mercredi 14 mai 2014

Les derniers jours

Les derniers jours
Jean Clair
Gallimard, 2013



Une quasi lecture en aveugle : auteur inconnu (il est indiqué "de l'Académie française", ce qui n'a rien éclairci), titre encore plus inconnu, pas de bandeau laissé par la médiathèque, une quatrième de couverture proposant quatre passages. J'ai poussé l'amusement jusqu'à m'interdire de fouiner sur internet avant d'en avoir terminé.

Au travers de ces courts textes, l'on découvre des grands parents paysans (chez moi aussi on disait "ne te décache pas..."), la montée des parents en banlieue parisienne, les études parmi des condisciples de milieux bien moins modestes, un poste de professeur à Harvard (ouah quand même)(mais, le jour où il découvrit qu'il rêvait en anglais, "je décidai de quitter les Etats-Unis") et moult considérations sur l'art, Venise, l'Europe, les camps nazis, fort originales et pas forcément dans l'air du temps.Un peu passéiste et pessimiste, fort érudit, belle et agréable écriture, l'impression d'aérer ou secouer ses neurones au détour d'une page devant une réflexion. Ainsi que des pages superbes sur la lecture, la vie paysanne, l'ambiance à Pantin il y a un demi-siècle. Bref, je recommande.

Quelques bribes:
Un démarrage qui a mis à mal mon stock de marque pages (ensuite ça s'est un peu calmé) car on parlait de lecture, relecture, écriture. "Lire avait été une aventure, relire est une retraite."  "Le seul voyage qui vaille n'est pas d'aller vers d'autres paysages, mais de considérer les anciens avec de nouveaux yeux.""On relit pour vérifier que ce que l'on a lu autrefois était toujours là. Mais on écrit pour vérifier que ce que l'on a vécu jadis a bien été vécu. L'angoisse est tout autre." "Nul temps n'est plus compté que celui employé à lire, et nul temps n'est, dans le même temps, aussi libéré du temps que le temps de la lecture."

Et ça aussi:
"On savoure un plaisir secret à commencer la lecture d'un livre qu'on a tiré de sa bibliothèque pour la prolonger dans un autre exemplaire, par hasard découvert chez un ami dont la maison duquel passagèrement on loge. Le don d'ubiquité est le propre des livres.
C'est le même texte, c'est la même impression et c'est la même année d'édition, mais la lecture en sera différente. (...) Il existe à travers le monde une fraternité secrète des gens qui possèdent, dans leur bibliothèque, les livres que vous avez chez vous."

"La lecture n'est jamais plane ni linéaire. Un livre est d'abord un "volume", qu'on saisit dans son épaisseur. On creuse dans sa masse, on fouille, on sonde, on attrape un éclat, on dégage une pépite. Rien de cette lecture superficielle du déroulement électronique, qui clignote ou s'efface aussi vite. Sa pesanteur dans la paume renseigne immédiatement sur le moment où l'on est arrivé, vers le milieu ou vers la fin. La lecture ne se perd pas sur une surface homogène, mais se renforce par mille sensations, une infinité de détails inconsciemment enregistrés par le cerveau, et ce poids dans la main atteste la gravité, ou la lourdeur, des idées que l'esprit y découvre." (OK, l'auteur n'est pas pour les liseuses...)

"La pyramide en verre transparent qui sert d'entrée au Louvre est le signe le plus éclatant de cette dérision moderne: jadis destinée à conserver les Pharaons morts dans l'obscurité et la sécurité de la terre, elle ouvre à la lumière aveuglante du jour des œuvres destinée jadis à défier la mort, aujourd'hui réduites aux produits interchangeables des comptoirs commerciaux du monde civilisé."

"Pourquoi la monnaie européenne , l'euro, (...), ne porte-t-elle pas sur ses faces les portraits de grands Européens?" (tiens oui, je n'avais même pas remarqué)

Plein de passages sur les campagnes et les haies, la religion et l'art, mais je ne peux tout citer. Un peu "fourre-tout", oui, mais chacun y trouvera de quoi réfléchir.

Un avis en demi-teinte (merci christw de l'avoir signalé)

38 commentaires:

  1. Il m'intéresse beaucoup cet auteur que je ne connais pas. Au vu de ce que vous en écrivez, je crois qu'il peut me convenir, avec son éclectisme, ses conceptions de la lecture et du livre.
    Je trouve néanmoins cette critique pas trop élogieuse : http://www.actualitte.com/critiques/les-derniers-jours-l-autobiographie-intellectuelle-de-jean-clair-2244.htm

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour le lien, je l'ai ajouté à mon billet. Son auteur met le doigt sur des opinions que je qualifie de "pas dans l'air du temps" et que l'on rencontre au détour d'une phrase. Le livre est découpé en parties plus ou moins homogènes et reliées par un ou deux thèmes, mais ça peut surprendre parfois, c'est sûr.
      A découvrir, pour voir!

      Supprimer
  2. Je trouve la critique signalée par Christw intéressante, elle complète bien ton billet. Le genre de "fourre-tout" comme il dit, à lire pour certains passages (et l'écriture sans doute), ce qui ne veut pas dire que l'on adhère à tout le propos.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, on n'est pas obligé d'adhérer à tous ses propos, mais certains passages parleront ou feront réfléchir.

      Supprimer
  3. Je ne connaissais pas mais une prescription de toi donne envie ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Euh je ne prescris pas (mais j'insiste quand même quand je pense que ça vaut le coup ^_^), je me demandais qui était cet auteur, plus connu dans le monde de l'art semble-t-il.

      Supprimer
  4. Ca sent le bouquin pour vieux lecteurs. Tout à fait dans mes cordes, en somme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La première partie est une vraie mine de réflexion autour de lecture/écriture.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. J'aime bien les découvertes surprise comme cela! Voir en bibli?

      Supprimer
  6. Connais pas non plus mais ce que tu en dis, notamment sur la lecture et l'écriture m'intéresse d'emblée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après un tel début, finalement j'ai tout lu!

      Supprimer
  7. Intéressant de mettre en parallèle ces deux critiques, qui disent toutes deux que Jean Clair a une belle écriture, alors pourquoi pas, après je me ferai mon opinion sur le contenu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le genre d'écriture que tu aimes... En tout cas je suis ravie de ma découverte.

      Supprimer
  8. pas entendu parler! j'aime bien les lectures "à l'aveugle" le sentiment de la découverte est excitant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement! Il faut de tout, les livres dont on connaît presque tout, avec l'attente récompensée, et ceux dont on ne connaît rien, avec les (bonnes) surprises.

      Supprimer
  9. Les citations sont intéressantes. J'aime moi aussi parfois découvrir des livres sans rien savoir ni de l'auteur ni du roman...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma bibli permet cela (parce qu'en librairie si on se trompe, c'est plus gênant -ça coûte et ça encombre les étagères)

      Supprimer
  10. Un peu peur des côtés vie paysanne, mais j'aime les pensées qui ne sont pas dans l'air du temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'inquiète pas, il n'y a pas trop de ce genre de détails, il y a aussi la banlieue parisienne. Fais l'essai, beaucoup de thèmes sont abordés.

      Supprimer
  11. Inconnu au bataillon mais c'est le genre de bouquin qui titille ma curiosité...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien les choix "au hasard", j'ai encore joué à ça hier à la bibli (à cause des couvertures...)

      Supprimer
  12. Je ne connais pas non plus, mais j'ai envie de le croiser maintenant, c'est malin ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu devrais bien pouvoir mettre la main dessus...

      Supprimer
  13. je n'ai jamais lu Jean Clair mais j'ai son "journal atrabilaire" à lire donc je commencerai surement par celui là, j'aime assez les livres de réflexion même si le côté fourre tout est parfois un peu gênant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence par celui que tu possèdes, bien sûr. Il aborde pas mal de sujets mais certains sont quand même ramassés en parties distinctes, heureusement. Ce vagabondage ne me déplaît pas forcément, sinon.

      Supprimer
  14. Ne me dis rien du tout même si j'avoue que le pitch peut sembler intéressant. J'avoue avoir moins de masochisme que toi (se refuser à chercher sur Internet...) et me laisser plutôt guider par des avis déjà très positifs. Ceci dit, pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai cherché après qui était cet auteur, tout de même...

      Supprimer
  15. Je ne connaissais pas cette publication de Jean Clair que j'aime beaucoup. Merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas Jean Clair, carrément (et j'aime découvrir). Je pense que c'est son dernier paru.

      Supprimer
  16. Les passages concernant la lecture et l'écriture m'intéressent, mais je suis aussi curieuse de voir ce qu'il dit de la banlieue parisienne, qui offre différents visages. Je me demande lequel (ou lesquels) il aborde. Et le reste, je le découvrirai :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il s'agit de Pantin, plutôt à l'époque où il était jeune, avec ses parents.

      Supprimer
  17. Tes extraits choisis me parlent beaucoup, j'adore même, mais je crains un peu le côté fourre-tout en terme de réflexions dans ce livre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même classé. Mais les parties abordent divers thèmes. Si, si, c'est bien!

      Supprimer
  18. J'ose à peine dire que je ne connaissais pas du tout cet auteur (pourtant un joli patronyme comme ça, ça se retient). Quand je lis fourre-tout, je comprends "dans tous les sens", je ne sais pas si ça peut me convenir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe, je n'aurais pas du écrire ça! Disons qu'il aborde divers thèmes, mais il y a quand même un certain ordre là dedans; par exemple, lecture/écriture, souvenirs d'enfance, etc...De toute façon cela ne me dérange pas que des idées reviennent en écho.
      Et je ne connaissais absolument pas l'auteur! Ni même son nom.

      Supprimer
  19. Tu mets les passages les lus intéressants finalement :) quoique je ne l'ai pas lu, mais là aussi le sujet ne me tente pas (et pas de Picasso à me mettre sous la dent ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute, histoire d'appâter les lecteurs voraces... J'avais aussi d'autres passages sur d'autres thèmes, mais hors contexte c'était peu valable, ou alors trop long.
      Oui, j'ai découvert ce Picasso, dans la foulée.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !