vendredi 26 avril 2013

The Great Gatsby

The Great Gatsby
Gatsby le magnifique
F. Scott Fitzgerald
Penguin Books, 1990
Publié en 1926


Voilà bien le problème avec les romans classés "classiques" ou "grands romans". Des tas de gens bien plus compétents et instruits en ont parlé, des livres ont été écrits pour les décortiquer, les étudier à la lumière d'autres écrits de l'auteur, d'autres auteurs carrément, et bien sûr de la vie de l'auteur.

Comme je l'ai lu en VO (poussée par Flo, pour qui les traductions existantes sont peu satisfaisantes)(et qui considère ce roman comme un coup de cœur, autant dire que je crains le retour de manivelle), autant en parler à ma guise.

Années 20 : le narrateur, Nick Carraway, s'installe près de New York et y retrouve sa cousine Daisy mariée à Tom Buchanan. Près de chez lui Jay Gatsby donne de grandes fêtes les nuits durant, où se pressent une multitude de personnes plus ou moins invitées. Gatsby et Daisy ont vécu cinq ans auparavant une brève histoire d'amour. Elle vient d'un milieu aisé, lui était pauvre à l'époque. Il tente de la reconquérir. Serait-elle son Graal? Pour l'instant il se contente de rêver en regardant la lumière verte à l'extrémité de sa jetée...

Si vous n'avez jamais lu ce roman, faites comme moi, lancez vous sans en rien savoir ou presque. Le démarrage paraît lent, ce milieu de riches ne soulève pas l'empathie. Gatsby lui-même n'apparaît qu'après quelques dizaines de pages, sur moins de deux cents, et de façon inattendue. (Anna Karénine aussi n'entrait en scène que bien après le début...).

Tout est raconté par Nick, spectateur parfois voyeur, et le lecteur doit compter sur sa mémoire ou sa véracité. Gatsby lui-même, accusé de n'être qu'un bootlegger, donne de sa vie des versions contradictoires.
Une fois ferrée, j'ai ressenti une grande intensité dramatique. Non que Fitzgerald en fasse des tonnes, oh non, mais rien qu'en décrivant physiquement ses personnages, en laissant entrevoir quelques gestes, en relatant quelques dialogues, tout est là, bien visible, on connaît ses personnages de l'intérieur - en tout cas ce que l'on veut bien nous en laisser connaître.
Et à la fin -quelle fin digne d'une tragédie grecque!- l'armure de Gatsby tombe, dérisoire.

Un incontournable, allez disons chef d’œuvre.

Les avis sur babelio 

Irai-je voir le film qui va sortir prochainement? (Avec Leonardo di Caprio) Au cours de mon enfance (lointaine) j'ai vu à la télévision un film dont la fin m'a marquée, la scène de la piscine (ceux qui connaissent comprendront) et depuis peu je réalise qu'il s'agissait d'une fort ancienne adaptation du roman (1949).

78 commentaires:


  1. L'avez vous lu en français également ? Pouvez-vous, alors, émettre quelques remarques sur les lacunes de la traduction et l'intérêt de lire en VO ?

    Belle journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Durant ma lecture, j'avais un exemplaire en français près de moi, pour m'aider ou vérifier le sens d'une expression (plus rapide que chercher dans le dictionnaire). Ma traduction n'a pas semblé si mauvaise, même si, bien sûr, certaines phrases peinent à être traduites avec rythme, allitérations, etc...
      Un court roman, donc c'est faisable de le lire en VO. Cependant j'ai eu quasiment plus de mal qu'avec Woolf, pas le même ensemble de vocabulaire, je ne sais pas.

      Supprimer
    2. Si je devais tenter de lire en VO, je préférerais lire sûrement Hemingway ou Fitzgerald qui ont une prose moins élaborée que V Woolf par exemple.
      Bonne journée !

      Supprimer
    3. Il faudrait que je tente Hemingway, tiens! (l'idéal si on n'a pas l'habitude de lire en VO, c'est Agatha Christie)

      Supprimer
  2. Tenté une fois, il y a très très très longtemps, pas accroché, depuis je n'ai plus osé m'y atteler. Là, j'attends le film pour voir si l'histoire de base me plaît...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut persévérer jusqu'à l'arrivée (tardive) de Gatsby dans le roman. J'ai dévoré la deuxième partie...
      J'espère que le film sera fidèle!!!

      Supprimer
  3. Je l'ai lu le week-end dernier et je suis justement en train de préparer un billet sur ce (très court, effectivement) roman. J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire pour les mêmes raisons, mais l'arrivée de Gatsby change tout, et j'ai lu la suite d'une traite.
    Par contre, tout m'a semblé si rapide, j'ai du mal à imaginer qu'on puisse en faire un film de 2h! Verdict le 15 mai.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait Flo m'avait tentée avec de roman il y a des semaines, et j'ai découvert récemment qu'il y a un nouveau film!
      Nous avons sensiblement les mêmes impressions de lecture.
      Pour le film, bah, à la limite revoir celui qui m'avait si impressionnée quand j'étais gamine... ^_^

      Supprimer
  4. J'ai très envie de voir le film. Je sens que Leo sera parfait dans ce rôle.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Léo après Robert... Mais je me demande si le noir et blanc du film de 1949 ne serait pas plus adapté? Après lecture, je reste sur un frisson...

      Supprimer
  5. Le film avec Redford m'avait déjà ennuyée, à vrai dire je me fiche totalement du sujet. Je ne me lancerais donc pas dans le roman, ni n'irai voir le film qui va sortir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh là! Verdict sévère. Reste à savoir si ces adaptations peuvent donner une bonne idée du roman.

      Supprimer
  6. Je trouve que Fitzgerald est difficile à lire en VO, du coup j'ai un peu renoncé et l'ai acheté en français...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu en VO, avec pas loin la VF (prudente, la fille)(et c'était utile, il y avait des expressions que j'ignorais)

      Supprimer
  7. Je plussoie ! C'est un chef-d'oeuvre, j'adore la plume de Fitzgerald (même si je suis bien incapable de le lire en VO). En revanche, je n'irai certainement pas voir la version de Baz Lurhmann, la bande-annonce ne me plaît pas du tout, encore une fois ça a l'air d'être un film boursouflé et grandiloquent. C'est bien dommage car je pense que Leonardo di Caprio peut être un digne successeur à la formidable performance de Robert Redford.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente de ma découverte de l'auteur! (et de mettre un nom sur l'origine du film N et B qui m'avait marquée...). Mais je pense en rester là avec les films et peut être même l'auteur, il n'est pas facile d'accès.

      Supprimer
  8. Voilà le type de chef d'oeuvre dans lequel je n'entre pas du tout, je l'ai lu 2 fois sans aucune émotion et sans vraiment beaucoup d'intérêt ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même le sort final de Gatsby et l'abandon de quasiment tous ne t'a pas fait frémir? Sic transit gloria mundi ...

      Supprimer
  9. Voilà un moment que je souhaite le relire (lu à l'adolescence...)
    Tu me donnes envie et le film aussi. Etant donné le réalisateur, je suis intriguée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas le premier à s'attaquer à ce roman, qu'en sera-t'il?
      Jamais osé lire ce roman avant, je m'en faisais toute une idée, en fait...Totale découverte!

      Supprimer
  10. Alors je vais suivre ton conseil...ne pas trop en savoir...oui en fait je l'ai déjà chez moi ^^ c'est l'avantage quand on est plusieurs sous le même toit ;) et puis je crois que le film va bientôt sortir... ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les "classiques", en première lecture, c'est bien d'avoir le regard neuf. Ensuite, on peut lire à leur sujet...
      Je crois que le film sort le 15 mai (et, coïncidence, j'avais déjà lu ce roman un peu avant)

      Supprimer
  11. Je garde un souvenir incroyable de ce roman, lu ado. J'ai adoré la narration, adoré le sentiment d'oppression, le sentiment d'assister, impuissante, à une tragédie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le sentiment d'oppression, qui serre de plus en plus, jusqu'à la fin... Même si on ne ressent que peu d'empathie pour ces personnages. Le roman ne donne pas de détails, ne délaye pas, c'est fort, et je me demande comment on adapte un tel roman.

      Supprimer
  12. Lu deux fois déjà, toujours avec autant de plaisir. Jamais deux sans trois, pourquoi pas? . "Tendre est la nuit" aussi est une belle lecture à faire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon, tu vas me convaincre! Comme Flo, tu m'as l'air fan de l'auteur.

      Supprimer
  13. J'avais adoré "Tendre est la nuit", j'attends de l'avoir un peu oublié pour lire celui-là, ton billet me rend d'autant plus impatiente. J'ai hâte (mais en français, mon niveau d'anglais n'est pas suffisant)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si Tendre est la nuit est aussi complexe, je vais attendre un peu. Complexe car sous l'apparente facilité c'est profond.
      En anglais finalement il m'a fallu vérifier quelques expressions pour être sûre.

      Supprimer
  14. Lu il y a longtemps, je me rappelle aussi de ce début un peu fastidieux et puis de cette fin !!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le début n'est guère prometteur, un peu lent, mais quand ça s'accélère, on ne lâche pas! Oui, la fin est absolument inoubliable... Les dominos se mettent en place...

      Supprimer
  15. J'ai raté la lecture commune ???
    Bon weekend !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, pas de lecture commune, c'est juste Flo qui en parlait il y a bien plusieurs mois, et après ça, moi je note de le lire, c'est tout. ^_^
      J'aime bien Coccinelle, tu sais, très printanier!

      Supprimer
    2. Merci Keisha !
      J'avais noté une lecture commune, il faudra que je retrouve avec qui !
      Bonne semaine.

      Supprimer
    3. Les informations sont si nombreuses, si on ne note pas, on ne sait plus... ^_^

      Supprimer
  16. C'est vraiment un incontournable. Et en VO, ça doit encore être meilleur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un incontournable que je lis tardivement (remarque, j'ai lu La princesse de Clèves il y a peu...). La VO n'est pas si facile, finalement, pourtant je suis aguerrie. ^_^

      Supprimer
  17. Merci pour ce billet. Avec le film qui va sortir (ou est déjà sorti ?), les librairies le ressortent à grand coups ;-) J'hésite entre celui-ci et "Tendre est la nuit" qui, paraît-il est formidable. Un conseil ? J'ai lu quelques nouvelles de Fitzgerald en VO et j'avais bien aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu il y a un bout de temps, avant même de savoir qu'il va y avoir un nouveau film, en mai. Coïncidence... Tant mieux si les libraires le ressortent, ça vaut le coup de le lire. Le film ensuite?
      Je ne peux rien te conseiller, c'est mon premier de Fitzgerald.

      Supprimer
  18. Je me souviens vaguement du film.
    Je n'arrive pas à me mettre à lire les classiques.
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai mis du temps à me décider à lire cet auteur qui me faisait un peu peur...
      Bon dimanche à toi aussi!

      Supprimer
  19. Je vais le relire bientôt en lecture commune alors j'espère l'aimer autant que la première fois car cela avait été un vrai coup de foudre pour moi. Je me suis offert pour l'occasion la nouvelle traduction (celle de Jaworski). Il y un phénomène étrange avec les traductions, c'est qu'elles semblent souvent vieillir plus vite que les oeuvres originales, d'où l'intérêt de retraduire. De toute façon je suis incapable de lire en VO, alors...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais voilà, Coccinelle me parlait de lecture commune, ce devait être celle-ci. Je n'étais pas au courant. Mais c'est une excellente idée, bien sûr.
      Je l'ai lu en VO avec une traduction (ancienne) à portée de la main... Sûr que ce n'est pas facile à traduire (et encore moins à adapter au cinéma)

      Supprimer
  20. Coup de foudre aussi pour moi, en VO aussi. C'est celui que j'ai préféré de FSF.
    Pour le film, la bande-annonce est très belle, mais ça fait très sponsorisé. Quand tu vois le site du film, c'est la même chose. Moët, Mac, Tiffany... La pub ne se cache vraiment plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jamais lu un autre de FSF... Quant au film, il est possible que je me contente de l'ancien, en noir et blanc (le noir et blanc va bien à cette histoire, j'ai l'impression...)

      Supprimer
    2. Le muet de 1926 ou le parlant de 1949 (cf IMDb) ?

      Supprimer
    3. Oh pardon, je pensais à celui de 1949. (Mais dis donc, 1926, c'est en même temps que la parution du roman! Déjà l'histoire attirait le cinéma)

      Supprimer
  21. je n'ose jamais parler de "classiques" tant de gens compétents ( ou pas tant que ça..) ( docteurs Es, analystes , critiques et j'en passe) ) ont décortiqué, analysé ces livres. En attendant je veux absolument ,oui et s'il le faut j'irai toute seule, aller voir le film !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, c'est pour Leonardo?
      Sinon, quant aux classiques, si j'en ai envie et s'ils m'ont plu, j'en parle à mon idée sans me casser la tête. Je suis bien incapable de faire des analyses super compliquées, de toute façon.

      Supprimer
  22. Lu quand j'étais ado, à relire donc...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois je me demande ce que je lisais quand j'étais ado... Je suis passée à côté de plein de lectures incontournables... Mieux vaut tard que jamais.

      Supprimer
  23. Gatsby forever.Evidemment Gasby.Une époque.J'aime tant ce livre,et Nick Carraway est si attachant.Le film avec Alan Ladd est honorable,le film avec Redford pas mal du tout et Leonardo DiCaprio a l'étoffe pour un nouveau Great Gatsby.Sans Gatsby et sa maison sur l'océan,ma propre vie aurait été moins riche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouh là, quel enthousiasme! Mais je comprends... Pas étonnant que tu aies vu tous les films (sauf celui de 1926?). Celui avec Alan Ladd m'a durablement impressionnée, je l'ai avoué.
      Le genre de roman qui mériterait une relecture...

      Supprimer
  24. Je ne suis pas trop "classiques" américains, je m'en rends compte, rarement eu des coups de coeur ou des souvenirs marquants de ce côté-là. Peut-être trop jeune à l'époque pour vraiment apprécier... ou peut-être vraiment pas ma tasse de thé.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Curieusement, je réalise aussi que dans la montagne de romans américains dont je me délecte il y a peu de classiques (Steinbeck est finalement plus récent). Mais ce Gatsby (court!) peut se découvrir, tu sais.

      Supprimer
    2. Ben moi y en a eu des classiques américains (objet d'études oblige) mais bon ça passe moyen. Question d'époque je pense. Les Etats-Unis au début du 20è siècle jusqu'aux années 50-60, bof bof. Et c'est surtout ça le créneau des classiques américains. Même en films, l'époque ne me passionne pas trop.
      C'est la différence avec les classiques européens, qui sont plus "classiques" dans le sens propre du terme.

      Supprimer
    3. Avec les études que j'ai faites, je suis passée à côté de plein de lectures, dis donc, d'où mon ravissement actuel! Et mes découvertes tardives, un peu neu neu la fille.
      Il faudrait que tu me donnes des noms d'auteurs américains "classiques", que je voie ça.

      Supprimer
  25. J'ai vu le film avec Redford, un très bon souvenir, mais je ne l'ai pas lu... en revanche je te conseille Tendre est la nuit si tu as aimé Gatsby.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus tard, pour un autre Fitzgerald; si c'est aussi fort que Gatsby, je dois me préparer...

      Supprimer
  26. Je me dois de lire ce chef d'oeuvre et en plus j'irais voir le film je suis fan de Léonardo Di Caprio
    Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lis le d'abord, puis va passer une soirée avec Leonardo, ça me paraît une bon programme. ^_^

      Supprimer
    2. Oki je vais essayé j'ai acheté hier la version du Livre de poche à 2.80 euros cool avec Léonardo en page de couverture ♥
      Même si les autres couvertures sont belles comme tout et surtout la tienne ;-)
      Bisous

      Supprimer
    3. Hein? 2,80 euros? Je vais craquer! C'est vraiment pousse au crime, ce prix là, et pour de la qualité (et Leonardo en plus ^_^)

      Supprimer
    4. Je l'ai même vu avec une autre couverture et au même prix. On ne peut pas faire autrement que de rajouter ce livre à sa PAL !

      Supprimer
    5. Regarde le mien :
      http://www.livredepoche.com/gatsby-le-magnifique-francis-scott-fitzgerald-9782253176725

      Supprimer
    6. On va frôler la Gatsbymania (et tant mieux si on lit le roman)

      Supprimer
    7. Je vois le tien... Mais le mien est en VO, j'aime bien le noir et blanc. Je n'ai pas regardé si la photo vient d'un film, tiens.

      Supprimer
  27. D'après la promo & la B.A. l'adaptation promet au moins d'être grandiose et de briller de mille feux, je crois qu'il me sera difficile de ne pas y aller, au moins pour me faire un avis!

    Je me lance tout juste dans la lecture, en V.O aussi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et puis l'occasion de voir Leonardo di Caprio, qui doit bien coller au personnage, je pense...
      Cependant lire le roman avant me paraît une bonne idée!

      Supprimer
  28. Contente que tu postes sur Fitzgerald, ca me fait toujours plaisir de lire les avis. Je suis d'accord avec toi sur les traductions, celle des heureux et des Damnés n'est pas très accessible ...

    Cependant, Fitzgerald vient d'être édité en début d'année par La pléiade, donc je suppose que les traductions ont été revues,celle de Gatsby notamment. (Je ne travaille pas dans l'édition, mais c'est un peu leur métier...)

    Je ne refuse jamais de voir une adaptation de Gatsby, j'en ai même vu une representation théatral Outre Atlantique bien sur ... See you soon

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était mon premier Fitzgerald, et j'appréhendais un peu. ^_^ D'où ma décision de l'attaquer en VO (avec béquilles) histoire de ne pas avoir à me poser de questions sur la traduction.

      Supprimer
  29. Un livre pour qui le terme chef d’œuvre a été inventé sans doute, de belles pages, un personnage principal qui me suit encore des années après la lecture et le film avec Redford...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est la fin du film de 1949 que je n'ai jamais oubliée, et je sens que je n'oublierai pas celle du roman... Tu vas peut être aller voir Di Caprio, alors?

      Supprimer
  30. C'est bien que la nouvelle version de baz lurhman suscite autant d'intérêt pour l'oeuvre de Fitzgerald. Jamais lu autant de billets sur Gatsby qu'au cours des 2 derniers mois !
    Si je me fie aux deux trailers, j'ai l'impression que le réalisateur a la même perception du roman que moi : sublime et tragique histoire d'un amour fou.
    On échangera nos impressions sur le film alors ?

    PS : tu me donnes envie d'une relecture mais en v.o. Cet été peut-être...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je dois vivre dans un coin paumé, la semaine dernière en librairie je n'ai rien vu, sinon, cette idée de lire Gatsby m'est venue il y a des semaines, grâce à Flo sur son blog. Bon, ensuite j'ai appris qu'il va y avoir un film...
      Film que je n'ai pas vraiment l'intention d'aller voir, d'ailleurs. Mais oui, tu peux relire le roman!

      Supprimer
  31. Je n'ai toujours pas lu ce classique (bien que j'ai pu me régaler avec la trop courte étrange histoire de Benjamin Button), mais avec l'adaptation qui me tente beaucoup, il va me falloir vite découvrir avant ce texte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'il vaut mieux lire le roman avant (en VO?) et ensuite le film, tant pis si on connaît la fin, après tout.

      Supprimer
  32. Oups... J'ai eu du mal avec ce roman... Pas enthousiaste dans la première partie et carrément lassée dans la deuxième. Je suis passée à côté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce destin finalement pathétique n'a pas touché ton petit coeur? ^_^

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !