vendredi 6 novembre 2015

Plage de Manaccora, 16 h 30

Plage de Manaccora, 16 h 30
Philippe Jaenada
Points, 2010


"Les deux premiers jours, tout s'est bien passé. Le troisième, non."

En vacances dans les Pouilles, lors d'un été sec et caniculaire, Voltaire (si! c'est son prénom), Oum et leurs jeune fils Géo se voient contraints de fuir un gigantesque incendie, jusqu'à se retrouver acculés sur un plage sans issue, coincés entre les flammes et la mer... Brûlés ou asphyxiés, voilà le sort qui les menace, eux et une foule d'estivants. Tout au long de leur fuite, des choix se présentent, il s'agit de survie, autant ne pas se tromper!

Attention : on ne lâche pas ce roman! Par bonheur Jaenada place son histoire dans un passé récent - et l'on sait que la famille a survécu- mais reste à connaître comment, et quel fut le sort de leurs compagnons de fuite. Réactions parfaitement plausibles de tous (ignorance, incompréhension puis fuite et interrogation, finalement pas vraiment de panique). Note spéciale pour l'héroïsme et le comportement général de certains italiens du coin, et là Jaenada abandonne totalement l'ironie dont il peut faire preuve (et qui permet de diminuer la tension du récit)(même si l'émotion perce souvent).

Après Le chameau sauvage, il était grand temps que je retrouve Philippe Jaenada (enfin, un de ses romans, même si ce livre fut dédicacé en salon) et cela se confirme : encore un auteur français que j'aime!

Echange avec l'auteur (très intéressant!)
Les avis de Yv, Cecile, Le bouquineur,

Photo prise au salon de Châteauroux

Maintenant, objectif, en lire d'autres (et pourquoi il a pas eu le Renaudot, m'enfin?)

48 commentaires:

  1. Je sais que c'est le chouchou de quelques blogueuses, mais je ne l'ai toujours pas lu. Tu me conseillerais un titre pour commencer ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu que Le chameau sauvage et cette Plage. J'espère mettre la main sur son dernier. Que choisir pour toi? J'ai aimé mes deux lectures, cette Plage peut être une bonne idée, cela se lit d'un souffle.

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Merci de ton passage! J'ai lu ça d'une traite, quel talent!

      Supprimer
    2. Je ne commentais plus depuis un bon moment mais je n'ai jamais cessé de passer sur mes blogs préférés ! :-)

      Supprimer
    3. Me voilà rassurée, au cas où tu n'aurais plus su quoi lire... ^_^

      Supprimer
  3. j'ai honte, je n'ai jamais lu cet auteur mais tu m'as donné bigrement envie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah il faut le lire (mais je préviens, c'est le roi de la digression) (et ça j'aime)

      Supprimer
  4. J'aurais pu écrire le même commentaire qu'Aifelle, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas du tout tentée par cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le meilleur moyen est de tenter, pourquoi pas ce roman, assez court en fait.

      Supprimer
  5. Après la petite femelle, ce serait une bonne chose de continuer par la plage; c'est d'après un fait divers? Je me souviens de personnes qui ont fui un incendie et qui se sont retrouvés au-dessus de falaises, obligés de sauter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est en grande partie autobiographique (je ne retrouve plus où j'ai lu ça sur internet, ah si, voir lien dans le billet). En tout cas c'est un excellent roman (mais j'aime Jaenada ^_^)

      Supprimer
  6. Réponses
    1. Exactement! Son dernier (que je n'ai pas lu) a l'air très bien aussi.

      Supprimer
  7. Je ne connais pas non plus, enfin si de non .. ma PàL déborde ...mais c'est bien de savoir que tu l'as lu et aimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très agréable à lire, en plus (j'adore les digressions). Mais avec cette Plage on peut philosopher pas mal...

      Supprimer
  8. Oups, j'avais refusé La petite femelle en SP, disons que je ne l'avais pas pris pour cause d'emploi du temps dysfonctionnel, tu me le ferais regretter ! Je le découvrirai quand le moment sera venu mais j'aime Les Pouilles, alors...va savoir ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as de la chance qu'on t'ait proposé ce SP,mais console toi, tu le trouveras en bibli. Je signale que la prose de Jaenada se lit très très bien, donc tu trouveras le temps, maintenant qu'on t'a 'relâchée' .

      Supprimer
  9. Ah c'est donc lui ! Je parle de Jaenada dans mon billet sur le roman de Seigle mais je ne connais pas du tout cet auteur ! Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est lui! Je n'ai pas lu le roman de Seigle, mais cela serait intéressant de voir ce que deux auteurs différents ont fait de la même héroïne.

      Supprimer
    2. Tout à fait d'accord, c'est pourquoi j'ai programmé d'acheter le Jaenada un des ces jours !

      Supprimer
    3. Et de mon côté je peux lire les deux, merci la bibli! Reste à trouver le temps.

      Supprimer
  10. J'avais beaucoup aimé ce roman : "Un livre magistral émerge de ce récit souvent rigolard et si le titre et la forme inclinent à prendre ce bouquin pour un roman de plage, je vous certifie qu’il va bien au-delà et qu’il vous réservera en tout cas de très bons moments. A lire absolument."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Encore une fois je ne peux que m'incliner : avis parfait! C'est bien bien loin d'un roman de plage! ^_^

      Supprimer
  11. Je ne connais pas du tout mais j'ai bien compris que je dois réparer cela, je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur est à découvrir (et je suis très sévère avec les auteurs français, d'ordinaire)(mais moi j'aime les digressions...)

      Supprimer
  12. Rho la la , je crois que je suis la seule blogueuse de la Toile à ne pas tomber sous son charme (il use et abuse de la parenthèse dans celui-ci aussi ?), ni le charme de l'écrivain, ni celui de l'individu, la manière dont il avait pris mes remarques ne m'avait pas plu du tout.
    ceci dit je n'ai lu que Sulak et vu ton billet, il ne digresse pas en racontant sa vie toutes les deux pages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de lire ton billet sur Sulak et les commentaires (m'enfin, quelle blogueuse je fais!); il faut dire que je le rencontre (façon de parler) régulièrement au salon du livre proche de chez moi (j'ai des photos) mais je n'ai lu que deux de ses romans. Il me semble que vous vous êtes quittés en bons termes (voir ton blog).
      Ben oui il y a des parenthèses, des digressions et tutti quanti, mais comme j'adore... ^_^

      Supprimer
  13. J'aurais pensé que tu en avais lu plus de cet auteur ! J'ai lu Le chameau sauvage et celui-ci, que j'ai préféré. Un très bon souvenir de lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu les deux mêmes! Mais ça peut s'arranger...

      Supprimer
  14. Ah oui, il était vraiment bien, ce petit roman ! (et "Le chameau sauvage" figure dans mes romans préférés, pourtant (ça, c'est pour Aifelle, si jamais elle me lit) (t'as vu, Keisha, je fais des parenthèses ;) ), la première fois que je l'ai ouvert, en médiathèque, j'ai lu vaguement le début et je l'ai reposé car le style d'humour ne me plaisait pas ; j'ai retenté une paire d'années plus tard et j'ai adoré, comme quoi, il ne faut pas toujours rester sur sa première impression !) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En règle générale, quand un auteur est considéré comme bon par certains, mieux vaut lui laisser sa chance, quitte à attendre un peu. Hé oui, avec lui on attrape vite la parenthèsite!

      Supprimer
  15. Toujours pas lu Jaenada, je sais c'est mal (^^), et pourtant, souvent je le croise sur mon chemin et je me dis, tiens allez, tentons, puis je repose en pensant à mes longues LAL et PAL. Peut-être pour 2016.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est d'autant plus 'très mal' que je sens que cet auteur te plairait beaucoup!
      Mouais 2016. ^_^

      Supprimer
  16. Encore un auteur que je n'ai jamais lu... mince, mince, il y en a tant... Mais en même temps on est bien obligée de faire une sélection et puis je ne dis jamais ; fontaine je ne boirais pas de ton eau ;0) Bonne soirée Keisha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai 'découvert' récemment, alors comme sa prose correspond bien à ce que j'aime, je ne m'en prive pas...
      Bonne journée!

      Supprimer
  17. Je n'ai pas encore lu cet auteur et je dois dire que la couverture me ferait plutôt fuir...!!!!
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture, oui... on pourrait penser à un tout autre roman, c'est sûr... Mais heureusement je fais confiance au nom de l'auteur sur ladite couverture!

      Supprimer
  18. Bonjour Keisha, c'est grâce à la parution de La petite femelle que je viens d'entendre parler pour la première fois de M. Jaenada, et oui j'ai des lacunes. Je note ce livre (Plage de Manaccora) pour découvrir cet auteur (en attendant de lire l'autre. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a ses fans, et sache que ses romans demeurent bons avec le temps qui passe. Bonne journée à toi aussi.

      Supprimer
  19. Je crois que c'est le seul Jaenada que j'aie lu, et j'ai vraiment beaucoup aimé. L'écriture, les parenthèses, tout concourt à nous faire passer un bon moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va beaucoup plus loin qu'une simple histoire de page... A tout moment des pistes de réflexion sur 'qu'aurait-on fait?'
      De plus, c'est du Jaenada avec parenthèses, humour, second degré, écriture, je ne saurais trop te conseiller de lire d'autres titres! (je n'en suis qu'à deux, remarque)

      Supprimer
  20. Encore un auteur que je ne connais pas... mais bien tentant dis donc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un jour peut-être le rencontreras-tu en vrai?

      Supprimer
  21. Je ne connais pas cet auteur mais je note car bien tentant ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Note! Son dernier roman a frôlé le Renaudot (mais ses anciens romans demeurent bons, évidemment)

      Supprimer

Bon, peut-être votre commentaire n'apparaîtra-t-il pas? Passez à Anonyme, ça marche très bien, j'en fais autant avec quelques blogs, sans trop comprendre le pourquoi du comment du 'bug'. Merci !