vendredi 14 août 2015

La silencieuse

La silencieuse
Ariane Schréder
Philippe Rey, fugues, 2015


Depuis des mois cette silencieuse attendait tranquillement son tour sur l'étagère; je pressentais un roman intimiste, une ambiance feutrée et douce, il ne s'agissait pas de rater le rendez-vous par trop de précipitation et un mauvais tempo. Et j'ai bien fait, la rencontre a eu lieu.

Clara et Barnabé, c'est fini. Sans drame, comme ça. Clara n'a "jamais été très douée avec les mots. Ceux qu'ils faut prononcer, échanger." Elle sculpte, utilisant fil de fer, papier, plâtre et décide d'installer son atelier dans une grande maison à la campagne, au bord d'un fleuve. Elle se noue d'amitié avec Ameline, la pharmacienne ne rêvant que de grande ville, Omar le voisin jardinier, l'Adorateur, Thierry, d'autres. Au fil d'une année, les saisons s'écoulent, va-t-elle rester?

Son regard sur la nature environnante s'affine. "Après l'orage, j'ai fait comme les bêtes. Je suis sortie. Soulagée par la fraîcheur revenue. J'ai visité les fleurs. L'araignée à corps de bulle sur ses longues pattes fines dans le rosier, la sauterelle à l'arrêt sur la feuille de figuier, la coccinelle, plus audacieuse, sur les althéas blancs. Il faut avoir des yeux de loupe pour aimer la campagne. Le regard à ras de terre, ou bien accroché aux étoiles."

Sa sculpture évolue. Elle en parle joliment, simplement. "Tout y est disproportionné. Les marcheuses, les danseuses, sont toutes petites au regard des insectes. Je les accroche aussi aux poutres, comme les carcasses vides et parfaites des cigales que je récoltais délicatement sur le tronc des arbres, enfant.
Je n'ai pas la prétention d'être une grande artiste. Ni d'être un jour reconnue. Je ne vois pas comment ajouter au monde tel qu'il est, plein comme un œuf, encore moins comment introduire du nouveau. Je le peuple simplement, à ma manière, pour qu'il me soit habitable. je le recrée, et c'est ce que cherchent ceux qui parfois m'achètent des sculptures. Ils voient l'ensemble, et en emportent un morceau."

Un roman plein de délicatesse, un poil minimaliste, sans affèterie.

Les avis de Charlotte, mirontaine, lire et merveilles, Aifelle, Antigone, george,  cathulu (pile aujourd'hui!)

44 commentaires:

  1. Je garde un bon souvenir de cette lecture qui prend son temps, tranquillement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il prend son temps mais on ne s'ennuie pas!

      Supprimer
  2. Pas de "Omar m'a tuer" dans ce roman, si je comprends bien ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais avoir honte! ^_^
      Non, pas de crime dans ce roman!

      Supprimer
  3. Si on ne se précipite pas sur ce roman, c'est à désespérer ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact! D'ordinaire c'est moyen ma tasse de thé, mais là je suis tombée sous le charme (et elle parle bien de la campagne et de la nature...)(et des chats)

      Supprimer
  4. Je n'en avais jamais entendu parler avant, je pense que l'atmosphère que tu décris pourrais me plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est doux, et très bien vu. Si, si, à découvrir.

      Supprimer
  5. J'aurais bien peur de ne jamais trouver le bon moment, s'il était dans mes étagères. Pas trop le genre que j'affectionne, même si parfois je me fais cueillir par surprise !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas trop mon atmosphère habituelle non plus, mais j'ai aimé le côté feutré et calme... Cela fait du bien, il y a un rythme reposant...

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Bonne lecture alors!!! Oui, il devrait te plaire...

      Supprimer
    2. oui j'ai pensé à Hélène en lisant ce billet !

      Supprimer
    3. Exact, Hélène aime le nature writing, Gallmeister et autres Lonesome Dove, mais aussi ces romans plus évanescents et intimistes!

      Supprimer
  7. Ca me parle beaucoup ce que tu dis de ce livre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai été touchée par cette histoire!

      Supprimer
  8. ton billet me plaît bien , mais je m'ennuie souvent dans ce genre de romans. Alors on verra !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins de 200 pages, et pas de longueurs finalement.

      Supprimer
  9. Les chats ? Pareil je me demandais le nombre de pages (car on risque de tourner en rond au bout d'un moment), moi qui aime la nature, la sculpture et les chats .. je vais le noter - je le prendrai à la bibli quand il arrivera !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plus de pages, il y aurait eu des répétitions ou du délayage, alors que là c'est très bien! Il y a un chat (un chaton!) et un chien.

      Supprimer
  10. PS : en fait, il est déjà à la médiathèque ;-)

    RépondreSupprimer
  11. whooo, je sens que ça a tout pour me plaire!

    RépondreSupprimer
  12. Noté et souligné ! Mon dealer rouvre la semaine prochaine, on va voir aussi à la bibli avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La bibli a des prix plus doux que ton dealer, je suppose.

      Supprimer
  13. Tu nous présentes pas mal de livres que je ne connais pas. Il y en a tant qu'il est impossible de tout connaitre.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, et avec les blogs cela ne s'arrange pas; il faut choisir!
      Bon week end!

      Supprimer
  14. Et je viens à l'instant de lire la critique de Cathulu !! Décidément, vous êtes très positives... il faut que je note ce titre !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai trouvé aussi que des avis positifs!

      Supprimer
  15. Un roman qui trouvera son public sans aucun doute, mais moi, délicatesse & co, c'est pas vraiment ce vers quoi je me précipite. ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, remarque... Mais là, comme l'auteur sait faire bref, ça va (et il y a la nature et les animaux, donc...)

      Supprimer
  16. Moi aussi il attendait sagement sa lecture et j'ai été surprise par sa douceur et son effet bienfaisant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connaissant mon peu d'affinités avec ce type de roman, j'ai sagement attendu le bon moment : belle lecture! Bienfaisant, c'est le mot.

      Supprimer
  17. Je vais finir par me laisser tenter :)

    RépondreSupprimer
  18. il est dans ma PAL... il n'y a plus qu'à!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman ne perd pas de charme, même s'il attend! Bonne lecture.

      Supprimer
  19. Je crains qu'il me manque un peu de rythme, j'ai peur du roman trop lent....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je déteste en général trop de lenteur, trop d'intimisme, mais là, c'est juste comme il faut!

      Supprimer
  20. Il me tente. Euh... c'est quoi l'affèterie ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Maniéré, affecté, pas naturel.
      Excuse moi, ce mot m'était venu à l'esprit en écrivant le billet (reste de vieilles lectures?) et il me paraissait convenir.^_^

      Supprimer
  21. Je ne connaissais pas ce roman. Visiblement, il a l'air très joli donc pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai que des avis positifs. En général, ce type de roman ne m'emballe pas, mais là j'ai beaucoup aimé, le rapport à la nature, la douceur, sans doute.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!