vendredi 27 juin 2014

Mettez un livre dans mon cercueil

Mettez un livre dans mon cercueil
Michel Polac
puf, 2014


Créateur et animateur du Masque et la plume en 1955, journaliste de presse, télévision, radio, critique littéraire, producteur, écrivain, cinéaste, Michel Polac donne l'impression d'avoir eu plusieurs vies...
 "Les textes de cet ouvrage, réunis à l'initiative de Nadia Polac et Clement Rosset, ont été publiés entre 1989 et  2009 par l'Evénement du Jeudi et Charlie Hebdo. Le choix proposé est celui de Nadia Polac."

Le convoi de l'eau, d'Akira Yoshimura, Soseki, Inoué, Yi Munyol, Un sergent dans la neige, de Rigoni Stern, Pessoa, Hermann Hesse, Isaac Bashevis Singer (relire Sosha, Ennemies), Svetlana Alexievitch (La supplication, "La primo Levi de Tchernobyl"), Tchékov, Schiffter, Tranströmer, Le fléau de David van Reybrouk, et tant d'autres pépites mises à jour par Polac au fil de ses chroniques... (là j'ai juste noté ce qui m'intéressait a priori)

Fort heureusement pour ma liste à lire présente (!) il s'enthousiasme parfois pour des auteurs que j'ai déjà lus, tels, Wallace Stegner, il faut lire comme il parle de Vue Cavalière et La vie obstinée! Il dit aussi beaucoup de bien de Dorothy Johnson et sa Colline des potences, de John Muir, et il parle de Cécile Vargaftig (que j'ai lue aussi, marrant tout plein)

Avec lui, même s'il râle, s'emporte, dynamite parfois (BHL...), ne prend pas de gants ("la Bovary m'emmerde") on est en bonne compagnie, les idées lectures s'empilent, et l'on retrouve des auteurs aimés. Bref, on sent le gros lecteur passionné, et ça c'est bien agréable. Quelques incursions en philosophie, un peu évocation de sa vie perso, mais sans plus, il reste pudique...

Sans doute tout cela est-il classé, peu importe, j'ai aimé aussi les textes précédant chaque partie :
"C'est le rentrée, quoi de neuf? Ce n'est pas moi qui vous le dirai. Je lis à mon rythme et me fous d'être le premier à parler d'un bouquin."
"Quand on veut parler chaque semaine d'un livre qu'on aime sincèrement, il faut ramer : je hume, feuillette, lis la quatrième de couverture, quelque chose m'accroche, je lis cinquante pages et puis soudain je décroche (le style, le sujet, des réflexions stupides), j'abandonne neuf fois sur dix et le dégoût monte, temps perdu ( mieux vaut relire un classique)"
"Depuis trois mois, je me bourre de romans de rentrée et je résiste au désir de leur rentrer dedans : lire tous les jours ce genre d'ouvrages, ça vous gâcherait le plaisir de rêver l'été sous un pin ou un figuier entouré de petites bêtes silencieuses si reposantes : coccinelles, lézards, papillons qui ignorent, les bienheureux, les mots qui nous causent tant de maux, et le chant des oiseaux est un poème sans paroles."
"Je crois que je sature, faudrait que j'arrête, ça me rend dingue tous ces livres que je reçois, que je feuillette et qui me tombent des mains(je vous rassure, je ne les vends pas aux soldeurs, je les donne : écoles, hôpitaux, mais j'ai honte, ce ne sont pas de bonnes lectures)

52 commentaires:

  1. Il pourrait me plaire ! J'adhère à 100% à ces extraits :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela se lit sans peine, chronique après chronique, on est d'accord ou pas, mais c'est tranché et enthousiaste!

      Supprimer
  2. Je ne sais pas .. ai-je vraiment besoin de l'on me donne des envies de lectures supplémentaires ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la liste que je me suis donnée, il y a même des poètes, c'est dire combien il est redoutable! ^_^

      Supprimer
  3. J'aime beaucoup l'extrait que tu as choisi .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai choisi uniquement de petits textes introductifs, mais j'aurais pu en citer tellement!

      Supprimer
  4. Ca m’a l’air intéressant, Michel Polac est connu pour ses avis tranchés, ses conseils de lectures (même si on n’est pas d’accord sur tout, j’imagine) doivent valoir d’être pris en compte. Je note ce bouquin dans mon calepin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah on n'est pas dans le sirop consensuel, mais quand il aime, il fonce!

      Supprimer
  5. ne serait-ce que pour me remémorer le bonhomme, ses coups de gueule, pourquoi pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai peu de souvenirs (mais quand même je connais!) et a-t-on encore maintenant ce genre de bonhomme, je ne sais pas...

      Supprimer
  6. Le titre est savoureux et je ne doute pas que Polac est beaucoup de choses intéressantes à nous raconter. Je me laisserai bien tenter !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu le vois, n'hésite pas, ce n'est pas 100% fascinant, évidemment, mais l'ensemble vaut le coup.

      Supprimer
  7. J'adore le titre ! J'ai beaucoup aimé l'homme... Alors pourquoi pas ce livre ?

    RépondreSupprimer
  8. Rien qu'à lire dans ton billet "on sent le gros lecteur passionné", moi, ça me donne des envies de lecture ;-) Le genre d'ouvrage qui doit donner envie de noter toutes les références citées.... un peu comme le Mona Ozouf que je suis en train de dévorer sans modération et dont il faudra absolument que je parle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste pour moi, j'ai noté les idées lecture en vrac dans mon billet... Même si je n'ai pas tout noté quand même...
      Oui, il faut parler du Mona Ozouf, après tout, les idées lecture, un peu plus, un peu moins... ^_^

      Supprimer
  9. Tu as raison, avec lui on est en bonne compagnie. Je me rappelle qu'il m'avait fait découvrir l'excellent "Boxcar Bertha" de Ben Reitman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connais pas! D'ailleurs ce bouquin de Polac est plein d'idées lecture inconnues, et ça c'est bien (le seul problème, trouver ces livres...) On a avec lui des livres qui devraient tenir la route, pas juste des nouveautés vivant une semaine...

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup ses citations, ça me déculpabilise de laisser tomber des bouquins... maintenant, je dirai que je fais du Polac

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup pensé aux blogueurs avec ces citations... Maintenant, on peut se lâcher, abandonner les nouveautés, lire des classiques, etc... ^_^

      Supprimer
  11. C'est une bonne idée de mettre un livre dans son cercueil. Ca ne mettait pas venu à l'esprit, je tacherai d'y pensai pour mon testament.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'amuses beaucoup! Certains faisaient mettre bijoux, armes ou nourriture, à une certaine époque...

      Supprimer
  12. Mais misère, il a quel âge ? Je me souviens de Gainsbourg à Droit de réponse comme si c'était hier (enfin avant-hier, d'accord...).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Né en 1930, mort en 2012, un paquet d'années quand même, sa mort est récente. Mais alors, il a lancé Le masque et la plume à 25 ans, mazette!
      Oui, on a tous des souvenirs...

      Supprimer
  13. Polac est mort et c'est bien pour cela qu'ils ont choisi ce titre. Souvenirs de jeunesse quand "droit de réponse" laissait en direct des dessinateurs exprimer leur mauvaise fois. Combien de dérapages incontrolables ? Combien d'engueulades homériques ? Aujourd'hui, on confond provoc à deux balles et culture permettant de l'ouvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas regardé ces émissions là. Mais le livre dont je parle ici montre à la fois qu'il ne prend pas de gants, et qu'il a une jolie culture!

      Supprimer
  14. Avec un tel titre, on a envie de lire et votre compte-rendu m'a d'autant convaincu que le personnage de Polac me rappelle quelques beaux moments de télévision et des articles dans "L'événement du jeudi".

    J'aime la réaction face à une nouveauté qu'on lâche après 50 pages : «mieux vaut lire un classique», je me reconnais un peu là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'étais abonnée à L'événement du jeudi, à une époque déjà lointaine... Pour la télévision, c'était déjà sans, à l'époque aussi!
      Hé oui, mieux vaut avoir toujours quelques classiques sur les étagères, là au moins on sait où on va. Ou alors on redécouvre.

      Supprimer
  15. Comme certaines ici, j'ai encore le souvenir de son émission "Droit de réponse", c'était foutraque, de mauvaise foi, mais drôle .... L'homme avait ses excès, mais un homme de qualité ! Ses mémoires littéraires passeront par chez moi, un de ces jours, sûrement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trouvé à la bibli! Je ne regardais pas son émission (pas de télé, c'est embêtant parfois), mais peu importe, on tient là un passionné de livres.

      Supprimer
  16. ah Polac, c'est du lourd, du bon :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel est son équivalent aujourd'hui?

      Supprimer
  17. Quel titre ! La grande classe ! Je n'aurais pas dit mieux.

    RépondreSupprimer
  18. Comme Aifelle, pas besoin qu'on me donne encore de nouvelles envies ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Certains livres sont tellement difficiles à trouver que les envies s'effilochent. Après, on voit.

      Supprimer
  19. Quand tu vois ce qu'est devenu le Masque....on ne peut que regretter cette volonté de parler des livres qu'on aime...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'écoute peu le Masque, ça dépend si j'y pense ou si j'ai à faire ailleurs. Parfois j'ai l'impression que le jeu est de faire râler le copain en le contredisant, ou de faire des jeux de mots pas toujours futés. Mais dans le tas il peut y avoir des idées... Si un (plutôt une) veut parler honnêtement d'un livre que les autres veulent descendre, rien à faire...

      Supprimer
  20. Pas bête. C'est vrai, des fois on meurt au milieu d'une page, on ne sait même pas qui est le coupable.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ Avant on plaçait bien de la nourriture ou des bijoux dans les tombes...
      Pour les coupables, j'avoue que même à relecture d'un polar, j'ignore parfois qui il est... (mémoire de linotte)

      Supprimer
  21. Que de bons souvenirs avec Polac! J'ai encore son Journal à lire qui avait été très controversé. Il était souvent de mauvaise foi mais au moins il savait enflammer les auditeurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son Journal est à la bibli, tiens donc! Oui, avec lui, pas de tiédeur...

      Supprimer
  22. J'adorais ses chroniques, mordant et cultivé, je lirai ce livre avec plaisir !

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Keisha, merci pour ce billet car oui Polac était un passionné de littérature (je l'entendais comme chroniqueur sur France Inter) et son "Droit de réponse" manque beaucoup dans le paysage audiovisuel français. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A un tel passionné, on pardonne beaucoup...
      Bonne journée!

      Supprimer
  24. Je le note "à lire absolument" (mais il n'aurait pas fallu qu'il voie ce que je lis pour me détendre ... sourire)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens que certaines de mes lectures ne lui auraient pas plu (je lorgne sur un Ahern ou un Kinsella, c'est l'été, quoi!)

      Supprimer
  25. Ouf, tu n'as pas noté trop de titres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas trop trop... J'ai zappé presque tout en philo et poésie...

      Supprimer
  26. Merci Polac ! Il m'a fait découvrir Wallace Stegner, dans une chronique sur France Inter. reconnaissante à vie.

    PS je ne sais comment faire pour ne plus être anonyme.

    Maryse

    RépondreSupprimer
  27. Rien que pour son enthousiasme envers Stegner, je pardonne tout à Polac! Stegner fait partie de mes chouchous, je veux le relire, il me reste En lieu sûr, difficile à trouver en français, alors je me suis résolue à l'acheter en anglais! J'ignore comment il fait, ça a l'air simplissime, sans effets de manche, mais c'est parfait.
    Réponse au PS : quand on veut mettre un commentaire, on a une petite liste déroulante, Anonyme (oui) ou Google, open ID, Nom/URL, etc... Il suffit de choisir. Mais Anonyme signé, ça ne me dérange pas trop. Sauf si vous avez aussi un blog de lecture, auquel cas son adresse pourrait m'intéresser.

    RépondreSupprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !