lundi 8 septembre 2014

Les fatwas Petit traité d'intolérance II

Les fatwas
Petit traité d'intolérance II
Charb
Les échappés, Charlie Hebdo, 2014


Tout ou presque est dans le titre, Charb ne fait pas dans le consensuel. Précisons que je ne le connais pas plus que ça, lui ou son journal, mais un petit coup de lance flammes de temps en temps, ça dégage les neurones et fait vibrer les synapses.

A quoi s'attaque-t-il dans ces courtes chroniques écrites au scalpel? (signalons aussi que "le monsieur il dit des gros mots")(un poil trop pour mon goût, je l'avoue, ça n'ajoute rien à l'efficacité de la démonstration, mais ça doit faire partie du jeu).  A tout.  Mort aux bistrotiers carafobes! Mort aux bizutages qui tournent mal! Mort au champagne obligatoire! Mort au jour d'aujourd'hui! Mort à la boule de glace vanille! Mort aux parents d'élèves! Même à Mort aux couples avec enfants! (oui, il n'épargne rien)

Plus inattendu, Mort aux sourires dans le métro! Mort à Brassens! Mort aux dictons! Mort aux trains qui arrivent à l'heure! Mais finalement assez convaincants...
A ne pas lire d'affilée, bien sûr. Et avec une bonne dose d'humour au 25ème degré ou d'auto dérision.

Les premières pages.

Merci à l'éditeur.

26 commentaires:

  1. Ce n'est pas un livre pour tous les jours ! un jour ça passe, un jour ça casse .. mais tu as raison, ça fait du bien aussi de temps en temps.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai lu sur plusieurs jours. Il est très court, d'ailleurs.

      Supprimer
  2. Ouh, ce n'est pas pour moi du tout ça, je n'aime pas les gros mots ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand c'est systématique, moi non plus. Je ne veux pas jouer les effarouchées, mais je ne pense pas que ça apporte du poids aux démonstrations.

      Supprimer
  3. attention à une fatwa sur ton blog ....imagine les dégâts :-)

    RépondreSupprimer
  4. C'est sûr, dégager les neurones, ça fait toujours du bien, mais au 25ème degré, ça va me faire un peu trop ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du brut de brut, c'est sûr. Mais sort du quotidien tranquillou. Permet de voir d'autres facettes. Après, on reste libre aussi.

      Supprimer
  5. Ce que tu en dis me plait, j'ai assez l'esprit à lire du caustique en ce moment ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu frottes ton argenterie avec les feuilles du bouquin (après lecture), ça va briller! ^_^

      Supprimer
  6. Mmmh... pas lassant à la longue ? Même si ça semble court...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Guère plus de 100 pages, donc ça va. Cela pourrait t'amuser, si, si!

      Supprimer
  7. Charlie Hebdo n'a jamais fait dans le léger et le délicat... Charb dessine je crois aussi pour la très bonne émission d'ARTE, 28 minutes et ses dessins font très souvent mouche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces compléments d'information!

      Supprimer
  8. A prendre au compte-gouttes pour moi!

    RépondreSupprimer
  9. Je vois bien le genre.... et suis bon public pour ce genre de chronique. J'ai suivi pendant un moment les chroniques intitulées "Siné sème sa zone" dans Charly hebdo afin de rire un bon coup, alors tu penses que Charb, je risque d'apprécier, et puis ça change de Yourcenar ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne lis pas Charlie Hebdo (on ne peut pas tout lire) mais de temsp en temps, le décapant, ça ne fait pas de mal.
      (et il me reste à lire Yourcenar, tiens)

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Je prévenais bien qu'il s'attaque à tout! ^_^

      Supprimer
  11. Même au 25ème degré j'ai peur que ça m'énerve.

    RépondreSupprimer
  12. J'ai vu une vidéo où il parle de son bouquin et j'ai trouvé ça drôle. De là à en lire tout un bouquin...

    RépondreSupprimer
  13. Ca doit être bien drôle et bien "vrai" en fait ! Pourquoi pas ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De temps en temps ça fait du bien d'être secoué!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !