mardi 31 janvier 2012

Le crime de la renarde



http://ecx.images-amazon.com/images/I/41qlURYECsL._SL500_AA300_.jpgLe crime de la renarde
Michèle Lajoux
le cherche midi, 2012
 
 
 
Cendrine, 23 ans, a tué Théo, son bébé, et purge une peine de 25 ans de prison. Assez mutique depuis toujours, elle se décide à suivre le conseil d'une psy et écrit sur des cahiers ses réflexions, son histoire, repoussant le moment d'aborder ce fameux "jour de Théo", refoulant d'autres souvenirs d'enfance aussi. Petit à petit elle découvrira pourquoi elle est une meurtrière. Sans chercher d'excuses.
 
 
Autant l'avouer, si ce roman n'était pas tombé entre mes mains, je ne serais pas allée vers lui. Il est court (moins de 150 pages), et finalement un tel sujet est traité avec sobriété. Je ne possède malheureusement pas les données psy pour comprendre ce que Cendrine a vécu (je reste en tout cas rétive aux histoires cendrine-cendres dans la gorge l'empêchant de parler) mais il me semble que toute l'histoire est crédible et découvrir - avec Cendrine, finalement, qui sort peu à peu de son déni, est-ce le mot?-tout ce qui se dévoile au fur et à mesure est passionnant et terrifiant, et une belle réussite dans ce roman. Même si elle se met à écrire alors qu'à l'école cela lui occasionnait des crises de vomissement. Son enfance est terrible mais hélas pas unique. Une histoire d'infanticide, oui, mais qui plonge ses racines dans le passé et que Michèle Lojoux a réussi finement à rendre convaincante.
 
Ne pas craindre de lire ce roman. Noir mais lucide.
 
Les avis de claraguylescoeurs (psy? avis super intéressant),
 
Merci à Solène!

Commenter cet article

attila Il y a 1 an

déjà vu en face des renardes ..... je ne lirai pas ce livre, non par crainte de sa noirceur, mais par souhait de m'accorder d'ignorer certaines histoires qu'on ne peut plus jamais oublier une
fois lues.
keisha Il y a 1 an


@ attila


Ce n'est pas le type de lecture que je recherche, mais fort heureusement ce n'est pas "lourd", enfin, difficile de lire certains passages même si pas trop descriptifs. Je salue le savoir faire de
l'auteur face à une telle histoire, hélas tristement crédible...



Richard Il y a 1 an

Et voilà, je suis convaincu !!


Je note pour ma prochaine visite en librairie,


Merci !
keisha Il y a 1 an


@ Richard


Merci! Une histoire forte.



L'irrégulière Il y a 1 an

Malgré ce que tu dis, ça me fait peur...
keisha Il y a 1 an


@ L'irrégulière


Je me suis un peu "blindée" et ai essayé de considérer cela comme un roman...Vraiment bien mené, même si parfois ça fait froid dans le dos...



Aifelle Il y a 1 an

Pas envie de lire sur ce sujet là.  Même si c'est bien fait
keisha Il y a 1 an


@ Aifelle


Ne t'inquiète pas, je saurai te convaincre pour un autre roman...



Gwenaëlle Il y a 1 an

N° 8 du Top 10 des commentaires selon Clara : Faut voir...
keisha Il y a 1 an


@ Gwenaelle


J'aimerais bien connaître les autres? Même si j'en devine quelques uns, pour les utiliser aussi parfois.


Oui, pour ce roman, "faut voir" est parfait.






Anne Il y a 1 an

Déjà repéré chez Clara. Le sujet m'intéresse... j'espère le trouver à la bibli !
keisha Il y a 1 an


@ Anne


Clara en a parlé avant que je le lise, je ne sais plus si on a les mêmes remarques, mais toutes les deux avons aimé. Ou en tout cas n'avons pas eu peur!




Pfiou, le sujet quand même... si je le croise sur mon chemin, peut-être, mais je n'irai pas le chercher de moi-même je pense.
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Exactement! On ne saute pas sur ce type de sujet! Heureusement ce n'est pas mal traité du tout et pas de détails trop clairs...



clara Il y a 1 an

Certes, le sujet  n'ets pas gai mais il y a l'écriture de Cendrine et la vérité qu'elle atteint!
keisha Il y a 1 an


@ clara


J'ai choisi de considérer le roman d'abord, donc la façon d'aborder le sujet, et là c'est réussi. Une bonne surprise, pour moi. Même si ce n'est pas de tout repos, évidemment...



kathel Il y a 1 an

Je préfère laisser de côté des sujets tels que celui-ci pour le moment...
keisha Il y a 1 an


@ kathel


Je te comprends un peu. J'ai bien aimé, mais ne serais pas allée au devant. Comme quoi...



Manu Il y a 1 an

Intéressant, mais y-a-t-il toujours des histoires dans l'enfance qui expliquent ces gestes ?
keisha Il y a 1 an


@ Manu


Là il s'agit d'un roman...Pour le reste, je ne sais pas! L'enfance n'explique sans doute pas tout et on peut avoir une enfance fracassée sans devenir assassin, et c'est heureux!



Anis Il y a 1 an

En tout cas, le sujet a ici le mérite d'être traité car l'origine de ces  drames qui font parfois la une des sujets est souvent mystérieuse. Et l'idée d'un sentiment ou insticnct maternel
ancré profondément en nous, ou faisant partie de nous, les femmes, même s'il commence à être battu en brèche par quelques penseures, n'en est pas moins un cliché qui empêche de comprendre
pourquoi certaines fmmes ne parviennent pas être mère. Qu'être mère, cela s'apprend. Aussi ce roman m'intéresse-t-il beaucoup.
keisha Il y a 1 an


@ Anis


L'enfance de l'héroïne ne fut pas un long fleuve tranquille (mais c'est le cas d'autres femmes) et elle ne détestait pas son gosse. J'ai eu l'impression que le "passage à l'acte" était subit et
qu'elle ne l'a pas vu venir elle-même. Un peu comme d'autres assassins (d'adultes) qui ont des passages à vide. C'est ensuite qu'elle a réfléchi et mis les choses au clair.


Etre mère n'est pas "inné"? Vaste débat. Je crains que l'on culpabilise les femmes qui ont du mal dans les premiers moments après la naissance, on attend tant d'elles! Je me souviens d'une jeune
femme en Afrique, vite revenue de la maternité, mais qui a bénéficié de la présence de femmes de la famille, qui s'occupaient du bébé, elle même n'avait pratiquement qu'à le nourrir. En douceur,
n'est ce pas?



Dominique Il y a 1 an

Je retiens le titre malgré le thème hyper difficile, je viens de finir un polar excellent chez le même éditeur
keisha Il y a 1 an


@ Dominique


L'auteur a du courage et s'en est bien sortie!


Je viens aussi de terminer un polar du même éditeur, serait-ce le même? (avec Doyle)



Alex-Mot-à-Mots Il y a 1 an

Un sujet trop peu traité en littérature, malheureusement.
keisha Il y a 1 an


@ Alex-Mots-à-Mots


Un sujet difficile à traiter, dis donc!


Ceci étant je me creuse la tête à la recherche d'oeuvres plus classiques qui l'abordent, je n'ai rien trouvé pour l'instant.



Anis Il y a 1 an

Oui, tu as raison. le souvenir que j'en ai pour ma part, alors que j'accouchais à peine arrivée en région parisienne, loin de ma famille, est qu'effectivement j'aurais bien aimé être davantage
entourée. Pour autant, cela n' pas entamé ma relation avec mon enfant. Je pense que pour certaines femmes le mal est beaucpoup plus profond, qu'un enfant doit les renvoyer à leur propre enfance
et que cela doit créer des angoisses insupportables. Ce sujet m'intéresse beaucoup et je suis contente d'avoir lu ton billet.
keisha Il y a 1 an


@ Anis


Sans trop spoiler je crois pouvoir dire que cet enfant a pris pour certains hommes qu'elle a connus, y compris le père du bébé.






nathalia Il y a 1 an

A priori, je ne suis pas plus intéressée que cela par ce roman, question psy j'ai ce qu'il faut au boulot!


Je réagis à ton petit commentaire, je lis Sherlock Holmes en ce moment et je me régale, j'avais hésité à choisir ce roman de J. M Erre pour la séléction Babélio; pour les abdos, je suppose que tu
vas être plier de rire et pour l'auteur s'il est photogénique et d'accord pour quelques clichés, j'espère que l'on pourra en profiter.
keisha Il y a 1 an


@ nathalia


Moi non plus, il ne faut pas trop me "psy"-iser, mais bon...


Si j'ai bien compris tu as déjà reçu le livre de JM Erre par Babelio? J'attends toujours!



Ys Il y a 1 an

Avec Sandrine alors, ça ne marche pas... ça me semble assez fumeux (!)
keisha Il y a 1 an


@ Ys


Disons que moi non plus je n'adhère pas trop à cet argument, mais pour le reste, ça va.


A la mairie les parents voulaient Sandrine, on a écrit Cendrine, ce qui est assez difficile à croire, alors que c'est l'inverse qui aurait plutôt été possible, à mon avis.



nathalia Il y a 1 an

Keisha, je n'ai pas demandé à recevoir le roman de J.M Erre, j'ai hésité car le resumé me disait bien, j'attendrai ton avis.


Je vais recevoir Madame Hemingway de Paula Mc Lain, et je n'ai rien reçu ne t'inquiète pas il faut bien une bonne dizaine de jours.
keisha Il y a 1 an


@ nathalia


Je suis tellement pressée que je dis n'importe quoi! J'ai lu tous les romans de JM Erre, tu sais...


Ce Madame Hemingway a l'air prometteur!



Nadael Il y a 1 an

Sujet trop noir pour moi.
keisha Il y a 1 an


@ Nadael


C'est sûr, et l'auteur n'en est que plus "courageuse"!



GeishaNellie Il y a 1 an

Un sujet qui dérange, mais j'aimerais bien le lire malgré tout.
keisha Il y a 1 an


@ GeishaNellie


C'est bien traité, avec de la sobriété, pas de détails horribles, le sujet est déjà bien assez dur comme cela.



Marie Il y a 1 an

Ah......... Pour moi, ce sera : "Courage, fuyons !" 
keisha Il y a 1 an


@ Marie


... comme dit mon chat actuellement quand je l'incite à aller dehors... (et direction le radiateur!)


Je te comprends, même si le sujet est bien traité, pas glauque du tout.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !