lundi 13 janvier 2014

Une bibliothèque idéale

Une bibliothèque idéale
Hermann Hesse
Rivages Poche, 2012
Traduction et préface : Nicolas Waquet
Photo Martin Hesse


Ce court recueil comprend des textes de Hermann Hesse écrits entre 1903 et 1945 et ne parle pas de littérature récente. "Ce n'est pas, bien sûr, pour nous fermer à l'univers littéraire contemporain - il doit avoir sa place dans nos pensées et notre bibliothèque - non, c'est parce qu'il dépasse le cadre de notre sujet. Ce n'est pas à notre époque de juger de ce qui passera à la postérité."

Ceci posé, Hermann Hesse s'attaque au contenu d'un petite bibliothèque idéale, parcourant les siècles et les continents, retenant des classiques bien sûr. "Les œuvres les plus anciennes sont celles qui vieillissent le moins.(...) Il est probable que nous estimerons toute notre vie ce qui a traversé les siècles, ce qui n'est pas encore tombé dans l'oubli ou ce qui n'a pas encore disparu."

Bien, d'accord, mais cette bibliothèque idéale ne risque-t-elle pas de demeurer un peu froide, impersonnelle?  Devant ce risque, Hermann Hesse fait part de son parcours de lecteur, de sa découverte des écrits indiens, puis surtout chinois. Des parties de bibliothèque doivent révéler l'amour et la passion de son propriétaire, et gonfler face à d'autres laissées à leur minimum.
Le lecteur "doit emprunter le chemin de l'amour, non celui du devoir." Qu"'il préfère les vers, l'histoire, la philosophie, peu importe; "les voies sont innombrables."

Avec le temps chacun pourra se faire sa propre bibliothèque remplie d’œuvres enrichissantes (la qualité plus que la quantité), suivant ses goûts et sa personnalité. A la lecture de ces essais, l'on ressent l'envie de faire un sérieux tri dans les livres possédés, combien méritent de rester?
Ah ces lecteurs parvenant "même à avaler un volume par jour", cherchant à juste satisfaire une envie de lecture! Mais je me moque, alors que Hesse est vraiment sympathique et enthousiaste dans ses écrits. J'avoue qu'il m'a forcée à réfléchir encore plus sur mes choix de lecture.

"Les livres n'ont de valeur que s'ils mènent à la vie, que s'ils sont utiles, au service de l'existence. Si elle n'éveille pas chez le lecteur une étincelle d'énergie, un soupçon de rajeunissement, un souffle de fraîcheur, toute heure passée à lire est une heure perdue."

Laissant les lecteurs (qui ont droit à leur classement par catégories, pouvant évoluer au cours du temps d'ailleurs selon chaque individu) , Hesse s'intéresse aussi aux écrivains, et pour terminer je recommande l'essai intitulé "Le jeune poète, lettre à maints destinataires", où Hesse sait répondre avec humour et délicatesse à un jeune auteur lui ayant fait parvenir quelques poèmes de son cru. "Tant que vous aurez le sentiment que vos essais vous font du bien, qu'ils vous aident à être plus lucides sur le monde et sur vous-même, qu'ils vous permettent d'accroître votre vigueur et d'aiguiser votre conscience, persistez! Poète ou non, vous deviendrez un homme utile, vif et clairvoyant."

Passionné et passionnant, voilà un petit livre qui mènera vers de grands livres, espérons-le.
Bien évidemment : à découvrir!

En parlent : Mina, (et Mina),

58 commentaires:

  1. Un réflexion qui me paraît riche et passionnante surtout pour nous les blogueuses qui aimons tant la lecture. Mais peut-on vraiment ne lire que les" livres utiles, au service de l'existence"? On ne pourrait lire que des classiques déjà éprouvés par le temps dans ces conditions? Et puis la lecture pour l'évasion ne serait plus permise. Moi j'aime tous les degrés du plaisir que procure la lecture, du plus élevé au plus léger (sauf la bêtise)! N'empêche que ce livre a l'air passionnant et que je le lirais volontiers.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, je suis comme toi, j'ai aussi envie d'évasion de temps en temps... Dans les livres plus légers, si on les sélectionne quand même un peu, il y a matière à faire marcher ses neurones. Et puis, si on ne peut plus s'amuser... C'est aussi la remarque que je me faisais en lisant certains passages. Ce cher Hermann est un homme de son temps, parfois un peu sexiste aussi...
      Il n'empêche que suivre certains de ses conseils me serait souvent bénéfique. Même si je trie déjà pas mal!

      Supprimer
    2. Oui, c'est un pur intello! et l'on peut suivre son conseil tout en admettant différents degrés de lecture (et comme tu dis, en triant!)

      Supprimer
    3. Bonne conclusion! Un intello, mais qui sait garder un enthousiasme rafraîchissant.

      Supprimer
  2. Je suis d'accord avec le commentaire de ClaudiaLucia, sauf que je ne veux plus lire ce genre de bouquins qui ne fait encore noter des titres. Je ne lirai déjà pas tout ce qui est noté à ce jour ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir donc ma réponse à claudialucia... Ce livre est court et le style de Hesse vraiment agréable (à mon étonnement!). Je n'ai pas noté grand titre, car il y a beaucoup d'allemands pas récents, inconnus de mes services et sans doute introuvables. A nous de prendre nos auteurs français. Cependant, je verrais bien ce que donnent ces auteurs chinois de l'ancien temps...

      Supprimer
  3. Un bouquin évidemment atypique, presque anecdotique, dans l’œuvre de cet immense écrivain dont je me suis régalé durant mon adolescence : Le Loup des steppes, Narcisse et Goldmund, Le Jeu des perles de verre…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon Hesse était déjà noté comme "à lire". Je me souviens juste de narcisse et Goldmund, lu au cours d'un jeunesse déjà bien lointaine.^_^

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Plus facile à lire qu'on ne croirait! Mais il existe des passages à faire sauter un peu au plafond! ^_^

      Supprimer
  5. il ut un temps, j'étais complètement fan de Hesse avec une grosse préférence pour Siddhartha. Je ne crois pas avoir lu celui-là. A faire alors!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me reste justement à lire ses romans les plus connus...

      Supprimer
  6. Je ne pense avoir noté beaucoup de titres non plus (peu d'affinités avec Hesse du point de vue littéraire) et avais préféré ses réflexions sur la lecture, la littérature et l'écriture (peut-être un peu datées ou pas toujours faciles à appliquer, mais tout de même intéressantes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plein d'auteurs allemands pas vraiment connus chez moi... des réflexions intéressantes, surtout grâce à l'enthousiasme certain de Hesse. Mais, oui un peu daté parfois, et puis, je ne me vois pas lire que du "costaud"...

      Supprimer
  7. Des passages à faire sauter au plafond? Carrément? En bonne sceptique, je me méfie de ce qu'on prétend "idéal", que ce soit des bibliothèques, des hommes (pour faire écho à des billets récents) ou des situations. Mais la réflexion sur ce thème m'intéresse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certaines "femmes au foyer" ou des lecteurs ne recherchant que l'évasion en prennent pour leur grade. Amusant et daté, on va dire.
      Hesse a été le premier à parler de "bibliothèque idéale" pour ensuite conseiller de l'agrémenter selon ses propres goûts et coups de cœur.

      Supprimer
  8. Vous m'en aviez touché un mot et je l'ai cherché en vain dans la bibliothèque de quartier. Peut-être aurais-je plus de chance à la bibliothèque provinciale.

    J'aime ses conseils pour éviter les heures de lecture perdues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit vraiment sans problème, et j'ai aimé son enthousiasme. A le suivre, on sélectionne un peu ses lectures (même si, quand même, un peu de détente permet de reposer les neurones...)

      Supprimer
  9. Voilà un auteur chez qui j'aime tout : les nouvelles (alors que je n'aime pas ce genre) ses romans et ses essais
    j'ai ce livre dans son édition d'origine chez Corti "la bibliothèque universelle" et il m'est précieux, je l'ai refeuilleté juste avant les fêtes et j'ai encore trouvé le moyen de cocher un livre oublié
    j'ai son ton qui n'est jamais dithyrambique mais toujours plein de passion et d'admiration
    il y a aussi "magie du livre" et "musique" qui sont excellents

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, voilà! Je l'avais déjà dans ma LAL pour ses grands romans, mais je constate à te lire que tout est bon (soupirs...). J'aime cette édition de poche avec la photo si parlante, tu m'apprends qu'à l'origine c'était sorti chez Corti (et hop, découper les feuillets)
      J'ai aimé son ton aussi, pas pontifiant, mais amical, plein d'enthousiasme.

      Supprimer
    2. pas besoin de coupe papier c'était une édition "normale"
      tu m'as donné envie de relire certains de ses romans

      Supprimer
    3. Mais oui, Corti en propose des "normaux" aussi...
      J'avais déjà noté qu'il fallait que je lise ses romans (et Narcisse et Goldmund, c'est fort lointain)

      Supprimer
  10. Période de révisions pour les examens ? Manguel, Hesse, qui sera le suivant ? Je viens de ranger un peu mon bureau pour faire de la place et horreur, aà vue de nez il y a 8 ans de lecture en m'isolant du monde

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sélectionne, mon grand. Récemment j'ai fait du vide dans mes étagères : ce qui ne sera jamais lu car trop daté, ce qui ne sera jamais relu, etc...
      Non, pas d'examens en vue, peut être l'âge... ^_^

      Supprimer
  11. De la belle lecture, j'ai adoré cet ouvrage ( vive la non-fiction :)), le rapport aux livres de Hesse. De toute façon Hesse ( tout comme Dominique ^^ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas, la non fiction! Ceux là se jettent sur moi, impossible de les éviter...
      Tu confirmes pour Hesse... Déjà dans ma LAL, mais il se rapproche du haut, là...

      Supprimer
  12. Un texte qui m'a tout l'air drôlement stimulant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stimulant, oui, car on sent que l'auteur s'investit pas mal!

      Supprimer
  13. Il en amis du temps à écrire ce livre..... Quelle persévérance.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit d'un recueil de divers textes parus au fil des ans. Assez homogène, finalement. Mais sans redondances.

      Supprimer
  14. Mon comm de un kilomètre et demi vient de disparaître, ho non c'est trop injuste ! Tu regarderas (si celui-ci arrive) dans tes Indésirables ? Je suis verte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouin! J'adore les commentaires de 1 km de long, il m'arrive d'en laisser, ou alors ce sont mes réponses ici, et parfois ça disparaît, je comprends ce que tu ressens! Rien dans les indésirables, j'ai vérifié. Tu n'es pas la première à constater un bug blogspot, figure toi que j'ai déjà été obligée de retaper une réponse ici. Par prudence, je vais copier ma réponse, histoire de ne pas la perdre.

      Supprimer
  15. Intéressant ce rapport aux livres. Et forcément passionnant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tiens! Et contrairement à ce que je craignais, ça se lit très bien!

      Supprimer
  16. Toujours intéressant de découvrir les rapports d'un lecteur aux livres. Lectures utiles ou lectures futiles, je revendique les deux, il y a des livres de toute une vie, des livres d'une tranche de vie et des livres de l'instant, ceux dont on avait besoin à ce moment là et qui nous font du bien et je les revendique tous.
    La bibliothèque idéale, quand je vois les piles que j'ai préparées pour les différents challenges qui partent en vrac parce que je n'arrête pas de les manipuler (il serait temps que j'y mette de l'ordre), je me dis que c'est, pour commencer, une bibliothèque rangée (rire)
    Je note ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme disait mon oncle en constatant que c'était le bazar incroyable dans sa cuisine (et un peu ailleurs), si c'est trop rangé, il n'y a pas de vie! Donc les étagères un peu débordantes, il n'y a pas de mal!
      Courage pour tes challenges (je viens juste de me rendre compte que je peux faire entrer un ou deux titres dans un challenge, sans même l'avoir vu avant!)
      Sinon, je suis totalement d'accord avec tes premières phrases : des livres pour chaque moment. Mais quand je sens qu'un livre n'a rien à faire dans mes mains (et ne m'amuse même pas), je l'abandonne.

      Supprimer
  17. Je suis d'accord aussi, si vraiment le feeling n'est pas là, aucune raison de se forcer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parmi les livres qui vous apportent vraiment quelque chose, on doit pouvoir trouver ce qui vous plait, sans se forcer à aller vers ce qui tombe des mains... De toute façon, on ne lira pas tout.

      Supprimer
  18. Ça a l'air de valoir le détour oui. J'aime beaucoup l'extrait "les livres n'ont de valeur que si..". J'ai un souvenir de très mauvais expérience avec cet auteur cela dit, la lecture de Narcisse et Goldmund (qui remonte un peu) qui m'a ennuyée à mourir, mais Une bibliothèque idéale a l'air autrement plus attrayant. A voir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mon souvenir de Narcisse et Goldmund est très lointain (genre avant 30 ans, donc, hum...). Avec ces essais, Hesse se révèle très agréable à lire!

      Supprimer
  19. Avec Manguel, voilà deux auteurs qui ont une réflexion sur la lecture et le livre des plus belles et des plus riches ! Il y a l'amour et le respect, même un peu de dérision sur le sujet, sans jamais le snobisme qu'on pourrait craindre ! On m'a offert ce petit recueil à mon anniv', c'est un livre que je garde près de moi :) je crois que la notion d'utile à l'existence peut s'interpréter largement, et ne désigne pas forcément des lives arides, au contraire, on eut y mettre justement tout ceux qui allument cette étincelle dans l’œil du lecteur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On m'a fait remarquer qu'après Manguel je parle de Hesse, je ne l'ai pas fait exprès, ce sont des rencontres dans l'air, dans la vie de lectrice, c'est tout. Les deux sont différents, les livres proposés par Manguel sont d'un autre domaine géographique je crois, mais les deux sont des enthousiastes érudits, c'est sûr.
      Si on a à la fois une lecture qui apporte ET qui n'est pas aride comme tu dis, quel bonheur! Ce genre de livre existe, c'est heureux.

      Supprimer
  20. Herman Hesse c'est déjà à lui seul une référence ! Mais là ce recueil de textes me parait passionnant. Merci Keisha.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce recueil me redonne envie de lire l'auteur...

      Supprimer
  21. Je repassais voir si mon comm était réapparu mais ouiiiin !!!! Même pas dans les spams ??? C'est honteux de faire ça ! Je disais à peu près la même chose que Claudia, sauf que moi je le trouve un peu dur quand même dans ses critères de sélection et sa réflexion... Je disais aussi que la bibliothèque idéale était un reflet de notre vie, un reflet important, même pour les livres non lus et que les mettre à la cave sous prétexte qu'ils sont datés, c'est les assassiner direct ! J'ai lu des nouvelles de Steinbeck récemment, un vieux livre oublié, si je l'avais remisé au grenier, il n'aurait pas eu sa chance car même daté ce livre m'a "apporté" quelque chose ! Bon voilà, en gros... bouh ! Ha si, je disais aussi que la bibliothèque idéale était celle qui s'autorangeait par ordre alphabétique et genres...mais là je rêve je crois ? ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas non... J'ignore ce qui se passe... Merci de ta persévérance!
      On peut dire aussi que les livres qui vous apportent peuvent changer au cours de la vie, mais je pense qu'on sent bien si un livre est valable ou pas, s'il va retentir en nous ou pas.
      Steinbeck? Oh mais je l'aime, celui-là!!!!!! Quand j'en lis un, je me dis "quel auteur!" Il fait surgir en moi des sentiments forts, des pensées qu élèvent, justement.
      Hum, celle qui se range, tu rêves, là...

      Supprimer
  22. Je le note (rien que pour le titre d'ailleurs), j'adore la phrase que tu mets en conclusion...

    RépondreSupprimer
  23. Il est dans ma liste depuis des plombs - merci pour la piqûre de rappel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre avait l'air fort connu! Je ne l'ai remarqué que parce qu'il était sur le présentoir de la bibli (aussitôt emprunté, forcément!)

      Supprimer
  24. Un sujet qui m'intéresse beaucoup, merci pour ce beau billet, c'est noté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un petit poche qui fait le maximum! ^_^

      Supprimer
  25. Hum, voilà qui devrait m'encourager à faire un maxi tri palesque !!!! Les livres que je n'ai pas lus de suite, je sais très bien que pour la majorité d'entre eux, le temps est passé...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment je me contente de laisser tomber les livres auxquels je n'accroche pas trop trop... J'ai aussi fait un peu de vide sur les étagères (pour le grand bonheur de la bibli -oh des SP récents, pas du mauvais du tout-mais quand on sait qu'on ne relira pas...)

      Supprimer
  26. Oui forcément Hermann Hesse. J'ai à lire Le jeu des perles de verre, mais je ne sais pourquoi ce livre m'impressionne. Peur d'être larguée peut-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là je te rassure : c'est très aisé à lire (bon, je saute les auteurs allemands cités et inconnus de moi, c'est tout!)(de toute façon ils doivent être introuvables en France)

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !