mercredi 16 octobre 2013

MetaMaus

Maus
Art Spiegelman
Flammarion, 2004
Traduction Judith Ertel


Qui n'a pas encore lu l'incontournable Maus, où Art Spiegelman raconte la vie des ses parents dans la Pologne d'avant la seconde guerre mondiale, puis leurs tentatives d'échapper aux nazis, pour se retrouver à Auschwitz en 1944, et enfin leur sortie des camps? Dans le même temps il évoque ses propres relations tendues avec son père, ses entretiens avec lui en vue du livre (démarrés en 1972, repris vers 1977), sans rien cacher du caractère assez difficile dudit père.

Une BD à lire absolument, et à seconde lecture j'ai noté que Art Spiegelman n'appuie pas sur les sentiments, il ne sort pas les violons, l'histoire en Europe parle d'elle-même. En revanche ses relations avec son père ne sont pas de tout repos. Je n'en dis pas plus, craignant avoir été influencée dans mes impressions par le livre suivant:
Ce billet sera plutôt consacré à Metamaus, tout aussi incontournable.

Paru en 2012,donc suffisamment longtemps pour que l'auteur puisse avoir réfléchi sur le succès du livre et ses conséquences dans sa vie d'auteur. "MetaMaus est bâti autour d'une série de conversations enregistrées avec Hilary Chute (professeur assistante au département d'anglais de l’université de Chicago)". Beaucoup d'illustrations, de photos, pour un texte (lisible) écrit assez fin, de près de 300 pages... Et comme si ce n'était pas assez copieux, un DVD accompagne le livre, proposant les heures d'enregistrement avec le père d'Art Spiegelman, des milliers de dessins préliminaires, et autres documents ...

Revenons au livre, de lecture aisée tout de même. Et réellement passionnante.

Par exemple, Spielgelman se base sur les souvenirs de son père, bien conscient qu'ils sont fragmentaires et sujets à erreur (involontaire) . Doit-il tout vérifier ou corriger sans l'accord de son père? Il choisit de tout présenter comme vu par son père, mais il y a cet exemple fascinant de l'orchestre à Auschwitz. Vladek, le père, n'en a jamais vu, or (des photos sont là) cet orchestre a existé. Spiegelman explique comment il a résolu habilement le problème (orchestre masqué par des gens marchant en rangs).

"Le sujet de Maus, c'est la récupération de la mémoire et, en fin de compte, la création de mémoire. L'histoire de Maus n'est pas seulement l'histoire d'un fils ayant des problèmes avec son père, et ce n'est pas seulement l'histoire de ce qu'un père a dû endurer. C'est l'histoire d'un dessinateur de BD qui essaye de visualiser ce que son père a vécu. C'est l'histoire de choix qui se font, il s'agit de trouver ce qu'on peut dire, ce qu'on peut révéler, et ce qu'on peut révéler au-delà de ce qu'on est conscient de révéler. "

Pour la traduction en d'autres langues et la parution à l'étranger, signalons que seuls les exemplaires japonais ont un format différent, les autres gardent le même format, et la même couverture (la croix gammée sur la couverture contrevenait à une loi allemande, mais finalement le gouvernement allemand l'a autorisé). Pour Israël, il a dû redessiner un chapeau, pour éviter une poursuite pour diffamation (!).

Une partie de la fin est consacrée à l'examen de plusieurs planches, montrant quel travail Spiegelman a effectué et à quel point la BD est un art! L'on apprend comment l'auteur a résolu certains problèmes, et a inséré dans ses dessins une multitude de détails peu visibles . Pas étonnant qu'il y ait passé des années.

On peut aussi lire des interviews de l'épouse et des deux enfants de Spiegelman.

Bref, une vraie mine dont je n'ai donné que quelques aperçus des richesses.

Le "book trailer"

Des avis chez babelio

48 commentaires:

  1. Bon, je n'ai toujours pas lu Maus alors qu'il attend sagement sur ma pal depuis près de deux ans. Et dire qu'on me l'a offert en même temps que Metamaus (toujours pas lu non plus). Honteux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est presque une faute professionnelle! ^_^
      Un conseil : ne lis pas tout tout d'affilée...

      Supprimer
  2. Moi je ne l'ai pas lu .. il est toujours emprunté à la bibliothèque et je ne me décide pas à le réserver.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le Maus? Allez, décide-toi. Et attends un peu mais pas trop pour le Metamaus qui est aussi à lire!

      Supprimer
  3. J’ai lu Maus en son temps, et j’ai été sidéré ! Je comprends qu’on en parle comme une BD, moi-même j’en fais autant, mais je trouve cela très réducteur. Une BD, ce sont des dessins et éventuellement du texte, Maus c’est une voix qui résonne et secoue nos consciences. Extraordinaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très réducteur, oui. Si on lit MetaMaus on peut comprendre ce que la BD ajoute à un simple texte. Je ne saurais trop conseiller la lecture des deux.

      Supprimer
  4. Je ne connaissais pas MetaMaus. Ca doit forcément être passionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à lire absolument! Pour ce faire j'ai relu Maus car mes souvenirs restaient flous.

      Supprimer
  5. Un bon complément aux deux tomes de Maus, de toute évidence...
    Une bonne idée de cadeau de Noël, moi je dis ça comme ça ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas? MetaMaus est plus qu'un commentaire sur la BD Maus, c'est aussi d'extraordinaires réflexions sur moult sujets...

      Supprimer
  6. Je ne peux te lire. Il est sur ma PAL ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic! Prends ton temps, c'est du copieux... Et tu auras peut-être à relire Maus, tout comme je l'ai fait.

      Supprimer
  7. zut encore un que je dois noter, et je comprends aussi qu'il faut que j'arrête de me donner des barrières, je n'aime pas trop les BD du coup je pense que je ne vais pas vers des œuvres marqués BD , celui-là me tente vraiment
    merci
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maus est catalogué BD , d'accord, mais tant qu'à ne jamais lire de BD, autant commencer par celle-là. MetaMaus est un livre d'entretiens, mais abondamment illustré.

      Supprimer
  8. Lu et relu Maus mais je n'avais pas repéré Metamaus. Je dis comme Incoldblog....Noël Noël...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble qu'il est sorti en 2012 pour Angoulême? (à vérifier) Oui, Noël approche... ^_^

      Supprimer
  9. J'ai lu Maus, inévitable, pas encore Meta maus, mais je vais me faire bien sûr

    RépondreSupprimer
  10. merci, je connais Maus, un de mes incontournables du rayon BD, mais pas Meta maus... Je vais voir s'il est en bibli.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'espère! Et je suis contente d'avoir appris son existence à ceux qui l'ignoraient, car c'est incontournable.

      Supprimer
  11. Maus est une formidable BD!! je ne savais pas qu'il existait un "Meta"!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est récent, et mérite lecture aussi.

      Supprimer
  12. JIl faut absolument que je lise ce metamaus : maus est fabuleux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien voilà, autant faire le tour du sujet, tu verras, c'est très bien.

      Supprimer
  13. Maus c'est vraiment un incontournable non seulement des BD mais de la littérature en général, par contre Metamaus ne me tente pas vraiment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourtant pourtant... Une bonne surprise!

      Supprimer
  14. je connais Maus bien sûr mais pas ce monument, tu fais envie :-)

    RépondreSupprimer
  15. j'ai trouvé Maus dans ma superbe médiathèque et vous aviez raison c'est absolument extraordinaire, je prépare un billet mais ça me demande du temps car je n'arrive pas à bien dire ce que j'ai ressenti
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui je pense que c'est difficile d'en parler ! Spiegelman a mis des années avant d'en parler lui-même dans MetaMaus justement...

      Supprimer
  16. QUI? Moi, je ne l'ai pas encore lu! Et je suis sûre (ou presque) que je ne le trouverai pas dans ma bibli!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Zut alors... Vérifie quand même, c'est vraiment un incontournable d'une bibliothèque...

      Supprimer
  17. Et bien non je ne connais pas Maus... Heureusement qu'il existe les blogs pour combler les lacunes... Merci Keisha !

    RépondreSupprimer
  18. Maus lu mais ça remonte, un incontournable c'est sûr. Il faudrait que je le relise d'ailleurs. Peut-être juste avant de m'attabler à Metamaus... un jour..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà quel fut mon parcours. C'est dense, c'est costaud, et ça demande un poil de temps, forcément... ^_^

      Supprimer
  19. Maus est un incontournable et une véritable claque. Je ne connais pas Metamaus mais ça ne peut qu'être une mine d'infos en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement, avec des réflexions à la fois sur la vie de l'auteur (et sa famille) et sur la BD en général, cela va au-delà du thème de Maus.

      Supprimer
  20. J'ai lu (et j'admire...) la BD, le "Metamaus" doit être passionnant, je n'en avais pas entendu parler... bon we !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est plus récent, mais bien placé à la bibli (^_^) et je te recommande!

      Supprimer
  21. j ai finalement écrit sur Maus et évidemment mis un lien vers ton blog à qui je dois cette découverte
    Luocine

    RépondreSupprimer
  22. Réponses
    1. MetaMaus, oui, sans doute, j'ai dû découper ma lecture. Mais Maus, aucun problème.

      Supprimer
  23. MetaMaus, je ne l'ai pas lu. Mais cela ne saurait tarder, donc, puisque vous attirez mon attention sur ce livre. Merci. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux sont à lire, à mon avis, mais MetaMaus par petits morceaux.
      Bonne journée!

      Supprimer
  24. Je les lis très très prochainement, je t'en dirai des nouvelles ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic! Prévois des temps de décompression, c'est dense!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !