mercredi 3 septembre 2014

Bravo Emile!

Aussitôt lu le billet d'A Girl, j'ai emprunté tout le stock Emile Bravo à la bibliothèque.

Il était une fois sept ours nains (qui rentraient du boulot) fatigués et affamés. Las! Qui dort dans leur lit? Une "géante"... Pour s'en débarrasser, rien de mieux qu'un prince tueur de géants (et ex petit tailleur). Où l'on retrouvera boucle d'Or, la pomme de Blanche Neige, et le Petit Poucet et ses frères.

Complètement loufoques, bourrées d'humour, ces histoires mêlant tous les contes de notre enfance sont des mines de trouvailles et ensoleillent la journée. Les enfants aimeront, c'est sûr, et encore plus les adultes, je le sens. Ce ne sont pas A Girl ou Noukette qui diront le contraire. Edit de 14 h 42 : C'est Jérôme qui a fait la trouvaille! (son billet)



cliquer pour agrandir
L'image précédente est extraite de La belle aux ours nains (Seuil jeunesse, 2009) qui verra se croiser toute une panoplie de princes et princesses de contes (avec fées et petits cochons) , se terminer par la vision des sept ours scotchés devant la télévision, mais ils seront délivrés de cette malédiction dans Mais qui veut la peau des ours nains? (2012)

Le seul bémol, le prix (ça se lit très très vite en plus). On peut emprunter en bibli. Ou se dire qu'il y a la relecture, et la lecture le soir aux chères têtes blondes ou brunes ("n'importe quoi!")(si, si, je vois bien ça)

24 commentaires:

  1. Après vérification, il y en a plusieurs à la bibliothèque, donc je vais pouvoir tester rapidement :-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amuse toi bien! Je sais que tu as la base pour apprécier! ^_^

      Supprimer
  2. Rien à voir avec ton billet, mais félicitations pour ton insigne d'expert en Nature writing ( tu es 2e sur Babelio) ! Tu as gagné une belle patte d'ours...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hein? Je viens d'aller voir ça, mais bon, si ça amuse Babelio ces classements... Il faut dire aussi que j'adore en lire, alors forcément ça finit par se voir. ^_^

      Supprimer
    2. Moi aussi ça me fait plutôt rire, mais quand je me suis inscrite je suis allée traîner dans le forum où j'ai pu lire des discussions de lecteurs qui se donnaient du mal pour obtenir leurs insignes. Et puis je dois dire que l'empreinte d'ours est pas mal...

      Supprimer
    3. En fait je ne fais pas grand chose sur Babelio, juste poser mes chroniques histoire de garder un double (je n'avais pas grande confiance dans ma plateforme de blog précédente!). De temps en temps j'ai un livre par leur intermédiaire.
      Je ne me suis pas occupée du tout des insignes, je suppose que ça se fait automatiquement en fonction des livres qu'on place chez eux?
      Allez, je te dis tout : il y a eu un challenge nature writing, je ne l'ai pas organisé, mais farouchement soutenu, et j'ai lu tout ce qui me passait sous le nez en nature writing. Résultat : Gallmeister m'a envoyé deux T Shirt avec la fameuse empreinte d'ours (trop fière!)

      Supprimer
  3. C'est génial : j'ai très envie de découvrir ces BD. Merci d'en avoir parlé (et merci à Noukette et à A Girl d'avoir su relayer). Des bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normal qu'on fasse passer les bons messages... Amuse toi bien!

      Supprimer
  4. Bon, je ne veux pas tirer la couverture à moi mais les ours nains, c'est moi qui les ai mis dans les mains de Noukette à Montreuil l'an dernier. Je suis fan de la série depuis le début et Émile Bravo est un très grand dessinateur (et je ne suis pas peu fier de l'avoir dans ma sélection du prix des jeunes lecteurs cette année !).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A bien lire le billet de Noukette, ce n'était pas clair en lecture rapide(!) mais à toi l'honneur d'avoir mis ces pépites sur notre chemin... Tu vois que ça se propage...

      Supprimer
  5. J'en suis encore aux livres cartonnés et mon héros est Lulu d'Alex Sanders (mais si, c'est vrai !) mais je note pour plus tard cette série ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si j'ai bien compris, pour public bien plus jeune? Note pour plus tard, oui, pour des enfants connaissant déjà un peu les contes et donc à même d'apprécier leur détournement (quoique, ce sont des histoires délicieuses telles quelles)

      Supprimer
  6. Rhaaaa mais je l'avais pas dans mon 3 en 1, le dernier, "Mais qui veut la peau des ours nains ?" !!!!! Il va falloir que je retourne à la bib' (auréole d'innocente sur la tête).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nananèèèreu! Bon, j'ai quand même ratissé mes deux biblis!
      Oui, il va falloir, la vie est tellement difficile parfois...^_^

      Supprimer
  7. Ah je travaille là-dessus en ce moment et c'est très drôle...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu travailles? Pour des enfants? Je vais découvrir ce que tu en as tiré, mais je confirme que d'abord c'est très drôle. Il y a du fond aussi, ne serait-ce que que la télévision qui drogue les ours...

      Supprimer
  8. je cours après le prix de la meilleure grand mère alors c'est noté

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais déjà y prendre grand plaisir, et partager... Bonne lecture à tous!

      Supprimer
  9. Jamais tenté ce genre, si vous dites que c'est aussi pour les grands enfants, pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une jolie fantaisie autour des contes un peu détournés, si vous avez des petits enfants, ça peut leur plaire aussi!

      Supprimer
  10. Oooh... ça a l'air trop bien. J'adore les contes détournés. Mais les albums, c'est toujours cher hein...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cher, mais là ça se lit très très vite (pour un adulte). Disons que si on a un p'tiot, on peut relire.

      Supprimer
  11. Je l'ai avais acheté pour mon neveu et ces histoires m'avaient beaucoup fait rire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne parles pas de la réaction du neveu, mais tu confirmes que c'est aussi pour les plus grands!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !