vendredi 5 juin 2015

Le goût de la mère

Le goût de la mère
Mother's milk
Edward St Aubyn
Christian Bourgois, 2007
Traduit par Anne Damour


Dans la famille Melrose, il y a le père, la mère, et bientôt Robert, puis Thomas. Chaque parent pourvu d'une mère un peu spéciale, Kettle mère de Mary égoïste ne donnant rien, et Eleanor mère de Patrick un poil trop généreuse au point de tout donner à une sorte de gourou/chaman (et rien pour son fils ou elle-même). Y compris une superbe propriété familiale dans le sud de la France, où Patrick, puis toute la famille passent tout de même quelques étés, avant de devoir se rabattre sur les Etats Unis, pour un séjour décrit de façon fort grinçante.

Après l'excellent Sans voix, je craignais être moins emballée par Le goût de la mère, mais dès le départ le talent de St Aubyn est patent. D'abord les points de vue changent (pour celui de Robert naissant, voir plus bas), l'humour est présent (ah les amis richissimes et puants de Saint Tropez), les dialogues pétants, le rythme soutenu. Au détour d'un passage, on est touché:
Robert enfant : "Il avait été tellement occupé à élaborer des phrases qu'il en avait presque oublié les jours primitifs où penser ressemblait à une tache de couleur étalée sur une page."
Patrick : "Nous sommes tous les intrigues secondaires des autres.(...) Tout le monde pense être sur la terre, même quand on est sur la lune d'un autre."
"Tout ce bavardage qui prend place entre-temps n'est rien comparé aux pleurs et aux gémissements du début et de la fin de l'existence. Cela me rend fou : nous sommes dominés par un tyran muet après l'autre."[la mère de Patrick perd la parole et la boule]

Les avis de Calepin, (il a raison, ce Robert a vraiment des réflexions au-dessus de son âge)

Les premières pages ici.(la naissance vue du point de vue du bébé, fulgurant!)

Hop, troisième pour le mois anglais (mais on va se calmer)

36 commentaires:

  1. J'ai déjà noté le nom de cet auteur chez toi, je n'ai plus qu'à surligner.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vois, déjà deux titres de lui, et deux bons.

      Supprimer
  2. Un auteur que je n'ai jamais lu, très tentant en effet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans voix (et les prix littéraires!) devrait encore plus te plaire!

      Supprimer
  3. Oh yes, noté à cause de Sans voix!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lu à cause de Sans voix... et aimé !

      Supprimer
  4. Tu combles un vide dans ma culture littéraire, je n'ai jamais lu St Aubyn ! Tu me conseilles Sans voix pour commencer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans voix, comme c'est autour des prix littéraires, peut se révéler plus attractif au départ, ça décape! Mais ensuite lire ses autres romans est fort conseillé.

      Supprimer
  5. Un détour par la médiathèque (ou la librairie) s'impose... Je ne connais pas cet auteur mais ce que tu écris donne très envie de le découvrir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On avait pas mal parlé de Sans voix à une époque, et par chance la bibli l'avait! Ensuite, de fil en aiguille, on suit l'auteur...

      Supprimer
  6. Je ne connaissais aucunement cet auteur ! Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai découvert récemment, grâce aux blogs qui parlaient de Sans voix!

      Supprimer
  7. Je vais suivre le mouvement et essayer de trouver ce "Sans voix" dont tu dis le plus grand bien...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je n'étais pas la première... ^_^

      Supprimer
  8. un auteur que je n'ai toujours pas lu malgré tes efforts :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes efforts vont se terminer, la bibli n'en a plus!!! ^_^

      Supprimer
  9. Un auteur dont j'ai deux livres sur ma PAL. Ton billet me donne envie de les lire au plus vite ! Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelle chance, deux dans la PAL! Bonne lecture.

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Moi aussi, récemment avec Sans voix, et grâce aux blogs... Pffff! ^_^

      Supprimer
  11. Noté ''Sans voix'' mais pas encore lu. J'ajoute celui-ci à ma liste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence par Sans voix, tu verras si cela te convient.

      Supprimer
  12. Aaah il me le faut ! J'avais tellement aimé Sans voix ! Oooh mon bouclier est en train de faillir ! Fin de la visite des blogs !^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Adieu blogs cruels... ^_^
      Tu comprends, après Sans voix, j'ai foncé. Hélas plus rien à la bibli...

      Supprimer
  13. Ca a un charme fou cette littérature anglaise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'ai ai encore plein sous le coude, le mois ne suffira pas!

      Supprimer
  14. inconnue au bataillon pour moi! je note donc Sans voix, celui-ci me tente moins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. OK pour Sans voix, plébiscité sur les blogs!

      Supprimer
  15. Je note, l'auteur, Sans voix et celui-ci ! Je note encore et encore, comme à chaque fois que je viens sur ton blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi une jolie liste, les blogs fournissant la quasi totalité de mes envies lecture!

      Supprimer
  16. je vais donc remettre cet auteur sur ma nouvelle liste, je ne sais pas si j'ai déjà raconté cet incident qui a "bouleversé" ma vie de blogueuse ? mes mémos sur ma tablette se sont tous effacés et avec eux mes liste bien tenue à jour.....
    je le prend comme un chance de tout recommencer , et mes blogs préférés continue à enrichir ma toute nouvelle liste.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prends ça positivement, oui. ^_^
      Il ne me semble pas avoir entendu parler de cet épisode, quelle horreur. Mais on n'est jamais à l'abri, et finalement le papier et la mémoire du cerveau doivent être utilisés quand même...

      Supprimer
  17. J'avais adoré sa trilogie "Peu importe" / "Mauvaise nouvelle" / "Après tout" mais pas trop celui-ci. As-tu lu son dernier traduit ? Il paraît qu'il est fameux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu cette trilogie (il me la faut! ^_^) Son dernier semble être Sans voix (Lost for words), je l'ai lu, et, oui, c'est formidable!!!

      Supprimer
  18. Un auteur très agréable à lire, avec cette petite dose d'acidité qui change tout !

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!