lundi 19 décembre 2011

La danse de l'ours



http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/grandes110/9/9/3/9782070408399.gifLa danse de l'ours
James Crumley
Albin Michel, 1985
 
 
 
 
 
A lire (après coup) les avis sur ce livre, il semble que j'aie mis par hasard la main sur un personnage récurrent de l'auteur, sans que cela ait gêné la lecture d'ailleurs, tellement on est entraîné dans ces aventures mi noires mi givrées de Milodragovitch (appelé Milo), ex-ancien de la Corée, ex-flic, ex-mari de cinq épouses, et présentement vigile dans une petite ville du Montana. Luttant conte une tendance à l'alcoolisme en ingérant du peppermint et usant-abusant de la cocaïne, il se retrouve bien malgré lui dans des situations où ça tire à l'arme lourde, les grenades explosent, les cadavres s'accumulent.
 
Au tout début c'était pourtant gentil, il s'agissait de rendre service à une vieille dame riche, ex-maîtresse de son père, et juste enquêter sur les rencontres entre un homme et une femme inconnus dans un parc public. Ma foi, si cela peut la désennuyer...
L'ennui c'est qu'à partir de là tout évolue très très vite et Milo se retrouve poursuivi par des types n'hésitant pas à employer les grands moyens...
 
"Le monde était trop démentiel pour que je l'affronte à jeun. Peut-être pas l'univers entier, mais en tout cas le monde dans lequel je vivais, celui des bars et des arrière-cours obscures, des coins d'ombre où je me dissimulais pour espionner mon prochain. Tout ça était trop dingue pour que je pusse le supporter à jeun. Mais peut-être que le monde entier était trop dingue. Partout des guerres et des conflits. Guerres de religion, affrontements économiques, batailles politiques. .. Ce monde est-il le reflet de ce que nous sommes, ou bien est-ce l'inverse?"
 
Bonne pioche donc pour les amateurs de bien noir et poisseux, avec personnages tranchés et quand même une grosse dose d'humour. J'en reprendrais bien un peu...
 
Cerise perso sur le gâteau : cela se déroule entre le Montana et Seattle, autant dire que j'ai carrément remis les pas sur mon itinéraire des dernières vacances...
 
Les avis de chronicartpolarnoir,

Commenter cet article

Lystig Il y a 1 an

"red power" challenge ?


poisseux, lourd, ça me branche !
Mango Il y a 1 an

Je le note évidemment car j'aimerais bien lire au moins un polar de cet auteur de la bande de Missoula dont tu as l'air contente.
Ys Il y a 1 an

J'ai emprunté le premier à la bib (Un pour marquer la cadencce), pas sûre que j'aie le temps de le lire, mais tu vois, je continue ma visite de l'Ouest américain (le Sud aussi, si je
trouve le temps de faire les billets, c'est du voyage garanti...).
Anis Il y a 1 an

Franchement ce n'est pas très raisonnable ! Comme quoi se marier cinq fois ne conduit à rien de bon.
Dominique Il y a 1 an

Je sais que je l'ai lu et je sais que j'ai aimé car j'ai retrouvé mon petit sigle dans mon carnet de lecture mais je n'en garde aucun souvenir précis. je crois que j'ai trop lu ce genre de polar
!

Attention, Un pour marquer la cadence est atypique, récit plus ou moins autobiographique de la guerre de Corée.


Sinon, james Crumley n'est pas Un de la bande de Missoula, mais le parrain de la bande de Missoula, avec Ford qui fut son prof.


Et pour finir, il a deux personnages récurrents, Milo qui apparait aussi dans Fausse piste, et Shugrue qui fait son apparition dans le magnifique "dernier baiser". Ensuite, il les rassemble
souvent dans des romans aux intrigues de plus en plus échevelées que l'on apprécie mieux si on a déjà lu les premiers pour apprendre à connaître les personnages.


Ceci dit attention, Crumley est addictif, quand on commence à l'aimer, on est obligé de tout lire !
Aifelle Il y a 1 an

La bande de Missoula heu ... qu'est-ce que c'est ? Hé oui, j'ai de grosses lacunes en polar et chez les américains. J'ai vu les précisions de J.M. Laherrère, je vais aller explorer un peu à
la bibliothèque.
Marie Il y a 1 an

Oui bien tentant effectivement... Et puis, en fille superficielle qui s'assume, je trouve la couverture très jolie ! 
clara Il y a 1 an

Tu connais mes goûts donc ...
Lystig Il y a 1 an

ça me plairait forcément, il y a "ours" dans le titre !!!!

Je maintiens mon objectif Vicomte. (très dur en ce moment, je ne sais pas quand est-ce que je vais pouvoir le commencer
)
Lystig Il y a 1 an

parce que j'aime les ours !!! (et je les collectionne !)
Gwenaelle Il y a 1 an

Je n'ai rien lu de lui mais mon mari a lu pas mal de romans avec Milo et il a apprécié...
Violette Il y a 1 an

c'est noir et c'est drôle? je note!!!
Lystig Il y a 1 an

oui ! pas de place dans la maison pour un vrai !!!
Manu Il y a 1 an

Lutter contre l'alcoolisme en abusant de la cocaïne ? Ben oui, pourquoi pas.
Lystig Il y a 1 an

je suis allergique aux chats
keisha Il y a 1 an


@ Lystig


Ma pauvre! Tu passes à côté de bien des joies côté tactile et ronron tout contre toi... (et se lever à 3 heures du mat' pour lui ouvrir, et nettoyer les cochonneries, et éviter les griffes quand
elle est furax).


Actuellement la mienne dort sur mes genoux, un bon 37 degrés plus mon odeur, y'a pas mieux pour elle...



Lystig Il y a 1 an

elle est à 38°...
keisha Il y a 1 an


@ Lystig


Oui, moi je suis à 37° et elle à 38°, ce qui explique sans doute pourquoi les chats recherchent la chaleur...



wens Il y a 1 an

Du noir, de l'humour noir...j'aime beaucoup"le monde est trop démentiel pour que je l'affronte à jeun"
keisha Il y a 1 an


@ wens


Ah ce Milo n'est pas toujours bien dans ses bottes! Il se prend des coups (mais se rélève). Un ancien de la guerre de Corée (comme l'auteur).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !