lundi 30 novembre 2015

Les temps sauvages

Les temps sauvages
Yeruldelgger
Ian Manook
Albin Michel, 2015


Yeruldelgger, le retour. Toujours aussi attaché à sa Mongolie, traînant les mêmes casseroles affectives (en dépit de la sécurité amoureuse auprès de Solongo) avec sa fille, son ex beau-père, etc., intraitable, cavalier seul, de plus en plus, violent et parfois cruel. Bon flic, oui, mais on aimerait qu'il sorte moins vite son arme (OK, faut survivre, mais quand même)

Cette fois on l'accuse d'un meurtre, un yack atterrit, des incendies se déclenchent inopinément, Oyun tombe raide amoureuse, et l'enquête se déplace en Sibérie et ... au Havre! (oui, chez nous). C'est l'occasion de constater que les plats traditionnels mongols paraissent moins attractifs (la tête de chèvre!) que les recettes normandes, roboratives, oui, mais miam!

Parfois l'on a du mal à suivre, pas de longueurs ça non, on ne souffle pas! A la fin c'est Yeruldelgger qui gagne, mais pas sans casse.

Ian Manook s'amuse parfois à pasticher
"Et qui te dit que j'ai envie de t'entendre, chinetoque? Les fouille-merde, je les mets sur écoute, moi, je les fracasse. Je vais te mettre sur la feuille de match, et pas pour réchauffer le banc! Je vais te montrer qui c'est, Rebroff. Aux quatre coins de la toundra qu'on va te retrouver, congelé par petits bouts, façon glace pilée. Moi, quand on cherche le brassage, je cogne plus : je slap shot, je drop le puck, je pète la rondelle!"
"C'est curieux, hein, ce besoin des cons de faire des phrases"

Les avis de Hélène, (le même passage qu'elle!), pareil que Yv (décidément!,  saxaoul,

44 commentaires:

  1. J'ai prévu de le lire, mais il ne faudrait pas que Yeruldegger devienne une trop grosse brute épaisse s'il veut garder ma compagnie ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'accord avec toi! Dans ce volume c'est assez violent. Tu devrais t'amuser avec la cuisine normande (la crème...)

      Supprimer
  2. Mon incursion dans le polar (du dernier été) débouchera-t-elle enfin sur un gros polar récent ? "Yeruldelgger" pourquoi pas, mais le premier alors, avant le retour en toute logique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est logique de lire le premier, qui se passe intégralement en Mongolie.

      Supprimer
  3. Il a l'air pas mal pour se détendre et se changer les idées, celui-là !

    RépondreSupprimer
  4. Je me suis régalée, mais j'ai entendu autour de moi de nombreux avis mitigés qui ont été déçus par rapport au premier !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai trouvé que c'était bien, ce passage dans notre Normandie; sinon, c'est du 100 à l'heure, on n'a guère le temps de se poser.

      Supprimer
  5. j'avais déjà eu du mal à suivre le premier qui démarrait bien mais ensuite s'enlisait j'ai celui là comme une poire pour la soif sur ma liseuse pour un jour de voyage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà sur la liseuse? Tu trouveras le temps, oui, un long voyage passera vite ainsi.

      Supprimer
  6. ouaich ouaich ouaich....je vais passer mon tour Keisha. Je n'avais pas spécialement aimé le premier (qui laissait une place aux femmes assez scandaleuse de mon point de vue), cette surenchère de violence pour faire vendre, honnêtement je n'en peux plus, je n'aime pas spécialement le style Manoock en fait, et alors là avec l'extrait, tu me perds en route (le langage parlé, j'ai du mal).
    Voilà, c'était Galéa la grosse réac ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci! C'est plutôt violent, je reproche surtout le fait qu'on n'a pas le temps de se poser. A mon âge, il me faut un banc de temps en temps. ^_^ C'est bien goupillé, mais oui, les femmes ne sont pas trop gâtées (j'ai lu ça cet été, déjà les détails s'envolent)

      Supprimer
  7. j'avais apprécié le premier , ce qui chez moi n'est pas un mince compliment , irais-je jusqu'à lire celui-là , c'est toute la question! (pas si passionnante que ça la question, mais bon c'est luocine qui se tortille devant les polars qu'elle n'aime pas trop et puis qui finalement lui plaise!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis peu de polars/thrillers, donc avec moi ils passent bien, il suffit que le suspense soit correct! De temps en temps, c'est bien, et j'en ai un autre dans le collimateur...

      Supprimer
  8. Je n'ai pas lu le premier donc je ne vais pas me précipiter sur celui-ci.

    RépondreSupprimer
  9. Ca a l'air un peu trop violent à mon goût mais j'adore les citations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai sélectionné les citation...
      Violent, oui, certes, mais ça file tellement vite...

      Supprimer
  10. je n'ai pas aimé suffisamment le premier opus pour remettre ça. Les personnages me paraissent très manichéens. L'attraction, c'est la Mongolie : moyennement attrayante à mes yeux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que dans cet opus il y a moins de Mongolie...

      Supprimer
  11. J'ai préféré le premier pour la grande place accordée aux traditions mongoles. J'ai lu ici ou là des critiques sur la violence vis à vis des femmes. Personnellement je trouve que les hommes ne sont pas mieux lotis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que ça va très vite dans ce livre, on ne s'appesantit pas sur la violence (qui existe!)

      Supprimer
  12. J'avais prévu de lire le premier, parce que bon, un détour par la Mongolie, ça ne se refuse pas, mais, oups, je vois qu'on approche déjà fin 2015. Bon, ben 2016 alors. Peut-être.:-)

    RépondreSupprimer
  13. J"ai vu le premier, en livre d'occasion pas cher, à la bibli .. et entendu parler de celui-ci mais j'ai lu des avis négatifs (trop de violence, etc.) donc même si la Mongolie reste fascinante, j'ai peur de ne pas accrocher mais comme tu ne sembles pas particulièrement chamboulé (tu arrives à écrire un billet plusieurs mois après ????) on ne sait jamais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'essaie de ne pas lire trop de récits violents, mais là l'auteur ne s'attarde pas trop sur les détails (m'en parle pas, je viens de terminer un polar/thriller qui démarre-juste dix pages, hein- par la traque d'un type qui veut se faire sauter dans une gare; il ne me faut plus de trucs comme ça actuellement)
      Tu peux lire le premier, pour la Mongolie.
      Non, je n'écris pas mes billets des mois après, mais juste après ma lecture; c'est juste que j'ai plein de billets d'avance, j'en ai encore, des lus pendant l'été, et je lis même des livres que je ne chronique pas. Parfois je m'inquiète. ^_^

      Supprimer
    2. Oh c'est dingue ! Bon moi aussi, j'ai d'ailleurs oublié d'écrire une critique sur un livre, il va falloir que j'y remédie mais je n'ai pas autant d'avance et puis là pendant quinze jours, j'ai très peu lu même si depuis quelques jours je reprends le rythme ! mais ne change pas, hein !! J'adore !

      Ok je note donc le premier pour la Mongolie. Il y a fort longtemps je lisais du Mo Hayder, des trucs un peu glauques mais là j'ai besoin de douceur enfin, j'adore les thrillers mais moins la violence, suis-je claire ???

      Supprimer
    3. Tu es parfaitement claire! Perso j'évite les polars avec descriptions des corps un peu trop poussées, et les détails gore, et aussi les ambiances malsaines. Quand je sens que l'auteur le fait exprès, quoi. Mo Hayder doit sûrement être dans le lot, mais je n'en ai jamais lu.

      Les thrillers moins la violence, ça doit exister, tu sais, même les Agatha Christie ont du suspense, mais on s'attache aux cellules grises, pas aux détails sanglants. Et à ma connaissance, pas de serial killer, qui commencent à pas mal me fatiguer. Il y a sûrement plus récent que cette chère Agatha, plus moderne, à voir donc.

      Supprimer
  14. Bonsoir Keisha, toujours sur ma Pal mais j'y pense, j'y pense. J'avais bien apprécié le premier Yeruldelgger. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu as aimé le premier, n'hésite pas, alors, l'auteur renouvelle le cadre de son histoire.
      Bonne journée!

      Supprimer
  15. J'avais trouvé le premier vraiment violent, alors je n'ai pas poursuivie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, autant ne pas se faire du mal!

      Supprimer
  16. je suis en train d'écouter le 1er (en livre audio donc) et je suis surprise de l'engouement qu'il a suscité, je suis comme Alex, j'ai trouvé ça super noir et trop violent... je passerai donc pour celui-ci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore ce que ça donne en audio. En lecture, on peut filer peut-être plus vite sur les scènes violentes?

      Supprimer
  17. Le premier est sur ma LAL depuis sa sortie (ben oui, je ne résiste pas à la Mongolie) mais je n'ai toujours pas mis la main dessus. Bon le côté violence à l'excès me retient un peu mais je vais essayer de me le mettre au menu pour 2016.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le premier offre plus de scènes on l'on se pose (tu peux zapper le violent si tu veux)

      Supprimer
  18. J'ai aimé le premier, et le deuxième m'attend sagement sur mes étagères...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais alors, pas de souci, il est là au chaud...

      Supprimer
  19. Coucou
    j'attends sa sortie en poche et paf je le lis !
    J'ai bien aimé le premier alors j'en redemande.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que ferions-nous sans les livres de poche? ^_^
      Bises à toi aussi.

      Supprimer
  20. même passage (un peu plus court) pour moi,j'aime beaucoup cette série qui déménage

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton billet était dans les profondeurs de G..., je l'ai récupéré!
      Oui, je vois qu'à part la cuisine, la Mongolie te plait...

      Supprimer
  21. J'ai aimé le premier, je n'en ai pas parlé sur mon blog parce que je n'avais pas grand chose d'intéressant à en dire. Je n'ai pas forcément hâte de lire celui-ci, ça ne presse pas... un jour peut-être.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois oui on n'a pas envie d'ajouter un billet de plus, quel que soit l'avis qu'on a, d'ailleurs.
      Un jour... j'ignore s'il est déjà en poche, tiens.

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !