jeudi 26 juillet 2012

Le chameau sauvage

Le chameau sauvage
Philippe Jaenada
Julliard, 1997


Halvard Sanz est traducteur (de romans de gare). Après quelques démêlés kafkaïens avec la police...
"Nous nous sommes arrêtés devant des cages en sous-sol, pires sans doute que celles qu'on utilise pour les hyènes malades dans les zoos en faillite des pays les plus pauvres. Je ne voulais pas y aller. Moi, dans une cage comme ça? Jamais de la vie. (De plus je distinguais des créatures encore vivantes à l'intérieur). "
... il rencontre Pollux Lesiak et en tombe amoureux. Il la perd rapidement, puis, croyant en une seconde chance, la retrouve après bien des recherches dans les bras d'autres demoiselles, parfois à l'insu de son plein gré.(Il tombe vraiment sur des filles bizarres)(Le lecteur s'amuse bien).

De toute façon, inutile de faire un résumé serré en 25 points, je m'y perds déjà et ce serait dommage de raconter ce roman à la fois drôle et émouvant, qui semble partir dans tous les sens, alors que non, les fils restent bien noués (ha ha l'auteur est trop fort).
Pourquoi "Le chameau sauvage"? N'avez qu'à lire le roman, tiens!
Je signale à A girl from earth que je l'ai mis à juste titre en catégorie "barré", et aux âmes romantiques qu'elles y trouveront des pages sensibles et poignantes sur l'amour fou. (Mais A girl est sans doute aussi une âme romantique.)

Quelques mots sur l'écriture, qui fait la part belle aux parenthèses et aux formules inattendues.
"Elle ne m'[avait] pas plus remarqué qu'une fourchette ne remarque un couteau avant le début du repas."

Des extraits pris sur le site de l'auteur. Contient "Conseils pour paraîttre à l'aise dans un ascenseur"
Les avis de Latêtedanslespages, Cécile (fan absolue, billet très complet, liens, etc, ), tamara, l'Ogresse, romansetlectures liliba (plus autres liens),

Pour terminer, une photo de l'auteur (à gauche) prise au dernier salon du livre de Chateauroux (à droite, Erwan Larher (t'as vu, je recycle mes photos (et j'utilise les parenthèses)))

38 commentaires:

  1. Un des premiers romans de Jaeanada, l'époque où il me faisait vraiment rire aux éclats!:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon premier Jaenada! Pas le dernier je présume, mais sans les enchaîner ce sera mieux.

      Supprimer
  2. Lu il y a belle lurette, mais pas relu depuis, ce n'est pas faute de l'avoir noté pourtant ! (ce n'est pas l'usage immodéré des parenthèses qui m'empêchera de le relire en tout cas) (c'est sympa les parenthèses)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. D'autres titres de l'auteur m'attendent... Il m'a fallu du temps pour me lancer.
      De toute façon peu de romanciers français contemporains passent l'épreuve ici, mais je me soigne quand même.Je n'ai pas résisté au côté barré, même s'il n'y a pas que cela bien sûr.

      Supprimer
  3. Je ne lis que du bien concernant cet auteur, il va falloir que j'essaie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a des fans absolus parmi les blogueuses... Pour ma part, moi qui n'aime pas souvent les auteurs contemporains, j'ai bien accroché et j'en redemande (bon, j'attends un peu!)

      Supprimer
  4. Ton billet est convaincant même si je me méfie un peu des histoires qui partent dans toutes les directions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est drôlement maîtrisé, ne t'inquiète pas, on ne se perd pas et on s'amuse. Allez, fais l'expérience!

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé ce livre, lu en vacances aussi. Le style à parenthèses, j'adore ; l'histoire et l'humour, j'adore. Pourquoi n'ai-je pas lu d'autres romans de Jaenada depuis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une bonne surprise (OK, j'aime les trucs un peu barrés) qui me réconcilierait (presque) avec les auteurs français contemporains. Je veux évidemment en lire d'autres, mais il va falloir repousser les copains américains fermement si je ne veux pas dire comme toi ("mais pourquoi...")

      Supprimer
  6. Et lorsque la fourchette montre ses dents, le couteau grince?
    Un grand salut, en passant.
    Ciao!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plein de petites phrases du genre, moi j'adore!Cela oblige à regarder les objets et faits du quotidien autrement.
      Bonne journée!

      Supprimer
  7. Humhum (jamais lu cet auteur et jamais cherché à connaître...) Tu es sûre de toi, hein ? parce que le barré à la française, ça m'a parfois filé des sueurs froides...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas que barré (un peu), c'est aussi fort romantique et offre de très belles pages dans ce sens là. Pas de sueurs froides!
      Si tu as du barré à me proposer, je suis preneuse! Ma LAL de ce genre est quasi épuisée.

      Supprimer
  8. De cet auteur j'ai dans ma PAL "le cosmonaute"... que j'ai trouvé à la dernière braderie aux livres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connais pas, évidemment, mais je vais m'intéresser de plus près à cet autre roman, tu penses bien.Ma bibli propose deux autres titres prometteurs.

      Supprimer
  9. C'est vrai que le titre sonne comme une invitation. Jamais lu cet auteur, ce serait l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre ne s'explique que vers la fin, mais cela n'est pas grave! Oui, découvre cet auteur...

      Supprimer
  10. (comme les smileys me manquent, je t'aurais mis de gros éclats de rire !! :))). J'avais déjà bien repéré cet auteur, et je ne doute pas que son humour fera son effet sur moi. Je le re-souligne dans ma LAL ! La question c'est, mmmh, avant ou après Arnaud Le Guilcher? Il me tente grave lui aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La vie est dure, parfois...(smileys manquant aussi!)Cet auteur est pour toi, pas de souci!
      Le Guilcher ... Voui, on en avait parlé!

      Supprimer
  11. Déjà noté chez des fans enragées .. mais je n'ai pas encore franchi le pas, j'ai plus envie de me tourner vers les anglo-saxons ces temps-ci. (Erwan Larher a une tête de prophète, pas étonnant n'est-ce-pas).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Erwan Larher n'arrange pas ma LAL, et même pas forcément avec ses romans...(son prochain va paraître je crois)
      Je connais des fans enragées, oui, et je les comprends. Même s'il ne faut pas tout lire d'affilée quand même, car c'est copieux.

      Supprimer
  12. Je l'ai depuis 3 ans au moins dans ma PAL ... *soupirs*

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trois ans, pfff, ce n'est rien! ^_^
      Mais quand même, lance toi!Tu devrais apprécier, je crois.

      Supprimer
  13. Un écrivain que j'aimerais découvrir mais je ne sais jamais par lequel. Celui-ci semble bien pour commencer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi pas en effet? Tout dépend de ce que propose ta bibli.

      Supprimer
  14. Et bien pourquoi pas. C'est marrant comme on pense souvent à AGFE dans nos lectures plutôt strange. Je viens de rédiger un billet aujourd'hui et je l'évoque à mots couverts !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand elle est venue me voir, je lui ai passé deux bouquins bien barrés, elle a adoré...Mais récemment elle m'a filé plein d'idées et je lis Le poisson et le bananier (sur la traduction) et Qu'a-t'elle vu la femme de Loth, en gros de la SF grecque, à découvrir!
      Je pense que le chameau sauvage (auteur français!^_^) devrait te plaire.

      Supprimer
  15. J'ai découvert l'auteur avant les vacances avec Nefertiti dans un champs de canne à sucre (la critique est en préparation). J'ai adoré le style et comme tu le dis ses petites phrases nous font voir les choses autrement. Le chameau sauvage est donc passé dans ma LAL mais comme toi j'attendrai un peu avant de m'y mettre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il va me falloir aussi en découvrir un autre!Aucune raison de se priver.

      Supprimer
  16. Super souvenir de ce bouquin, très amusant !
    Sinon, je viens de découvrir ton nouveau blog et de mettre à jour mon lien, ouf :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ta fidélité!
      Je pense bien lire d'autres romans de Jaenada, bien sûr.Tout à fait ce que j'aime.

      Supprimer
  17. Je veux le lire depuis des années celui-là. Ne serait-ce que pour les parenthèses. J'aime les parenthèses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne seras pas déçue, j'adore ça aussi! Et on ne s'y perd pas du tout. N'hésite pas!

      Supprimer
  18. Difficile de raconter ce roman, en effet ! Mais quelle lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que c'est un des meilleurs de l'auteur. Mais je vais le suivre de près.

      Supprimer
  19. Je vois ce post avec beaucoup de retard: j'adooooore ce bouquin et cet auteur même si qualité est souvent inégale...
    Son avant-dernier roman "Plage de Manachora, 16h30" était très émouvant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était ma rencontre avec l'auteur (déjà vu en vrai, mais avant!). Je pense en lire un autre, bien sûr...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !