lundi 16 janvier 2012

Dalva / La route du retour



Dalva
Jim Harrison
10/18, 1989
 
 
D'une précédente lecture me restait le souvenir lointain d'une ferme du Middle West et d'une jeune fille enceinte du jeune homme qu'il ne fallait pas. Il n'est pas toujours judicieux de remuer la poussière du souvenir mais certains romans cependant se laissent autant apprécier à des années de distance. Ce fut le cas pour Dalva.
 
Bien difficile de résumer ce roman foisonnant à la narration éclatée et parfaitement maîtrisée. En 1986, Dalva a quarante-cinq ans, doit quitter la Californie pour fuir un type qui lui en veut de l'avoir dénoncé et revient dans le Nebraska et la ferme familiale où vit toujours sa mère Naomi. L'accompagne son ami du moment, Michael, qui l'a convaincue de lui laisser étudier les journaux de son arrière grand père Northridge en échange de la recherche du fils de Dalva qu'elle a dû abandonner à sa naissance.
 
Les aventures hilarantes de Michael au milieu des ploucs- pas si ploucs- du Nebraska alternent alors avec la découverte de l'arrière grand père, qui après la guerre civile, partit vers l'ouest comme, officiellement, missionnaire et botaniste. Mais les Sioux ne devinrent jamais agriculteurs et de toute façon, déplacés par le gouvernement, ne purent jamais posséder une bonne terre. Des pages poignantes du journal évoquent les guerres indiennes et la fin tragique de grands guerriers.L'arrière grand père de Dalva, fort riche d'ailleurs, finit par épouser une indienne, qui lui donne un fils, grand père de Dalva. Dans ce coin du Nebraska les familles descendant des Sioux, Suédois et autres sont souvent liées par le sang.
 
En dehors d'un passionnant retour dans l'histoire pas bien propre des Etats Unis se déroule l'évolution de Dalva, qui ne sera plus jamais une "jeune fille en pleurs" et réalise que "le souvenir n'est pas forcément synonyme de suffocation."
 
On l'aura compris, ce roman m'a enchantée, il doit se lire et se relire. Quelques beaux passages "nature", mais pas trop longs, je précise, ajoutent évidemment à l'intérêt que je lui ai porté. Un grand roman, oui.
 
Voir le blog de manu (qui raconte l'histoire, mais qui est un grand fan de Harrison et sait en parler)
 
 
 
La route du retour
Jim Harrison
Exemplaire france Loisirs, 1999
 
 
 
Sans trop vouloir faire de mauvais jeu de mots, disons que Dalva, le retour, existe, sous le titre Le chemin du retour.
Comme pour Dalva, se succèdent les journaux des différents protagonistes, apportant des élairages nouveaux ou répondant à certaines questions.D'abord, on découvre le grand père de Dalva, un type assez peu sympathique pour son entourage, mais qui dans sa dernière année (1952-1953) a su jeter un autre regard sur sa vie.
Puis vient l'histoire du fils de Dalva durant ses trente premières années. Elevé dans une famille urbaine, il a choisi de mener une vie assez nomade, se passionnant pour la nature et l'ornithologie.
Enfin en 1986-1987 le lecteur peut découvrir ce que vont devenir les personanges, même si l'histoire aurait pu continuer... J'avais le coeur bien serré en fermant le livre.
 
On pourrait craindre des redites et des redondances, mais non, c'est intéressant de découvrir certains mêmes événements de deux ou trois points de vue différents.Cela permet aussi de lire La route du retour quelque temps après Dalva sans être perdu.
Les Sious/Lakotas sont moins présents même si est fait toujours référence aux guerres indiennes. Rappelons que Dalva et le père de son fils étaient tous deux d'ascendance indienne peu ou prou.Le rapport à la nature est en revanche plus présent, avec de fort belles pages. Même si le fils de Dalva est bien le seul à vouloir s'attacher concrètement à sa préservation.
 
Conclusion : Deux romans à lire, mais tranquillement, sans s'agiter.
 
Publicité : Ces romans pourraient bien entrer dans le nouveau challenge lancé par Folfaerie, intitulé Red power. (Oui, je sais, j'avais dit plus de challenges, mais en voilà un fait sans que j'y pense)

Commenter cet article

Nadine N. Il y a 1 an

Ces deux livres me tentent... Sur une étagère, il y a une biographie de Jim Harrison.
Aifelle Il y a 1 an

Auteur toujours pas abordé par moi, j'y pense, j'y pense ..
**Fleur** Il y a 1 an

Jim Harrison fait partie des auteurs que j'aimerais découvrir cette année. Je n'ai jamais rien lu de lui, tu me conseilles donc de commencer par Dalva? Je pensais à Légendes d'automne...
Hélène Il y a 1 an

Un roman qui m'a laissé un très fort souvenir... c'est effectivement peut-être l'occasion de le relire pour le challenge de Folfaerie...

Comment ? Il existe des grands lecteurs zé lectrices qui n'ont pas encore lu Dalva ? Un des romans à emporter sur la mythique ile déserte ??


Quelle chance d'avoir encore ce chef-d'oeuvre à découvrir.


Devoir pour 2012 : lire Dalva et La route du retour
clara Il y a 1 an

tu peux pester contre moi, je n'ai pas encore lu cet auteur
Ys Il y a 1 an

Dalva, quel ennui... je me suis accrochée pour tant, au moins deux cents pages, mais non, impossible...
Choupynette Il y a 1 an

j'ai Legendes d'automne dans ma pal... à lire donc!
Anne Il y a 1 an

Tu me donnes envie ! (Euh Ys est un peu refroidissante). Je vais voir à la bibliothèque !
Géraldine Il y a 1 an

Jim est arrivé dans ma PAL cet automne. Ne reste plus qu'à le lire !


En plus, on lui a vendu un billet d'avion au boulot. Enfin, pas moi, un collègue... qui a eu l'organisatrice d'un salon... Et y parait que l'homme en question est franchement pas agréable....
Dominique Il y a 1 an

lu et relu, plutôt deux fois qu'une, j'aime les deux romans, Dalva m'avait enchanté et je craignais de lire un Dalva bis avec la Route du retour mais il n'en est rien, l'angle change totalement
et on se laisse porter sans difficulté sur ce chemin là


Après si tu ne les a pas lu j'ai beaucoup aimé aussi les deux derniers romans qui valent la peine : de Marquette à Vera Cruz et retour en terre , ensuite jim Harrison s'est un peu perdu
attila Il y a 1 an

ah !!!! j'aime bcp bcp bcp Jim Harisson !!! mon préféré c'est Sorcier : je le trouve extraordinaire ! mais bizarrement je n'ai pas lu Dalva, mais il est dans ma PAL : je vais le faire remonter ..
kathel Il y a 1 an

Je suis fan de Jim Harrison... C'est l'un de ces auteurs que je peux retrouver de loin en loin avec toujours autant de plaisir ! J'ai un meilleur souvenir de La route du retour que de Dalva qui
doit être le premier que j'ai lu... IL faudrait que je remette ça !
emmyne Il y a 1 an

Aargh, toujours pas lu, bien au chaud juste là, je mets de côté ton billet !
Manu Il y a 1 an

Cela fait plus de quinze ans que j'ai noté Dalva. Je me demande si j'aurai assez de ma vie pour tout lire. Poser la question, c'est y répondre.

Tiens voilà encore un grand auteur qui a été vilainement écrasé sous mes LAL et PAL de ces dernières années. Il faut absolument que je l'en sorte!
Yv Il y a 1 an

J'ai découvert Jim Harrisson par hasard, il y a quelques années et  j'ai beaucoup aimé : ses road movies dans les campagnes profondes, ses passages nature, ...
Tania Il y a 1 an

Ce billet me donne envie de le relire, quoique je ne garde pas un grand souvenir de "Dalva", je l'avoue - sans doute une forme de résistance aux "romans cultes" dans lesquels on entre avec trop
d'idées ou d'avis en tête, et qui font barrage.
Folfaerie Il y a 1 an

Moi aussi ça m'a donné envie de les relire, je les avais adorés ces romans,Dalva surtout. Mais bon, je suis tellement coincée par le manque de temps..; En tout cas, ravie que ces deux titres
aient pu entrer dans le Red Power :-))
sylire Il y a 1 an

Je n'ai lu ni lu ni l'autre. Ils sont pourtant depuis fort longtemps dans ma LAL !

"Dalva" est une lecture que j'aimerais faire depuis longtemps... Mais ce n'est pas le seul dans ce cas   !! Bisous et bonne soirée Keisha
C. Sauvage Il y a 1 an

Quel grand livre que La route du retour qui m'a ouvert à toute l'oeuvre de Big Jim. Ce qui m'a toujours fasciné chez le bonhomme c'est qu'il est en même temps pour moi un auteur pour
mecs et qu'il a en même temps une sensibilté telle que son personnage de Dalva est un des plus beaux personnages feminin de la littérature contemporaine. Harrison est un ours délicat. Je m'en
lèche les babines rien qu'à y repenser.
C. Sauvage Il y a 1 an

Vous avez des titres de votre Stegner à me conseiller ?
c. Sauvage Il y a 1 an

Il ne tardera pas à être un auteurs-chouchou à vous lire.
Margotte Il y a 1 an

Pas mal l'idée du challenge "Red power" !
Lilibook Il y a 1 an

ah oui deux lectures qui pourraient m'intéresser.
nathalia Il y a 1 an

C'est noté pour Dalva, ca fait pas mal de temps que j'ai envie de découvrir Jim Harrisson en hésitant sur le titre à lire!
Marie Il y a 1 an

Lu il y a quelques années, j'avais adoré Dalva !!!!


Je n'ai encore jamais lu La route du retour, je vais peut-être essayer...



Malika Il y a 1 an

Je n'au encore jamais rien lu de cet auteur, l'ayant toujours associé au genre "nature writing" dont je ne raffole pas ... il faudrait tout de même que je tente une fois !
wens Il y a 1 an

Harrisson voilà bien un auteur que j'apprécie
wens Il y a 1 an

Harrisson est un auteur que j'apprécie particulièrement

Grand-sachem-la-Brocante n'a pas encore lu DALVA (ne riez pas : c'est à cause de la couverture qui ne lui plait pas !) mais il le fera un de ces jours ! Pas cette année parce qu'il lui faut lire
des livres qui ne sont pas chroniqués dans le challenge pour pouvoir participer!

Bon sang! Que  j'avais aimé ces livres!!  je suis heureuse que tu me dises qu'ils n'ont pas pris de rides! Moi aussi, il faudra que je les relise!
Didi Il y a 1 an

J'ai toujours eu envie de découvrir cet auteur mais ne me suis jamais lancée dans l'aventure ... Dommage mais pas trop tard !


Merci de nous le faire découvrir !


Bon WE !
Didi Il y a 1 an

Je m'excuse mais quel est le rapport avec Harrison ?


je ne suis pas très attentive en ce moment j'ai du louper un truc


Bisous
Didi Il y a 1 an

ça me rassure il y a pas que moi qui suis parfois étourdie !


Lol


L'oiseau canadèche me fait aussi envie
dasola Il y a 1 an

Bonjour Keisha, j'ai lu Dalva il y a 20 ans avec grand plaisir, j'ai découvert J. Harrison avec ce roman. A conseiller vivement. Bonne soirée.
keisha Il y a 1 an


@ dasola


Alors note la "suite", qui est aussi à découvrir!


Bonne semaine.



Loula Il y a 1 an

Dalva c'est mon premier et j'en garde un super souvenir. Par contre je n'étais pas vraiment rentrée dans la suite...
keisha Il y a 1 an


@ Loula


La suite, c'est différent... Mais on connaît ce que devient Dalva!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !