samedi 25 juin 2011

TV Lobotomie



TV Lobotomie
La vérité scientifique sur les effets de la télévision
Michel Desmurget
Max Milo, 2011
 
 
 
 
 
La quatrième de couverture paraît tellement incroyable, biaisée, exagérée, brutale en un mot, que, bien qu'elle soit vraiment un bon résumé du contenu de TV Lobotomie, je l'ai reléguée en fin de billet.
 
Au cours de ma lecture, j'étais complètement abasourdie, incrédule puis convaincue, effarée, révoltée, retournée et effondrée...
 
Un chercheur qui démonte les mécanismes du cerveau exposé à l'influence de la télévision, que j'ai aperçu par hasard sur la 5 à C à vous, donc à la télévision. Un comble quand on découvre le contenu de son essai. Mais il a parfaitement raison de tirer parti des avantages de l'adversaire! Je l'ai ensuite rencontré au salon de Chateauroux et lui ai fait confiance.
 
Que regarder la télévision à haute dose soit nuisible pour nos chers petits, on s'en doutait un peu, mais à ce point là, je n'imaginais pas. Même les émissions dites "pour enfants" ne leur apportent rien, faute d'interactivité. Le livre expose les dégats en matière de santé et comportements violents, mais là où je suis restée pantoise, c'est en ce qui concerne les d'atteintes au plein développement des gamins. En tant qu'enseignante, je croyais naïvement que seule l'heure tardive du coucher à cause de la télévision me donnait des élèves endormis ou excités le lendemain matin, mais c'est bien plus profond que cela!
 
Au lieu de parler abondamment du contenu très riche du livre, je préfère inciter à le découvrir. Sa lecture réclame un peu d'attention, mais elle est passionnante tout du long, grâce au contenu bien sûr, et à son écriture roborative, certes, mais aussi  alerte et non dénuée d'humour. L'auteur ne se contente évidemment pas d'assertions "la télé c'est le Mal", mais il les étaie par des chiffres, des références à des expérimentations et études au cours des décennies précédentes. Notons d'ailleurs l'inventivité des scientifiques en la matière. L'une de mes préférées est l'étude de trois bourgades canadiennes, l'une sans télé (pas de réception à l'époque), les autres avec une ou plusieurs chaînes; il s'agit alors de comparer les enfants (apprentissage de la lecture, agressivité, créativité, loisirs, etc...), et de recommencer au moment où tous reçoivent la télé, quelque temps après. Et, oui, les conséquences sont encore plus désastreuses que ce qu'on devine...
 
Evidemment chacun connait un gamin nourri à la télévision qui réussit bien ses études, n'a pas de problèmes de santé ou d'agressivité, etc... mais ici il s'agit de données statistiques et de probabilité qu'une situation survienne. L'auteur prend soin de préciser que les comparaisons se font "toutes choses égales par ailleurs" et sans être allée lire tous les documents dont il donne les références, j'ai tendance à croire ses conclusions, même si c'est effarant. En conclusion, il laisse ses lecteurs libres de leur choix, mais conseille fortement le zéro télé pour les très jeunes enfants (une télé allumée en arièrre plan même non regardée se révèle nocive)(il explique pourquoi), éventuellement un temps modéré pour les plus âgés et ados, et surtout pas dans la chambre à coucher!
 
  A lire absolument.

Présentation de l'éditeur

Sophie, 2 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela double ses chances de présenter des troubles attentionnels en grandissant.
Lubin, 3 ans, regarde la télé 2 heures par jour. Cela triple ses chances d'être en surpoids.
Kevin, 4 ans, regarde des programmes jeunesse violents comme DragonBall Z. Cela quadruple ses chances de présenter des troubles du comportement quand il sera à l'école primaire.
Silvia, 7 ans, regarde la télé 1 heure par jour. Cela augmente de plus d'un tiers ses chances de devenir une adulte sans diplôme.
Lina, 15 ans, regarde des séries comme Desperate Housewives. Cela triple ses chances de connaître une grossesse précoce non désirée.
Entre 40 et 60 ans, Yves a regardé la télé 1 heure par jour. Cela augmente d'un tiers ses chances de développer la maladie d'Alzheimer.
Henri, 60 ans, regarde la télé 4 heures par jour. René, son jumeau, se contente de la moitié. Henri a 2 fois plus de chances de mourir d'un infarctus que René.
Chaque mois, les revues scientifiques internationales publient des dizaines de résultats de ce genre. Pour les spécialistes, dont fait partie l'auteur, il n'y a plus de doute : la télévision est un fléau. Elle exerce une influence profondément négative sur le développement intellectuel, les résultats scolaires, le langage, l'attention, l'imagination, la créativité, la violence, le sommeil, le tabagisme, l'alcoolisme, la sexualité, l'image du corps, le comportement alimentaire, l'obésité et l'espérance de vie.

Ces faits sont niés avec un aplomb fascinant par l'industrie audiovisuelle et son armée d'experts complaisants. La stratégie n'est pas nouvelle : les cigarettiers l'avaient utilisée, en leur temps, pour contester le caractère cancérigène du tabac...

Biographie de l'auteur

Michel Desmurget est docteur en neurosciences. Après avoir fréquenté plusieurs grandes universités américaines (MIT, Emory, UCSF), il est aujourd'hui directeur de recherche à l'INSERM. Il est l'auteur de Mad in USA (Max Milo, 2008).
 
Les avis de Mon biblioblog,  Bouillaud's Webloguneoudeuxchosesàvousdire

Commenter cet article

clara Il y a 2 ans


Après l'école, 1 h00 de Candy et de Goldorak par jour... Et avant (plus petite),  c'était l'Ile aux enfants avec Casimir. Résultat :  Bibi !



mango Il y a 2 ans


J'avais déjà entendu cette nouvelle  qui me fait peur. Je n'y croyais pas trop jusqu'ici mais je reconsidère la question maintenant.






sylire Il y a 2 ans


Je n'ai jamais été très télé (bien trop occupée par ailleurs) mais j'ai dû lutter pour que mes enfants ne la regarde pas de trop. Mon deuxième, un garçon, l'a pas mal regardée
toutefois mais ne paraît pas avoir de séquelles (études assez brillantes et sportif). Mais je comprends que le maman qui travaille ait du mal à résister, c'est une solution de facilité à laquelle
il est difficile de résister.



Lystig Il y a 2 ans


ça fiche la tr'ouille !


je regarde les infos, plein de séries américaines policières...


et les garçons raffolent de Disney Channel.


mais je n'irai pas jusqu'à dire que certaines choses rencontrées viennent de la télé (ou alors, prouvez-le moi par A + B mais je reste très dubitative)



Ys Il y a 2 ans


P'tain je m'en sors bien ! Au biberon la télé quand j'étais petite.... Bon aujourd'hui, je ne l'ai toujours pas, mais je ne suis pas certaine qu'Internet vaille mieux, les enfants (les miens
aussi, qui ont grandi sans télé) y voient absolument ce qu'ils veulent, c'est encore pire...



Papillon Il y a 2 ans


J'ai du mal à croire que la télé ait des conséquences aussi graves (même si je suis convaincue que ce n'est pes très bon pour les petits, ne serait-ce que parce qu'on les gave de pub pour des
choses inutiles), mais en tout cas tu as suffisamment attiré mon attention pour que j'essaie de mettre la main sur ce bouquin !



Armande Il y a 2 ans


Tu m'inquiètes : la tribu adore la télé ! Je fais figure d'exception. C'est vrai que le petit écran est partout, envahit tout ! Je suis restée quinze jours à la maternité après la naissance de ma
grande et le personnel hospitalier était stupéfait par mon refus d'avoir la télé dans la chambre. Pourtant, je ne m'ennuyais pas une seconde : contemplation de mon nouveau-né, lectures, mots
croisés et visites de mes proches et amis...A l'heure où je poste mon commentaire, mon nouveau-né, devenue une belle plante de seize ans, regarde les clips, vautrée dans le canapé ;-)



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Ah je suis foutue alors! Je ne regarde pas vraiment la télé mais c'est toujours allumé, en bruit de fond, même quand je
lis. Ça a l'air vraiment intéressant mais j'avoue que je suis peu friande de tous ces essais alarmistes, je trouve qu'il y en a trop autour de nous, avec tous ces documentaires et tout, on a
vraiment l'impression que le moindre aliment, la moindre chose, activité, est nocive et qu'on en mourra sûrement. Je ne dis pas que c'est pipeau et compagnie, au contraire, mais bon, on ne vit
plus s'il faut tout s'interdire.



Didi Il y a 2 ans


Oui je veux bien le croire mais comme tout la tv est à consommer avec modération.





De plus j'ai longtemps été une enfant de la tv mm si les rêgles étaient claires pas de tv en semaine couché à 8 h 30 sauf le mardi soir parfois


Moi je m'inquiète bcp plus et pr les enfants et pour moi des nouvelles technologies : internet, les chat's msn les réseaux sociaux et là c'est aussi bcp de temps passé derrière l'écran


Sans compter les téléphones portables et les sms


Plus les pbs que l'on nous cache sur les conséquences de la santé


Enfin je suis là mais je me rend compte que les ados et pré ados sont complètement engloutis par tout ça


Alors zéro tél zéro ordi zéro téléphone


il sera très difficile de supprimé tout celà désormais ...


Comme dans tout il faudra une éducation sans faille et on est bien loin du compte ...


Vaste débat !



Yv Il y a 2 ans


Bon, je la mets où la mienne maintenant ? Je veux m'en débarrasser !!!



Anis Il y a 2 ans


Effectivement il n'y va pas avec le dos de la cuillère. Mais je suis convaincue que la tété est la nouvelle baby-sitter pour les enfants qui ont l'âge d'être en maternelle. Les parents en
profitent car cela leur permet d'être un peu tranquilles. Et c'est extrêmement nocif c'est sûr. Cela ne laisse pas le temps de bidouiller, de rêver, d'expérimenter, seules conditions grâce
auxquelles on apprend. Billet très interressant.



Margotte Il y a 2 ans


Et bien ! voilà qui fait peur mais ne m'étonne pas outre mesure... Je suis vraiment effrayée lorsque je vois des parents qui mettent des enfants même très jeunes devant un écran, comme s'il
s'agissait d'une nounou...



Dominique Il y a 2 ans


un livre plus qu'utile mais que sera lu le plus souvent par des parents qui ont fait le choix de n'avoir pas de télé


Deux de mes petits enfants vivent sans télévision : ils vont bien je vous remercie, épanouis, éveillés, curieux, vivants et toujours prêts pour une activité


J'ai entendu l'interview de l'auteur sur une radio et je vais essayer de mettre la main sur ce livre comme un antidote à fournir autour de nous



saxaoul Il y a 2 ans


Je suis toujours un peu méfiante avec ce genre de livre mais par contre, les écrits de Serge Tisseron sur la télévision sont très intéressants également.



le Merydien Il y a 2 ans


Quel est l'objet de cet ouvrage ?   Là, on preche un convaincu, pas de télé et des classes de 2 à 6 ans depuis
longtemps. Les ravages sont malheureusement avérés et constatés. En même temps, j'ai toujours un peu de recul face aux neurosciences qui veulent souvent faire rentrer des choses dans des petites
cases très étroites.


Enfin, si il le veut l'auteur peut me prendre en sujet d'étude, j'ai pas de portable non plus ..



Isa Il y a 2 ans


ça a l'air très intéressant et très effrayant. Je note, le sujet m'intéresse.


Merci, ce bouquin a complètement échappé à mon regard pas si aiguisé que ça !!!



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Oui, c'est tout ce qui génère des ondes qui est néfaste à la base, TV, radio, téléphones portables, WIFI... Malheureusement, pour les parents, mettre les enfants devant la télé ou leur donner
accès à tous ces joujoux nocifs, c'est un moyen d'avoir la paix aussi je crois...... tout en se donnant l'illusion qu'on
contribue à leur épanouissement et de les préparer à notre ère technologique. Je connais des parents qui achètent des I-Pad à leurs gamins de 3 ans et qui s'extasient devant leur habileté.
C'était bien l'époque où on faisait travailler l'imagination pour s'amuser d'un rien...



Gwenaelle Il y a 2 ans


Un sujet chaud brûlant et passionnant... Il n'y a qu'à voir le nombre de commentaires sur ce billet. Depuis que je suis maman, je regarde la télé avec méfiance et j'ai alterné entre le zéro télé
et les programmes choisis/cassettes (eh oui, c'était il y a longtemps...) pour ma progéniture. Ce qui est problématique aussi, c'est le manque de lien, d'interaction que certains demandent à la
télé de pallier...



Violette Il y a 2 ans


super flippant! la télé en arrière-plan, jamais chez nous, j'ai toujours détesté ça. Par contre, ma petite de 2 ans 1/2 adore le petit écran (bien formée par son grand frère). Elle n'est pas à
une heure par jour, mais ... une piqûre de rappel ne fait jamais de mal. Merci.



Constance Il y a 2 ans


40 ans et télévore... Alhzeimer devrait ma guetter... A moins que je ne meure de malbouffe avant... ou renversée par une voiture ... autant en mourir de rire !!



Hélène Il y a 2 ans


Tout est question de qualité et de quantité non ? Le savant dosage...



A-F Il y a 2 ans


Bonjour, merci pour votre article qui nous fait part du contenu de ce livre. J'ai publié un billet concernant ce livre, suite à la lecture d'un article dans psycho et cerveau. Moi-même
enseignante, cela m'a édifiée. Pour prolonger la réflexion, je vous envoie l'adresse de mon article qui, lui même, renvoie à un livre téléchargeable de Serge Tisseron "le danger de la télévision
pour les bébés". http://uneoudeuxchosesavousdire.over-blog.com/article-faut-il-en-finir-avec-la-television-77671765.html


 



A-F Il y a 2 ans


http://uneoudeuxchosesavousdire.over-blog.com/article-faut-il-en-finir-avec-la-television-77671765.html



Loo Il y a 2 ans


Ca me paraît très impressionnant. Moi qui ai deux jeunes enfants ça donne envie de se pencher un peu plus sur la question. Merci pour cette info.



fashion Il y a 2 ans


J'ai lu il y a des années un essai passionnant "Ils n'ont d'yeux que pour elle", qui démonte les dangers de la télévision, dangers qu'en tant que prof, j'avais déjà eu l'occasion de voir
bien trop souvent hélas : des élèves totalement déconnectés de la réalité, qui ne font pas la différence entre fiction et réalité et qui pensent par exemple que la mort n'existe pas vraiment
puisque tout est faux dans les films (et qui prennent les infos pour du faux aussi) ou inversement, que tout ce qui est présenté à la télé est réel et vrai, même les dessins animés (je n'ai
jamais pu faire comprendre à un petit 6ème que Papyrus n'était pas un personnage historique). J'ai été élevée sans (on ne l'avait pas) et je fais pareil pour mes enfants : ils n'ont jamais vu un
programme télé de leur vie, ils regardent de temps en temps un DVD soigneusement choisi par moi. Résultat : ce sont de très gros lecteurs, entre autres.



Malika Il y a 2 ans


Effectivement cela donne à réfléchir ... et agir !!!



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Un livre qui a l'air de faire froid dans le dos, tout de même.



Orchidee Il y a 2 ans


il me le faut !



krol Il y a 2 ans


J'avais noté ce titre après en avoir entendu parler sur France Inter. Tu réactives mon envie de le lire !



Loo Il y a 2 ans


Effectivement l'ennuie a ses bons côtés. Quand mon fils vient me trouver en me disant qu'il s'ennuie je lui répond toujours que ça lui fait du bien. Il râle mais finit toujours par se trouver une
occupation.



Géraldine Il y a 2 ans


Je vais me faire l'avocat du diable... je connais aussi des enfants qui ont grandit sans télé et qui ont aussi de grosses difficultés scolaires et comportementales (à l'inverse de la violence
justement...)


Il me branche bien ce bouquin, le sujet m'intéresse. Et dis moi, est-ce qu'il parle du cinéma ? Est-ce que le cinéma nuit à la santé ? Est-ce que c'est le côté écran et passif ???



Marie Il y a 2 ans


Brrrr... Ca me donne froid dans le dos. J'ai 40 ans et comme l'exemple de Yves, je regarde la TV en moyenne 1 heure par jour. Certes pas tous les jours, mais lorsque j'attaque un film ou une
série ça dure plutôt 2 heures, donc je suis bien dans la moyenne de l'exemple. Aaaahhhhh !!!!!!! J'ai peur d'Alzheimerrrrrr !


Heu non, finalement je ne vais pas lire ce livre, c'est trop déprimant !!!!



Marie Il y a 2 ans


Et puis je suis une maman indigne car mes filles regardent la télé ou joue sur l'écran de l'ordi environ 1 demi-heure par jour quand les bains et les devoirs sont terminés, quand elles sont trop
fatiguées pour jouer sans s'étriper, quand je dois absolument préparer le repas... Booouuuuuhhhhhh !






Marie Il y a 2 ans


Et en même temps, est-ce que cette étude anti-télé n'est pas un peu extrêmiste ? Nous sommes une civilisation de l'image et il me semble que tout n'est pas négatif. Mes enfants font
plein d'activités, jouent ensemble, et il me semble que la télé a parfois la vertu de calmer un peu toutes ces énergies.


De mon côté, lorsque je fais toute une pile de repassage, regarder en même temps une des séries bien débiles et américaines que j'adore (style Dr House ou Esprits criminels) et bien ça fait
trop de bien ! Tant pis, je vais commencer à rechercher dès maintenant une maison de recyclage qui m'accueillera lorsque j'aurai complètement perdu la boule...









keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Dans mes réponses précédentes, vois que je sais raison garder. Même si franchement les arguments contre sont frappants et convaincants. Tu devrais le lire, tiens!


Je n'ai pas la télé (mais la regarde de ci de là quand même...) et aime bien aussi repasser avec la radio, car cela passe mieux, je te l'accorde. Ou regarder un truc léger ...


Et sinon, ne t'inquiète pas, même sans télé, on peut avoir des soucis de santé... Mais je pense qu'on vit mieux sans...






Marie Il y a 2 ans


Pour être brève (comment ? j'ai déjà écrit des commentaires sur ce sujet ? j'ai oublié !  ;-), il ne faut absolument pas que je lise ce livre, trop culpabilisant et destabilisant pour
ma petite cervelle...  






keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Moi qui te conseillais de le lire!


N'aie pas peur. Il me semble que ta vie avec tes gamins est équilibrée, non?



sybilline Il y a 2 ans


Voilà un livre qui m'intéresse grandement ! Bien que je n'aie jamais été télé (petite j'ignorais même ce qu'était une télévision!)  j'imagine parfaitement qu'elle contribue à la passivité
intellectuelle de notre époque et à la violence qu'elle alimente quotidiennement mais tu m'apprends aussi qu'elle occasionne bien d'autres méfaits.



keisha Il y a 2 ans


@ sybilline


Elle n'est évidemment pas la seule coupable des maux de ce monde, mais elle contribue en effet à la passivité intellectuelle, à la confusion réalité/fiction, et mange beaucoup de temps qui
pourrait être consacré à autre chose. Les adultes restent libres, après tout, mais les gamins sont atteints par ses méfaits, hélas.


Essaie de le lire, oui!



Géraldine Il y a 2 ans


Euh... les jeunes, c'est jusqu'à quel âge ???



keisha Il y a 2 ans


@ Géraldine


Sorry, Géraldine... Tu n'es plus considérée comme jeune (moins de 20 ans, à l'aise), dans ce livre.



céline Il y a 2 ans


J'ai l'ai bête maintenant avec mon dvd baby enstein pour apprendre les langues étrangères à ma fille :-) J'avais acheté ça un peu pour plaisanter et comme les images défilent très lentement on
lui montrait 5 à 10 minutes de temps en temps... J'ai un peu honte elle a 8 mois :-)


Sinon j'ai grandit sans télé mais avec cassettes vidéo / dvd et je trouve ça super ! L'avantage c'est que le moment télé a une fin bien précise et que les parents ont un contrôle sur ce que
regarde leurs enfants... Par contre à 15 ans je courais chez ma copine tous les dimanches pour regarder Dawson. Et aujour'dhui j'adore les séries et j'ai pourtant toujours lu avec avidité...


Le débat est complexe mais je lirais bien le livre surtout pour son aspect scientifique.



keisha Il y a 2 ans


@ céline


Le livre s'appuie sur des faits et expériences bien encadrées. Hélas, hélas, je crains que ton petit bout ne tire guère de profit du DVD, c'est bien expliqué dans le livre justement; que les
parents ne culpabilisent pas, moi aussi j'aurais cru que c'était bien, ces DVD et émissions... Pour une langue étrangère, il va falloir que tu trouves un vrai locuteur en chair et en os, à 8 mois
elle est encore capable de prononcer tous les sons (y compris les langues à clics d'afrique du Sud, c'est dire ) mais
après ça se perd.


Vaste débat, puisque tu es intéressée, tâche de lire le livre, c'est bien plus aisé que je ne le craignais!


A 15 ans, même Dawson ne pouvait guère te nuire, je crois. La lecture contrebalançait...



céline Il y a 2 ans


Malheureusement pas de polyglote dans mon entourage mais je vais opter pour les petites comptines en anglais je crois, je sais qu'on ne peut plus intégrer de nouveaux phonèmes après 8 ans alors
autant en profiter pour le moment !



keisha Il y a 2 ans


@ céline


N'hésite pas à jouer, parler, avec ton bébé, tout jeunes c'est fou ce qu'ils captent vite! Et dans l'interactivité, là, ça profite!



céline Il y a 2 ans


Oh oui bien sûr dès que je rentre du boulot je me consacre au jeux, bouquins, gazouillis, blagues, bains et promenades... On a préféré ne pas avoir de parc et bien profiter de notre bébé. Et
c'est vrai qu'elle apprend super vite, elle m'impressionne tous les jours. En fait le dvd c'était vraiment juste pour lui apprendre d'autres sons, je ne suis pas trop inquiète pour la fonction
langage, elle babille à longueur de journée et dit déjà maman... Bon allez j'arrête sur les progrès de ma fille, je suis juste un peu gaga
























keisha Il y a 2 ans


@ céline


Je ne doute pas que la p'tite ne soit fort éveillée... Comme je le disais en réponse à un commentaire, même à deux mois,
les bébés sont capables de comprendre que c'est un jeu et d'anticiper...


Profite bien de ta fille, (elle va vite grandir!)



Manu Il y a 2 ans


Je suis convaincue de la nocivité de la télé, mais à ce point là ? Ca fait peur !!!!



keisha Il y a 2 ans


@ Manu


Moi même, convaincue d'avance, je ne savais pas que c'était aussi nocif que cela!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.