vendredi 7 mars 2014

Mailman

Mailman
J. Robert Lennon
Monsieur Toussaint Louverture, 2014
Paru en 2001 sous le même titre
Traduit par Marie Chabin


Quoi! Il existerait un autre John Lennon? Celui ci est américain, né en 1970 (je soupçonne ses parents d'être un peu blagueurs). En tout cas, mis à part la musique -aussi- , il écrit. Et ça décape!

Mailman - Albert Lippincott- est facteur dans une petite ville américaine, quasi obsessionnel dans sa recherche de l'efficacité. Après un mariage raté, il vit seul, enfin, avec des chats. Signe particulier (parmi une multitude de signes particuliers, disons) : il lit certains courriers et les distribue donc parfois en retard : est-il alors responsable du suicide d'un jeune homme?

Mais après tout, ce roman est du genre qui ne se raconte pas. Plongez dans la tête un brin cabossée de Mailman, histoire de prendre un bain de causticité cinglée, qui n'épargne pas le mode de vie américain. Mailman et ses amours, Mailman et les chats (j'adore ces passages!), Mailman à la bibliothèque, Mailman et sa famille (et quelle famille!), bref,  j'en passe (et Mailman au Kazakhstan, tiens, si, si!), il y a de quoi ouvrir grand les yeux et s'amuser aussi, un brin inquiet tout de même. Quant à la dernière partie dans le royaume doré des américains âgés (en Floride), c'est quelque chose!

Lennon sait parfaitement rendre Mailman à la fois pathétique, ridicule, sympathique, antipathique, fin observateur de la société. L'humour un brin désespéré affleure partout.

Copieux et jubilatoire.

[Mailman lit un article de journal, intitulé "La bibliothèque cambriolée]
En pleine journée, hier, quelqu'un a arraché le coffre où est stocké l'argent des pénalités de retard. Bien fait pour eux. Jamais il n'a fréquenté de bibliothèque avec une politique de retour aussi tatillonne, ils vous interdisent  d'emprunter le moindre livre jusqu'à ce que vous ayez réglé toutes vos pénalités, même si vous n'avez jamais eu de problème auparavant, même si vous ne devez que cinquante cents. Et le jour où vous vous pointez au bureau d'accueil pour régler enfin votre dû, il n'y a personne pour s'occuper de vous et vous êtes obligé de poireauter, ou bien la personne derrière le comptoir vous balance: 'Je ne peux pas m'en occuper maintenant, l'ordinateur est en panne' ou bien 'Je vais vous demander de revenir demain, nous avons déjà comptabilisé les amendes de la journée et il nous est impossible d'en encaisser d'autres.' Sans doute est-ce ce qui s'est passé, quelqu'un a dû venir régler son amende, il n'y avait personne au comptoir et quand il en a eu marre d'attendre, il s'est dirigé vers le coffre pour y glisser l'argent et a pensé soudain: Non, je vais l'embarquer, ce coffre, je le mérite autant qu'un autre. Eh bien, chapeau bas, mec!
J'aime bien la couverture VO

Lecture commune avec Jérôme.
Merci à l'éditeur et Elisabeth K. qui a parfaitement deviné que j'allais aimer!

50 commentaires:

  1. "Un bain de causticité cinglée", pourquoi pas s'il croise ma route.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré l'ambiance de ce roman! Un poil cintrée (comme dirait Jérôme) mais point trop pour les récalcitrants...

      Supprimer
  2. il a rejoint ma PAL hier ! Yesss!
    Toi et Jérome êtes sur la même longueur d'ondes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu vas adorer autant que moi! Je l'ai dévoré (j'en veux encore!)

      Supprimer
  3. Je n'ai pas aimé la toute fin du roman mais pour le reste, c'est régal. Il y a quelques scènes d'anthologie que je ne suis pas près d'oublier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La fin, oui, bizarrement pas en phase avec le reste, mais après tout, ça pouvait se terminer comment, finalement?

      Supprimer
  4. Pourquoi pas, si ma bibliothèque ne craint pas de l'acheter après l'extrait que tu cites ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ta bibliothèque se doit de l'acquérir! ^_^

      Supprimer
  5. Il me fait envie, celui-là, j'attends qu'il arrive à ma bouquinerie du coup (je viens d'y trouver "Et quelque fois 'ai comme une grande idée" ^_^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut absolument lire Et quelquefois j'ai comme une grande idée.
      D'ici là, tu auras peut être ce Mailman (a -hum)

      Supprimer
  6. J'ai tendance à faire confiance à Monsieur Toussaint Louverture qui a une politique éditoriale de qualité. Je suis contente de voir que celui-ci ne déroge pas à la règle ! Mais où vais-je trouver le temps de le lire ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah le temps, oui... Mais il se lit bien, tu sais. Le soir?
      Sinon, je suis d'accord avec toi, pour l'éditeur. Sans lui, on raterait des lectures hors du commun!

      Supprimer
  7. Celui-là, je sens qu'il est pour moi ... De la causticité, des chats, un truc un poil cinglé, ça me cause, et la couverture en VO est géniale ! Noté en attendant la sortie en poche ... ce qui va me laisser le temps de lire entre temps ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En poche sûrement, en attendant, bonnes lectures!
      Ou alors tu le trouves en bibli? N'hésite pas.

      Supprimer
    2. Les bibliothèques, je ne peux pas ... Il faut RENDRE les livres ... Ce pourquoi, j'ai des carnets plein de titres et toujours trois trains de tard sur les nouveautés ! Tant pis !

      Supprimer
    3. Où est le problème? Parce que tu veux les garder? Parce que tu ne peux pas prolonger l'emprunt?
      Pas grave, guette la sortie poche!

      Supprimer
  8. ça a une tête de BD mais est ce bien une BD ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons, c'est un roman! Et à découvrir, en plus (mais je n'ai rien contre les BD)

      Supprimer
  9. Tentant, pour sûr... Avec un peu de chance, il fera partie du prochain Masse Critique ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je souhaite que tu mette au plus vite la main sur ce roman, je sens que tu aimeras! (il n'y a pas de biblis à Paris? ^_^)

      Supprimer
    2. Ah non, pas de bibli pour moi... Je n'y arrive pas

      Supprimer
    3. Bon, alors, Masse critique?

      Supprimer
  10. Ce mailman est fait pour moi, c'est certain. Mais bon, j'ai déjà une gros Monsieur Toussaint Louverture dans ma PAL, soyons raisonnable, enfin essayons...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, ne résiste pas (dit celle qui vient d'emprunter Karoo à la bibliothèque... ^_^)

      Supprimer
  11. pas toujours facile de parler des livres qu'on ne peut raconter...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plein de détails, citer un passage reviendrait à citer des pages, mais crois-moi, c'est tout bon!

      Supprimer
  12. J'ai lu ton billet d'abord, puis celui de Jérôme (merci les News qui arrivent le soir ^-^ ) et c'est vraiment chouette d'avoir deux points de vue, même si vous vous rejoignez ! Vous êtes tous les deux d'accord pour dire que c'est "cintré-cinglé" !!!^^ Moi je n'ai pas de bibli, mais je pense que je pourrais attendre la sortie Poche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il sera en poche!!!
      Jérôme et moi sommes d'accord, c'est à lire; il donne des détails que je ne donne pas (paresseuse...), mais son billet est parfait, il n'en dit pas trop!

      Supprimer
  13. Je l'ai dans ma PAL ebook VO. J'allais le faire en LC avec Jérôme et toi mais le temps, le temps, comme je disais sur FB...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement, c'est complètement le genre de lecture qui te plaira...^_^

      Supprimer
  14. J'aime l'extrait que tu cites mais sur plus de 600 pages ? A voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as un autre extrait sur les chats (babelio)
      http://www.babelio.com/livres/Lennon-Mailman/562566#citations

      Supprimer
  15. Des chats et des bibliothèques, alors évidemment si tu nous prends par les sentiments...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il n'y a pas que cela, mais bon, on ne se refait pas... ^_^

      Supprimer
  16. Ca m'a l'air bien sympathique, ça !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus que sympathique, tu sais! C'est à lire!

      Supprimer
  17. j'en ris déjà ! l'originalité me plaît !

    RépondreSupprimer
  18. à force de lire des billets aussi élogieux, je vais finir par craquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, attends le poche, tranquillement. Mais ne rate pas cette lecture!

      Supprimer
  19. Jérôme a pensé à moi et m'a envoyé les épreuves non corrigées, punaise que je me réjouis surtout après un billet comme le tien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces épreuves ne comportent que vraiment peu d'erreurs, tu verras. J'ai aussi reçu le bouquin en version normale, mais je l'ai donné à ma bibli (celle qui accepte d'acheter plein de bouquins et BD dont j'ai envie, je lui dois bien ça, donc)
      J'espère que tu apprécieras ta lecture autant que moi!!!

      Supprimer
  20. Copieux... Ça oui ! Jubilatoire ? Je n'en doute pas ! J'espère le lire un jour mais j'avoue que j'ai du mal à me lancer dans de tels pavés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, ce pavé m'a paru moins long que le roman démarré hier soir, et qui heureusement n'a que 200 pages... L'écriture coule mal. Alors, tu vois...

      Supprimer
  21. Même s'il est quelque peu indélicat, j'ai bien envie de rencontrer ce facteur et d'en savoir un peu plus sur ces aventures :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croyais au début que le roman se focaliserait sur ces indélicatesses, mais non, on part sur plein d’autres réjouissantes aventures...

      Supprimer
  22. sur ma pal, j'aime bien cette couv' aussi :-)
    Tu as relooké ton blog! un petit air de printemps hollandais? :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne lecture alors! Hélas on a peu vu ce roman sur les blogs, ils ont peur ou quoi? ^_^
      Je voulais des fleurs, pour aller vite (mon jardin est tout aussi fleuri, si je prends le bon angle...)

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !