samedi 27 décembre 2014

Orphelins de Dieu

Orphelins de Dieu
Marc Biancarelli
Actes Sud, 2014



Avouons-le carrément, ce n'est pas la couverture qui m'a portée vers cette lecture (quoique, quelle autre choisir? ou alors dans le même registre...), mais la découverte de l'auteur avec Murtoriu, écrit en corse et traduit par Jérôme Ferrari, ainsi que le billet de Ys Tête de lecture (mercîîîî^!)

Au fil de la lecture j'ai deviné que l'histoire se déroulait en Corse (avec un peu d'Italie et de Grèce) au cours d'un dix-neuvième siècle rural, rude et violent. Le jeune berger Charles a été horriblement agressé par une bande de bandits, juste pour le plaisir de faire mal, et sa soeur Vénérande convainc Ange Colomba de l'aider à châtier les coupables. Ange Colomba, dit l'Infernu, ancien résistant à l'armée/combattant/mercenaire/bandit de grand chemin/brigand, un poil au bout du rouleau. Alternent l'histoire de cet Infernu avec des bandes pillant, volant, violant, et celle de la vengeance de Vénérande.
Le tout raconté dans une langue "hallucinée", âpre, emportant tout sur son passage dans un souffle épique. C'est noir mais sidérant, cela se lit sans traîner, quelques détails font frémir, mais Biancarelli n'insiste pas et cela fait partie de son histoire. Ange Colomba a-t-il vraiment eu le choix, dès sa jeunesse il était destiné à vivre arme à la main...
La quatrième de couverture parle de western, et comme une citation de True Grit figure en exergue, pourquoi pas?

Un passage: "Je n'ai pas connu tes malheurs dans l'enfance, Ange, et je sais que tu as d'autres raisons que les raisons de la patrie, mais je t'aime bien. Je t'aime beaucoup. Je pense même que j'ai combattu plus longtemps que je ne devais rien que parce que des hommes tels que toi étaient à mes côtés. Je veux dire des orphelins de Dieu. De ces jeunes combattants que le destin a jetés par les chemins. Non pas la liberté qu'on nous a prise, mais cette misère que les guerres ont semée, et ces injustices qui ont poussé sur la lie des batailles."

L'avis de dasola, jérôme,

42 commentaires:

  1. La couverture n'a rien d'attirant en effet, mais vu ce que tu dis, c'est à considérer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce titre ou Murtoriu, tout est à découvrir!

      Supprimer
  2. Pas encore compris pourquoi on n'a pas plus entendu parler de ce roman à la rentrée... Ah si, parcequ'on parlait de "Charlotte" !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je commence à avoir une liste d'auteurs français bourrés de talent, avec une écriture, un univers ... et pfff, on n'en parle pas!
      Lis Murtoriu, au fait, c'est encore mieux, à mon avis!

      Supprimer
  3. J'ai eu plusieurs fois l'occasion de l'embarquer via bib et boulot, je l'avais noté aussi chez Ys, mais croulant sous PAL, LAL et diverses lubies, j'ai reporté la lecture à plus tard... bien plus tard....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit vite, a peu de pages, si ça peut te donner plus envie... Une écriture de belle qualité.

      Supprimer
  4. Je l'ai croisé en librairie et à la médiathèque mais il ne me tente pas vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut rentrer un peu dedans, l'écriture mérite le détour, et puis un roman français qui a du souffle, ça fait du bien!

      Supprimer
  5. Waow, ça en jette ici ! Tu brilles de mille feux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien m'amuser avec les possibilités blogspot, histoire de fêter un peu...

      Supprimer
  6. Moi aussi j'avais beaucoup aimé : http://litterature-a-blog.blogspot.fr/2014/09/orphelins-de-dieu-marc-biancarelli.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute le lien! Peu de lecteurs mais enthousiastes.
      Et je répète : lis Murtoriu! Quoique pas sûr que tu ailles faire le touriste en Corse après. ^_^

      Supprimer
  7. Hmmm... pas certaine que ce soit pour moi... c'est étrange, on dirait qu'il me fait un peu peur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah on n'est pas caressé dans le sens du poil...

      Supprimer
  8. J'avoue que moi, j'aurais bien lu ce roman rien qu'à cause de sa couverture que j'aime beaucoup. Mais je ne l'ai pas fait.

    RépondreSupprimer
  9. C'est tout ce que j'aime! (c'est mon côté affreux, mais je vois que nous sommes plusieurs à l'avoir, car les romances pfff) donc je le re note (déjà fait chez Jerome).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, nous sommes du même avis. Je ne lirais pas que cela (j'aime bien tirer un mouchoir aussi) mais quelle belle écriture, ça fait du bien!

      Supprimer
  10. Réponses
    1. C'est rude, mais belle écriture. Ou alors lis Murtoriu?

      Supprimer
  11. je suis hélas loin de mes bases et je suis déçue car ce roman faisait partie de la sélection du moi à mon club de lecture. Au moins je sais qu'il est à ma médiathèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais rien ne presse, tu le retrouveras à t'attendre!

      Supprimer
  12. Pas aimé du tout et d'ailleurs pas de billet, quelque chose m'a gêné dans ce roman sans arriver à dire quoi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fin m'a interloquée, sans doute que je manque de bases historiques? Mais avoue quand même que ce roman se détache du lot?
      Finalement je constate à lire certains de tes commentaires ici ou là que tu lis parfois sans faire de billet (et je te comprends, c'est ta liberté)

      Supprimer
  13. la couverture est en effet bizarre mais ce que tu en dis me plaît.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'on ne pouvait pas mettre une fleur ou un chaton en couverture... ^_^

      Supprimer
  14. J'ai déjà noté Murtoriu, qui me tente un peu plus... c'est l'occasion qui fera le larron !

    RépondreSupprimer
  15. D'un côté, les billets lus me tentent mais quand je regarde le bouquin, le titre, le pitch, j'hésite... :(

    RépondreSupprimer
  16. Comme Clara, j'hésite. Colomb ne m'avait pas passionné.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Colomba tu veux dire? Ce pauvre Mérimée... ^_^
      Bon, OK, c'est du corse concentré, mais ça vaut le coup d'essayer...

      Supprimer
  17. J'hésite un peu aussi.
    Bonne fin d'année Keisha.
    J'aime bien l'habillage de fête de ton blog.Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'habillage de fête, euh merci, c'est blogspot qui fait tout. Tu vois, je n'ai même pas encore entrepris de placer une bannière... ^_^
      Bonnes fêtes à toi aussi!

      Supprimer
  18. La couverture m'attire beaucoup moi :) et encore plus ce que tu en dis Je crois que je en suis pas retournée littérairement en Corse depuis Colomba et Mérimée : c'est l'occasion !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ^_^ Pour la couverture...
      Oui, c'est l'occasion, avec cet auteur (son premier roman Murtoriu est aussi très bien!)

      Supprimer
  19. Réponses
    1. Cela change de l'ordinaire, cette lecture!

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !