mardi 14 août 2012

Une chance sur un million

Une chance sur un million
Cristina Duran et Miguel A.Giner Bou
Dargaud, 2010



Coup de coeur!

A la suite d'une hémorragie cérébrale, la petite Laïa, le bébé des auteurs Cristina et Miguel, est admise en soins intensifs. Elle s'en sort mais ce sera le début de mois et d'années de rééducation intensive, marqués de beaux progrès.

Non, ne fuyez pas, cette BD est formidable. On y suit le quotidien de ces parents désemparés, leurs luttes, leurs découragements, leurs espoirs, l'aide des médecins et physiothérapeutes, de la famille et les amis, illuminés par le sourire de la petite Laïa.

Les couleurs utilisées sont le blanc et un bleu vert tout doux, ainsi que le noir, envahissant parfois les vignettes quand c'est vraiment dur pour Cris et Miguel.

De beaux moments magiques, quand Cris peut à nouveau allaiter la petite, quand elle s'adapte bien à sa crèche, quand elle marche. "Nous avons dû sécuriser toutes les prises de la maison, quel bonheur!"

A découvrir!

Un autre avis ici et chez midola

34 commentaires:

  1. Pourquoi pas ? Si je le trouve à ma (toute petite) biblio à la rentrée !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai relue pour pouvoir la présenter, car mon souvenir n'était pas assez récent, eh bien, j'ai aimé autant ma deuxième lecture!

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Pas mal d'hôpitaux là-dedans, ce n'est pas de tout repos émotionnellement, mais c'est une histoire formidable et vraie!

      Supprimer
  3. Mais suis-je folle de cliquer ce lien dans mon GR à presque 2 heures du mat' alors que j'apercevais la mention "Coup de coeur" de loin... Je sens que ça me parlerait, malgré le sujet... Bon, ceci dit, il ne me semble pas l'avoir aperçue dans mes bib'...
    (au fait, je t'ai envoyé Japon - tu devrais le recevoir jeudi)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'inaugure mon logo "coup de coeur" (tu as vu le chaton endormi sur des coussins en forme de coeur? Kitsch un jour, kitsch toujours, mais c'est trop mignon)
      Une excellente BD, dont personne ne parle à ma connaissance (j'ai le chic pour ça) avec un sujet grave, mais franchement ça vaut le coup (je l'ai même relue pour écrire le billet)
      J'attends le Japon de pied ferme, merci!

      Supprimer
    2. Ah j'adore le chat coup de coeur, t'imagines bien, je suis assez kitsch sur ce oup-là aussi mais ça me va...:)
      Ben écoute je viens de vérifier sur le site des bib', il y est dans quelques-unes, pas celles que je fréquente habituellement, mais autant je ne suis pas très rando, autant prendre le métro pour récupérer un livre, même si ça m'oblige à des détours de malade, ça ne me dérange pas !:) Je crois que je suis aussi tellement pour la promo de la BD sachant traité de sujets divers, graves parfois, avec pertinence, que je me vois déjà en parler autour de moi.:)

      Supprimer
    3. La rando urbaine, à la chasse aux livres, oui, c'est plus dans ton créneau. Je me doutais bien qu'elle y serait!
      C'est sûr que le sujet n'est pas frivole, mais justement c'est comme cela que j'aime la BD, aussi (et comme De cape et de crocs,également aussi)

      Supprimer
    4. T'inquiète, je sais que les doigts vont plus vite que prévu, parfois!

      Supprimer
  4. Une histoire qui doit être saisissante !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une histoire prenante, forcément, mais sans pathos, sans exagération, les faits suffisent. L'impression que tous sont unis pour aider cette petite en fait une histoire extraordinaire, et c'est une histoire vraie!

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Tu passes à côté de bien des merveilles... ^_^ Mais bon, je ne discute pas!

      Supprimer
  6. Je dirais bien comme Clara... (et pourtant j'ai emprunté un Margot Mottin à la bibli, pour voir !!) Trop mimi, le chaton kitsch !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe des BD extraordinaires, et pour tous les goûts!

      Supprimer
  7. La bd oui mais celle-là vu le thème,les hôpitaux et tout ça...non non.. Ton billet est néanmoins très chouette Keisha, comme toujours :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a aussi la rééducation de la petite, avec une méthode spéciale, et tout le monde qui s'y investit. Vraiment bien.

      Supprimer
  8. C'est tellement mon quotidien que j'ai un peu peur de lire cette BD. Mais bon, si tu as tellement aimé, pourquoi pas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'est vu côté famille et amis, plus des équipes médicales formidables. Justement la petite a droit à une méthode spéciale pour la faire progresser, mais j'ai oublié le nom. Efficace, en tout cas!

      Supprimer
  9. Le sujet est difficile mais il a remarquablement bien été traité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec sobriété et précision, ah vraiment c'est le coup de cœur!
      Je t'ajoute en lien, si ça pouvait encore plus convaincre...^_^

      Supprimer
  10. Le sujet est dur mais je sens que ça pourrait me plaire... et même beaucoup !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut évidemment se lancer dans le sujet, mais après, qu'est ce que c'est bien! De la belle BD!

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Il n'y a plus qu'à!
      Tiens, j'ai emprunté un roman de Kingsolver à la bibli!Merci à toi... ^_^

      Supprimer
  12. Le monde de la BD est beaucoup plus divers que l'on pourrait penser de prime abord. Tant mieux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec des BD comme cela, il est dommage de s'en priver. Oui, la BD est fort diverse, et peut aussi distraire (je viens de lire le génial De cape et de crocs, complètement autre chose comme BD)

      Supprimer
  13. Je trouve que la BD est un bon support pour aborder des thèmes difficiles. Si je la vois en bib je la prendrai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas les dessins permettent de brosser une ambiance, oui. J'espère que tu la trouveras en bibli!

      Supprimer
  14. Je passe mon tour... Les SI et la vie à l'hôpital j'ai trop pratiqué malheureusement. Cela dit, je crois qu'effectivement le choix de la BD pour narrer ce genre d'histoire est judicieux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connais pas ce dessinateur et son style, mais là je pense que le dessin fait passer des choses difficiles autrement par écrit, pour l'ambiance.

      Supprimer
  15. Je ne pense pas la lire un jour, mais je ne doute pas que cette lecture insuffle de la force.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement cela se termine, disons, bien : la petite s'en tire et progresse doucement mais sûrement.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !