
 
 
Un riche passé méconnu : on y a découvert le tapis noué le plus ancien de la planète (5ème siècle avant JC)
"Ce tapis se trouvait dans un tombeau scythe à Pazyrik, dans les montagnes de l'Altaï près de la frontière chinoise et faisait partie d'un trésor royal. De matière périssable, le tapis avait été miraculeusement conservé comme pour les mammouths de Sibérie, par congélation." Source http://www.globalarmenianheritage-adic.fr/fr/5culture/tapis/6pazyryk.htm
http://www.toutsurlestapis.fr/img/2/13375.jpg
 
 
 
  (se trouve au Musée de l'Ermitage à Saint Pétersbourg)
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Défense de mammouth gravée (Lac Baïkal)                                   Peigne scythehttp://wapedia.mobi/thumb/efb7498/fr/fixed/357/428/Scythian_comb.jpg?format=jpg
http://wapedia.mobi/thumb/efb7498/fr/fixed/470/206/Mal%2527ta_%2528mamut%2529.gif?format=jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Colin Thubron propose toute une galerie de personnages rencontrés au fil du voyage, la plupart déçus par la politique russe, vivotant dans de rudes conditions, parfois se repliant vers la religion. Les villes sont rarement belles, souvent polluées, délabrées... Une impression de décadence, d'abandon. Et surtout il évoque les terribles conditions des prisonniers. "Trois cents ans avant le Goulag de Staline, des groupes de bagnards avaient été expulsés à l'est de l'Oural.(...) Le besoin de peupler la Sibérie et d'extraire son minerai du sol suscita bientôt un flot de déportés toujours croissant.(...) Pratiquer la boxe, battre sa femme, mendier sous un faux prétexte de misère, couper des arbres de manière illicite, s'adonner au vagabondage et dire la bonne aventure : tout cela pouvait faire envoyer un homme en Sibérie."  De même priser le tabac ou conduire une charrette sans rênes!
 
Mais c'est au 20ème siècle que tout a continué à grande échelle : les morts enterrés rapidement, la route et les rails posés au dessus. Les conditions de détention des déportés de droit commun ou politiques (parfois sous des tentes!), le travail forcé dans des conditions atroces (même en zone radio active!), le peu de nourriture, la maladie (typhus, tuberculose, pneumonie), les millions de morts, là franchement jamais je n'aurais imaginé à quel point c'était horrible! Dès que j'en aurai le courage, je sortirai les récits de Soljenitsyne et Evguenia Guinzbourg des étagères où ils attendent depuis des années...
 
N'hésitez pas à découvrir ce récit, magnifiquement écrit qui plus est, pour un voyage que vous n'oublierez pas...
 
L'avis de dominique,qui propose d'autres photos et surtout une carte!!!!

Commenter cet article

CecileSBlog Il y a 2 ans


Bon ben, je l'ai mis dans ma LAL. Je le commanderai en janvier ; je le lirais juste après (ou juste avant parce qu'il a l'air moins gros) Voyage au pays des Ze-Ka. Janvier sera sibérien !



Aifelle Il y a 2 ans


J'ai noté aussi voyage au pays des Ze-Ka (je t'envoie un lien), j'ai lu Soljenitsine et Evguenia Guinzbourg, je dois donc pouvoir lire celui-ci.



CecileSBlog Il y a 2 ans


Il y a eu genre 5 mm de neige là où je suis et cela a fondu de suite. Comme ils sont désespérés d'avoir un noel blanc, ils ont mis de la neige artificielle dans des palmiers. J'attends janvier
pour avoir vu de la vraie neige et comme cela je serais dans l'ambiance.



l'or des chambres Il y a 2 ans


Voilà un ouvrage que j'aimerais bien découvrir !!!


Bises et bonne fêtes de l'Avent !



mango Il y a 2 ans


Le peigne scythe que tu montres me rappelle l'exposition sur l'Or des  Scythes que j'avais vue au Grand Palais. J'ai gardé le catalogue. Les objets sont magnifiques!



Sabbio Il y a 2 ans


Grâce à ton billet je découvre déjà beaucoup de choses... par cntre je ne suis pas certaine de vouloir me plonger dans une lecture si dure...



Liliba Il y a 2 ans


J'ai froid rien qu'au titre !





Tu es tagguée chez moi ce soir !



Kathel Il y a 2 ans


Si j'aimais les récits de voyages, celui-ci me plairait... mais c'est un genre avec lequel j'ai du mal, je ne compte plus les abandons !



Dominique Il y a 2 ans


Je vois que nous sommes sur le même traineau dans les grandes étendues blanches


Lire ton billet renforce mon avis sur Colin Thubron, un excellent écrivain, un oeil d'une grande acuité et surtout une formidable empathie pour les personnes rencontrées


En plus il était de saison ! pour un peu la Sibérie serait venue à nous



Ellcrys Il y a 2 ans


La Sibérie est une contrée qui fascine depuis longtemps. Je ne connais malheureusement que peu de chose sur cette terre et, ton avis sur ce  livre me donne envie de me plonger dans cet
ouvrage, qui me permettrait de mieux connaitre, appréhendé ce pays.



Manu Il y a 2 ans


Rien que le titre me glace ! Un pays qui ne risque pas de me voir ! Et si la neige pouvait enfin disparaître ici aussi !



zarline Il y a 2 ans


Le billet de Dominique m'avait donné à la bouche. J'ai donc mis ce livre dans ma liste au Père-Noël mais il est accompagné de beaucoup d'autres Même s'il manque le départ le 25 décembre, il devrait très vite rejoindre ma PAL.



le Merydien Il y a 2 ans


En effet, le lieu me renvoie à Soljenitsyne (lu au lycée c'était la grande époque de "la journée d'ivan denissovitch") mais aussi à robert Littell d'"une hirondelle avant l'orage". Un peu plus
tard peut etre.



Yv Il y a 2 ans


Avec mon escale en Mongolie, je ne suis pas très loin.



belledenuit Il y a 2 ans


Je ne connais pas du tout mais je note sans hésiter. J'en profite pour te souhaiter un très bon réveillon et un très bon Noël



**Fleur** Il y a 2 ans


J'ai acheté celui sur la route de la soie récemment, je n'ai pas eu le temps de le lire encore mais si l'écriture me plait je lirais bien aussi celui sur la Sibérie...



Marie Il y a 2 ans


On se demande comment ce peuple a pu survivre à toutes ces catastrophes !






choco Il y a 2 ans


je ne t'étonnerais pas si je te dis que je louche dessus depuis un moment.... un parmi d'autres....


Sinon, un extrait de son récit "l'ombre de la route de la soie" a été édité gratuitement pour les clients... Si tu veux, je peux te l'envoyer...



canthilde Il y a 2 ans


C'est le genre de régions qui m'intéressent en ce moment. Les paysages me fascinent... J'ai vu Pudana, un film sur les Nenets de Sibérie, des nomades dont la culture est menacée.



keisha Il y a 2 ans


@ canthilde


J'ai eu la chance de voyager de Iekaterinenbourg à Irkoutsk par le transsibérien, mais ce n'est qu'une faible partie de cette immense région... Le lac Baïkal est une scandale géographique à lui
seul, les chiffres donnent le tournis!


On trouve assez facilement des récits sur la Sibérie, heureusement, et même des anciens. Par exemple un anglais au début du 19ème siècle!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!