jeudi 8 mars 2012

Clandestin



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/ZoomPE/4/7/5/9782749118574.jpgClandestin
Philip Caputo
le cherche midi, 2012
 
 
 
 
 

Gil Castle, riche homme d'affaires new yorkais, a perdu sa femme le 11 septembre 2001 et n'arrive pas à remonter la pente. Il accepte l'invitation de ses cousins Erskine propriétaires d'un ranch en Arizona, près de la frontière mexicaine.


Il lit la consolation à Marcia, de Sénèque, chasse avec son chien et continue son deuil. Un jour, il découvre un immigrant clandestin en piteux état. Et même si au départ "il se considérait comme un spectateur du théâtre de la vie, éloigné de la marche des événements aussi bien grands que petits", il ne peut s'empêcher de se sentir concerné. Il sympathise avec Tessa, une propriétaire du voisinage et petit à petit l'ours plongé dans le chagrin évolue vers une timide guérison."On apprend à vivre avec, comme on apprend à vivre avec un membre en moins. On a toujours conscience de l'absence, mais on continue. Voilà où j'en suis arrivé au cours de ces six derniers mois. J'ai appris qu'il était possible de continuer."
 
Mais le roman n'est pas que cette histoire de deuil pourtant fort réussie et racontée avec sensibilité et justesse.
 
La frontière, malgré les efforts des deux états concernés, est poreuse et laisse passer drogue et immigrants clandestins. Fédéraux, police, armée, narcotrafiquants, passeurs, tout se monde se connaît et les agents doubles ou triples sont légion, jouant "à la fois les hors-la-loi et les représentants de l'ordre". Les renseignements s'échangent, les faveurs aussi. Après tout, "fournir de la drogue aux Américains est l'outil de la revanche historique"(sic).
 
Mais le roman n'est pas que cet aperçu frappant et passionnant de l'illégalité et des destins tragiques des mules et clandestins.
 
Un siècle en arrière, le grand père de Gil et de son cousin Blaine circulait librement sur ces mêmes terres coupées par une frontière à l'époque invisible, à la poursuite ou recherche de bétail, ou participant à la révolution mexicaine. Ben Erskine, un fichu personnage, violent, a marqué l'histoire du coin et les conséquences en seront tangibles jusqu'à aujourd'hui.
 
Un bon gros roman intelligent, passionnant, des personnages forts, au milieu d'une nature toujours présente.
L'avis de Cuné   "c'est du tout bon du début à la fin"...  
Merci à Solène, moi aussi j'ai adoré!
  frontière entre le mexique et les États-Unis à Nogales, en Arizona.

frontière entre le mexique et les États-Unis à Nogales, en Arizona. Crédits photo : AP
 
photo tirée d'un article (la famille du fermier interviewé pourrait être globalement celle du roman...)



Commenter cet article

jerome Il y a 1 an

J'ai prévu de l'achter ce week end. J'attendais sa sortie avec une grande impatience !
La Pyrénéenne Il y a 1 an

Oui ... pourquoi pas ?
Aifelle Il y a 1 an

Rien à ajouter. Je note
Gwenaëlle Il y a 1 an

"Un bon gros roman intelligent, passionnant..." Comme le dit Aifelle, rien à ajouter : on ne peut que noter!
Dominique Il y a 1 an

Intéressant car le sujet est largement rebattu dans les films et les séries télé mais par contre je crois n'avoir rien lu là dessus , c'est noté


Femmes femmes femmmes   bonne journée à toutes
Anne Il y a 1 an

Ah Keisha, tu fais partie de mon top 5 de tentatrices préférées ! Ben je note aussi, sans barguigner !
In Cold Blog Il y a 1 an

Je note également.
En plus, il y a la caution Pullitzer.
Suzanne Il y a 1 an

Ô que oui qu'il me faut le lire sirop. Merci Keisha.
keisha Il y a 1 an


@ Suzanne


Complètement! Bonne lecture et bonne journée!



Kathel Il y a 1 an

Très très intéressant, les thèmes me parlent, je note ! (encore !)
keisha Il y a 1 an


@ Kathel


Tu as raison; un long roman mais au moins on peut bien se caler dedans...Plein de thèmes super bien traités, et évidemment je n'ai pas tout raconté.



Manu Il y a 1 an

Belles photos !
keisha Il y a 1 an


@ Manu


J'essaie de citer mes sources! Mais ça donne une bonne idée du coin.




Bon, ça ne me tente pas bizarrement, mais j'ai mon bouclier anti-PAL activé et ça marche fort cette semaine. Rien de noté, pas de passage en bib', pas d'achat de livres, et non, je ne suis pas
malade.
keisha Il y a 1 an


@ A girl from earth


Et j'ajouterai "dépose d'un commentaire avant 23h45", oui, cela devient inquiétant...


Ceci étant, ce roman est excellent, na!



attila Il y a 1 an

des ancêtres qui traversent la frontière à la recherche du bétail ........ .tiens tiens .... ça me rappelle quelque chose !!!!!


les cow boys sont de retour ???????



keisha Il y a 1 an


@ attila


Parfois le bétail ne leur appartenait pas vraiment, mais c'est juste un détail...


J'ignore si les cows boys sont de retour (sont-ils partis, d'ailleurs ?) mais dans ce roman -en plus du reste qui est très bien- il y a de fabuleuses scènes de travail de rancher. Soupirs.



Mango Il y a 1 an

Je retiens!
keisha Il y a 1 an


@ Mango


Ce roman a absolument tout pour beaucoup te plaire!



clara Il y a 1 an

Je ssuis dedans et je confime : tout est bon !!!!!
keisha Il y a 1 an


@ clara


Hé oui, que du bon! Que des thèmes qui me plaisent, et bien mis en valeur...



attila Il y a 1 an

@Keisha "le bétail ne leur appartenait pas vraiement " ...... oui mais si on considère que "la propriété c'est le vol" ...... qui sont les voleurs ??????



keisha Il y a 1 an


@ attila


Je te laisse la responsabilité de tes dires...En ce temps là, la frontière avec le Mexique était moins marquée...



petitsachem Il y a 1 an

sur ma liste!
keisha Il y a 1 an


@ petitsachem


Je sais que ça devrait te plaire (tu as de grands espaces bien secs, des ranchs et du bétail...) et une bonne histoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !