samedi 29 janvier 2011

Proust contre la déchéance


http://ecx.images-amazon.com/images/I/41-II8POhaL._SL500_AA300_.jpgProust contre la déchéance

Joseph Czapski
Les éditions Noir sur blanc, 2011
 
 
 
Pour faire court, disons que Joseph Czapski est un artiste polonais, qui a vécu à Paris dans les années 20-30; en 1940 il était officier dans l'armée polonaise, échappa de peu au massacre de Katyn, mais fut interné dans un camp (russe)  de prisonniers à Griazowietz. "Nous y avons essayé de reprendre un certain travail intellectuel qui devait nous aider à surmonter notre abattement, notre angoisse, et défendre nos cerveaux de la rouille de l'inactivité. Quelques-uns de nous se mirent à faire des conférences militaires, historiques et littéraires." Czapski choisit de parler de peinture polonaise et française, ainsi que de littérature française.
 
Les conférences sur Proust, prononcés en 1940-41, ont été dactylographiées en français en 1943 ou 1944, à partir de cahiers, dont certaines pages sont reproduites dans le récit. Evidemment l'auteur parle de Proust d'après ses souvenirs puisqu'il n'avait aucun livre à sa disposition. Il lui arrive cependant de citer le texte de tellement près qu'il est sûr qu'il a fait plus que lire Proust, il se l'est "assimilé"...
 
Premier intérêt du livre, cet incroyable décalage entre ces prisonniers en baraquements, dans un environnement glacial, et Proust dans sa vie plutôt ouatée, entre la survie en temps de guerre et  ce temps (perdu?) à s'intéresser à l'oeuvre de Proust. Il est notable aussi que ces écrits extraits uniquement de souvenirs portent sur un immense roman issu de souvenirs volatils tels une madeleine, des dalles inégales sous les pieds... Savoir ce qu'en de semblables circonstances nous aurions fait?
 
Deuxième intérêt du livre, bien évidemment, une brillante étude sur Proust, "sa vie, son oeuvre", comme on dit... A faire craquer tout irréductible anti-Proust. C'est clair, complet, l'essentiel y est, ce pourrait être une excellente introduction à la lecture de Proust... sans peur et sans complexes.
Je n'ai pas envie de résumer, je voudrais juste citer un intéressant pasage (parmi de fort nombreux) sur la traduction de Proust:
 
"Quand il s'agit de la Pologne, la phrase énorme de Proust est inacceptable. N'en ayant pas les moyens, la langue polonaise exigerait des "ktory, ktora" ("que" en polonais) sans fin. Mais Boy, dans sa traduction, alla plus loin encore. Il fit paraître ces volumes dans une impression bien plus lisible, avec les alineas, avec des dialogues pas en fouillis dans le texte mais menés de ligne en ligne. Le nombre de volumes dans sa traduction est double. (...) Le résultat immédiat fut que Proust se lisait si facilement dès sa parution en polonais qu'on aimait à raconter une blague à Varsovie, qu'il faudrait retraduire Proust en français d'après la traduction polonaise, et que c'est alors seulement qu'il deviendrait un écrivain enfin populaire en France." [je me demande d'ailleurs s'il n'existe pas une traduction de Montaigne du japonais, paraît-il plus aisée à lire?]
 
Et encore:
 
"Proust affirme que la parenté de sa phrase avec celle de la phrase allemande n'est ni hasard ni maladresse, mais c'est que la phrase allemande d'aujourd'hui rappelle le plus la langue latine. Ce n'est pas à la langue allemande mais à la langue français du 16ème siècle, encore bien plus intimement liée avec le latin à laquelle son style se rattache."
 
Troisième intérêt du livre : Sera--t'il le coup de pouce nécessaire pour me plonger dans La prisonnière (oui, j'en suis arrivée là, depuis des années d'arrêt; j'ai démarré Du côté de chez Swann en 2003, je me donne une décennie, rien n'est perdu encore). Qui se lance?
 
Des avis plus anciens (il s'agit d'une réédition, en fait) : Carnets de JLK,
 
Merci à l'éditeur et à Babelio

Partager cet article

Commenter cet article

Karine:) Il y a 2 ans


Ouh, je ne sais pas si je lirai ça un jour... Mais je pourrais me donner comme défi de lire le premier tome de la Recherche dans l'année... peut-être ;)  (Tu es arrivée à ce tome, j'en suis
arrivée à la page quoi... 60.  J'ai lu le mot "madeleine" et j'ai été satisfaite.  J'avais 13 ans).



keisha Il y a 2 ans


@ Karine:)


Tu peux lire juste "Un amour de Swann", un peu (tout petit peu) détaché du reste, pas très long, tu verras ce que ça donne.


13 ans? Bien, bien, mais maintenant tu peux tenter à nouveau, non?


Note : en fait j'en suis à la troisième lecture du bingz... Il n'y a pas que les classiques anglais dans la vie...



Aifelle Il y a 2 ans


J'ai tout Proust à lire aussi, je le gardais pour mes vieux jours .. autant dire que je n'ai plus beaucoup d'excuses. En tout cas, celui que tu présentes m'intéresse par son contexte et son sujet




keisha Il y a 2 ans


@ Aifelle


Sans vouloir insister, oui, c'est le bon moment de s'y lancer... Donne toi une décennie, pas de pression. On s'en fait
une montagne, à tort, il faut juste donner au roman sa respiration et son rythme, ne rien lui imposer.


Ce livre de Czapski ferait une introduction possible, à mon avis.



Aifelle Il y a 2 ans


C'est du côté de chez Swann le premier ? je pourrais me fixer un volume par été par exemple. Je verrais déjà si çà me tombe des mains où si j'ai envie de poursuivre .. lecture commune ??




keisha Il y a 2 ans


@ Aifelle


Oui, le premier est bien Du côté de chez Swann, qui contient Un amour de Swann (peut se lire un peu à part pour les moins courageux), l'enfance avec la fameuse madeleine, la découverte de
personnages qui reviendront (tu devrais adorer Françoise et son parler!), rha j'ai trop envie de te suivre pour une lecture commune cet été. (Quitte à terminer le troisième volume où j'en suis,
car franchement, il y a aussi là dedans des passages incontournables. j'avais d'ailleurs un collègue qui relisait proust en "choisissant" certains passages...)



Dominique Il y a 2 ans


Je surveille d'un oeil les éditions Noir sur blanc car j'aime leurs publications et du coup j'ai apercçu celui là, depuis il clignote dans un petit coin de ma tête.


Question lecture proustienne j'ai fait le parcours complet à deux reprises et je suis en ce moment plutôt chez Zola ! dommage ...



keisha Il y a 2 ans


@ Dominique


Je ne connaissais pas du tout ces éditions... Cet opuscule devrait te plaire, et te donner envie de faire un troisième tour? (moi aussi j'ai fait deux tours, La prisonnière m'attend dans un
troisième tour bien entamé déjà). Trop à lire, et à relire, oui... Zola est noté (relire), et Montaigne (terminer ou relire?), alors tu vois, il faudrait plusieurs vies...



Dominique Il y a 2 ans


Plusieurs vies ? je vote pour, mais attention pas à la Nietzsche , pas question d'éternel retour, à refaire je veux changer des choses et d'abord garder ma bibliothèque actuelle et ne faire que
des ajouts :-)



keisha Il y a 2 ans


@ Dominique


Je parlais de plusieurs vies pour lire ou relire encore plus. Avec une seule il faut faire de bons choix (de lecture). Pour le reste, cela demeure personnel...


Un de mes petits rêves : voir en vrai ta bibliothèque, ça doit être quelque chose, un puits de tentations... Des trucs introuvables aussi...



Hélène Il y a 2 ans


Là c'est méchant : je résiste depuis la réception du catalogue de Denis car j'ai repéré ce "proust contre la déchéance", je ne l'ai pas demandé en me disant "sois raisonnable, pense à ta pal..."
et voilà, tous mes efforts sont réduits à néant par ton billet...


Tant pis, Denis, j'arrive...



keisha Il y a 2 ans


@ Hélène


C'est qui déjà, Denis?


Bon, puisque tu vas l'avoir, je ne te le propose pas en LV, sinon, c'était de bon coeur.


Tu vas voir, cela se lit d'un trait!



maggie Il y a 2 ans


Je suis folle de Proust, j'aime ton billet avec des passages humoristiques, je suis partante pour faire une lecture commune de la prisonnière ! (je ne sais pas si je 'lai dans ma PAL mais bon,
c'est l'achat indispensable dans tous els cas !)


Evidemmment, je note ce titre !



keisha Il y a 2 ans


@ maggie


Merci de me booster pour La prisonnière! J'ai le souvenir d'hésitations perpétuelles du narrateur sur les sentiments d'Albertine, mais il semblerait qu'il y ait toujours les Verdurin et des
passages sur Venise, alors... Bon, reste à fixer une date qui permette une lecture sans stress, sinon Proust ne supporte pas la hâte...



Manu Il y a 2 ans


Mais où trouves-tu tout ça ?



keisha Il y a 2 ans


@ Manu


Ben euh ce sont les livres qui me trouvent...


Après lecture de je ne sais plus trop quoi, on m'a signalé ce titre, ensuite je l'ai vu sur la liste Babelio, je l'ai coché (avec d'autres livres bien sûr) et il a été choisi...


Mais au départ j'adore Proust, quand même...



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Ça a l'air intéressant, dommage que je n'ai pas lu Proust, bien qu'il ne soit peut-être pas nécessaire d'avoir absolument lu une de ses oeuvres pour ce livre.



keisha Il y a 2 ans


@ A girl from earth


Je n'ai pas l'iimpression que ce soit nécessaire (je fais des concessions, ce matin!), Proust est bien replacé dans son époque, son oeuvre est présentée, tout cela de façon agréable et abordable.


Tu te lances dans Du côté de chez Swann? Mouahaha, Guerre et Paix, c'est rien à côté...



Violette Il y a 2 ans


oh, ça a l'air génial! excellente cette anecdote sur le raccourcissement polonais des phrases proustiennes. Je suis comme toi, je me suis arrêtée en cours de route, je ne sais mme plus à quel
tome. Mais ce n'est pas l'auteur français qui m'a causé le plus de fils à retordre ...



keisha Il y a 2 ans


@ Violette


je le lis lentement pour savourer et ne pas gâcher le plaisir, mais tu sais, il s'agit de ma troisième lecture, donc c'est quasiment addictif! Le problème ce sont tous les autres livres intéressants qui nous attirent...



Nanne Il y a 2 ans


Je retiens ce titre, en plus dans une maison d'éditions que j'aime particulièrement pour les choix judicieux qu'elle fait ! Et celui-ci vient confirmer cela ... Et puis, avoir une vision de
Proust par un intellectuel polonais doit être certainement intéressant ;-D Sans doute une belle occasion de se plonger dans l'oeuvre de cet auteur que je n'ai jamais osé aborder en profondeur de
peur de m'y perdre !



keisha Il y a 2 ans


@ Nanne


Toi aussi tu connais cette maison d'éditions! Honte sur moi, je n'en avais jamais entendu parler. Choix judicieux pour ce récit, je confirme! Ecrit en français qui plus est... Et qui vaut bien
des études sur Proust, c'est très abordable en plus, j'y ai appris ou me suis remémoré pas mal de détails. De toute façon, avec proust, pas étonnant, le sujet est inépuisable... (je lisais en
même temps le numéro spécial de Lire sur Proust)


N'hésite pas à te lancer dans son oeuvre, sans peur, et prends ton temps, surtout. Il m'est arrivé de laisser en panne le narrateur pendant un an, et ensuite j'ai repris ma lecture...Ce n'est pas
un thriller, de toute façon...





J'aime beaucoup Proust également et je ne connaissais pas ce livre. Merci du conseil!



keisha Il y a 2 ans


@ Voyelle et Consonne


Ce (court) récit plaira à ceux qui ont lu Proust et ceux qui hésitent... Une bonne introduction, finalement!



maggie Il y a 2 ans


comme il ne supporte pas la hâte et je suis bien d'accord, je vais le lire pour les vacances de février : on publie quand tu l'as fini ! (PS : je n'ai rien lu ces derniers temps ! c'est pourquoi
j'ai bien envie de lire du Proust..., pour me consoler...) Tu vois...



keisha Il y a 2 ans


@ maggie


Merci pour l'idée : mes vacances démarrent dans trois semaines. Après tout, c'est 300 pages en Bouquins et 400 pages
dans la Pléiade... Trois ans sans Proust, c'est donc le moment de s'y remettre!



mango Il y a 2 ans


J'aime Proust! aimerai-je ce livre? En tout cas j'ai très envie de le lire!



keisha Il y a 2 ans


@ mango


Tu devrais forcément aimer ce livre, intelligent et vraiment intéressant. Même moi qui venais de lire le magazine Lire dédié à Proust y a appris du nouveau!


Je le fais voyager; je t'inscris si tu veux (une centaine de pages, avec des illustrations, alors...)



clara Il y a 2 ans


J'ai lu un elivre de  Proust à l'âge ingrat( une éternité!) et je n'avais pas aimé. Normalement, me sgoûts ont évolué.... enfin, j'espère si non je suis toujours une Ado retardée. Tout ça
pour dire que ce livre me parait intéressant !



keisha Il y a 2 ans


@ clara


Ce livre pourrait te décider à redonner une chance à ce cher Marcel, maintenant que tu as du vécu... (bon, pas trop d'années quand même, hein!). Il a commencé à voyager, tu me dis si tu le veux
(cent pages dont des illustrations...)



Lou Il y a 2 ans


Je suis en train de lire "Ceux de Zelary" de Kveta Legatova chez cet éditeur qui est vraiment excellent. Je note celui-ci, et remarque encore leur très belle couverture, comme très souvent !


J'en profite pour te souhaiter une excellente année 2011 :)



keisha Il y a 2 ans


@ Lou


Allons bon! Cet éditeur, que je découvre, m'a l'air excellent! La couverture ici reproduit une page des carnets de notes de l'auteur.


Je découvrirai donc chez toi ce que sont Ceux de Zelary.



Leiloona Il y a 2 ans


Je vais le lire moi aussi, et j'ai hâte, vraiment ! :)



keisha Il y a 2 ans


@ Leiloona


Il a mis du temps pour arriver chez moi, mais il n'a pas tardé à être lu! Bonne pioche Babelio.



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Tieeens, Du côté de chez Swann, voilà un défi qui ne m'aurait jamais traversé l'esprit!


Bon, cadeau de bon matin pour la peine, un tag pas du tout empoisonné: http://lecture-sans-frontieres.over-blog.com/article-comment-s-annonce-2011-cote-livres-tag-64156554.html ().



keisha Il y a 2 ans


@ A girl from earth


Je m'en doute bien, c'est long, très long, beaucoup de descriptions, de belles et longues phrases, voilà l'idée. J'ai du mal à convaincre les gens que Proust est parfois très marrant à lire...


Justement, et je ne l'ai pas fait exprès, je n'ai pas la télé, alors..., il y a mardi et mercredi soir une adaptation de Proust à la télé, j'ai vu l'annonce, ça a l'air, euh, un peu chaud quand
même. Proust laisse imaginer, il ne décrit pas trop ...


Un tag? Yes, mon rêve! Je vais voir et attendre que tu aies oublié... A moins que...



Marie Il y a 2 ans


Heu, là je passe mon tour...


Je suis une affreuse car je fais une allergie géante à Proust, Emma Bovary et Agatha Christie... Et j'ai renoncé depuis longtemps à me soigner !!! 






keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Dis donc, tes rejets sont fort eclectiques! Mais ça ne se discute pas, si tu as essayé et rejeté, tant pis (ou alors quand tu seras plus âgée?), on a le droit, il y a tant à lire...



Dominique Il y a 2 ans


Forcément j'ai pas résisté et toc un petit tour chez le libraire qui justement l'avait reçu !!!



keisha Il y a 2 ans


@ Dominique


Un libraire qui a en stock ce genre de livre, il faut l'encourager en les lui achetant, bien sûr...



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Je l'ai reçu, et je compte le lire d'ici la fin de semaine.



keisha Il y a 2 ans


@ Alex-Mots-à-Mots


Chouette! Tu verras, ce n'est pas long, mais vraiment intéressant...



Marie Il y a 2 ans


Attention, je ne porte aucun jugement de valeur sur ces deux auteurs ! Simplement je n'arrive pas à les lire... Quant à Madame Bovary, c'est sans doute le personnage féminin qui m'a le plus
énervée dans la littérature classique, ça je peux bien l'avouer... 






keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Il y a assez d'auteurs, de toute façon! Dumas et Proust sont géniaux chacun à leur façon, mais vraiment différents! Dumas, le roi du retour à la ligne, Proust et ses pages sans beaucoup de
paragraphes... Dumas, et l'action, Proust, et, euh, un peu moins d'action...


J'ai relu Madame Bovary il y a quelque temps, en fait j'ai été surtout sensible au style de Flaubert.



Marie Il y a 2 ans


Les caractéristiques de Dumas conviennent beaucoup plus à ma sensibilité un peu bourrine.... 



keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Si tu n'as jamais lu Les trois Mousquetaires ou Le Comte de Monte Cristo, tu es passée à côté de bien des joies de lectrice. Je parle de la version complète, bien pavé...



Marie Il y a 2 ans


J'ai déjà lu d'Alexandre Dumas Le Comte de Monte Cristo (si si version complète !) et puis aussi Le reine Margot... Ce sont de très beaux romans !






keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Ben alors, tu es une pro de Dumas, finalement!





C'est un très beau livre en effet. La culture comme moyen de défense contre la barbarie!



keisha Il y a 2 ans


@ mon visiteur


A lire, relire, faire passer... S'interroger, aussi.



Bénédicte Il y a 1 an


j'ai bien aimé ce livre qui est probablement une bonne introduction à la lecture de Proust. L'introduction et les conditions d'écriture de ces conférences participent à l'émotion ressentie. Je te
remercie beaucoup de l'avoir fait voyager



keisha Il y a 1 an


@ Bénédicte


Je viens de voir le billet chez toi, contente qu'il t'ait plu, et espérant que tu te lanceras dans la lecture de Proust. D'autres blogueuses en ont l'intention, cela pourrait te donner de l'élan?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !