vendredi 20 mars 2015

La Théorie de la tartine

La Théorie de la tartine
Titiou Lecoq
Diable Vauvert, 2015




Juste pour le plaisir, découvrez ces élucubrations autour de la Loi de la tartine beurrée (avec chat inside, d'ailleurs). Mais revenons au roman.

En 2006 : Marianne est étudiante, travaillotte sur sa thèse, et tient un (ou deux) blogs. Christophe est journaliste, son futur ex-ami Louis lui envoie une vidéo (sex tape dit-on) de Marianne en pleine action avec son ex petit ami. Preux chevalier, Christophe prévient Marianne, et avec l'aide de Paul, ado geek, parvient à trouver le responsable et à le punir. Les trois deviennent amis.
Dix ans plus tard, ils sont toujours là, et internet aussi.

Je n'ai pas lu Les morues, précédent roman de l'auteur, donc ne peux savoir si elle bâtit toujours ses romans ainsi. Mais il me semble que les personnages de la fameuse Tartine (je me demande s'il y a un rapport avec la Tartine murphéenne, d'ailleurs) sont finalement un prétexte à évoquer Internet, son évolution, ses dangers. Non que cela me gêne d'ailleurs, le roman se lisant fort aisément, et les personnages suffisamment intéressants quoique un poil stéréotypés permettent d'exposer ce qui serait sans doute sinon un peu moins facile à comprendre.
Cela expliquerait pourquoi au départ Marianne me paraissait bien naïve (attends, là, tu te filmes avec ton ex copain quitté avec perte et fracas, et après tu te demandes 'mais qui a mis la vidéo sur Internet?'), Claire l'épouse de Christophe, un poil trop parfaite, Paul et ses parents bien caricaturaux.
Une fois accepté cet angle, j'ai été scotchée aux informations apprises ou révisées. Oui, on peut s'arranger pour qu'un nom soit associé à un mot (le Google bombing dont Chirac a été victime, je l'ai juste appris). Oui, on peut domicilier son entreprise au Delaware, par exemple, 200 000 entreprises sur 5328 kilomètres carrés, histoire de ne pas payer d'impôts en France (j'ignore si ça marche toujours). Oui, visiter un site laisse des traces et permet de regrouper des données sur vous, et voilà pourquoi la mutuelle de Marianne la considère comme 'à risques'. Tiens, figurez-vous que j'ai un jour récent tapé une recherche 'maison à vendre à  tel endroit' et depuis, sur Facebook, orange, etc, les publicités me proposent justement des maisons à acheter au même endroit... Les publicités sur internet deviennent de mieux en mieux ciblées, je l'avais déjà remarqué. Oui, l'opposition papier/écran ne date pas d'aujourd'hui. Oui, on peut être trop longtemps le ne nez rivé à un écran.

Un roman à découvrir pour les pistes de réflexion, de mise au point et de discussion éventuelle.

52 commentaires:

  1. En même temps, il ne me paraît pas indispensable non ? ... (la fille grognon au réveil)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire en elle-même, non sans doute, mais pour la réflexion (facile à appréhender de cette façon) sur Internet et ses conséquences dans nos vies, oui, ça vaut le coup.

      Supprimer
  2. J'ai lu "Les morues" et "Sans télé on ressent davantage le froid" (qui sort en poche le 1er avril sous le titre "Chroniques de la débrouille") et je lirai celui-ci aussi et tous les suivants, je suis très cliente du style de Titiou Lecoq, que je trouve drôle et très moderne. On ne peut pas lire que des indispensables, Aifelle. En tout cas, moi je ne peux pas ! ;o))))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (oh mais en regardant l'heure, je constate que vous êtes matinales!)
      De temps en temps j'aime bien découvrir des auteurs un peu moins classiques (même si parfois l'écriture est plus relâchée que ce que j'apprécie) et collant bien à notre monde actuel. Titiou Lecoq se lit sans peine, avec parfois l'envie de relire un passage intéressant. Ce n'est déjà pas si mal!

      Supprimer
    2. Cuné, promis je vais essayer, mon humeur commence à s'améliorer ;-)

      Supprimer
    3. Il me semble que le retour en train hier fut plus long que prévu...
      Ce roman pourrait te plaire, oui, pour les thèmes plus que pour les personnages, sans doute.

      Supprimer
  3. (Oui, mais Aifelle me bat tous les matins, partout je passe après elle ;o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mis à part les Canadiennes postant le soir (pour elles), personne ne peut la battre! ^_^

      Supprimer
  4. ça me rassure, si je reçois (possible mais pas certain) l'avant-dernier pour le prix des lecteurs du Livre de Poche, ça se laisse lire, alors ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne l'ai pas lu, mais ça me paraît du même genre, ça se laisse très bien lire. ^_^

      Supprimer
  5. à voir car je n'avais pas vraiment aimé Les morues.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas lu Les Morues (un a priori sur le titre? ^_^)

      Supprimer
  6. Quand on lit ce genre d'infos on a le choix entre mettre la tête dans le sable ou renoncer à internet !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme pour bien des trucs modernes, le tout est d'être prudent et de ne pas se laisser lier (je suis comme ça avec mon tel portable)

      Supprimer
  7. Moi j'espérais surtout une histoire légère.... je te dirai quand je l'aurai lu ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ces trois héros ont de quoi te contenter... Il y a des passages drôles, mais je préfère retenir le fond, avec internet...

      Supprimer
  8. J'ai lu Les morues, et sous prétexte d'une histoire légère, il me semble avoir souvenance d'un texte qui proposait des pistes de réflexion, un peu comme ce dernier roman. Une auteure qui gagne à être lue

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si l'auteur choisit de traiter des problèmes sérieux sur le mode d'histoires bien ancrées dans l'actuel, bonne idée! Elle a bûché le sujet, c'est sûr, sans qu'on sente le document.

      Supprimer
  9. Je n'ai pas lu Les morues (un oubli), il faudra donc que je lise quelque chose d'elle un jour !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui-ci peut convenir, il y avait aussi des passages qui pouvaient faire tilt pour les lecteurs et les blogueurs...

      Supprimer
  10. Pas du tout tentée, j’aime bien m'évader dans mes lectures pas trouver un quotidien rabâché et répété

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour l'évasion il y a l'histoire de ce trio, bien éloigné de mon quotidien plus tranquille; mais comme on n'échappe pas à internet semble-t-il...

      Supprimer
  11. Ca semble intéressant et c'est vrai qu'on pense naviguer en toute liberté, pas toujours conscients des conséquences... Le titre est rigolo !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on sait tous être fliqués plus ou moins sur internet, mais à ce point, ça peut être inquiétant...
      Le titre est très bon!

      Supprimer
  12. J'ai les morues en poche mais toujours pas lu. J'espere que le rapport à internet n'est pas un pretexte pour fermer un blog ?...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff, fermer un blog? Même pas peur!
      De toute façon, sur internet on achète, on déclare ses impôts, etc...

      Supprimer
  13. Réponses
    1. Il devrait apparaître sur d'autres blogs...

      Supprimer
  14. Je ne suis pas du tout client pour ce genre de titre mais si c'est instructif, tant mieux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense réellement que ça pourrait te plaire!

      Supprimer
  15. Bonjour ! gris gris ici !
    Je pourrais le lire par curiosité, après avoir liquidé ma pal...
    J'ai commencé un bouquin et je pense à toi. Le début te plairait... complètement maboul, un homme qui se laisse submergé par son petit lutin intérieur et qui débloque à fond. Je reprends la lecture ce soir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tellement gris (et froid) qu'éclipse ou pas on ne voyait pas le soleil...
      Oh là tu en dis trop et pas assez! ^_^

      Supprimer
  16. Elle a un pseudo amusant : Titi (de Grosminet) ou le coq ! Bon là c'est la blague du soir, forcément plus mauvaise que les autres de la journée !! Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens oui j'ignore s'il s'agit d'un pseudo... Ma foi, pourquoi ne serait-ce pas son vrai nom? On en a vu d'autres. J'ai découvert en fouinant qu'elle est née en 1980 et s'occupe du blog Girls and Geeks...

      Supprimer
  17. Oui, pourquoi pas, un jour lointain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans la brume où se perd la PAL... ^_^

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Au cas où tu te trouves nez à nez avec ce roman (qui te feras réfléchir!)

      Supprimer
  19. Juste pour le titre, on le lirait bien ! Puis tu fais un teasing avec le chat, tsss, c'est déloyal ! Thématique intéressante aussi... Mais... mais... je pars au ski avec 5 livres là (mouahaha comment j'y crois), dont le fameux Mur invisible, et pour que j'en sois là, c'est que ma PAL me fait tellement peur que j'essaie d'en profiter pour la réduire et j'embarque tout ce que je peux et me dis que j'aurais déjà dû lire il y a des semaines et des semaines. Donc, nononon, je ne note plus rien pour l'instant.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 5 livres? Et ta liseuse, alors?
      Mais c'est sympa de lire Le mur invisible, et comme tu parlais de lire 'ce que je veux' après mon expérience Walking Dead, je pense que Le mur invisible, en dépit de chats et chien, a suffisamment de nature à l'intérieur (tu verras!) pour que tu sois libérée de ton vœu imprudent. ^_^

      Supprimer
  20. J'avais trouvé "Les morues" distrayant. Vu ton billet, je me laisserai tenter si la médiathèque me propose ce nouveau titre de l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On avait beaucoup vu Les morues sur les blogs à l'époque. Ce nouvel opus est pas mal du tout.

      Supprimer
  21. Je n'aurai pas cru qu'un tel roman puisse proposer autant dépistés de réflexions.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus! ^_^ Heureusement, d'ailleurs, parce que des trentenaires parisiens, pas trop ma tasse de thé...

      Supprimer
  22. Je l'ai reçu, il attend son tour... Ton avis est plutôt positif mais tu ne débordes tout de même pas d'enthousiasme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'il n'y avait pas le côté informatif sur internet (et très bien fait) ce serait juste une histoire comme bien d'autres. Cela se lit bien, tu devrais y arriver! ^_^

      Supprimer
  23. Le sujet est intéressant, le bouquin est en commande à la bibli, et j'envisage de le lire car la thématique m'intéresse. Mais l'auteur a habituellement un style qui m'agace ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, lis le pour la thématique. Pour le style... j'ai aussi déploré quelques facilités...

      Supprimer
  24. La thématique sur internet, ses répercussions, ses dangers, ses aspects cachés... peut être très intéressante mais l'histoire en elle-même ne me tente pas vraiment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, je l'ai lu sans déplaisir, une fois bien rentrée dans ces histoires de dangers d'internet. Pour les personnages, ma foi...

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !