mardi 21 août 2012

Savage season

Savage season
Joe R. Lansdale
Vintage books, 1990




Un auteur qui commence à pointer son nez sur le blogs, une nouvelle série à ne pas rater, deux héros bien campés, Hap Collins et Leonard Pine, j'entends les questions : "Par où commencer? Quel est le premier? Faut-il lire dans l'ordre?" Je répond "ça dépend".
En effet Savage season est le premier, mais non traduit. cathulu a lu le 8, Vanilla Ride, puis le 2, L'arbre à bouteilles, Gwen (merciiiiiiiiiiii) parle ici des trois premiers.

Et voici la liste (prise chez cathulu)
Cycle de Hap Collins et Leonard Pine
  1. Savage Season, 1990)
  2. L'arbre à bouteilles (Mucho Mojo, 1994), Gallimard, Série noire, 2000
  3. Le Mambo des 2 ours (Two-Bear Mambo, 1995), Gallimard, Série noire, 2000
  4. Bad Chili (Bad Chili, 1997), Gallimard, Série noire, 2002
  5. Tape-cul (Rumble Tumble, 1998), Gallimard, Série noire, 2004
  6. Veil's Visit (1999)
  7. Tsunami mexicain (Captains Outrageous (2001), Gallimard, Série noire, 2007
  8. Vanilla Ride (d'abord annoncé sous le titre : Blue to the Bone 2009), Gallimard, Folio policier, 2012
  9. Devil Red (prévu pour 2011) (ceci est ajouté par mes soins, suite à la question d'In Cold Blog)(je suis aux petits soins pour vous)
Voilà voilà.
Ah oui de quoi ça parle?

Hap est blanc, straight, et a refusé de partir au Vietnam. Son ex-femme Trudy, pour qui il a les yeux et la langue du loup de Tex Avery, refait surface et lui propose de gagner deux cent mille dollars. Leonard est noir, gay, vétéran du Vietnam, et il se méfie de ladite Trudy et de ses embrouilles. Il a évidemment raison (sinon il n'y aurait pas de livre!)

Inutile d'en dire plus, ça se lit d'un souffle, suspense, humour, bien ficelé, pas un gramme de graisse inutile là-dedans, droit au but!

Un petit dialogue entre les deux potes
" Well," he said, "you look like a man who's had sex".
"And you act like a man who hasn't. That's why you got to pound a bag, to work off frustrations."
"Tell me about it. No, don't. Just make me feel bad." He did a combination on the bag, then smile at me. "Unlike you, I could have all the women I want."
"Go on, take some shit."
"Could... lots of them, anyway. Ain't that the shits? They want me and I don't want them. They're line up for me, and me the way I am."
"Maybe  you should try to be another way. It's bound to beat jacking off."
"Don't think it wouldn't be easier, but it's like taking up knitting or backgammon. Doesn't work for me."
"Just saying how things could be easier."
He gave the bag a flurry, then winked at me. "You  could always help me out, you know; A little relief for a friend."
"I'm not that friendly."
He flurried the bag again, caught it with his forearms and smiled at me. "Got you nervous, didn't I? Tell you a truth, ole buddy. I like you, but you're not my type."

Mille excuses aux fidèles lecteurs, je reviens au français. (Tiens, je me demande comment Google Translate se débrouillerait sur ce coup là*. Et encore, il y a dans ce roman plein de mots par ailleurs que j'ai dû deviner, ou alors que jamais au grand jamais je ne me vois utiliser dans une conversation anodine. Pas difficile à lire, mais, euh, un peu masculin comme univers, disons...)
* J'ai testé, eh bien Google Translate n'est pas au point pour ce style décontracté... 

Challenge  Thrillers et polars chez liliba

26 commentaires:

  1. A part le mot à mot, je ne vois pas trop en quoi Google Translate est au point, en fait...

    Bref, pour en revenir à nos moutons, Lansdale n'y est pas allé de main morte avec Leonard qu'il a chargé comme une mule : noir ET gay ET vétéran du Vietnam... Manquerait plus qu'il soit aussi cul de jatte, bègue et psychopathe ;)

    Bon évidemment, vu comment vous vous êtes liguées toutes les trois Cathulu, Gwen et toi, ça ne m'empêche pas d'avoir envie de découvrir (un jour) cette "saga".
    D'ailleurs, est-elle achevée avec Vanilla Ride ou peut-on encore espérer un nouvel opus ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu un livre très intéressant sur la traduction (billet à venir) qui explique, entre autres, comment fonctionne Google Translate, en fait ce n'est pas du mot à mot, mais en gros de la récupération de traductions déjà existantes sur internet. Ici, je pense qu'aucun texte de ce genre n'existe, je sais que tu lis l'anglais, tu dois voir que ce n'est pas de l'anglais classique...^_^
      Nous sommes des terribles, oui, je pense que ça t'amuserait bien, cette série! Je réponds à ta question (merci wiki), il y a un 9ème tome.
      Leonard est bien chargé, comme tu dis, l'exact opposé de son pote, sans doute fait exprès. Mais il est super bien dans ses baskets, je l'imagine musclé à ravir (il fait du sport!), il a de l'humour, genre Groucho Marx, au réveil, d'après son copain Hap, ce qui explique, toujours d'après Hap, qu'il soit (encore) seul dans la vie... Coeur à prendre, donc.^_^
      J'ai appris plein de vocabulaire, straight, par exemple, et des injures aussi, plus délicates à utiliser...

      Supprimer
    2. Le sens de l'humour, même dès le lever, te condamnerait donc au célibat... How strange. Bien évidemment, je ne peux être d'accord, même si, au lever, je suis obligé de reconnaître qu'il me faut une longue période d'acclimatation pour retrouver mon sens de l'humour... et de l'orientation (et je ne te dis rien de mon sens des affaires !) :-)
      J'espère que tu t'es prévu un prochain séjour à San Francisco, avec détour obligatoire par Castro (parce que si c'est pas le lieu idéal pour utiliser ton vocabulaire "camp", je ne vois pas où ailleurs) !!!!!

      Supprimer
    3. L'humour type Groucho Marx, et c'est Hap qui le dit! On n'est pas obligé d'être d'accord avec Hap...
      Sache que je suis déjà allée deux fois (yes!)à San Francisco, et il me semble avoir parcouru Castro. Quant au vocabulaire, je t'ai envoyé un mail pour te donner un échantillon du langage de Leonard quand il n'est pas content...

      Supprimer
    4. Oui, c'est sûr que dans les soirées chic de Nadine de R., ça passe mal ;)

      Supprimer
    5. Curieusement, quand je lis en anglais, ça passe mieux (ou alors je ne comprends pas tout...)

      Supprimer
  2. On s'amuse bien par ici! Je vois que mes deux chouchous ne laissent personne indifférent... ;-) Laurent, il faut absolument que tu entames cette série (oui, j'enfonce le clou...). Keisha, la suite va venir, un jour prochain, promis... mais toujours pas lu le tome 3. Eh, il y a le sable, le soleil, et la mer...Et la foccacia au romarin à préparer, la rentrée à envisager (de loin, avec une lunette...), des balades à faire, des glaces à tester. Plus le temps de lire, moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais rien ne presse! J'ai un ou deux shérifs de l'ouest dont je dois m'occuper... Non, pas Walt, d'autres...^_^

      Supprimer
  3. J'ai déjà repéré cet auteur, avec d'autres titres. J'en avais même offert un lors d'un swap à Nahe. Bon à lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On les redécouvre, mais c'est sûr qu'ils existent depuis des années!

      Supprimer
  4. Un mystère mystérieux demeure: pourquoi ce livre n'a pas encore été traduit en français?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas, tout cela est mystérieux, en effet, et ce n'est pas la seule série dans ce cas, j'en ai entamé une autre, avec le numéro 1 puis le numéro 5, et rien entre en français...
      On va espérer que les histoires sont indépendantes, en tout cas j'ai l'impression que la 1 n'aura pas de grosses conséquences sur la suite (sauf peut être l'agilité de Leonard?)

      Supprimer
  5. Ah ! Joe R. Lansdale, Hap et Leonard, j'ai tout lu (en français) et j'adore ! Un auteur américain qui me fait toujours passer un excellent moment de lecture. J'ai également lu tous ses autres romans sauf les trucs horrifiques parus, je crois, chez J'ai lu.
    Joe rules !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un avis de connaisseur, dis donc! Merci de confirmer.
      Oui, j'ai vu qu'il avait écrit d'autres séries, mais si j'ai bien compris, éviter l'horrifique (ce que je fais d'habitude).

      Supprimer
    2. Il n'a pas écrit d'autres séries à proprement parlé mais plutôt des romans "isolés". Parmi mes préférés, Du sang dans la sciure, Juillet de sang et surtout Un froid d'enfer. Celui-la est un petit bijou de noirceur !

      Supprimer
    3. Hum, j'ai déjà trouvé le final de Savage season plutôt terrible... L'humour rachète, heureusement.
      Bon, je vais m'intéresser de plus près à l'auteur, je dois déjà lire les deux suivants de la série Hap et Leonard.
      Rien à la bibli, j'ai vérifié!

      Supprimer
  6. Tu sais que normalement je ne suis pas à fond série polar and co, mais là avec tes shérifs, ours et maintenant ces 2 phénomènes qui semblent valoir le détour, ça commence à être chaud pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens oui, puisque tu es là, parfois ça pourrait être barré, ces deux phénomènes là... Je suis sûre que tes biblis en ont! Cela se lit vite, dans les 200 pages même pas...
      Quant aux ours...

      Supprimer
  7. On a bien compris qu'il fallait les lire, inutile d'insister. En tout cas merci pour la liste, c'est clair et net.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec ces séries, mieux vaut être clair, cathulu l'avait compris avant moi. Ensuite, pour comprendre ce qu'il y a dans la tête des éditeurs, c'est autre chose...

      Supprimer
  8. Bon, si j'ai bien compris, à rajouter d'urgence à ma LAL ! Mais en français pour moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En français, alors ce sera les autres tomes de la série. Quoique, tome est un grand mot, chacun fait dans les 200 pages.

      Supprimer
  9. Bonjour Keisha, je n'ai lu que L'arbre à bouteilles avec les deux compères (beaucoup aimé) mais je compte bien en lire d'autres. Je ne savais que Lansdale en avait écrit autant car il y en avait jusqu'à présent peu de traduit en français (et disponibles). Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gwen va me le passer, ainsi que le suivant, en VO. C'est un auteur qui a beaucoup écrit, et pour l'instant j'explore cette série, qui décoiffe!
      Merci pour ton avis et bonne semaine.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Je pense que tu as bien vu le niveau de langage. ^_^ Je n'ai pas osé me lancer dans une traduction...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !