jeudi 16 février 2012

Une simple mélodie



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/8/7/0/9782749115078.jpgUne simple mélodie
Arthur Phillips
le cherche midi, 2012
 
 
Impossible de cerner pourquoi j'ai aimé ce roman, ce qui finalement est plutôt bon signe.
 
L'histoire?
Réalisateur de films publicitaires, Julian Donahue vit séparé de sa femme Rachel, après des moments douloureux, en dépit des tentatives de réconciliation de son frère Aidan (drôle de type limite autiste version mémoire infaillible).
Un soir par hasard, dans un petit club new yorkais, il découvre un groupe inconnu et tombe en fascination devant Cait O'Dwyer, chanteuse au fort potentiel. Il devient une sorte de conseiller et inspirateur officieux, restant dans les coulisses de sa vie. Ils communiqueront par mails, SMS et même chansons interposés, par quiproquos aussi.
 
Mentions spéciales au premier chapitre "comment le père de Julian rencontra sa mère lors d'un concert de Billie Holliday", à l'un des derniers "comment Julian passe une nuit à écouter un pianiste qui accompagnait Billie Holliday des décennies plus tôt" , et à tous ces passages où on sent l'ambiance des concerts. 
 
Deux bons points pour la construction impeccable et pour l'écriture.
 
Tout plein de jolis moments de grâce :
"L'avion roula sur la piste, et un oiseau vola auprès de lui, se moquant du géant de métal rigide.(...). Avec une habile manoeuvre de sa baguette magique, le pilote transforma en jouets ce qui se trouvait sur la terre, puis jeta une couverture grise sur son oeuvre."
 
Ajoutons que je ne suis pas, comme certaine "fan de Miossec" une habituée des concerts et que le jazz est très moyennement ma tasse de thé, préférant les fauteuils rouge passé des salles d'opéra où tranquillement assis on se shoote aux amours ténor/soprano, et on comprendra que me scotcher à ce roman qui baigne dans la musique assez rock était un pari pas gagné d'avance. Les amateurs et connaisseurs devraient encore plus adorer.
 
L'avis de Cuné (avec un bémol, normal quand on parle de musique, finalement)
 
 
Merci Solène! Et j'ai été touchée par Julian, si!

Commenter cet article

Aifelle Il y a 1 an

Bof, pas plus tentée que çà
clara Il y a 1 an

Cuné est moins enthousieste que toi. Il s'agit d'une de mes prochaines lectures ! ( le livre avait glissé sous la PAL...)
nathalia Il y a 1 an

Bon, moi je suis très jazz et Billie Holiday ca me parle, mais pas croisé ce roman encore, tu fais bien d'en parler!
Océane Il y a 1 an

Il y a parfois de jolies surprises, aussi inattendues qu'émouvantes, c'est le top quand on ne s'y attend pas :)
keisha Il y a 1 an


@ Océane


Exactement! Et une fois de plus tu résumes parfaitement mon état d'esprit.



Dominique Il y a 1 an

C'est vraiment lire en musique ça
keisha Il y a 1 an


@ Dominique


Evidemment je suis allée écouter sur internet le morceau de Billie Holliday cité en prologue...



maggie Il y a 1 an

j'avais lu un roman de cet auteur qui 'mavait bien plu mais qui se passait sous l'ère victorienne... J'adore le rock mais je ne suis pas sûre d'aimer les romans sur la musique ( il faut dire que
je n'ai lu que quelques livres poussièreux comme les maîtres sonneurs de Sand ou Gambarra de Balzac... Je me demande ce que ça peut donner...
keisha Il y a 1 an


@ maggie


C'est nettement plus moderne comme musique que dans les romans de Sand ou Balzac, évidemment. J'ai beaucoup aimé
l'écriture et l'atmosphère qui se dégage du roman.


Finalement, je lirais bien un autre titre de l'auteur!



Kathel Il y a 1 an

Evidemment, si tu cites Billie Holyday, je suis à deux doigts de craquer... mais je resterai pleine de raison et attendrai un peu avant de noter... peut-être...
keisha Il y a 1 an


@ Kathel


Pfffou! Quels arguments pour passer... Lis l'avis de Cuné, qui pense justement qu'on a un peu laissé de côté deux
personnages (moralité, ce roman aurait pu être plus long, ouiiii).



Suzanne Il y a 1 an

Hon, intéressant, je note .
keisha Il y a 1 an


@ Suzanne


Que tu aimes ou non cette musique, le roman coule tout seul!



Manu Il y a 1 an

Tu me tentes là. Pourtant ni le titre ni la couverture ne m'auraient attiré !
keisha Il y a 1 an


@ Manu


J'ajouterai que moi non plus, et a priori l'histoire, pas plus! Comme quoi tout dépend de la façon dont c'est traité, et là j'ai lu vraiment avec plaisir.




Aaah moi je suis très jazz! Il faudra que j'aille voir ce livre de plus près!
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Billie Holliday ou ses collègues talentueuses, ça passe, mais le pur instrumental j'ai du mal... Tu peux tenter, oui!



Géraldine Il y a 1 an

Et pourquoi pas un dièse ! Bon, tenté, moi dès qu'il s'agit de musique !!!
keisha Il y a 1 an


@ Géraldine


Je mets les dièses, allez!



Anis Il y a 1 an

Assez tentant, tout de même... Les citations ont une douce poésie, des moments d'écriture que j'aime beaucoup moi aussi. parfois je relis plusieurs certaines phrases pour le plaisir de les sentir
rouler dans ma bouche.
keisha Il y a 1 an


@ Anis


Rares sont les livres où on s'arrête pour relire une phrase et en profiter plus longtemps...J'avoue une façon de lire trop vorace!



Isa Il y a 1 an

Un roman qui m'intrigue. Ton billet fait plutôt pencher la balance du côté très positif.
keisha Il y a 1 an


@ Isa


D'autant plus qu'a priori ce n'est pas mon genre de musique...



Gwenaëlle Il y a 1 an

Je viens de lire le billet de Clara. Vous êtes (une fois de plus...) raccord sur ce titre alors, comment ne pas avoir envie de le lire? En plus, si ça parle de musique, cela fait une tentation
supplémentaire...
keisha Il y a 1 an


@ Gwenaelle


En fait clara l'avait égaré sous une pile d'envois et l'a lu après moi. Oui, nous sommes raccord, et semble-t'il pas forcément pour les mêmes raisons musicales (quoique j'aie beaucoup apprécié
les passages sur la musique, pourtant pas mon genre de musique...)(alors que clara, c'est sûrement son truc!)



Noukette Il y a 1 an

Intrigant..., j'avoue être assez curieuse de ce roman !
keisha Il y a 1 an


@ Noukette


Depuis mon billet, clara, la fan de Miossec, a lu le roman et adoré. Un avis qui compte double!

2 commentaires:

  1. J'ai lu ce roman l'été dernier, et je suis encore émue en y pensant. Un livre qui réussit à merveille à mettre des mots sur ces sentiments de passion que peut déclencher la musique en nous. L'écriture au début et à la fin du livre est sublime.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon souvenir aussi, depuis un autre roman de l'auteur est paru, j'ignore s'il est aussi réussi...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !